ISKA Photos & Works

25 septembre 2014

EVERGREY "Hymns For The Broken" - Interview Rikard Zander (K) - Paris 20 Sept 2014

Evergrey_HymnsForTheBroken04

Review in French click above / Chronique en Français: cliquer ci dessus

Photo Session EVERGREY / Tom S. Englund - Rikard Zander : here / ici

evergrey_kofE

 

Un grand merci à Rikard Zander (claviers) pour cette interview, la session photo ainsi qu'à Tom S. Englund (V / G) pour les photos: les membres d’Evergrey sont décidément aussi naturels et classes que leur musique

"Hymns For The Broken" est un album qui marque

Alors, c’est parti pour cet entretien qui reste un très bon souvenir, même si la foudre et le tonnerre étaient au rendez-vous : eh oui, la météo était taquine en ce 20 septembre 2014-là. Merci aussi à Roger Wessier :)

(Intw / Photos: Tasunka)

 

  • Tasunka: Comment va EVERGREY ? Il a été dit que le groupe était presque mort, passé un temps ?

Rikard Zander: Je trouve exagéré de dire ça. Bien sûr, ça a été difficile quand notre batteur (Hannes Van dahl) est parti pour rejoindre Sabaton, Markus (basse) avait d’autres projets, aussi Tom et moi nous sommes nous une nouvelle fois retrouvés seuls et avons ressenti la même chose que quand 5 ans auparavant Jonas (Ekdahl) et Henrik (Danhage) avaient quitté le groupe. Nous nous sommes dit qu’il fallait trouver un nouveau guitariste et batteur et ce d'autant plus, étant donné que nous avançons en âge (rires). Nous étions assis à se demander ça et nous nous sommes posé la question : devrait-on arrêter le groupe ? On en a sérieusement parlé. Nous ne ressentions pas d’amertume en disant ça, simplement, se demander s’il n’était pas temps de faire autre chose

 

  • C’est surprenant d’entendre que vous ne ressentiriez aucune amertume si vous arrêtiez ?

Non aucune, vu que nous avons accompli beaucoup avec le groupe, sorti de bons albums, aussi, nous sommes nous dit que peut-être le temps d’Evergrey était fini. On a continué à en discuter mais sans idée de quoi faire ensuite. En fait, nous avons fini par signer un contrat avec AFM vu qu’entre les deux choix possibles, continuer Evergrey ou arrêter, le sentiment de continuer, s’est imposé. Le fait que nous devions nous mettre à composer de nouveaux morceaux, étant donné que le deal signé le demandait, cela a été, à mon avis, une grande aide pour nous pousser à redevenir créatifs

Tom et moi nous sommes donc mis à écrire quelques nouveaux titres et comme nous avions du live de prévu mais pas de batteur, de guitariste, nous avons demandé à Jonas et Henrik de nous rejoindre pour jouer avec nous sur scène : Jonas a accepté sans problème étant donné que nous sommes toujours restés amis depuis son départ, même chose avec Henrik. Le concert s’est vraiment passé. Avec Tom, on s’est posé la question de demander à Jonas de continuer à jouer avec nous, en tant que musicien de session, pour l’album, vu qu’il nous était indispensable d’avoir un batteur, mais nous n’osions pas. Il a été un peu vexé, simplement parce que je pense qu’il voulait être plus qu’un musicien de session, ce que nous n’avions pas réalisé à ce moment-là. Même chose pour Henrik, alors qu’avant ça, avec Tom, nous nous étions même demandés pourquoi ne pas rester sur une guitare et non plus deux, celle de Tom?

Après avoir passé quelque temps ensemble, à nous revoir, avec Jonas et Henrik, Tom et moi leur avons posé la question de rejoindre le groupe et ils ont tous deux accepté. En fait, il s’est avéré que Jonas y avait pensé depuis longtemps : il avait d’ailleurs composé de nouveaux morceaux sur son temps libre. Aussi nous a-t-il présenté un tas d’idées, de nouveaux titres. Ce qui a été parfait pour Tom et moi, qui avions juste commencé à composer. Il a apporté beaucoup à la création à l’album. Jonas et Henrik ont un studio d’enregistrement ensemble, aussi nous sommes-nous dit, avec Tom, que les deux seraient à prendre comme un lot (rires) pas l’un sans l’autre

ils ont donc dit oui pour revenir au sein d’Evergrey. C’est un sentiment génial et étrange parfois, de les retrouver, un peu comme quand tu reviens dans une relation avec ton ex. Mais je pense que nous avons grandi et qu’eux deux ont appris à apprécier EVERGREY tout autant que nous avons appris à les apprécier aussi. En fait, ça faisait longtemps que nous n’avions plus joué ensemble, mais ça n’en a été que meilleur : c’est une sensation géniale !

 

  • Comment tu présenterais l’album étant donné qu’il est, de l’avis du plus grand nombre, l’un des meilleurs d’Evergrey ?

Merci ! Même si nous n’avons jamais vraiment cessé EVERGREY, cet album donne le sentiment d’un nouveau départ. C’est difficile d’analyser le pourquoi du comment de ça vu que nous composons en nous efforçant de toujours donner le meilleur de nous-mêmes: nous avons de la chance « Hymns For The Broken » apparait comme un bon album aux yeux de beaucoup

 

  • Quand tu entends les gens dire que c’est un très bon album, le meilleur d’Evergrey, tu sembles surpris ?

Peut-être effectivement, je le suis. Jonas et Henrik avaient quitté Evergrey et dans leur esprit, c’était effectif. En quelque sorte, nous ne sommes pas demandés le pourquoi de leur départ et l’avons accepté. Je pense qu’ils voulaient faire quelque chose de différent ou de plus et je ne les blâme pas, qu’après avoir passé autant de temps au sein du groupe, ils aient choisi de partir, à l’époque. Alors, si tu vois les choses sous cet angle, leur retour non planifié, tout ce qui arrive à EVERGREY, maintenant, c’est du bonus. Si nous sommes présents dans la scène musicale c’est bien, mais si nous n’y étions pas, ca irait aussi ; ce ne serait pas la fin du monde pour nous. Mais je trouve intéressant d’entendre combien EVERGREY peut être important pour beaucoup de gens, tu vois, il est facile, parfois, d’oublier que le groupe compte autant pour les autres

 

Evergrey_Rikard02

 

  • Tom a traversé des moments difficiles depuis les six dernières années et est-ce qu’il en est de même pour toi ? Et qu’as-tu appris sur toi-même au travers de tout ça ?

C’est bien que tu me poses la question à mon sujet, étant donné que la plupart des gens me demandent pour Tom, comment il va. Tom a traversé des périodes de questionnement personnel, à propos de sa vie, de qui il était, ce qui n’est pas mon cas à l’heure actuelle mais je dois dire que cela l’a été par le passé. Beaucoup de questions sur l’avenir de ma carrière musicale, sur Evergrey, vu que le groupe a connu pas mal de choses désagréables. En fait, j’ai toujours gardé une échelle de valeur, qui fait que même si c’est bien de savoir gérer avec ce qui ne va pas, passé un moment, tu t’aperçois que l’équilibre ne se fait plus entre toi qui gères et la merde et que les problèmes font pencher la balance vers le bas. Là, tu sais qu’il est temps de laisser tomber, de partir. Pour moi, au cours des dernières années, je me suis demandé ce que je devrais faire. Mais nous avons appris beaucoup, en traversant ça, non seulement Tom et moi, mais aussi les autres gars. Au final, c’est une bonne situation, dans laquelle nous nous sentons à présent relax, décontracté

 

Evergrey_Tom02

 

  • Tu dirais que « Hymns For The Broken » dans son ensemble, reflète cette traversés de moments moins biens et le fait d’être enfin en paix ?

Oui, mais comme je l’avais dit, nous n’analysons pas ce que faisons, nous ne composons pas pour exprimer ceci ou cela, pour ce qui est de la musique elle-même, c’est avant tout un ressenti, un feeling ; par contre, c’est vrai que les paroles écrites par Tom, lui sont très personnelles

En ce qui me concerne, prends un morceau comme « Hymns For The Broken » : j’étais chez moi et j’écoutais les enregistrements que j’avais faits des années auparavant, mais qui n’avaient pas été utilisés pour Evergrey. Il arrive que tu aies beaucoup d’idées, mais qu’au final, tu n’arrives pas à réaliser lesquelles sont bonnes ou moins

J’étais donc en train d’écouter cette base écrite pour le précédent album mais non utilisée et je me suis surpris à la trouver vraiment bonne. J’avais oublié que je l’avais écrite et d’un coup en l’entendant, j’ai su qu’elle était bien. Je l’ai donc envoyée à Tom qui m’a dit qu’il aimait aussi et c’est devenu le thème principal pour ce titre « Hymns For The Broken ». La plupart du temps, pour choisir quel morceau ou base est bien, je me fie au feeling, au ressenti que j’en ai dans mes tripes

 

  • Pourquoi ce titre « Hymns For The Broken » et cette ligne rouge qui lie « Hymns For The Broken » : la bataille, la guerre, la révolution ?

Le pourquoi du titre vient tout simplement du fait qu’ « Hymns For The Broken » est le premier titre que nous ayons écrit pour l’album et la maison de disques voulait un nom à annoncer pour notre album, afin de pouvoir commencer à travailler sur sa publicité. Vu qu’à ce moment-là, la seule chanson que nous avions, c’était celle-là, c’est devenu le titre général. Pourquoi pas après tout, c’est un bon titre (rires)

 

  • Vous avez collaboré avec deux pointures, Patrick Ullaeus pour la vidéo de « King Of Errors » et Jacob Hansen pour la production et le mixage de l’album. Tom déclarait, avec humour, que ces collaborations ont été une bénédiction mais aussi une malédiction : tu peux m’en dire plus là-dessus et surtout, sur comment vous avez obtenu ces collaborations ?

Nous collaborons avec Patrick depuis pas mal de temps : il a, depuis, réalisé toutes nos vidéos et est devenu un bon ami. C'est un élément à part entière d’EVERGREY. Il aime vraiment le groupe et faire des clips avec lui, c’est du plaisir. C’est un très bon réalisateur qui fait des vidéos pour beaucoup d’autres groupes et aussi en dehors de la musique, des publicités, pour des combats d’avions, par exemple. Il est très occupé mais quand il réalise une vidéo pour Evergrey, il est centré sur ce qu’il fait avec nous. « King Of Errors » a demandé 10 jours, dont une journée pour le passage sur la grue: nous sommes restés là-haut près de huit heures à refaire les prises encore et encore. Il faisait très chaud ce jour-là, en plus du vent et bien sûr, avec la hauteur, la grue faisant environ 85 mètres de haut, ça n’a pas été de tout repos. Surtout que certains dans le groupe ont le vertige. A la fin de la vidéo, tu vois Tom qui coure avec le drapeau à l’autre bout de la grue, alors qu’il a peur d’être en hauteur; c’était un défi pour lui et il l’a relevé (rires)

 

  • Et « King Of Errors » peut-il être pris comme une métaphore ?

Exactement oui, on peut un peu voir « King Of Errors » comme le roi, qui est la façon que les gens ont de se présenter sous leur meilleur jour, de se montrer ayant réussi mais derrière cette façade, il y a autre chose de différent, c’est un peu la signification du morceau. Tout le concept de l’album traite du fait de se trouver soi-même

 

  • Et qu'en est-il de la collaboration avec Jacob Hansen ?

C’était la première fois que nous travaillions avec lui et pourtant, nous avons immédiatement eu cette impression qu’il savait exactement ce qu’est Evergrey, son univers

 

  • C’est vous qui l’avez contacté ou vous avez été mis en relation pour l’album ?

Tom discutait avec lui sur internet et lui a demandé de façon légère : on devrait peut-être collaborer ensemble pour notre prochain album ? Et Jacob Hansen a répondu sérieusement qu’il adorerait, qu’il aimait beaucoup le groupe. Tout est parti de là. Il comprend qu’Evergrey, c’est guitare et claviers en premier et ensuite, le reste. On n’aurait pas être plus heureux du travail qu’il a fait

 

  • Combien de temps a pris la réalisation de l’album ?

6 mois, ce qui est rapide. Nous avions signé un contrat et tout est parti de là, nous avions un flingue sur la tempe pour faire cet album (rires) 

On avait cette pression due au contrat, celle de nous mettre à composer. Jonas et Henrik ont aussi pris part à l’écriture des morceaux. En fait, nous en avions déjà composé deux-trois quand ils ont rejoint le groupe: « Hymns For The Broken », "Archaic Rage", « Missing You »

 

  • Sur l’édition limitée, il y a trois titres, tirés du dernier album pour deux d’entre deux : "Hymns For The Broken", « Barricades » et un plus ancien "These Scars": comment s’est fait ce choix d’en faire des versions avec piano ?

Nous voulions apporter à cette édition limitée quelque chose en plus. Tom et moi, nous avions déjà joué assez de versions acoustiques avec piano et chant, pour savoir que cela fonctionnerait. On les a enregistrées live dans le studio en plusieurs prises. Des captations vidéos ont aussi été faites lors de l’enregistrement de ces bonus

 

  • Question traditionnelle : quel(s) morceau(x) tu aimes particulièrement sur « Hymns For The Broken » ?

je les aime toutes, mais plus spécialement, je dirais « Black Undertow »

 

  • Peut-on s’attendre à une tournée ?

Nous allons donner des concerts de promotion autour de la sortie de « Hymns For The Broken », le 26 septembre. Ce sera en acoustique et aura lieu en Suède, en Allemagne (Hambourg), notamment. En fait, il n’y a qu’un seul concert de programmé en électrique, en Roumanie, en octobre. Ce sera le premier vrai concert

 

  • Quelles attentes tu as, vous avez, pour le nouvel album ?

Le fait que les retours ont jusqu’à présent été très bons, nourrit tes attentes mais en même temps, à l’heure actuelle, nous ne prenons rien pour acquis, aussi, si après une année ou deux nous avons le sentiment que ça ne vaut pas le coup de continuer, nous ferons, alors, autre chose. Ce n’est pas une grosse affaire

Nous avons toujours nos rêves et nos espoirs pour Evergrey, mais si ça ne marche pas, pas de problème

Nous avons tous une famille au sein d'Evergrey, famille, qui nous soutient, mais il n’est plus question de rester longtemps éloignés d’eux au cours d’une tournée trop longue. Aussi, mes espoirs pour Evergrey sont que cet album marche tellement bien que nous pourrons partir jouer, donner des concerts, gagner correctement de l’argent avec; ce serait d’ailleurs des concerts que nous donnerions plus lors de festivals. Si nous devions repartir pour une grande tournée, il faudrait qu’il y ait quelque chose en plus qui fasse que cela vaille le coup, avec un grand groupe par exemple ou avoir les moyens de faire vraiment une belle tournée

 

  • On le souhaite. Merci pour tes réponses et pour l'album: très bon :)

Merci à toi et à vous tous ! :)

 

Evergrey_Rikard03

Posté par Tasunka à 22:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


24 septembre 2014

EVERGREY "Hymns For The Broken" (Review In french) + "King Of Errors" (Official Video)

Evergrey_HymnsForTheBroken04

EVERGREY “Hymns For The Broken”
(AFM records)

Release Date: 26 Sept. 2014

 

Interview RIKARD ZANDER: ici / here 

Photo Session EVERGREY / Tom S. Englund - Rikard Zander : here / ici


Depuis “Glorious Collision” en 2011, le groupe a traversé une vraie transition depuis ces six dernières années, qui a poussé à la remise en question, à faire face à soi-même, entre autres après le départ en bons termes en 2010 de leurs comparses de toujours, partis explorer de nouveaux horizons musicaux : Henrik Danhage (G), Jonas Ekdahl (Batterie) et Jari Kainulainen (Claviers), puis, le départ de leur dernier batteur Hannes (Van Dahl) pour Sabaton, et voilà l’inspiration s’en est allée peu à peu, l’envie même de refaire une nouvel album n’était plus à 100%, l’avenir même d’EVERGREY était sujet à questionnement par les deux têtes pensantes du groupe, Tom S. Englund (V / G) et Rikard Zander (claviers), se demandant si le moment n’était pas venu de se tourner vers autre chose

Et voici que les deux comparses et amis, Henrik Danhage (G) et Jonas Ekdahl (Batterie) réintègrent EVERGREY et Tom S. Englund de déclarer que le retour a sauvé le groupe et a redonné l’envie de créer un nouvel opus, libre et avec une vraie faim de composer aux tripes. Un contrat avec AFM Records et revoici ce groupe vraiment aimé et digne de l’être, de retour et ça se salue : d’autant plus que « Hymns For The Broken » est réussi, très réussi !

Le Metal dark et mélodique du groupe brille de tous ses feux ! C’est probablement le disque le plus fort depuis les 16 ans de carrière d’EVERGREY

Couplé à un renouveau d’énergie brute très affirmée et accrocheuse en diable, on retrouve la marque des suédois: des éléments sombres et clairs, de la rage et de la mélancolie, les mélodies, la voix unique, caractéristique de Tom S. Englund, les claviers poignants et dynamiques de Rikard Zander, les guitares qui sonnent comme jamais, fortes et propres à l’émotion, la batterie de Jonas  Ekdahl en accord avec l'intensité ambiante, tout autant que la basse de Johan Nieman

Difficile de citer un morceau plus qu’un autre, l’album frôlant les 100% de réussite, alors, disons : « King Of errors », « Barricades », « Wake A Change », « Black Undertow », « Hymns For The Broken », « The Grand Collapse », "The Aftermath". Evergrey a fait appel à deux pointures, d’abord pour la vidéo de « King Of Errors », à savoir l’ami et sixième membre du groupe, en quelque sorte, qui réalise les clips pour le groupe depuis longtemps : Patrick Ullaeus et pour la première fois, c’est Jacob Hansen (VOLBEAT, AMARANTHE, PRIMAL FEAR, …) qui s’est chargé de la production et du mixage et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’alchimie a pris: l’album sonnant effectivement de façon précise, puissante, ciselée. Du travail d’orfèvre


« Hymns For The Broken » est chaudement recommandé, très chaudement !
Welcome back EVERGREY !


Tasunka

 


Tracklisting “King Of errors”:

01. The Awakening
02. King Of Errors
03. A New Dawn
04. Wake A Change
05. Archaic Rage
06. Barricades (TTB)
07. Black Undertow
08. The Fire
09. Hymns For The Broken
10. Missing You
11. The Grand Collapse (B)
12. The Aftermath

Bonus CD includes piano versions of ‘Barricades’, ‘Hymns For The Broken’ and ‘These Scars’

 

Line-Up EVERGREY:

- Tom S. Englund (vocals, guitars)

- Rikard Zander (keys, backing vocals)

- Johan Nieman (bass, backing vocals)

-Henrik Danhage (guitars, backing vocals)

-Jonas Ekdahl (drums)

evergrey_kofE

Posté par Tasunka à 23:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

23 septembre 2014

SPIDERS "Shake Electric" (Official Video)

 

Are you ready to rock ? Si c'est le cas, SPIDERS, la nouvelle signature du label Spinefarm est là pour répondre à vos attentes !

« SHAKE ELECTRIC »
Sortie le 10 Novembre 2014
sur Spinefarm Records
(distribution Caroline)

 

Spiders_ShakeElectric04

Posté par Tasunka à 23:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

21 septembre 2014

ART 238 "Atavism" (Review In French)

Art238_Atavism04

ART 238 « Atavism »
(Autoproduction)

Sortie : Sept 2014


Dès la pochette au graphisme direct et fort, épuré et très parlant, le ton est donné : l’atavisme : l’homme, ses aspects primitifs toujours en lui et toutes les conséquences qui vont avec, sont au rendez-vous de cet EP

Les trois titres enfoncent le clou, morceau après morceau, note après note, vocaux après vocaux : ART 238 savent se démarquer et distiller un univers, une ambiance qui leur sont propres, superbes de profondeur sombre d’attaques qui touchent au but sans coup férir, de variété, comme une plongée sans masque au propre comme au figuré, au fond des abimes de la nature humaine et ce, avec délice, en compagnie des français. La richesse des compositions, l’intelligence, la subtilité de l’interprétation, la froideur de l'indus se mariant à un aspect bestial, l’attaque brutale mais jamais gratuite des riffs Death, les mélodies sombres du chant, bref, de cet équilibre dangereux, il ressort qu'ici, tout est de haut vol !

Et l’ambiance va crescendo, démarrant sur un « Regressive Evolution » qui attire amplement l’attention, on est, ensuite, happé sans rémission par « Mephetic Manisfesto », qui brille de tous ses feux sombres, et enfin, « Sons Of the Atom (S.O.T.A) » finit de vous exploser la tête en un feu d’artifice où Slo de SMOHALLA vient prêter son concours pour compléter le forfait de ART 238

Death / Grindcore / Black Metal, le tout couplé à de l'indus, l’alchimie de ART 238 fait merveille et se priver de leur univers unique, serait une erreur : cet EP est, en effet, plus que bienvenu pour rappeler à la face du monde qu’il faut compter sur un élément de valeur : ART 238


Tasunka

 

ART 238 “Atavism” tracklisiting:

-01-Regressive Evolution
-02-Mephetic Manifesto
-03- Sons Of The Atom (S.O.T.A.) – Feat Slo from SMOHALLA

 

ART 238 Line –Up:

- Johann : G / V
- Julien : B / V
- Damien : Noise / V
- Dr ISOTOPE : Rusted radioactive alloy, ill-tempered atomic pulse

 

art238Logo04

Posté par Tasunka à 23:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :



19 septembre 2014

TNT “30th Anniversary 1982-2012 Live In Concert” (DVD / CD / LP) - (Review In French)

TNT_30thAnniversaryDVD_CD

TNT  "30th Anniversary 1982-2012 Live In Concert" (DVD – CD)
(Indie Recordings)

IndieRecordings_Logo02

Release date: September 8 in NOR | September 29 in EU | October 3 in GAS

 


Sur une intro solennelle, “Fanfare For The Common”, interprétée par le Trondheim Symphony Orchestra, le concert s’ouvre avec classe, puis TNT ouvre le bal et donne la parole à Tony Mills au chant en lead pour les quatres premiers classiques du groupe et dès le premier morceau : « Invisible Noise », place est aussi faite au guitariste surdoué, maitre du shredding : Tekro, pour des soli d’enfer, des riffs de pur Heavy / Hard, qui vont faire merveille au long de l’heure et demie que dure ce live, anniversaire des 30 ans de TNT

Deux charmantes choristes épaulent le groupe et l’orchestre philarmonique ponctue le concert de ses interventions. Après 14 minutes débridées où l’ambiance festive est posée, Hank Von Hell, l’ancien chanteur de TURBONEGRO, rejoint le groupe sur scène pour haranguer la foule et introduire celui sans qui, dit-il il, 'il ne serait pas devenu une Rock Star', pour introduire donc, l’un des meilleurs chanteurs de Heavy Metal, dit Hank Von Hell: Tony Harnell. Et l’homme est en forme, sa voix reste bluffante sur les classiques de groupe, il est ‘la’ voix de TNT ! Ce live, c’est hymnique, la captation sonore est parfaite, la video de haute qualité, les plans variés, la production est à la hauteur de l’événement, rendant le plaisir au top, au point d'avoir l'impression d’etre dans la salle à Trondheim, en juin 2012, au côté du groupe et des veinards dans la foule

Avant d’entonner l’hymnique « Intuition » ce hit incontournable, Tony Harnell remercie la foule, le groupe, son complice Tekro et demande au public s’il est heureux de le revoir avec TNT, parce que lui, il l’est, d’être sur scène, ce soir-là, où tout a commencé 30 ans plus tôt. Le chanteur poursuit et déclare avant d'entamer une version épique de « Northern Lights », que ce titre est en hommage à leur ami décédé en 2011, le claviers Dag Stookke. Ce morceau,TNT ne l’avaient pas interprété sur scène depuis près de 25 ans. L’orchestre joue en harmonie avec le groupe, pour ce poignant hommage à leur ami, Dag, surnommé « Sunshine » par le groupe. La voix de Tony, ému, en déraille une fraction de seconde, ce qui rend encore plus touchante cette chanson

Puis, en bon showmen, TNT retournent au fun avec l’arrivée sur scène du chanteur de TWISTED TWISTER, Dee Snider, qui relate que, bluffé par le groupe dans les années 1980, ils sont devenus amis et qu’il reste stupéfait devant la rapidité d’exécution à la guitare de Tekro. Dee Snider déclare que Ronni Le Tekro est l’un des meilleurs guitaristes qu’il ait jamais entendus et l’un des plus sous estimés aussi. Bien sûr, le virtuose nous crédite d’un de ces soli qui ont fait sa réputation, lors d’un passage instrumental et quel shredding, quelle rapidité d’exécution, c’est clair, la Norvège peut s’enorgueillir d’avoir un tel musicien dans ses rangs. Il se permet même de jouer avec les dents, s’il vous plait et avec un de ces sourires qui illumine son visage, une fois fait ! 

Un présentateur de TV, invité sur scène, enchaine et présente celui qu’il considère comme le meilleur batteur du monde : Diesel Dahl. Et c’est parti pour un solo original sur la fameuse « Danse Du Sabre », dont l’air sera familier à tous et que l’orchestre se plait à jouer avec Diesel à un rythme de plus en plus enflammé : instrumental très réussi et qui change d’un solo parfois ennuyeux de batterie. Le public apprécie, nous aussi

Sur un « Magica Lanterna » instrumental aérien, partagé entre Tekro et l’orchestre, la harpe répond aux intonations pleines de feeling du guitariste : amateurs d'émotion, de rêverie éveillée, ce moment vous ravira. Le guitariste s’est fait un plaisir évident et pourquoi pas, après tout ?

Retour, après ce moment hors du temps, à ce pourquoi TNT a marqué les esprits et assis sa notoriété au long de 3 décennies, à savoir le Heavy / Hard Rock pur souche : et voici donc que le maire de la ville, en personne, vient annoncer l’entrée sur scène sur une Harley vrombissante, de l’homme qui a fondé TNT : Dag Ingebrigtsen. Bien sûr, le groupe, accompagné de ce nouveau guest vocal, ne pouvait qu’entamer l’hymnique et tout premier single de TNT : «Harley-Davidson », mais non sans que Dag, taquin, ait au préalable allumé un bâton de dynamite et l’ai offert au maire, plutôt embarrassé de ce factice cadeau. Le chant en norvégien sur les morceaux du premier album « TNT » de 1982 et les interventions (sous-titrées en anglais) rappellent que TNT jouent à domicile, ce soir-là. Toujours tiré du premier album, place à " USA ", donc, ce qui permet au premier chanteur du groupe, d’attraper une guitare pour l'occasion. Si les membres de TNTont certes vieilli, quand ils sont sur scène, leur plaisir d’être là, leur rend leur aspect juvénil: oui, le Heavy, ça conserve la jeunesse! Les morceaux, quant à eux, sont bien choisis et ne marquent pas l’empreinte du temps pour la plupart. Toujours efficaces, en somme :)

Après cette réunion après tant de temps entre TNT et son premier chanteur, revoici Tony Mills derrière le micro, pour conclure ce concert anniversaire, tous tatouages dehors et sa plus belle voix de crooner pour « June ». Le mélange entre orchestre et instruments électriques, fait des merveilles

 Sur « My Religion » tiré du mythique troisième album de 1987, « Tell No Tales »,Tony Mills et Tony Harnell poussent la voix ensemble, prouvant que le retour de l’unique Harnell avec TNT a fait l’unanimité et que la bonne entente règne au sein de TNT et de ses ex-membres. D’ailleurs, après ce duo entre les chanteurs, chacun d’eux se voit équitablement en solo pour Tony Mills sur « Everyone’s A Star » et sur le hit Hard Rock mélodique : « 10.000 Lovers », pour Tony Harnell 

 L’apothéose vient du final « Seven Seas » où l’orchestre le groupe, le public, entament le morceau à l’unisson, dans une ferveur assez épatante et surtout, avec les trois chanteurs réunis, bras de dessus-bras dessous, chantant tout le titre ensemble

Ce concert anniversaire au Clarion Congress de Trondheim, Norvège, en juin 2012 était attendu en sortie DVD depuis longtemps;c’est chose faite en 2014 et bien faite puisqu'avec "30th Anniversary 1982-2012 Live In Concert", les attentes sont comblées : des très bons son, images, set list, du fun, de l’émotion des démonstrations techniques, de feeling, un bon équilibre entre orchestre classique et groupe et trois décennies trois chanteurs

Tout a commencé 30 ans plus tôt à Tordheim et en 2012, retour au même endroit pour célébrer ce long parcours semé d’embuches et de succès pour TNT: la boucle est bouclée :)

A se procurer pour tout fan d'incontournable Heavy / Hard Rock, surtout en version DVD pour 1h30 de plaisir visuel et musical !

Tasunka


Line-Up TNT DVD / CD live 2012 :

- Ronni Le Tekro : G / Backing V
- Diesel Dahl : D
- Victor Borge : B / Backing V
- Roger Gilton : K / backing V
- Tony harnell : V
- Tony Mills : V
- Dag Ingebrigtsen : V

- Bente Smavig : Backing V

- Chelsea Michelle Wold : Backing Vocals

 

Tracklisting:

01- Fanfare For The Common Man (Aaron Copland – 1942)
02- Invisible Noise (album “My Religion” - 2004) Singer: Tony Mills
03- Substitute (New Territory – 2007) Tony Mills
04- Refugee (Engine – 2010) Tony Mills
05- As Far As The Eye Can See (Tell No Tales – 1987) Tony Harnell
06- Downhill Racer (Realized Fantasy – 1992) Singer : Tony Harnell
07- Intuition (Intuition – 1989) Tony Harnell
08- Northern Lights (Tell No Tales – 1987) Tony Harnell
09- Tekro Solo
10- Diesel dahl with orchestra on « Sabre Dance » (Aram Kachaturian -1942)
11- Magica Lanterna ( Live In Madrid – 2006) 
12- Harley-Davidson (TNT – 1982) Singer: Dag Ingebrigtsen
13- USA (TNT – 1982) Dag Ingebrigtsen
14- Eddie (TNT – 1982) Dag Ingebrigtsen
15- June (The New Territory -2007) Singer: Tony Mills
16- My Religion ( My Religion – 2004) Singers: Tony Harnell and Tony Mills
17- Everyone’s A Star (Tell No Tales – 1987) Singer: Tony Mills
18- 10.000 Lovers (In One) (Tell No Tales – 1987) Singer: Tony Harnell
19- Seven Seas (Knights Of The New Thunder – 1984) Singers: Tony Harnell / Tony Mills / Dag Ingebrigtsen

*DVD version includes a documentary

 

Posté par Tasunka à 00:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

18 septembre 2014

DOYLE AIRENCE - Hellfest 2014 (Official Video)

 

Doyle Airence:  'This video is dedicated to whomever made all of this adventure a dream come true.'

 

doyleAirence04

Posté par Tasunka à 17:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

17 septembre 2014

AMARANTHE "Drop Dead Cynical" (Official Video)

DropDeadCynical_Amaranthe04

 

The first single from the third album MASSIVE ADDICTIVE is out now!

Commented guitarist Olof Mörck: “The first piece of music to be released from ‘Massive Addictive’ is a very representative track. ‘Drop Dead Cynical’ is as massive as it is addictive. This ultra groovy song is a markedly different first single compared to classical Amaranthe single choices, and it takes our trademark sound in fresh and exciting new directions! Top that off with an anthemic chorus, and the result is what I consider one of the absolutely strongest Amaranthe songs ever!”

'MASSIVE ADDICTIVE' is out on Oct 15th (Japan), Oct 17th (Europe), Oct 20th (UK), Oct 21st (USA)

 

Amaranthe_MassiveAddict04

Posté par Tasunka à 23:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

16 septembre 2014

ANVIL "Eat Your Words" (Official Video) / "Hope In Hell" European Tour Dates

Anvil Logo BlackRed01


Canadian Metal icons ANVIL announce the "Hope In Hell" European Tour 2014:

ANVIL
plus special guest
"Hope in Hell" European Tour 2014

21.11.14 D-Reichenbach - E Werk
22.11.14 PL-Breslau - Klub Liverpool
23.11.14 PL-Posen - Klub u Bazyla
24.11.14 D-Berlin - C Club
26.11.14 D-Nuernberg - Hirsch
27.11. I-Florence - tba
28.11.14 D-Burglengenfeld - VA Zentrum
30.11. B-Kortrijk - De Kreun
01.12.14 NL-Tilburg - Little Devil
02.12.14 D-Bochum - Matrix

04.12.14 NOR-Trondheim - Blaest

05.12.14 NOR-Haugesund - Skala
06.12.14 NOR-Sandnes - Tribute
07.12.14 NOR-Oslo - Pokalen
09.12.14 FI-Tampere - Klubi
10.12.14 FI-Helsinki - Nosturi
12.12.14 SWE-Borlaenge - Liljan
13.12.14 SWE-Trollhattan - Backstage Rockbar
16.12.14 DK-Copenhagen - Loppen
18.12.14 D-Munich - Backstage
19.12.14 I-Forli - Pepper
20.12.14 D-Karlsruhe - Schwarzwaldhalle/Knock Out Festival

 

The latest ANVIL studio album "Hope In Hell" was released last year in Germany and Europe through SPV / Steamhammer in four different formats

 

ANVILHopeinHell01

Posté par Tasunka à 22:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

11 septembre 2014

THE SIXXIS "Hollow Shrine" (Review In French) - "Out Alive " (Official Video) - Tour Dates On Support Of SPOCK's BEARD

TheSiXXiS_HollowShrine04

THE SIXXIS « Hollow Shrine »
(La Baleine)

Release Date : 12 Sept 2014

 

Des albums comme « Hollow Shrine » sont une vraie bouffée d’air frais, de classe, de puissance. The SiXXiS nous livrent, en effet, des morceaux calibrés au mieux entre équilibre mélodique, fluidité et intensité Rock, avec ce prog en contre-point de cette fougue, cette émotion à fleur de notes et de vocaux. C’est simple, dès le titre d’ouverture « Dreamers », la claque est là et ce n’est pas fini, que ce soit sur « Nowhere Close», « Home Again » superbe, tout autant que « Forgotten Son» et surtout « Out Alive », l’adhésion se fait sans coup férir, tant les vocaux, le duo des guitaristes bluffent et la section rythmique n'est pas juste là pour la déco. « Waste Of Time » et son violon, son âme slave, ajoutent à ce kaléidoscope fort réussi et prenant. Et que dire de l’instrumental « Coke Can Steve», si ce n’est qu’il fait exploser en pleine lumière, une nouvelle fois, l’habilité, la dextérité de chacun des musiciens du groupe, doublées d’un feeling des plus assurés. Chacun des membres de The SixxiS a, effectivement, un bagage et une expérience musicales, des plus solides

 Le groupe d’Atlanta mérite les nombreux fans qui le suivent déjà avec assiduité et ceux à venir ; « Hollow Shrine » posant, en effet, la formation américaine dans la catégorie des groupes qui comptent. Mike Portnoy ne s’y est, d'ailleurs, pas trompé quand The SixxiS ont joué en support de The Winery Dogs (Mike Portnoy, Billy Sheehan, Richie Kotzen) puisqu'il les a ensuite invités au Progressive Nation / Sea Cruise, en 2014 et à présent pour cette tournée avec Spock’s Beard

Très recommandable, cet "Hollow Shrine", d’autant que les morceaux promettent en live et c'est tant mieux vu que The SiXXiS seront en tournée européenne en septembre 2014 et notamment, le 16 à Paris (Divan Du Monde), en première partie des géants du prog Rock, Spock’s Beard : ça ne se manque pas, pas plus que cet album dont une seule envie demeure, l’écouter encore et encore :)

 Il faut dire qu'en plus de compositions au top, la production de "Hollow Shrine", due aux bons soins du multi récompensé, David Bottrill (Tool, Peter Gabriel, Muse, Mudvayne, Stone Sour, Placebo, The Smashing Pumpkins, etc), sonne à merveille, à l’image de la pochette, elle aussi, de belle facture

Après un EP, le groupe a assurément mis dans le mille pour ce premier album !

Tasunka

 

The SixxiS Line-Up :

Vladdy Iskhakov: Lead V / G / Violin / Synth / Piano 

- Paul Sorah: G / V / Synth

- Cameron Allen: G / V / Synth

- Mark Golden: B / Synth

- JBake: D / Percussion / Pads / Vox


“Hollow Shrine” Tracklisting:

01-Dreamers
02-Long Ago
03-Nowhere Close
04-Home Again
05-Forgotten Son
06-Waste Of Time
07-Coke Can Steve
08-Opportune Time
09-Out Alive
10-Weeping Willow Tree

 

TheSixxisEuropeanTour_sept2014

The Sixxis Logo04

Posté par Tasunka à 22:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

10 septembre 2014

GUT-SCRAPERS "Cheers Motherf###ers" (Official Video)

GutScrapers_logo04

 

 

GS_gimmeyoursoul

Posté par Tasunka à 23:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

09 septembre 2014

TRUCKFIGHTERS "Dig You Down" (Official Video)

fuzzorama_logo02

TF_logo02

  

 

TF Universe02

Posté par Tasunka à 22:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

04 septembre 2014

NICKE BORG HOMELAND "Ruins Of A Riot" (Review In French) + "Making Out With Chaos" (Video)

NBorgHomeland_Ruins04

NICKE BORG HOMELAND "Ruins Of A Riot"
(Gain Music / Sony)

Release: G/S/A October 3rd  /  Europe October 6th


Nicke Borg, on l’aime aussi pour ça, pour cette liberté de ton, de créativité enfin acquises depuis le début de son projet solo, à l'écart de ce qu’il ne pouvait exprimer au sein du fameux BACKYARD BABIES: à savoir, des mélodies, une ouverture à toute inspiration musicale. Le public a suivi depuis 2010 et ses deux précédentes sorties (Un EP "Chapter 1" (2010) et un album " Chapter 2" (2011) et avec ce troisième effort, on se voit en présence d’un disque plus Rock, qui se trouve au top, joué volume à 11, mais qui conserve tout l’acquis du précédent album, en somme, c’est un mélange abouti : mélodique, fin, et subtilement dosé pour délivrer l’énergie quand il le faut, ce qui arrive souvent: "Revolution", "Making Out With Chaos"

Composé une fois de plus par le chanteur-guitariste, Nicke Borg s’est adjoint à la co-composition sa compagne Jojo Borg Larssons, une nouvelle fois aussi aux paroles, ainsi que son nouvel ami, le producteur de « Ruins Of A Riot » : Mats Valentin. Et le résultat sonne au mieux, d’autant que les morceaux ont une véritable âme, une force en soi, qui vous prend et se ressent à vous en donner le frisson par instants, comme sur le superbe "Devil Angel Mother" ou "Borrowed Feathers", "Ruins Of A Riot"

« Ruins Of a Riot » est des plus recommandables : unique, puissant en émotion et en Rock !

Tasunka


Track list:
01. THIS ARMY
02. MAKIN OUT WITH CHAOS
03. MIDSUMMER MAD
04. END OF THE RAINBOW
05. BORROWED FEATHERS
06. OUT OF LINE
07. REVOLUTION
08. HEARTLESS HOOLIGAN
09. RUINS OF A RIOT
10. DEVIL ANGEL MOTHER

 

Posté par Tasunka à 23:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

02 septembre 2014

KISSIN' DYNAMITE "Megalomania" (Review In French) + Video "DNA"

KD_Megalomania04

KISSIN’ DYNAMITE « Megalomania »
(AFM records)

 

Release Date : 05 Sept 2014

European Tour Dates 2014: ici / here

 

Coup de coeur pour ce quatrième album des allemands de KISSIN’ DYNAMITE et quel album: pas de temps mort que l’on passe d’un Hard Rock ‘with balls’ (si, si, tout comme le clip trop délire), hymnique en diable et matiné d’electro hyper péchu d’ouverture: “DNA” à un Hard Rock aux guitares qui délivrent l’enfer et le fun “VIP In Hell”, au mid tempo d’une ambiance différente et royale “Fireflies”, « Legion Of The Legendary » et retour au pur Hard Rock, « God In You », tout est, ici, intelligemment dosé et doué d’une aptitude indéniable pour mettre dans l’ambiance et mettre le feu

Pas de doute, avec « Megalomania », un esprit d’ouverture et de mélange est à l’œuvre et le rap, l’indus, l’électro s’invitent sur un esprit et un Rock pur souche; « Megalomania » ouvre indiscutablement un nouveau chapitre inspiré à merveille pour les cinq d’outre Rhin.

Rare d’avoir 90 % des titres qui font mouche en étant aussi variés et pourtant, c’est bien ce que KISSIN’ DYNAMITE parvient à faire et avec panache encore : la voix de Hannes Braun s’éclate dans tous les styles: rauque, mélodique, clair, énervé et même chose pour le duo des guitares fort bien senties de Ande Braun et Jim Müller. Quant au duo aux rythmiques, Steffen Haile à la basse et Andreas Schnitzer derrière les futs, ça roule tout seul pour mettre l’ambiance

Le groupe sera en tournée en tête d’affiche en Europe, alors, entre l’album à se procurer et leurs concerts à ne pas rater, la rentrée s’annonce belle, KISSIN’ DYNAMITE mettant le feu et la pèche

Le talent n’attend décidément pas le nombre des années, quand on pense à leur jeune âge ! Belle maturité, rien à dire, leur musique sonnant comme celle de vieux routiers du Hard / Heavy Rock, avec tout ce que cela a de bon mais avec cette pointe d’audace propre à la jeunesse : alors, cocktail parfait ? La perfection n’existant pas, disons presque, surtout que le titre final « Ticket To Paradise » n’est pas indispensable, car trop classique, mais c’est bien le seul ;)

Tasunka

 

Tracklisting « Megalomania » : 

01. DNA 
02. Maniac Ball
03. VIP In Hell
04. Fireflies
05. Deadly
06. God In You
07. Running Free
08. Legion Of The Legendary
09. The Final Dance
10. Ticket To Paradise

Bonus track on Ltd. Edition Digipak: Golden Cage


Line-Up KISSIN’ DYNAMITE:

-Hannes Braun : V
-Jim Müller : G
-Ande Braun : G
-Steffen Haile : B
-Andreas Schnitzer : B

 

KD_Logo04

Posté par Tasunka à 00:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

01 septembre 2014

DOPE "Selfish" (Official Video)

 

US industrial metal band DOPE signs to Steamhammer for Europe‏

Digital single "Selfish" available Sept. 12 via Steamhammer/SPV within Europe

This is the first single from the new DOPE album "Blood Money" to be released spring 2015.

 

dope_selfish04

 

Dope_logo04

 

 

Posté par Tasunka à 22:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

31 août 2014

AVATAR - Concert @ Paris - 23 Nov 2014

avatar_concert2014

Posté par Tasunka à 22:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

25 août 2014

UMBRA ET IMAGO - Official Video "Radiosong"

 

UetI_logo04

 

Posté par Tasunka à 23:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

24 août 2014

AXEL RUDI PELL "Into The Storm" - Deluxe Edition (Review In French) + Official Video "Long Way To Go" + Tour Dates

ARP_IntoTheStormdeluxe04

Axel Rudi Pell “Into the Storm - Deluxe Edition”
(Steamhammer / SPV)



Release Date Scandinavia: August 20th, 2014
Release Date Germany: August22nd , 2014
Release Date Europe: August 25th , 2014
Release Date USA/Canada: September, 02nd ,2014


AXEL RUDI PELL sort une édition deluxe de l'album "Into The Storm" sur SPV/Steamhammer. Nous pourrons y trouver un CD bonus qui contiendra des enregistrements live, ainsi que la dernière vidéo du groupe « Long Way To Go »
Par ailleurs, une pochette exclusive sera disponible, et le livret s'étendra sur 16 pages, avec de nouvelles photos et un texte écrit par Axel Rudi Pell en personne

En somme, un album 'deluxe' parfait pour qui ne connait pas ou peu ARP et veut se prendre en pleine face son classique mais bon Heavy Mélodique ou puissant, mais pour les autres qui suivent depuis longtemps le groupe, ou plutôt le maestro guitariste, c’est fort de ressortir un album seulement six mois après avoir acheté la version originale de « Into The Storm », début 2014 ; de quoi s’en mordre les doigts étant donné que la version deluxe et ici, décidément bonne de par ses bonus intéressants : commerce quand tu nous tient :)

Eh oui, c’est que comme teaser entre la première partie de la tournée qui vient de s’achever et la seconde à venir dès septembre, cet album fait mouche, surtout de par ses près de 27 minutes de morceaux en live (même s’ils ne sont que trois) qui donnent un furieuse envie d’aller à l’un des concerts de cette seconde partie de la tournée 2014. C’est que sur scène, ARP c’est du tout bon, l’assurance de passer un beau moment, et de faire oublier que sur disque, la même recette est encore et toujours employée : bonne recette, certes, mais à force de toujours manger le même plat à peu de variantes près, on peut parfois se lasser

Ceci n’enlève pourtant rien à la qualité qui a fait la réputation de ARP depuis 25 ans, et en soi, « Into The Storm » est et reste un bon album, avec ses moments forts dont le superbe « Into The Storm », comme toujours chez ARP, un morceau long et choyé par Axel Rudi Pell, la voix unique de Johnny Gioeli et par leurs comparses. Très bon aussi, l’instrumental en bonus track « White Cats(Opus (#6 Scivolare)" ou « Hey Hey My My », « Way To Mandelay », en second bonus. Bobby Rondinelli (Rainbow, Riot, Black Sabbath, notamment) en remplacement de Mike Terrana assure la succession, sans aucun problème, au point de ne pas remarquer le remplacement

Bref, un album qui roule tout seul, trop parfois ? et une version deluxe qui vaut le coup. Enfin, tant qu’en fin de tournée, il ne prend pas l’envie de la ressortir agrémentée de nouveaux bonus, rendant cette version obsolète? Mais bon, ce serait dommage de se priver de cette édition deluxe de fin août 2014 et de se poser trop de questions :)

Tasunka

 

 

Tracklisting Digipak: "Into The Storm" – Deluxe Edition


CD 1

01) THE INQUISITORIAL PROCEDURE

02) TOWER OF LIES

03) LONG WAY TO GO

04) BURNING CHAINS

05) WHEN TRUTH HURTS

06) CHANGING TIMES

 

07) TOUCHING HEAVEN

08) HIGH ABOVE

09) HEY HEY MY MY

10) INTO THE STORM

11) WHITE CATS (Opus #6 Scivolare) (Bonus Track)

12) WAY TO MANDALAY (Bonus Track)


CD 2

01. NASTY REPUTATION – live 2014

02. STRONG AS A ROCK – live 2014

03. MEDLEY: Too Late / Call Her Princess / Eternal Prisoner / Too Late – live 2014

04. LONG WAY TO GO - enhanced video

 

Line Up AXEL RUDI PELL:

-Johnny Gioeli - Lead and Backing Vocals
-Axel Rudi Pell - Lead, Rhythm and Acoustic Guitars
-Ferdy Doernberg - Keyboards
-Volker Krawczak - Bass
-Bobby Rondinelli – Drums


Tour 2014:

"Into The Storm"-Tour 2014 Part 2
AXEL RUDI PELL
special guests: REBELLIOUS SPIRIT


19.09. CH-Pratteln - Z7
20.09. NL-Zoetermeer - Boerderij
21.09. D-Cologne - Essigfabrik
23.09. D-Aschaffenburg - Colos-Saal
24.09. D-Munich - Backstage
26.09. A-Vienna - Szene
27.09. CZ-Zlin - Masters of Rock Cafe
28.09. CZ-Prague - Matrix Music Club
30.09. D-Berlin - Huxleys
01.10. D-Bremen - Aladin
03.10. D-Karlsruhe - Substage
04.10. B-Vooselaar - Biebob
05.10. D-Bochum - Zeche (sold out)
06.10. D-Bochum - Zeche


Discography:

1989 Wild Obsession
1991 Nasty Reputation
1992 Eternal Prisoner
1993 The Ballads
1994 Between The Walls
1995 Made In Germany (live)
1996 Black Moon Pyramid
1997 Magic
1998 Oceans Of Time
1999 The Ballads II
2000 The Masquerade Ball
2000 The Wizards Chosen Few (best of)
2002 Shadow Zone
2002 Knight Treasures - Live And More (DVD)
2002 Knights Live (live)
2004 Kings And Queens
2004 The Ballads III
2006 Mystica
2007 Diamonds Unlocked (cover versions)
2008 Live Over Europe (DVD)
2008 Tales Of The Crown
2009 Best Of- Anniversary Edition (best of)
2010 One Night Live (DVD)
2010 The Crest
2011 The Ballads IV
2012 Circle Of The Oath
2013 Live On Fire (DVD)
2014 Into The Storm
=> all products are released on SPV / Steamhammer

ARP_Logo04

Posté par Tasunka à 23:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 août 2014

MONO INC. “The Clock Ticks On 2004-2014 incl. Alive & Acoustic” + Tour Dates + Video "Symphony Of Pain"

MI_TCTO04

MONO INC. “The Clock Ticks On 2004-2014 incl. Alive & Acoustic”
(NoCut / SPV)

 

MONO_INC_TCTO_Banner

 

10 ans de carrière et 7 albums au compteur, l’occasion de célébrer cette décennie était trop belle et MONO INC. ne l’a pas manquée en sortant pas moins qu’un double album de 20 de leurs meilleurs morceaux plébiscités au long des années et ce, cerise sur la galette, en version normale et acoustique pour 12 d’entre eux et 8 en version unique. Le premier CD "The Clock Ticks On 2004-2014” comportant 16 titres, est un ‘Best of’ du groupe dont deux morceaux jamais sortis : "Superman" et "The Hole". Quant au second CD « Alive & Acoustic », il offre 12 autres versions des titres figurant sur le premier CD plus 4 en version unique

Wave, electro, Indie, peu importe l’appellation, le quatuor allemand sait faire montre d’un savoir-faire évident pour ce qui est de créer des ambiances aériennes, plus intenses, fortes en émotions toujours et qui touchent leur cible. Ne serait-ce qu’entre la voix d’ange de Katha Mia , masculine de Martin Engler, tête pensante du groupe pour les compositions et au piano, les guitares lourdes ou légères de Carl Fornai, la ligne rythmique de Manuel Antoni à la basse ou de Katha Mia aussi efficace derrière les futs qu'un micro. Les allemands ont décidément su trouver au long des ans, une alchimie entre les trois éléments masculins et l’élément féminin du groupe, chacun apportant un équilibre aux autres, vocalement et musicalement

Cet album opulent ravira les fans de Mono Inc. et sera pour les autres, l’opportunité de découvrir le groupe et son univers et ce, que ce soit en plugged ou unplugged, la magie opère que le chant soit en allemand (« Seligkeit » aussi parlant en version acoustique que normale et « Nimmermehr » déjà en version acoustique avec piano).

Il est à noter que les versions acoustiques ne sont pas des doublons ennuyeux des originaux mais bien pour la plupart d’entre elles, des perles, comme « This Is The Day », « Temple Of The Torn » d’autant que l’indépendante production de l’album acoustique est des plus soignée et au top 

Tasunka

 

TRACKLISTING :

CD1: The Clock Ticks On 2004-2014

01. Arabia (2012)
02. Gothic Queen (2009)
03. Symphony Of Pain (2011)
04. In My Heart (2007)
05. Voices Of Doom (2009)
06. Seligkeit (2013)
07. Get Some Sleep (2008)
08. Temple Of The Torn (2007)
09. My Deal With God (2013)
10. This Is The Day (2008)
11. After The War (2012)
12. Nimmermehr (2013)
13. Revenge (2011)
14. From The Ashes (2012)
15. The Hole (2004/2014)
16. Superman (2004/2014)

CD2: Alive & Acoustic :

01. Arabia
02. The Best Of You
03. Somberland
04. In My Heart
05. Voices Of Doom
06. Seligkeit
07. Symphony Of Pain
08. Get Some Sleep
09. Potteræs Field
10. Temple Of The Torn
11. Revenge
12. Twice In Life
13. After The War
14. This Is The Day
15. Gothic Queen
16. My Deal With God

 

MONO INC. Line-Up:

-Martin Engler: Vocals, Piano
-Katha Mia: Drums, Vocals
-Manuel Antoni: Bass, Vocals
-Carl Fornia: Guitars, Vocals

 

MONO INC. Tour:

moninc_tour04

 

 

MI_Logo04

Posté par Tasunka à 22:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,



Fin »