ISKA Photos & Works

26 mars 2021

NORTHMAAN "NORTHMAÄN" (French Review) - Official Videos "Persevere" / "Torture First"

 

Northmaan

DevFireEntnt

Release on: March 26, 2021

 

NORTHMAAN_tw4

 

L’Alternatif en liberté totale libératrice d’une force créatrice hors norme, tel pourrait être l’intitulé du faire part de naissance de cet EP éponyme de l’inspiré et inspirant NORTHMAAN.

Car pour un météore venu des origines de ce qu’Alternatif pur signifie, « Northmaan » en est assurément un et c’est cette essence, ce feu sans compromis, qui fait que le premier album de l’anglais du grand nord possède une accroche, une profondeur, une inspiration et une énergie autant imparables que bienvenues : en effet, ce retour à l’essentiel à tous niveaux, que ce soit des compositions et interprétation entêtantes, du son de première classe ou des thèmes bien sentis, fait se prendre une claque comme on les aime, car il est trop rare d’être à ce point attrapé littéralement et emporté dans un univers authentique comme celui-là.

Tel un maitre d’œuvre, Northmaan donne vie à lui seul à tout son propre univers, mêlant avec délectation et une profonde implication et évidente inspiration, Alternatif, Indus, Gothic, riffs, rythmes et chants lancinants, menaçants, enjôlants, alternant ainsi avec agilité les atmosphères lourdes et somptueusement sombres, incisives et capiteuses, rapides et tueuses. « Northmaan » propose six pépites qui savent se faire apprécier à leur juste valeur et le EP a cette qualité que chacun trouvera et ressentira chaque morceau selon son propre état d’esprit profond ou du moment : car, comment résister à ces six ‘pièces d’œuvres’, dont « Dying Stars » notamment ?
L’Alternatif rimant ici avec Liberté et création font que l’accroche et le coup de cœur pour NORTHMAAN se font naturellement, comme une évidence :

très addictif, cet premier EP l’est assurément !


Tasunka

TasunkaLynx_44

 


 

NORTHMAAN_BigN


Track-Listing:

01. Self Destruct

02. Rage Trigger

03. Persevere

04. Torture First

05. Dying Star

06. Tolerate


Recorded, produced and mixed by Jayce Lewis (Fear Factory, Gary Numan, Ascension of The Watchers, Acid Reign) at Northstone Studios - S.Wales

 


 

N_tortureFirst

 

 NORTHMAAN_persevere_b

 


 

NORTHMAAN_666

NORTHMAAN_pent


 

 

Posté par Tasunka à 23:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


19 mars 2021

AMMOTRACK - New Single "Fucked Up Society" (Official Lyric Video Recorded During Lockdown)

 AmmotrackFUS

AmmotrackFuckedUpSociety

AmmotrackLogo4

 

 

After some time in the studio Ammotrack have gathered their thoughts about the current situation in the world and transformed them into a new single and video❗️

"’Fucked up Society’, deals with the feeling of being trapped in a world out of balance. The pandemic, climate crisis and current power games are everybody’s new-born reality. For us, this is a way to express the frustration of not being able to live our lives like we used to, but at the same time never giving up hope that life will get better. This strong powerful melody, rapid beats and meaningful dark lyrics, is the perfect “fuck you” to the world we live in today!" //Ammotrack

 


 

 GainFifthMusic

AmmotrackFUS

 


 

 

Posté par Tasunka à 23:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

27 février 2021

EVERGREY "Escape Of The Phoenix" (French Review)-Videos "The Beholder"(feat. James LaBrie)/"Forever .."/"Where .."/"Eternal .."

 

EVERGREY_EOTP

EG_EOTP_Logo

EvergeyRelease

 

 

EVERGREY est l’une de ces formations qui porte haut l’étendard du Metal de qualité et fait honneur au long des ans, à ce que toute création et interprétation musicale, vocale est simplement sensée être, c'est-à-dire se révéler redoutablement efficace au point d’emporter dans un voyage et immerger dans son univers au long de chaque nouvel opus. Et ‘œuvre’, EVERGREY réussit à ce que terme se voit naturellement, spontanément, évoqué au sujet de ses albums, tant l’atmosphère unique à savoir l'alchimie Metal Progressif, Heavy et mélancolique qui caractérise le groupe, fait chaque fois son effet.

Force est de constater que le dernier en date, « Escape Of The Phoenix » est dans la lignée et se révèle être une perle d’album, qui sait allier l’émotion forte à une dynamique heavy remarquée. Les guitares, au son spécifique du au choix d'être accordées en 'sol', sont le leader dans cette énergie impulsant un rythme soutenu aux titres où les vocaux incontournables s’expriment sans retenue, donnant toute leur profondeur et leur intensité à l’atmosphère de chaque titre que chacun des instruments sait tout autant magnifier.

Paradoxalement libérée de toute interruption traditionnelle due aux concerts ou à la promotion, à cause de l’arrêt forcé estampillé Covid-19, la composition de ce douzième effort a pu se faire plus sereinement d’autant que « Escape Of The Phoenix » est un album qui a sa propre existence, la précédente trilogie étant achevée. Cela se ressent aussi dans l’autonomie des paroles, personnelles, qui évoquent les expériences et réflexions intimes loin de tout concept : et, comme il est suggéré, si le Phoenix choisissait sa propre voie, ne faisant pas ce qu’on attend de lui, après tout ?

EVERGREY s’est donné à coeur dans les nouveaux morceaux, qui dégagent du coup tous une force émotionnelle, une accroche imparable. Depuis quatre albums, le son d’Evergrey se trouve sous la houlette de la même équipe de production et le son coup de poing qui en résulte, participe à donner toute sa vigueur à l’univers prenant de ce ‘Phoenix’ réussi à tous niveaux, artwork inclus.

Sans omettre, avant de conclure, de mentionner la cerise sur le gâteau : James LaBrie de DREAM THEATER qui a répondu à l’invitation du groupe pour un duo vocal classe sur « The Beholder ».

EVERGREY, toujours aussi inspirés pour mettre leur habilité autant vocale qu’aux instruments au service de chaque composition, viennent de livrer un incontournable d’album via leur « Escape Of The Phoenix » au son énergétique et au feeling remarqués : un album qui à les crocs assurément et n’est pas désespéré bien au contraire : un must en somme!

 

Tasunka

TasunkaLynx_4444

 


 

EnglundLaBrieThe Beholder44


 

 


 

EOTPhoenix-DoubleLPpicture

EvergreyEOTPtracklist

 

EvergreyEOTP4


 

 


 

EG_EOTP_Logo

Evergrey Line-up2021


 


 

EVERGREY_EOTP

EG_EOTP_Logo


 

 

Posté par Tasunka à 23:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

26 février 2021

BONFIRE "Roots" (French Review) - Official Videos "Love Don't Lie" (with Linda Pané) / "American Nights"

 

BFRootsBFlogo44

AFM_newlogo2016

 

 

Après “Fistful Of Fire” sorti en mars 2020 et qui se révélait l’album le plus ‘rugueusement’ énergique du groupe, BONFIRE revient cette fois sur un tout autre mode, à savoir : ‘quasi acoustique’  via leur double album “Roots”.

Le Covid 19 ayant frappé, la troupe s’est, elle aussi, retrouvée à l’arrêt net en pleine promotion de « Fistful Of Fire » en 2020 : concerts en stand by, notamment. Mais comme il en faut plus pour éteindre le feu qui brule encore et toujours dans les veines du quintette, BONFIRE s’est donc attelé à sortir 24 titres dont 19 de leurs morceaux plébiscités récents ou passés, en les revisitant, les réenregistrant avec une atmosphère, une interprétation originales, ce qui donne une nouvelle couleur à chacun des morceaux du répertoire. Toujours avec le même savoir faire, la même force et touche de classe qui font la renommée de cette incontournable référence en matière Hard Rock, qu’est BONFIRE, les membres du groupe savent tous, chant et lead guitare en tête, accrocher qui se plonge à leurs côtés au fil de « Roots ». Il faut dire que le plaisir évident que prend chacun au sein du groupe à interpréter cette nouvelle mouture de leurs ‘racines’ hits et ballades, est bien présent et contagieux. D’ailleurs, le ton est donné, rien qu’en entendant le clin d’œil du lead guitariste et fondateur, Hans Ziller, qui a parsemé chaque titre de touches à la six cordes, touches qui reprennent ces gimmicks familiers en références à leurs influences. « Roots » a, en résumé, 24 raisons de faire mouche, d’autant qu’en plus d’un groupe en forme et soudé, la production l’est tout autant en délivrant un son à la hauteur des attentes.

A noter que sur les 24 titres, si 19 sont des hits classiques du groupe revisités, 5 sont des originaux composés tout spécialement par BONFIRE pour remercier leurs fans qui ont répondu en nombre à l’appel du financement participatif en vue de réaliser ce nouvel album  -  la pandémie privant les formations de leur principale source de revenus, à savoir les concerts.

En attendant de retrouver ce qui manque cruellement depuis un moment: les concerts, un « Roots » de chez BONFIRE volume à fond, permet de mettre dans l’ambiance ! :)

 

Tasunka

 TasunkaLynx_4444

 

 


 

 BFtracklistROOTS

 Artwork : Stan W. Decker   

PRODUCED BY Tom Müller (Flatliners Studios/ Ingolstadt)

 


 

 


 

BF_out2021


 

BONFIRElineupBFlineup2021_4

 



BFRootsBFlogo44


 

Posté par Tasunka à 22:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

25 février 2021

SISTER "Vengeance Ignited" (French Review) - Videos "Die With A Smile"/"Scream For Pleasure"/"Bring Out The Dead"

 

SISTERvengeanceIgnited666sisterLogo4

FLICKrecords

 

Explosif, le nouvel et quatrième album de SISTER l’est et à tous niveaux : en effet, « Vengeance Ignited » porte bien son nom en délivrant une déferlante enflammée de dix titres aux déflagrations multiples et imparables, que ce soit en assénant avec brio et force brute le Metal, le Punk, le Rock, le côté agressif, Dark, old school ou moderne: rien à dire, SISTER vous impacte à tous coups, quel que soit le moyen de persuasion rageur, dark ou groovy employé par un quartet impliqué au possible.

Fort d’un son plus Heavy, Dark, chaque morceau bénéficie d’une véritable boule d’énergie et de technique pour déployer chacun de ses atouts et se déchainer sans retenue, comme peuvent le faire, notamment le must qu’est « Primal Rage », titre assurément le plus brutal des suédois ou le rentre-dedans simple basique et combien efficace « Spitfire », ou encore et chacun à sa façon « Psycho Thrilling », « Walk With Me », « Die With A smile », « Scream For Pleasure » (titre agressif et mélodique s’il en est) et sans omettre les deux déflagrations finales: le profond « Whispering Winds » et son opposé tout autant que complémentaire, l’endiablé " One Last Ride ". Tout « Vengeance Ignited », porté par son tempo d’enfer, ne fait pas de quartiers et sait manier et allier vocaux qui se démarquent, lead guitare qui se remarque, basse et batterie venant compléter le carré d’as, avec des lyrics bien sentis, une production et des compositions redoutablement efficaces : ou comment allier énergie brute avec savoir faire pour, au final, emporter la mise et fédérer.

SISTER affirme avec « Vengeance Ignited », l’étendue de sa valeur et son indéniable force de frappe multi facettes, qui embrase tout sur son passage : un album qui donne une furieuse et indispensable envie de se lâcher ! 


Tasunka

TasunkaLynx_4444


 

SISTERvi666b


 

 


 

01- Bring Out the Dead (3:45 )
02- Vengeance Ignited (3:55)
03– Spitfire (3:22)
04- Scream For Pleasure (3:52)
05- Psycho Thrilling (3:42)
06– Primal rage (3:04)
07– Die With A Smile (3:05)
08- Walk With Me (3:41)
09- Whispering Winds (4:18)
10– One Last Ride (3:38)

==> Produced by Jona Tee


 

 


 

S_merch666

Discography:

Deadboys Making Noise (2009)
Hated (2011)
Disguised Vultures (2014)
Stand Up, Forward, March! (2016)
Vengeance Ignited (2021)

 

==> Chronique / Review: 

Sister_StandupForwardMarch4


 


 

SISTERlineUp2021_666

Jamie Anderson : V
Phil Armfelt : lead G
Fredrick Hiitomaa : B
Cari Crow : D


 

SISTERvengeanceIgnited666

sisterLogo4


 

Posté par Tasunka à 23:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


19 février 2021

HELLFEST - 15th Anniversary Edition Postponed to 17-18-19 June 2022 (France / @Clisson)

 

Hellfest_postponed666

Hellbangers,

Nous avons espéré le meilleur, mais c’est finalement le pire qui se prépare pour cette année. Face aux incertitudes de la situation sanitaire à venir et aux dernières réglementations gouvernementales pour les festivals, nous sommes contraints d’annuler l’édition 2021 du HELLFEST des 18, 19 et 20 juin prochains.

Votre incroyable mobilisation lors de notre “coup de gueule” d’il y a quelques semaines a permis d’alerter l’opinion publique et les médias sur tout un …

==> Lire la suite

HELLFEST_XVedition

 


 

 

Posté par Tasunka à 23:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

14 janvier 2021

VOODOO CIRCLE "Locked & Loaded" (French Review) - Official Videos "Locked & Loaded"/"Devil With An Angel Smile"

 

VC_LAL_4

VC_WF_Logo4

AFM_Logo4Release: 15 Jan.2021

 

 

Un parfum qui sent le haut niveau, la passion à fleur de peau et un plaisir énorme à s’exprimer, voici de suite ce qu’évoque le nom d’Alex Beyrodt, guitariste de renom s’il en est et de sa formation VOODOO CIRCLE, alors, la sortie du dernier album « Locked & Loaded », met de suite l’eau à la bouche. D’autant plus, lorsque l’on apprend que le maestro s’est à nouveau entouré de l’équipe de choc et gagnante qui avait fait le succès du second opus : « Broken Heart Syndrome » (2011).

Et l’alchimie fonctionne sans faille entre ces quatre musiciens-chanteur excellents tout au long des onze nouveaux morceaux taillés pour ce quatuor de poids, chacun ayant l’occasion de faire parler la poudre, le feeling, le Hard Rock, le mélodique, le Blues, le tout en puissance et finesse et toujours avec une maestria qui n’a d’égale que la passion flagrante et très communicative qui anime chacun des musiciens, note après note, solo après solo, morceau de bravoure après morceau de bravoure.

« Locked & Loaded » fonctionne et sait accrocher à tout niveaux, que ce soit via David Readman aux vocaux bluffants, Mat Sinner à la basse de haut vol, Markus Kullman qui sait ce que faire sonner sa batterie veut dire (Led zeppelin, vous avez dit Led Zeppelin :) et bien sûr, Alex Beyrodt lui-même au jeu de guitare(s) (au choix Strat, Les Paul, Gibson,..) dont la technique est encore et toujours au service de ce feeling puissant et de première classe qui le caractérise. LED ZEPPELIN en lien aux racines, WHITESNAKE en coup de chapeau côté Blues, Jimi Hendrix en fusion entre atmosphère guitaristique vintage et moderne, les compositions ont été inspirées et ce mélange bien senti et mené entre Hard Rock, mélodique, Bluesy, racines vintage et moderne épicé façon VOODOO CIRCLE, fait son effet, il faut l’avouer. Cerise sur la ‘galette des rois’, « Locked & Loaded » s’est vu mixé et masterisé par la pointure qu’est Jacob Hansen, ce qui finit de signer ce carré d’as nommé, "Locked & Loaded » !

L’année commence en force avec VOODOO CIRCLE et ça fait du bien !


Tasunka

TasunkaLynx_4444

 


 

"Locked & Loaded" Tracklist:

01. Flesh & Bone
02. Wasting Time
03. Magic Women Chile
04. Locked & Loaded
05. Devil With An Angel Smile
06. Straight For The Heart
07. Eyes Full Of Tears
08. Devil's Cross
09. Trouble In The Moonlight
10. This Song Is For You
11. Children Of The Revolution

Mixed and mastered by Jacob Hansen, the Danish godfather of sound ;)

 


 

 


 

VC_WF_Logo4

-Alex Beyrodt: mastermind, guitarist and main songwriter

 -David Readman(Pink Cream 69) Vocals 

-Mat Sinner (Primal Fear, Sinner): Bass

-Markus Kullman (Glenn Hughes): Drums

 


 


 

VC_LAL_4

VC_WF_Logo4


 

 

 

04 janvier 2021

ALEXI LAIHO nous a quittes / Bodom After Midnight - Former CHILDREN OF BODOM Guitarist/Vocalist ALEXI LAIHO Dead At 41

 

Our heartfelt thoughts are with his family, his bandmates and brothers

 R.I.P

 

Alexi_Laiho_photo©Terhi Ylimäinen

 

Statement from Bodom After Midnight:

It is with heavy hearts and great sadness that we have to announce the passing of Alexi Laiho. We are absolutely devastated and heartbroken for the sudden loss of our dear friend and band member. Our journey together as a band had only just begun so there’s no words to describe the shock and the bottomless grief that all of us feel.

May your soul rest in peace, you will be eternally missed. We love you brother.

Our deepest condolences go to his family.

 

Daniel, Mitja & Waltteri

BodomAfterMidnight

 


 

gif_anime_drapeaux_pays_141

Communiqué de presse 04.01.2021


 Le guitariste Alexi Laiho est décédé.

L'un des guitaristes les plus renommés au monde, Alexi Laiho, est décédé.

Le musicien, plus connu comme le chanteur de Children of Bodom, est décédé la semaine dernière à son domicile à Helsinki, en Finlande. Laiho avait souffert de problèmes de santé à long terme au cours de ses dernières années.

Alexi Laiho et le batteur Jaska Raatikainen ont fondé Children of Bodom en 1993, et le groupe était l'un des groupes de métal les plus acclamés internationalement en Finlande jusqu'à leur tout dernier concert d'adieu en décembre 2019. 

L'année dernière Alexi Laiho a créé Bodom After Midnight, récemment signé chez Napalm Records, qui a enregistré trois chansons et tourné un clip vidéo, qui sera publié plus tard à titre posthume. 

Outre Children of Bodom, Laiho était connu pour ses groupes tels que Warmen, Sinergy, Kylähullut et The Local Band. 

Récompensé d'un Metal Hammer Golden Gods et de plusieurs autres prix internationaux, le guitariste a également été la vedette principale, dirigeant un groupe d'une centaine de guitaristes durant le Festival d'Helsinki en 2015 pour les "100 Guitars From Hell" - une pièce de concert massive qu'il a composée.  
"Nous sommes écrasés par le décès soudain de notre cher ami et membre du groupe. Les mots ne peuvent décrire ce choc et la profonde tristesse que nous ressentons", déclarent Daniel Freyberg, Mitja Toivonen et Waltteri Väyrynen de Bodom After Midnight .  Le talentueux guitariste et musicien apprécié depuis plusieurs années son rôle de beau-père dans sa famille recomposée , d'oncle et de parrain. Surtout au cours des dernières années, les liens familiaux importants ont apporté un équilibre bienvenu à sa vie et à ses tournées actives. Laiho était particulièrement proche de sa grande sœur, de ses parents et de la fille de sa sœur. 
La sœur de Laiho dit:  "Nous sommes tous absolument choqués et dévastés. Nous demandons l'intimité et la compréhension pendant ces moments difficiles. Les funérailles de mon petit frère auront lieu en privé."  
Alexi Laiho manquera également beaucoup à sa famille en Australie.  

 


 

gif_anime_drapeaux_angleterre (1)

 

Former CHILDREN OF BODOM frontman Alexi Laiho has passed away. The Finnish guitarist/vocalist died in his home in Helsinki last week. The 41-year-old had suffered from long-term health issues in the years leading up to his death.

Laiho and drummer Jaska Raatikainen founded CHILDREN OF BODOM in 1993, and the band was one of the most internationally acclaimed metal acts in Finland up until their very last farewell concert in December of 2019. Last year, Alexi put together BODOM AFTER MIDNIGHT, who recorded three songs and shot one music video, which will be released later on posthumously.

Besides CHILDREN OF BODOMLaiho was known for acts such as WARMENSINERGYKYLÄHULLUT and THE LOCAL BAND. Awarded with a Metal Hammer Golden God and several other international prizes, the guitarist was also the main star, leading a group of one hundred guitar players at the Helsinki Festival in 2015 in "100 Guitars From Hel" — a massive concert piece he composed.

"We are crushed by the sudden passing of our dear friend and band member. Words cannot describe this shock and the profound sadness that we feel", Daniel FreybergMitja Toivonen and Waltteri Väyrynen from BODOM AFTER MIDNIGHT stated.

The talented guitarist and musician relished his role as stepdad in his family, and as uncle and godfather. Especially during the last years, the important family ties brought a welcomed balance to his life and the active touring. Laiho was particularly close with his big sister, parents and his sister's daughter.

Laiho's sister said: "We are all absolutely shocked and devastated. We ask for privacy and understanding during these hard times. My little brother's funeral will take place privately."

Laiho will also be deeply missed by his family in Australia.

"Alexi was the most loving and magnificent husband and father. Our hearts are eternally broken", Kelli Wright-Laiho said.

Laiho's CHILDREN OF BODOM bandmates Jaska Raatikainen (drums), Henri "Henkka T. Blacksmith" Seppälä (bass) and Janne Wirman (keyboards) said in a statement: "More than 25 years of friendship. We lost a brother. The world lost a phenomenal songwriter and one of the greatest guitarists of all time. Memories and Alexi's music will live forever. Our thoughts are with Alexi's family during this difficult time."

 


 

 

Posté par Tasunka à 19:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 septembre 2020

ALPHA WOLF »A Quiet Place To Die« (French Review) -Videos "Restricted (R18+)"/"Bleed 4 You"/"AKUDAMA"/"Creep"

 

Alphawolf_aQPtD4

1080x360

 

ALPHA WOLF vous ravage de son Metalcore imparable qui aligne le raz-de marée d’une puissante déferlante d’énergie sans concessions et se voit solidement bardée d’un savoir-faire indéniable, une déferlante redoutable comme l’attaque d’une meute de loups qui a les crocs et est déterminée à ne pas faire de quartiers : cette attaque se nomme « A Quiet Place To Die », second effort de la meute à cinq têtes australienne. Doués et rageurs, les cinq ALPHA WOLF le sont assurément au long de onze titres qui vous enflamment, vous secouent, vous entrainent dans des montagnes russes de sensations fortes, qui ne vous laissent pas intacts et le plaisir fait que la dernière note, le dernier arrachement vocal achevés, il vient une furieuse envie de remettre ça et de repartir pour un nouveau tour de manège, secoué au rythme effréné et riche, agressif, délivré par ALPHA WOLF. La production est solide, bien menée pour laisser le groupe s’exprimer sans restriction sur un son massif et puissant, qui fait efficacement son office, ce qui participe à l’accroche de l’album. Ajoutez à l’ensemble, des lyrics et un univers visuel inspirés et vous serez en plein dans la tannière de ALPHA WOLF.

« A Quiet Place To Die » est un album qui fait son effet et se montre addictif, prouvant combien ALPHA WOLF a raison d’avoir d’avoir les crocs et de vouloir agrandir son terrain de chasse au monde entier : c’est mérité !

Tasunka

TasunkaLynx_4444

 

 


 Alphawolf_Tracklist2020


 


ALPHA WOLF Line Up:

Lochlan Koegh: V
Sabian Lynch: G
Scott Simpson: G
John Arnold: B
Mitchell Fogarty: D

Lizi Blanco (of The Beautiful Monument) feat. "Bleed 4 You“


Album artwork : artist known as DASH88


 


 Alphawolf_aQPtD666


 

 


ALPHA WOLF Discography :

« Mono » (2017)
« Fault » (EP - 2019)
« A Quiet Place To Die » (2020)


 

Alphawolf_T

Alphawolf_aQPtD4

Alphawolf_Tband2020_666


 

Posté par Tasunka à 22:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

17 septembre 2020

FIGHT THE FIGHT "Deliverance" (French Review) - Official Videos "Triggerfinger" / "pacemaker" / "Dying"

 

FightTheFight666

IndieRecordings_Logo02

FTF_Deliverance_Out2020

Indie Recordings / Metal Blade Records

 

FIGHT THE FIGHT avait marqué les esprits avec son premier album éponyme en 2017 via la déflagration de son Rock/Punk/Metal nerveux, punchy, atmosphérique et mené avec brio par une troupe qui en voulait, aussi, retrouver les norvégiens en 2020 avec un second effort, nommé « Deliverance », ne pouvait qu’être salué. Et force est de constater que la troupe en voulait et en veut toujours, comme le prouvent les dix nouveaux morceaux qui conservent l’essence nerveuse des débuts et savent chacun à leur manière aligner une accroche certaine en jonglant avec la grenade dégoupillée de l’urgence du Metal, du Rock Punk, la force de l’atmosphérique racé brassant le tout sans frontière de genre, en un cocktail qui entraine dans des montées de puissance nerveuse, d’atmosphères aux envolées fortes pour mieux se voir exploser en une déflagration Punk, Metal, fidèle à l’esprit Rock brut de décoffrage, qui semble animer la bande.

« Deliverance », ce sont dix titres qui laissent leur empreinte et vous entrainent chacun à leur façon, dans un train lancé à plein régime et sans freins dans sa course, ses conducteurs sachant autant faire parler la poudre que générer l’atmosphérique. Avec une production qui alimente la solidité d'un son propice à laisser les morceaux s’exprimer en plein, avec des musiciens et un chanteur des plus à l’aise pour générer la dynamique rentre-dedans et subtilement racée à la fois, qui caractérise ce second opus, FIGHT THE FIGHT confirme l'étendue de son potentiel, en somme, en délivrant un cocktail de dynamite Rock/Metal/Punk/atmospherique qui fait mouche.


Tasunka

TasunkaLynx_4444

 

 


 


 "Deliverance" Tracklist:

01-Deliverance
02-Ritual 
03-Triggerfinger 
04-Calling You Back
05-Pacemaker 
06-Dying
07-Pitbull
08-Love
09-Turbo Sex
10-Paradigm


 


Fight The Fight Line-Up:

Lars Vegas - V
Amok, - G
Lord - G
HM - B
Bjørn Dugstad Rønnow - D


 


(Debut Album: 2017)

FightTheFight4

 

rsz_ff_patch4


 

FightTheFight666

Fight_The_Fight_Deliverance_DIGI


 

 

 

Posté par Tasunka à 23:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 septembre 2020

CLEOPATRICK "Hometown" (Official Music Video)

 

CleopatrickLogo

 

"New hometown visual just went live on our youtube. this video is a montage of some of the best nights of our lives. there was a really strange sense of irony that came with putting a new visual together for this song — a deep contrast between who we were when it was written VS who we are now.⁣

we miss hanging with you guys. we miss the moshpits and feedback and spilled beer and yelling in each others ears because the house music is way too loud"

CLEOPATRICK


 


 

 

Lifelong best friends since the age of 4, Luke Gruntz (guitar/vocals) and Ian Fraser (drums) are cleopatrick. And while they are from (and still based) in the tiny town of Cobourg, Ontario, their sound is anything but small. 

A quick listen to their single “hometown” reveals devastating riffs and hip-hop inspired grooves. But closer inspection exposes the core of their mission: to restore the outspoken provocation of rock & roll through raw, abrasive honesty.   

And the craziest part? It's working.

Today they share a new video for their single “hometown” which touches on what it's like to grow up in a small town feeling like you don’t quite fit in.  The clip, put together by the band, is a love letter to our pre-Covid lives of going to a show and getting into the pit. “This video is a montage of some of the best nights of our lives. There was a really strange sense of irony that came with putting this new visual together. There's an incredible contrast between who we were when this song was written vs who we are now -- and it's all thanks to this song,” Gruntz explains.

==>Today, the band also announces their first official vinyl release: a limited edition 7” single of “hometown” with cover art hand-stamped by the band. The vinyl single will be released on November 20th, and is available for pre-order now at the band’s newly-launched webstore.

All of cleopatrick’s success has developed from their parents' basements in a small town you've never heard of. Yet while their homebase may be a small dot on the map, their community is large. Along with two other like-minded-artists (Zig Mentality and Ready The Prince), the band formed the loose DIY collective “New Rock Mafia” as a means to offer support to one another. Together the group provides location based info, curated content and organizes secret events / shows within the community, all for members only. It has been instrumental in helping the band get the word out while keeping a familial feel and a safe space for fans.   

 

Fuck whatever you think rock is, because cleopatrick is about to change it all. 

 


 

 

Posté par Tasunka à 23:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

28 août 2020

REDEMPTION "Alive In Color" (BluRay/2CD-DVD/2CD) (French Review) - Live Videos "Walls"/"Suffocating.."/"Indulge.."

RD_AIC_4RedemptionLogo4

REDEMPTIONset

AFM_Logo4

 

 

REDEMPTION sait faire impression non seulement sur albums depuis ses débuts en 2000, et en live, la dimension de haut vol qui caractérise le groupe, déploie avec une délectation affichée, toute l’envergure et elle est grande, de ses larges ailes colorées en sensations instrumentales, vocales et atmosphères riches à souhait; alors, quoi de mieux qu’un ProgPower USA de renom, en septembre 2018, pour capter l’essence riche et unique de REDEMPTION, avec ce live CD/DVD au nom justifié : « Alive In Color ». La formation y faisant, en effet, montre de toutes les couleurs de la richesse de son Prog léché, mélodique, dynamique, de tout son talent, de tout son art à tous niveaux, à commencer par les instruments, qui régalent littéralement le public avec ses passes d’armes, ses mélodies entêtantes, ses envolées puissamment subtiles et fortes à la fois, ses recherches audacieuses et abouties notamment au niveau guitares et claviers, même si la section rythmique est du même haut niveau que ses comparses, sans conteste.

Un festin que ce « Alive In Color » entre une setlist calibrée à souhait, entre plaisir, dynamique, finesse et technique, le tout shooté à l’adrénaline sans retenue: le public et le groupe savourent visiblement le moment et c’est contagieux. Alors, pour le premier CD/DVD live de REDEMPTION avec, aux vocaux, leur nouveau complice, non moins que Tom S. Englund (EVERGREY), la réussite est incontestablement au rendez-vous, d’autant qu’en guests de luxe, le plaisir est complété avec les ex et amis, dont le prédecesseur au micro jusqu’en 2017, Ray Alder (FATES WARNING) qui déclenche une salve d’acclamations de la part de la foule à son apparition, ainsi que les guitaristes de renom et doués s’il en est, Chris Poland (MEGADETH, OHM) / Simone Mularoni (DGM).

REDEMPTION fait mouche et assure tout du long de ce concert copieux et dont on en redemande, une fois la dernière note jouée.

REDEMPTION avec « Alive In Color » donne une furieuse envie de retourner aux concerts et de même, d’être en 2021, date prévue pour le prochain et huitième album studio de la formation, nouvellement signée avec ce live, chez AFM.

Tasunka

TasunkaLynx_4444

 


 

 


 

RedemptionAliveInColorHead4

 

 

 

RedemptionAICsetlist4

 

 


 


 

RD_AIC_4


 

 

 

Posté par Tasunka à 23:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

27 août 2020

RISING STEEL -First French Band signed to Frontiers Music Srl -Album "Fight Them All" (04-sept-2020) -Video "Mystic Voices"

 

RisingSteel_FtA

 

==> Release Date: 04-Sept-2020 <==

frontiers_music44

Rising Steel "Fight Them All"

==> Stream or Pre-order Physical Copy / Pre-commande <==

 

 


 

RS_FightthemAll44


 


RS_logo

Emmanuelson- V
Tony Steel - G
Steel Zard- D
Flo Dust - B 
Mat Heavy Jones - G


INFOS :

Frontiers is pleased to announce the release of RISING STEEL's upcoming label debut, "Fight Them All" on September 4, 2020. Today, the band has released the first single and video from the album, 'Mystic Voices'. Watch it below. If you are a fan of bands like Nevermore, Warrel Dane, Annihilator, and the like, then this is for you! 

Rising Steel is an up-and-coming heavy metal band from Grenoble, France, who also happens to be the first French band signed to Frontiers Music Srl. After their "Warlord" EP (2014) and full-length "Return of the Warlord" (2016), the band shared stages with acts like Annihilator, Jaded Heart, Sister Sin, Nightmare, ADX, Nashville Pussy, and more, which garnered them more exposure to a larger international audience and eventually led them to connecting with Frontiers, who eagerly asked them to join the label's expanding metal roster. 

After three years of gigging and writing new material, the band is now ready to storm the international scene with their next album, “Fight Them All”. Due for release on Frontiers Records on September 4, 2020, the album presents a delightfully aggressive mixture of power, heavy, and thrash metal. Explosive riffing, crushing rhythms, and songs that will make you bang your head are the order of the day on Rising Steel's upcoming record, “Fight Them All”. The quintet delivers a “not so” classical heavy metal sound with their influences coming mainly from the 80’s NWOBHM, hard rock, and thrash metal scenes. Solid and powerful metal music, the band is inspired by the legacies of legends like Judas Priest and Iron Maiden and is recommended for fans with diverse metal palates who like bands ranging from Nevermore, Queensrÿche, Iced Earth, early Metallica, and the like.


TRACKLIST

01.  Mystic Voices
02.  Fight Them All
03.  Steel Hammer
04.  Blackheart
05.  Savage
06.  Gloomy World
07.  Malefice
08.  Metal Nation
09.  Pussy
10. Led By Judas
11. Master Control

RisingSteel_FtA
frontiers_music44



 

 

Posté par Tasunka à 22:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 juin 2020

RONNIE JAMES DIO -Live Photos HEAVEN & HELL- In Memory Of The Legendary RAINBOW/BLACK SABBATH/DIO Vocalist

 

HeavenAndHell_copyrightTasunkaPhotos2009_ (1)

 

Dio was renowned throughout the world as one of the greatest and most influential vocalists in heavy metal history.

The singer, who was recording and touring with BLACK SABBATH offshoot HEAVEN & HELL prior to his illness, was diagnosed with stomach cancer in late 2009.

Ronnie James Dio passed away 10 years ago, on May 16, 2010 at the age of 67 and remains forever in our hearts.

My photos are my tribute to this unforgettable Wizard, Artist: Photos taken at Hellfest Festival (France- June 2009)

 

HeavenAndHell_copyrightTasunkaPhotos2009_ (3)

 

 

 

HeavenAndHell_copyrightTasunkaPhotos2009_ (2)

 

 

 

HeavenAndHell_copyrightTasunkaPhotos2009_ (4)

 

 

 

HeavenAndHell_copyrightTasunkaPhotos2009_ (7)

 

 

 

HeavenAndHell_copyrightTasunkaPhotos2009_ (5)

 

 

 

HeavenAndHell_copyrightTasunkaPhotos2009_ (8)

 

 

 

HeavenAndHell_copyrightTasunkaPhotos2009_ (6)

 

The exclusive copyright in the contents of this website is the property of © Copyright Tasunka Photos 2001-2020.
Any unauthorised copying of the images or other copyrighted material on this website will constitute an infringement of copyright.
Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur est illicite – photos et contenu tous droits réservés –


 

 

Posté par Tasunka à 22:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

22 mai 2020

GARMONBOZIA: Sondage et Concerts - 'Et si les concerts sont à l'arrêt pour l'instant, nous vous préparons la reprise !'

Garmonbozia_logo2020



"Vous auriez deux minutes pour répondre à quelques questions ?"

  GARMONBOZIA: "Que vous soyez addict à notre programmation ou ne passiez qu'occasionnellement à nos concerts, nous vous invitons à répondre à ce mini-sondage afin de nous aider à mieux appréhender la suite des nos aventures dans ce contexte néo-apocalyptique et à répondre à toutes les interrogations sur les questions des reports, annulations et billetteries ➡ bit.ly/Garmon-Covid-sondage

 


"Et si les concerts sont à l'arrêt pour l'instant, nous vous préparons la reprise !"







⬇ Des invités s'ajoutent à ces concerts ⬇



⬇ Ces concerts sont reportés, prenez note des nouvelles dates ! ⬇



⬇ Ces tournées sont annulées, sans possibilité de report dans l'immédiat ⬇




➡ TOUS LES CONCERTS GARMONBOZIA ⬅



 

 

Posté par Tasunka à 22:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

23 avril 2020

Rock'n'Confinement/Lockdown

 

HumourConfinement2020_Hellfest

 


 

 

Posté par Tasunka à 22:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22 avril 2020

BARONESS "Tourniquet [Socially Distant]" ("Gold & Grey" Album)- Video en mode 'confinement'

 

BaronessLogo4

 

 

Baroness_goldandgrey4

BARONESS share a new video for the song “Tourniquet” (from "Gold & Grey" album). Dubbed “Tourniquet (Socially Distant)” the footage features the four band members playing the six-and-a-half minute song at their respective homes, showcasing the band’s ability to both socially isolate and come together to share the message of unity amidst the COVID-19 crisis.

The band issued a collective comment: “Hey everyone! Here’s an as-live-as-possible performance of ‘Tourniquet’ that we made over the course of a couple days during this period of isolation. We have all maintained a rigid policy of social-distancing since becoming aware of this pandemic; which has unfortunately deprived us of our much preferred means of playing music. Throughout this crisis, the overall safety and responsibility of our global human community far outweighs the individual value of any show, festival or tour. We’re refocusing and redoubling our energy to adapt to this situation as it unfolds. As difficult as it seems to navigate the effects of this virus, the isolation has not stripped us of our passion for Baroness’ music. Playing music so far from our bandmates will never be particularly natural. However, the experience of making this video through emails, texts and phone calls has been a powerful reminder of how inspiring and invigorating music can be in times of stress, struggle and confusion. We hope you enjoy this performance. It isn’t meant to highlight musical perfection or precision. Personally, it serves as a reminder that, no matter what situation we face, we are still able to enjoy friendship, family and community through something as simple as a song. Isolated but never alone…  Baroness.”

The video closes with a message to fansBe safe. Be good to each other. Act with personal and civic responsibility. We’ll see you again soon.”

 

BaronessLogo4

 


"Gold & Grey" Tracklist : 

01. Front Toward Enemy
02. I’m Already Gone
03. Seasons
04. Sevens
05. Tourniquet
06. Anchor’s Lament
07Throw Me An Anchor
08. I’d Do Anything
09. Blankets of Ash
10. Emmett-Radiating Light
11. Cold Blooded Angels
12. Crooked Mile
13. Broken Halo
14. Can Oscura
15Borderlines
16. Assault on East Falls
17. Pale Sun

 

Baroness_goldandgrey4


 

Posté par Tasunka à 22:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

21 janvier 2020

PYOGENESIS “A Silent Soul Screams Loud” (French Review) - Videos “Modern Prometheus” (Feat. Chris Harms)/"The Capital" - Tour

 

PY_ASSSL_4

PY_AKTD_Logo_White4

 

PYOGENESIS_out2020

AFM_LN_Final_RGB_small_s

 

 

PYOGENESIS met un point final à sa trilogie, avec le convaincant dernier chapitre : « A Silent Soul Screams Loud ». Commencée en 2015 par ”A Century In The Curse Of Time”, poursuivie deux ans plus tard avec « A Kingdom To Disappear », cette ‘Steampunk Trilogy’ qui couvre le 19ième siècle et ses changements, vaut le détour.

Avec cette troisième partie, on retrouve cette saveur unique qui caractérise et fait apprécier PYOGENESIS : sa capacité à créer des atmosphères riches, variées, dynamiques, mélancoliques, puissantes et fines à la fois, cette maestria dans les compositions et leur interprétation, qui fait plonger ou s’envoler aux côtés du groupe, dans ses univers issus de l’imagination et inspiration fertiles de son frontman de compositeur, chanteur, guitariste et derrière les manettes pour la production côté albums, à savoir : Flo V. Schwarz. Le Metal Power, mélodique et alternatif est ici à son aise que ce soit dans les parties puissantes où guitares, double grosse caisse et basse mettent le feu ou tout autant à l’aise dans les parties mélancoliquement prenantes et le mélange prend sans coup férir; on adhère et voyage dans les atmosphères de PYOGENESIS, où la musique reflète au mieux l’évocation des thèmes à la hauteur, notamment Napoléon et ses apports, Karl Marx et le capital, le Darwinisme, en somme, les changements propres au 19ième siècle, ce siècle romantique et de bouleversements techniques et de société à la fois. Le tour de force de PYOGENESIS étant d’emporter une pleine adhésion autant musicalement, que vocalement, tout en portant des thèmes peu jouissifs sur le papier de premier abord. Toujours est–il qu’au long des huit morceaux de « A Silent Soul Screams Loud », PYOGENESIS y parvient et avec panache, encore et sait mettre le feu, fédérer ou faire planer à la fois avec son Metal Heavy mélodique de premier choix et avec ses atmosphères inspirées et riches. Huit titres qui font mouche et accrochent au point de voir trop tôt, « A Silent Soul Screams Loud », tirer sa révérence après près de 14 minutes passées en compagnie du morceau d’anthologie final : "The Capital" (A Silent Soul Screams Loud).

Outre le fait que le groupe ait produit ce dernier chapitre lui-même, outre le fait que la pochette est superbe une fois encore et riche de détails qu’on aime découvrir en écoutant l’album, outre ces faits, il est à noter l’apparition d’un guest vocal de choix et ce, pour la première fois en duo avec Flo V. Schwarz, sur "Modern Prometheus » : Chris Harms (Lord Of The Lost).

Fidèle aux pochettes respectives, après avoir fait embarquer à ses côtés au sol avec le premier opus, dans les airs avec le second, et à présent, un voyage sous les mers avec ce troisième volet à l’oxymore bien senti: « A Silent Soul Screams Loud », PYOGENESIS a réussi sa trilogie Steampunk et vaut décidément un coup de chapeau pour son Metal riche, profond et mélodiquement puissant qui n’appartient qu’a lui.


Tasunka

TasunkaLynx_4444

 

 

 

“A Silent Soul Screams Loud” Tracklist:

01 - Survival Of The Fittest
02 - Mother Bohemia
03 - I Can't Breathe (Prologue)
04 - I Can't Breathe (Monologue)
05 - High Old Times
06 - Modern Prometheus (feat. Chris Harms / Lord Of The Lost )
07 - Will I Ever Feel The Same
08 - The Capital (A Silent Soul Screams Loud)

PYOGENESIS_detail2020

 


 

 


 

 PY_AKTD_Logo_White4

 

Flo V. Schwarz (V/G)
Thilo Schmidt (G)
Malte Brauer (B)
Jan Räthje (D)

 


 

 

 PY_AKTD_Logo_White4

==> On Tour: click here / cliquer ici

 


 


 

 PY_ASSSL_4

 

PY_AKTD4     PY_ACITCOT_artwork

 

PY_AKTD_Logo_White4

 


 

 

Posté par Tasunka à 23:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 janvier 2020

NOVELISTS FR "C'est La Vie" (French Review) - Official Videos "Modern Slave"/"Head Rush"

 

NovelistsFR_ClV

NovelistsFR_newLogo2020_4

Arising EmpireReclogo

 ==> out: 24 Jan. 2020

 

Il est des albums qui vous rentrent sous la peau et ne vous lâchent plus et ce dernier et troisième effort de NOVELISTS FR en fait incontestablement partie. « C’est La Vie » offre, en effet, une déflagration léchée et énergique, subtile et menée de main de maitre en matière de Progressif moderne, qui fait effet et que ce soit le mélange au top de chant clair et écorché vif à la fois, que ce soit tout autant le haut niveau d’une technique aux instruments totalement au service de ce feeling riche, prenant et profond qui coure comme un fil rouge efficace au long de nouveaux morceaux tous aussi variés en ambiances qu’inspirés. « C’est La Vie » marque à la fois un nouveau chapitre pour le quatuor et cimente le talent déjà démontré par le groupe lors de ses précédentes sorties ou lors des prestations live.

Fans de la première heure et ils sont nombreux ou nouveau venu, ce « C’est La Vie » vous attend de pied ferme et ne vous laissera pas intact avec sa force de persuasion autant subtile, dynamique que massive : un très bel album pour un très bon groupe, NOVELISTS FR, on ne peut mieux inspiré et capable de rendre son inspiration, ses ambiances, contagieuses, très contagieuses !

 

Tasunka

TasunkaLynx_4444

 


“C'est La Vie” Tracklist:

01-Somebody Else -4:47
02-Deep Blue -4:33
03-Lilly -3:48
04-Modern Slave -4:00
05-C'est la Vie -3:09
06-Head rush -5:02
07-Kings of Ignorance -3:28
08-Rain -4:07
09-Human Condition -4:14

 


 

 

NovelistsFR_ (1)

 

Novelists FR Line-Up:

Matteo Gelsomino: V
Florestan Durand: G
Nicolas Delestrade: B
Amael Durand: D

 



Discography:

DEMO EP (2014) 
SOUVENIRS (2015) 
NOIR (2017)
C’EST LA VIE (2020)

 


 

 

 


 

CLaVieNovelists


 

NovelistsFR_ClV

NovelistsFR_newLogo2020_4


 

 

Posté par Tasunka à 22:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

11 novembre 2019

SPOIL ENGINE "Renaissance Noire" (French Review) - Official Videos "The Hallow" - feat. Jeff Walker [CARCASS] / "R!OT"

 

SpoilEngine RenaissanceNoire_6

SpoilEngine_logo

SE_Out15nov2019_6

Arising EmpireReclogo

 

 

Tel un punch en pleine face, SPOIL ENGINE reviennent et lourdement armés avec leurs nouveaux titres placés sous la bannière évocatrice du bien nommé « Renaissance Noire ». Le quatuor mi-belge / mi-néerlandais est de retour et solide comme jamais, uni, avec aux lèvres et aux tripes, l’envie féroce de prendre leur revanche sur les quelques mauvais moments passés qui ont un temps ébranlé la troupe et pour cela, quoi de mieux qu’un Metal lourdement armé en des implacablement subtils et rentre-dedans Metalcore, Thrash, Modern Metal, le tout couplé à un groove aussi solide que les mélodies sont noires, quoi de mieux donc pour concrétiser ce retour d’un quatuor déterminé comme jamais à faire parler la poudre et leur Metal agile et incisivement puissant qu’ils affectionnent ostensiblement. « Renaissance Noire » marque son assise dans les bases du groupe tout en dévoilant une orientation plus lourde qui se traduit par un constat : ça déménage littéralement avec SPOIL ENGINE tout au long des dix nouveaux morceaux car la déferlante est de haut vol entre des riffs techniques et contagieux qui laissent accrochés, entre une basse et une batterie au top de leur savoir-faire, entre, enfin, les growls incisifs et hautement féderateurs et les quelques éléments vocaux clairs de leur nouvel atout de force, féminin, qui reprend avec brio le micro au sein de SPOIL ENGINE : Iris Goessens. Cette nouvelle recrue se révéle aussi douée que ses collégues masculins, via l’excellence de sa voix autant en growl qu’en registre clair. Il suffit d’entendre, entre autres, un « Golden Cage » ou « Frostbite », « R !ot », « The Hallow » avec en guest vocal classe non moins que Jeff Walker de Carcass ou d’entendre ou plutot de se prendre en pleine face, un « Storms Of Tragedy » qui ne font pas de quartiers entre rentre-dedans en puissance et agilité d’exécution, pour s’en convaincre et n’avoir aucun doute sur le fait d’être en présence d’un matériel et de compositions et interprétation de premier choix avec un « Renaissance Noire » qui, de plus, sonne au mieux.

Le guitariste et compositeur principal, Steven ‘Gaze’ Sanders se montre des plus inspirés et déterminé sur ce tout dernier opus, à l’unisson d’ailleurs avec ses acolytes Davy ‘Loco’ Vanlokeren et Matthijs Quaars, aux postes bien occupés respectivement des basse et batterie, et bien sûr aux vocaux déjà mentionnés et salués de Iris Goessens.

« Renaissance Noire » est l’un des meilleurs albums de 2019 et confirme SPOIL ENGINE comme formation de haut vol et force de persuasion subtilement massive !
A badass album from a badass band ! 


Tasunka

TasunkaLynx_4444

 

 


 

SE_RNoireTracklist666

==> The illustrations for »RENAISSANCE NOIRE« are made by the highly acclaimed artist Adrian Baxter

 


 


 

SE_band2019_6SpoilEngine_LineUp

SE_JWalkerCarcass666


 

SE_merch666

SpoilEngine_logo

SpoilEngine_LP6


 

 

Posté par Tasunka à 22:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,