ISKA Photos & Works


24 février 2017

DANKO JONES "Wild Cat" (French Review) - Video First Single “My Little RnR” - Wild Cat Tour (France: 30 Mars 2017 @ Paris)

 

DJ_WC

 

DJ_WC_Logo_BW04

 

 

WildCat_release

 

 

AFM_LN_Final_RGB_small_s

 

 

En un sprint furieux, sexy toujours, tout en crachant son Rock’n'Roll comme un chat énervé feule, DANKO JONES délivre son nouvel opus « Wild Cat » au titre en parfait accord avec le brulot de tout premier choix, qui est proposé. La marque de fabrique qui fait aimer le groupe depuis plus deux décennies est au rendez-vous et bien plus encore avec ce « Chat Sauvage » à souhait, car la profession de foi de délivrer un Rock’n'Roll qui emporte tout, rempile pour des nouveaux titres qui ont la particularité de faire tous mouche et la qualité de le faire à beaucoup de niveaux et de tempos. Echevelé et génial, comme peuvent l’être « Wild Cat » ou l’hommage à l’ami disparu, l’unique Lemmy Kilmister de MOTÖRHEAD, au travers de « Let’s Start Dancing », plus sur une accroche qui s’inspire de « Little T&A » des Rolling Stones du début des années 80s, sur le tout aussi bon « My Little RnR", ou encore volontairement THIN LIZZY-esque avec les riffs, la manière de chanter en hommage cette fois à Phil Lynott que Danko Jones a toujours hautement apprécié, sur « You Are My Woman ». « Going Out Tonight » et son refrain qui vous rentre sous la peau, sa force de persuasion, n’est pas en reste, tout comme, pour autre exemple, le final qui vaut le détour sur « Revolution (But Then We Make Love) » qui prône la révolution au contraire de la philosophie hippie et pour célébrer le tout, faire l’amour.

Tout « Wild Cat », en résumé, c’est hymnique, énervé, racé, à la sonorité aussi chaleureuse que peut l’être le trio de ses protagonistes emmené par un Danko Jones à la guitare aussi directe et convaincante que sa voix chaleureuse peut l’être, avec le fidèle associé au long cours à la basse indispensable, JC et la seconde apparition sur album de non moins investi batteur, Rich Knox. Un trio de choc pour un album qui ne l’est pas moins et se voit être l’un des meilleurs de la troupe, d’autant que, encore une fois, aux commandes côté production, Eric Ratz a su rendre la nervosité chaude et rugueuse des titres.


Attention la fièvre du « Wild Cat » de Danko Jones est hautement contagieuse, une fois qu’on a commencé à l’écouter, le ‘chat sauvage’ vous contamine de son Rock ’n’ Roll et ne vous lache plus! 


A noter que l’Europe va avoir le plaisir d’être la première à accueillir la tournée qui va suivre la sortie de l’album, alors, restez en alerte: l’explosion Rock vous attend le 30 mars 2017 à Paris !


Tasunka

 

 

 

01.I Gotta Rock
02.My Little RnR
03.Going Out Tonight
04.You Are My Woman
05.Do This Every Night
06.Let's Start Dancing
07.Wild Cat
08.She Likes It
09.Success In Bed
10.Diamond Lady
11.Revolution (But Then We Make Love)

 

 

 

DJ_CatEyes

 

 

DJ_MyLittleRnR_04

 


 

DankoJones_CopyrightTasunka2010_05

 

 


The Wild Cat World Tour starts off with two shows in Finland in February and a series of shows in Europe in March and April. A Canadian tour and more European dates will be announced shortly, with other territories to follow.

Europe will be the lucky continent to have the band over for their crushing live shows right after album release, so don't miss out these tourdates:

 

10/2 Kuopio - Arena (FI)
11/2 Joensuu - Arena (FI)
15/3 London - Garage (UK)
16/3 Luxemburg - Rockhal club (LUX)
17/3 Frankfurt - Batschkapp (GER)
18/3 Tilburg - 013 (NL)
19/3 Amsterdam - Melkweg (NL)
21/3 Köln - Live Music Hall (GER)
22/3 Berlin - Huxleys (GER)
23/3 Warsaw - Proxima (PL)
24/3 Krakow - Kwadrat (PL)
25/3 Dresden - Beatpol (GER)
26/3 Munich - Backstage (GER)
28/3 Winterthur - Salzhaus (CH)
29/3 Solothurn - Kofmehl (CH)
30/3 Paris - La Maroquinerie (FR)
22/4 Sälen - Ski & Rock (SE)

 

 

 

DankoJones_CopyrightTasunka2010_03

 


 

DJ_WC

 

DJ_WC_Logo_BW04

 

 


 

Posté par Tasunka à 22:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 février 2017

HIGHLY SUSPECT - New Video / Nouvelle Video "My Name Is Human" - Concert Complet @ Paris (25/02) - A Voir @ Arras le 02/07/2017!

 

 

Chronique en cliquant sur la pochette / French Review: click below :)

HighlySuspect_TheBoyWho4

HSuspect_logo

 

SonyMusic    Columbia_logo

 

 


 

 

 

****

 

gif_anime_drapeaux_pays_141 ==> Le dimanche 2 juillet,

Highly Suspect 

sera à l'affiche du Main Square à Arras

 avec Radiohead, Seasick Steve,  Mark Lanegan Band, Savages...

 

****
Histoire de donner des points de repères à ceux qui découvriraient le groupe, 
l'on pourrait rapprocher certains aspects des compos d'HIGHLY SUSPECT 
à des références telles que les  Red Hot Chili Peppers, 
Queens of the Stone Age (période "Lullabies to Paralyze")voire même Pearl Jam 
ou Nirvana, mais aussi Pink Floyd (époque The Wall) Jim Morrison ou Hendrix... 
tout en sachant que ce groupe possède déjà une p***** de personnalité... ;)

 


 

 


 

HSuspect_logo

 


 

 

Posté par Tasunka à 23:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

22 février 2017

DROPKICK MURPHYS "11 Short Stories Of Pain & Glory" (French Review) - 3 Official Videos - Tour Dates (France: 07/2017 + 02/2018)

 

11ShortStoriesofPainAndGlory1_DKM4

 

 

Dropkick-Murphys1996

 

 

DropkickMurphys_newalbum2017

 

==> Out worldwide on January 6, 2017 <==

 

 

 

 

Une chose est sûre, c’est que le nouvel album des Dropkick Murphys, « 11 Short Stories Of pain & Glory » était des plus attendus. Quatre ans pour succéder au désormais renommé « Signed And Sealed In Blood », le petit dernier avait la barre placée haute ou plutôt les petits derniers, devrait-on dire, étant donné que ce sont deux albums qui sortent en 2017, tout d’abord celui-ci en janvier et le second en fin d’année. De quoi avoir valu le coup d’attendre. Eh oui, c’est que depuis deux décennies, les bostoniens de DROPKICK MURPHYS se sont taillés une belle réputation de groupe de premier choix avec leur Punk Rock option uppercut-dans-ta-face mâtiné d’un Folk Irlandais aux instruments traditionnels, qui parachève la claque électrique.

Si la première constatation avec « 11 Short Stories Of Pain & Glory » est que la part belle a été mise plus sur le Celtic / Rock énergique que sur le Punk brut de décoffrage, il n’en demeure pas moins que l’album accroche, avec ses successions d’ambiances sur fond de Folk Irlandais, qui distillent la bonne humeur ou le plus émotionnel et ce, toujours avec ces pointes de punk (« Rebels With A Cause », ..) qui rappellent qu’on est en présence, tout de même, des ‘guerriers’, des ‘fighters’ de Dropkick Murphys, comme le clame le titre "Blood".

L’alchimie fonctionne au long des nouvelles compositions plus une reprise de l’hymne du bien connu « You’ll Never Walk Alone » et via cette alchimie, le groupe sait communiquer et donner le sourire notamment sur des très joviaux et droles "First Class Loser" hymne en ‘hommage’ à ces lourdingues qu’on connaît tous, sur « Kicked To The Curb » et la narration des aléas de se faire jeter par sa copine qui vous a un ‘brin’ pris pour un crétin, pour exemples. En fait, comme l’indique le titre-même de l’album, ce sont des petites histoires qui sont contées avec force de conviction, à la mode Dropkick Murphys et ces scénettes sont comme la vie, qui peut passer du léger à l’émotionnel, du ‘glorieux au pénible’. Ainsi, le morceau poignant, « 4-15-13 », vous prend aux tripes en faisant référence à l’attentat commis aux USA, lors du marathon de Boston, leur ville, tout comme « Paying My Way » qui, lui, fait référence aux ex-drogués et leur rédemption.

« 11 Short Stories Of Pain & Glory » est un très bon album fait avec chaleur et conviction par un groupe qui l’est tout autant, un opus que beaucoup devraient aimer et avec raison et les autres, désireux de plus de punch dans les dents, apprécieront mais en attendant de voir le prochain et second effort, leur délivrer la dose de Punk Rock plein pot, qu’il attendent.


DROPKICK MURPHYS sont fidèles au poste avec ce nouvel effort et le seront tout autant pour deux soirées d’affilée au Zénith de Paris, mais avec, chaque soir, une set-list différente et lors des festivals de l’été à venir (détail ici et ici)

alors, pour conclure, un grand

LET’s GO MURPHYS !!!! ;)

 

Tasunka

 

 

DKM_11

 

01. The Lonesome Boatman
02. Rebels With A Cause
03. Blood
04. Sandlot
05. First Class Loser
06. Paying My Way
07. I Had A Hat
08. Kicked To The Curb
09. You'll Never Walk Alone
10. 4-15-13
11. Until The Next Time

 

Producer‎: Ted Hutt

Label‎: Born & Bred Records

 

logo_dkm

 


DROPKICK MURPHYS Line-Up:

- Al Barr (chant)
- Tim Brennan (guitare, accordéon, mellotron, tin whistle)
- Ken Casey (chant, basse)
- Jeff Darosa (banjo, bouzouki, mandoline, harmonica)
- Matt Kelly (batterie, percussion)
- James Lynch (guitare)

 


 

 

==> DROPKICK MURPHYS UPCOMING CONCERTS: click here <==

 

***********

 

==> France: cliquer ici

 

DropkickMurphys_France2017

 


 

 

Dropkick-Murphys1996

 

 

Dropkick-Murphys1996

 

 


 

11ShortStoriesofPainAndGlory1_DKM4

 

 

Dropkick-Murphys1996

 


 

Posté par Tasunka à 22:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


21 février 2017

HELION PRIME 'Helion Prime' (French Review) - Official Video 'Life Finds A Way'

 

HP_HelionPrime

HP_Logo

 

 

 

Release Date: February 24th, 2017

 

AFM_LN_Final_RGB_small_s

 

 

 

Science fiction et Power Metal, voilà un cocktail qu’affectionne le fondateur, compositeur, guitariste rythmique de HELION PRIME, au point d’avoir voulu créer son groupe pour exprimer en plein ses deux passions qu’il a chevillées au corps. Le nom de Helion Prime ayant d’ailleurs été choisi d’après celui d’une des planètes qui figurent dans le film « Les Chroniques De Riddick », c’est dire l’intérêt inconditionnel que porte Jason Ashcraft au sujet, au point d’avoir voulu traduire cette thématique à la fois musicalement, en paroles et visuellement.

C’est donc en 2014 que le musicien a fondé le groupe avec sa compagne de l’époque, Heather Michele qui non seulement partageait le même intérêt musical et thématique mais a aussi posé sa voix sur tout le EP « The Drake Equation » et sur le premier opus éponyme de la bande de Sacramento. Sorti une première fois en 2016, ce ‘debut album’ peut se vanter d’avoir, alors, reçu bon nombre d’éloges et suscité l’intérêt, au point de voir HELION PRIME à présent signés et très contents de l’être, dans la renommée écurie AFM Records.

Cette signature permet de voir re-sortir « Helion Prime », en ce début 2017 avec, qui plus est, en bonus, les deux titres du EP « The Drake Equation » , et cela permet, donc, de faire connaître encore plus largement le convaincant Power Metal mélodique des américains, un Power Metal qui sait combiner avec adresse, bases classiques, brut via des touches Thrash, Melodic Death ou Prog quand c’est nécessaire, et ce, avec du chant féminin et des attaques dynamiques de guitares, des riffs et soli, qui touchent leur cible. Le duo des guitares Chad Anderson en lead et Jason Ashcraft en rythmique, ou celles des invités, est l’atout maitre du Metal de Helion Prime, il faut le reconnaître. Proche de STAR ONE, IRON SAVIOR, d’influence HELLOWEEN-esque notamment, HELION PRIME c’est une patte moderne qui s’inspire des racines traditionnelles pour les faire siennes et apporter sa saveur pleine de vie, d’enthousiasme et de technique. Les nombreux guests (voir liste ci-dessous) qui interviennent sur l’album attestent justement de l’adhésion dont bénéficie la formation.


HELION PRIME est à découvrir et suivre, surtout que depuis le départ de Heather Michele, la troupe n’a pas perdu sa motivation, loin s’en faut et s’est, sans attendre, attelée à la composition du second album en compagnie de leur nouvelle chanteuse, depuis décembre 2016, Kayla Dixon : l’avenir est prometteur, foi de Saibot, leur T-Rex du futur aussi issu de l ‘age d’or’ savoureusement kitsch des années Sci-Fi que la pochette peut l’être ;)

 


Tasunka

 

 

saibot_KamisuArt

 

 


01. Into The Alien Terrain
02. The Drake Equation
03. Life Finds A Way
04. Into The Black Hole
05. A Place I Thought I Knew
06. You Keep What You Kill
07. Oceans Of Time
08. Moon-Watcher
09. Apollo (The Eagle Has Landed)
10. Live And Die On This Day

11. The Drake Equation (Demo)
12. A Place I Thought I Knew (Demo) Bonus tracks

 

==> Artwork: KHAMISU Art

==> Dirty Viking Audio (music Editing, Mixing & Production services)

 

 


 

HP_Logo

-Kayla Dixon - Vocals
-Jason Ashcraft - Rhythm Guitars
-Chad Anderson - Lead Guitars
-Jeremy Steinhouse - Bass
-Alexander Bosson - Drums

 

Guest Musicians:

-Niklas Isfeldt: lead male vocals on “Live and Die On This Day”
-Bryan Edwards: lead male vocals on “You Keep What You Kill”
-Carlos Alvarez: additional guitars
-Taylor Washington: guitar solos on “Life Finds A Way”, “Moon-Watcher”, “Live And Die On This Day”
-Jeff Teets: guitar solo on ”Into The Black Hole”
-Steven Soderberg: second guitar solo on “A Place I Thought I Knew”
-Brett Windnagle: solo on “You Keep What You Kill”
-Matt Krais: guitar solo on “Ocean Of Time”
-Ryan Patane: keyboard solo on “Ocean Of Time”
-Josh Schwartz: guitar solo on “Apollo (The Eagle Has Landed)”
-Austin Benelty: additional keys and orchestrations 
-Travis Sigler: spoken words on "Into the Alien Terrain"

 

 

HP_TheDrakeEquation_Feb2015

 


 

 


 

Saibot04

 


 

HP_HelionPrime

 


HP_Logo

 


 

Posté par Tasunka à 22:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

18 février 2017

BLOODBOUND " War Of Dragons" (French Review) - Video "Battle In The Sky" - All Tour Dates (As Headliners ;) / France: 04/04

 

BD_WOD44

 

BD_WOD_Logo

 

 

Release Date: February 24th 2017

 

AFM_LN_Final_RGB_small_s

 

 

 


La nouvelle ère que BLOODBOUND avait entamée avec « Unholy Cross » en 2011, poursuivit dans la foulée avec deux autres albums, notamment le très acclamé « Stormborn » (2014), à savoir, celle d’un retour à leur son originel d’un Power Metal affuté en diable, cette ère, donc, voit le nouvel opus, « War Of Dragons », continuer dans la lignée et porter haut le flambeau du Metal hymnique, racé, dynamique, mélodique et Power au possible qui fait que les suédois sont autant appréciés par leurs fans, souvent inconditionnels.

Cet album aurait pu se nommer ‘Fast And Furious ‘ tant le déchainement de Metal pied au plancher, shred en feu d’artifice, fait parler la poudre et magnifie les atmosphères au long des titres. Power combiné au mélodique, flirtant avec le Speed, refrains hymniques, duo de guitares qui ne fait pas de quartiers tout en faisant toujours la part belle au feeling, vocaux au diapason de l’efficacité et de l’accroche et bien sûr, une basse et une batterie qui font leur office avec panache: rien à dire, « War Of Dragons » de BLOODBOUND a décidément tous les ingrédients pour devenir un fleuron du Power mélodique. L’album est bardé de hits potentiels et de musts tels que « War Of Dragons », « Dragons Are Forever », « Starfall », « Silver Wings », le superbe « Fallen Heroes » ou encore et la liste n’est pas exaustive, « Symphony Satana », « Battle In the Sky ».

Amateurs de ce Metal propice à vous faire vous époumoner en chœur et vous malmener les cervicales en headbangant avec frénésie, cet opus à l’ambiance Heroic Fantasy en plein, est pour vous.


Habitué à tourner aux côtés de non moins que SABATON ou encore HAMMERFALL, enfin, en 2017, BLOODBOUND va et ce pour la première fois, partir en tournée en jouant en tête d’affiche ! D’ailleurs, la France est au programme de ce « Dragons & Wizards » Tour, le 04 avril 2017.  Il est à noter que Pelle Åkerlind, batteur au combien doué, s'il a joué sur l'album, a décidé de quitter BLOODBOUND après dix ans au sein du groupe (voir message du groupe en bas du line-up), aussi, ne sera-t-il  pas présent lors du 'Demons & Wizards Tour 2017'.


Pour résumer: un album de premier ordre, « War Of Dragons », une tournée en tête d’affiche pour la première fois et avec les très bons CRYSTAL VIPER (chronique ici), qui plus est, préparez les cervicales, ça va chauffer dans les lecteurs et cerise sur la galette, en concert, bien sûr !

 

Tasunka

 

 

 

 

Tracklist “War Of Dragons”:

01. A New Era Begins
02. Battle In The Sky
03. Tears Of A Dragonheart
04. War Of Dragons
05. Silver Wings
06. Stand And Fight
07. King Of Swords
08. Fallen Heroes
09. Guardians At Heaven’s Gate
10. Symphony Satana
11. Starfall
12. Dragons Are Forever

available as CD, 2CD Digipak, ltd. colored Vinyl & ltd. Box Set

 

 

 BD_WOD-C

 

Line-Up BLOODBOUND:

-Patrik J Selleby - Vocals
-Tomas Olsson - Guitars
-Henrik Olsson - Guitars
-Anders Broman - Bass
-Fredrik Bergh - Keyboards
–(currently vacant) - drums

 

Bloodbound: 'We are very sorry to announce that Bloodbound and drummer Pelle Åkerlind has parted ways due to creative and musical differences.

This was a very tough decision to make after over ten years together in the band.

We wish him all the best in the future with his other great bands Trail of Murder & Morgana Lefay!'

 

 


 

 


 

BloodboundDragonTour2017

BloodboundDragonTour2017_03

 


 

 

BD_WOD44

 

BD_WOD_Logo

 


 

 

Posté par Tasunka à 22:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 février 2017

WOLFHEART " Tyhjyys " ( French Review) - Official Video "The Flood" / Live Video " Boneyard" - March 2017 Tour

 

Wolfheart_tyhjyys4

 

logo-wolfheart

Wolfheart_Tyhjyys

 

spinefarm-300x300 (1)

 

 

 

‘Winter Metal’, qui de mieux que WOLFHEART pour donner ses lettres de noblesse et sublimer toute l’intensité, la froide beauté qui se dégage de ce Metal aussi beau et fort que les paysages glacés et superbes des landes du nord, la Finlande, qui a vu naitre le groupe.

Ce mélange subtil et brut de Death Metal à la fois couplé à des passages de Black froid, à du Doom mélodique, ne laisse pas intacte, surtout avec la troisième et intense offrande de la meute, « Tyhjyys ». Vous citer un titre pour exemple ? Non, car tous les huit bénéficient de la même force épique et vous harponnent pareillement. Les morceaux sont un déploiement de toute la créativité dont les finlandais font preuve depuis qu’en 2012, son fondateur et charismatique, talentueux chanteur-guitariste, multi instrumentiste et compositeur, Tuomas Saukkonen a décidé de laisser ses nombreux projets pour les sublimer en un en formant WOLFHEART.

L’inspiration est à nouveau au rendez-vous pour ce troisième album, « Tyhjyys » et cela s’entend ou plutôt devrait-on dire, se ressent au travers des frissons qu’on sent monter au long des successions d’atmosphères que les guitares, le chant, les attaques, les martèlements de la batterie, les envolées lancinantes de la basse, vous procurent. Tout concorde à poser quasi la bande son d’un film: en effet, épique, dynamique, fragile et fort à la fois, les sensations se succèdent grâce à des musiciens et un chanteur en osmose et au talent affirmé dans l’interprétation, qui, tous, subliment le propos et tels une lame de fond venue du froid, subjuguent. Pour parachever l’ouvrage, le son du à le pre-production aux légendaires ‘Petrax studios’ (CoB, HIM, Korpiklaani etc) fait son œuvre, lui qui permet à l’album de sonner de façon naturelle, laissant ainsi parler toute la rude beauté mélodique de ce ’Winter Metal’.


Indispensables WOLFHEART et « Tyhjyys » : l’un de ces albums qui touche et qu’on aime faire défiler encore et encore pour toute sa similitude avec les uniques paysages de Finlande : richesse, force et rudesse doublée de fragilité et intense toujours.

Un must de disque, qui est le contraire de son nom « Tyhjyys / Emptiness / vide » : riche !

Le troisième jour du troisième mois, le troisième opus de WOLFHEART voit le jour : alors, ce jour-là, ralliez la meute pour une course unique en sa compagnie !

 

Tasunka

 

WolfHeads

01. Shores Of The Lake Simpele
02. Boneyard
03. World On Fire
04. The Flood
05. The Rift
06. Call Of The Winter
07. Dead White
08. Tyhjyys

 

Cover by: Nikos Stavridakis / VisionBlack 

 

***

==> Pre-orders:

http://www.madsupply.com/en/shop/band+merchandise/wolfheart

***

 


 

 


 

 

logo-wolfheart



-Tuomas Saukkonen
- lead vocalist & guitar (Before The Dawn, Black Sun Aeon, Dawn Of Solace, Routasielu)

-Mika Lammassaari - guitar (Eternal Tears of Sorrow, Mors Subita)

-Lauri Silvonen - bass & backing vocals (Bloodred Hourglass)

-Joonas Kauppinen - drums (Disease of the Nation)

 

 

Endorsements: Amfisound, Birdz Customz, Yamaha, Dingwall, Impression, Silverblade, Fazer etc...

 

 


 

 


 

Wolfheart-tourSingle2017

 


 

 Wolfheart_tyhjyys4

wolfheart_merch2017

logo-wolfheart

 


 

Posté par Tasunka à 22:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 février 2017

EMBER FALLS 'Welcome To Ember Falls' (French Review) - Official Videos 'Shut Down..' / 'COE' / 'The Cost..' / 'Rising Tide'

 

EmberFalls_WelcomeToEmberFalls

EmberFalls_logo01

 

 

Release Date : 17 / 02 / 2017

spinefarm-300x300 (1)

 

 

 

Originellement connus sur la scène underground, sous le nom de MEKANISM où ils ont forgé leurs armes et leur style, les finlandais ont définitivement adopté et choisi le nom de EMBER FALLS lorsque leur chanteur actuel les a rejoints, en remplacement du poste laissé vacant:

nouveau nom, nouvel envol en sonnant plus mélodique et électronique que MEKANISM, mais toujours avec ce même talent marquant pour composer et toujours avec ces musiciens et chanteur de premier ordre, habiles à délivrer des riffs vitaminés qui font leur effet, tout autant que les vocaux doubles, clair et/ou brutal, ce qui fait se dire que des duos de guitares et du chant, les atouts maitres de EMBER FALLS résident en premier à ces niveaux..même si le reste des instruments collent à leurs talons de par leur qualité, assurément! Avec « Welcome To Ember Falls », l’accroche est indiscutablement au rendez-vous et ce de façon multiple, comme le démontre avec style et force, ce premier effort sous leur nom définitif. On y retrouve, en effet, tous les ingrédients précités et plus encore. La riche combinaison de Metal moderne, Electronic Rock que propose la bande fleure bon les influences du groupe et les parfums de Pop, les arrangements riches, la ferveur et la fougue dont EMBER FALLS fait parler le groove et le feeling, participent à donner toute la patte unique à cette formation venue du froid. Et justement, ce goût sous-jacent de mélancolie finlandaise se ressent et épice avec brio, l’ensemble. Sans omettre d'ajouter à ces nombreuses qualités qui font remarquer le groupe, une production très efficace placée sous la houlette de non moins que Jake E (Amaranthe)

EMBER FALLS prouve, avec « Welcome To Ember Falls », être une formation de talent au multiple potentiel qui vaut d’être connue, reconnue et suivie ! 

 

Tasunka

 

 

 

 

 

01. The Cost Of Doing Business
02. Falling Rain
03. Of Letting Go
04. The Enemy You Need
05. Freedom
06. COE
07. Rising Tide
08. Open Your Eyes
09. One More Time
10. Shut Down With Me
11. The Lamb Lies Down In Sacrifice

Produced by Jake E (Amaranthe, ..) 

 

EmberFalls_debutalbum2017_04

 


EMBER FALLS Line-Up:

-Thomas Grove - Lead vocals
-Jay V - Lead guitar
-Calu - Guitar & Brutal Vocals
-Ace - Drums
-OneOfHaze - Synth & Backing Vocals
-Oswald – Bass

 


 

 

 EmberFalls_logo01

 

 

COE-Single-Cover-300x300

 

 

 

EF_risingTide_newsingle

 

 

 


 

EmberFalls_WelcomeToEmberFalls

EmberFalls_logo01

 

 


 

 

Posté par Tasunka à 23:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

15 février 2017

DROPKICK MURPHYS : cette Semaine sur Canal + /Juillet 2017 Aux Eurock + Vieilles Charrues + au Zenith (Paris) 16+17 Fevrier 2018

 

 Dropkick-Murphys1996

 

Chronique: cliquer ici / French Review: click here

 

11ShortStoriesofPainAndGlory1_DKM4

 

dropkickmurphys_2zeniths

 

 

gif_anime_drapeaux_pays_141   Dans la lignée du succès leur nouvel album « 11 Short Stories of Pain & Glory » et des trois concerts complets qu'ils viennent de donner chez nous, les DROPKICK MURPHYS seront de retour en France cet été à l'occasion de deux grands festivals, avant de repasser par Paris début 2018 pour deux shows (différents) au Zénith !

 

 

L’on ressent cette atmosphère chaleureuse et sympathiquement électrique lors de la prestation live du groupe dans l’émission l’Album de la Semaine. De la mémoire des producteurs, jamais un groupe n’avait mis une telle ambiance sur le plateau. La preuve en images à 19h55 tous les soirs de cette semaine en clair sur Canal + Décalé (making of ICI)

 

 

 

Une chose est sûre, un concert des DROPKICK MURPHYS ça se vit et ça se partage ! Sitôt fini, on a envie d’embringuer ses potes lors du prochain… Alors qu’ils étaient déjà confirmés à l’affiche de deux festivals d’été : le 8 juillet aux Les Eurockéennes et le 14 aux Vieilles Charrues, aujourd’hui les DROPKICK MURPHYS ont décidé d’annoncer non pas un mais deux (!!!) passages au Zénith de Paris pour les vendredi 16 & samedi 17 février 2018 !

 

 

 

Voulant à tout prix garder un contact proche et privilégié avec son public, le groupe a repoussé l’idée de jouer dans une salle plus grande, préférant même offrir à ses fans pourtant de plus en plus nombreux, une set-list différente d’un soir à l’autre, à même de couvrir leur 20 ans de carrière à travers une bonne quarantaine de chansons. Ces deux prochaines haltes parisiennes s’annoncent déjà comme un événement qui va encore faire trembler les murs… 

Let's go Murphys ! ;)

 

 

 

 

 

Mise en vente

 

vendredi 17 février 2017 à 10h00 ICI   

 

           

 

A noter que 500 pass « 2 jours » 

 

seront disponibles à prix spécial ICI

 

 

 


 

 

Dropkick Murphys - official videos : taken from the album "11 SHORT STORIES OF PAIN & GLORY" ;)

 

 

Dropkick-Murphys1996

 

 

Dropkick-Murphys1996

 

 


 

DropkickMurphys_France2017

 


 

11 février 2017

AnthropomorphiA "Crown ov the Dead" ( French Review) - Official Lyric Video "Crown ov the Dead"

 

AntropomorphiA_SermonOvWrath

 

logo-AnthropomorphiA

 

 

bannerpre_release-2

 

 

MetalBlade35thanniversary_2017

 

 

 

 

Quand on a au compteur, plus de deux décennies d’existence et de reconnaissance de son Death Metal, largement et justement salué, on pourrait se reposer sur ses lauriers, ne prendre aucun risque, mais ce serait mal connaître les maitres es Death Metal de qualité, que sont AnthropomorphiA.

Profitant de donner vie à leur nouvel album studio, « Sermon ov Wrath”, les hollandais se sont effectivement fait plaisir et nous font plaisir en délivrant une galette qui offre le plus de diversité de toute leur carrière, tout en restant fidèle à leur groove imparable, aux riffs d’une redoutable efficacité, tout autant que au chant et à ligne rythmique à l’assurance aussi évidente que la force de conviction et de persuasion de l’interprétation.

C’est sombre, furieux, envoutant, avec ses variations de rythme nourries par un groove qui vous scotche tout du long, notamment sur des titres qui sont autant de musts, à savoir le single «Crown ov the Dead » ou, au choix, « Murmur ov the Dead », « The Blistering Splendour ov Darkness », « In Bestial Decadence », « Sermon Ov Wrath », « Within Her Pale Tomb ov Putrid Lust ». L’accroche est au rendez-vous, et se fait naturellement avec ses atmosphères entêtantes, qui vous tiennent et captivent tout du long des morceaux interprétés de main de maitre. Ajoutez à l’ensemble, un son sauvagement efficace, à nouveau enregistré dans le studio du batteur, Marco Stubbe (Aftermath Studio), puis masterisé par Tore Stjerna (Necromorbus Studio), une pochette qui se remarque et vous saurez que AnthropomorphiA est bel et bien en vie et devient une autre ‘bête’ qui n'hesite pas à expérimenter tout en restant loyale à ses origines instinctives.


« Sermon Ov Wrath » est une belle pièce, assurément !

 

Tasunka

 

 

 

“Sermon Ov Wrath” Track-List:

01-Sermon ov Wrath
02-Suspiria de Profundis
03-Murmur ov the Dead
04-Ad Me Venite Mortui (intro)

05-Crown ov the Dead (New single Featuring guest vocals by DOOL´s Ryanne van Dorst )

06-Sinful Rapture
07-Within Her Pale Tomb ov Putrid Lust
08-The Blistering Splendour ov Darkness
09-In Bestial Decadence


Recorded at drummer Marco Stubbe's Aftermath Studio, and then mastered by Tore Stjerna at Necromorbus Studio

 

 

 

 Antropomorphia Logo

 

 AntropomorphiA Line-Up:

-Ferry Damen - Vocals, Guitar
-Jos van den Brand - Guitar
-Marc van Stiphout - Bass
-Marco Stubbe Drums

 


 

 


 

 

AnthropomorphiA_merch

 

logo-AnthropomorphiA

 


 

Posté par Tasunka à 22:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 février 2017

PYOGENESIS "A Kingdom To Disappear" (French Review) - Videos "Blaze.."/"Every Man.."/"..My Soul" - 'A Kingdom To Disappear' Tour

 

PY_AKTD4

 

PY_AKTD_Logo_White4

 

 

Release: February 24th 2017

 

AFM_LN_Final_RGB_small_s

 

 

 

 

Les cultes et pionniers PYOGENESIS avaient signé un retour marquant en 2015, après treize ans d’absence, en inaugurant leur trilogie inspirée de l’ère Victorienne du dix neuvième siècle, via le premier et fort réussi volet « A Century In the Curse Of Time » (chronique ici). Voici qu’arrive « A Kingdom To Disappear », le second opus, toujours dans la même veine et qui, dès son approche, partage avec son prédécesseur un artwork Steampunk, gothique romantique qui vaut le coup d’œil de par sa qualité et donne le ton de la valeur de ce qui va suivre musicalement et vocalement.

Après le train explosant la pochette 2015, l’autre révolution de l’ère industrielle, le dirigeable, les ballons en général, trône, quant à elle, en maitre sur celle de ce second volet. A l’image de ce puissant artwork, les allemands de Pyogenesis font impression, captivent avec leur Metal Gothique qui voit le groupe innover au long des nouveaux morceaux, alignant audace, feeling, touche romantique, chant clair et appoints en growl, instruments saturés et acoustiques en contre-points, pour ensuite mieux re-mêler à une sauce qui prend déjà au mieux, du Rock ‘rentre-dedans’, du Melodic Death Metal (le fort bon « Blaze, My Northern Star » en étant l’étendard). Puissant et vibrant, le Metal des maitres du Gothic-alternatif-mélodique / Rock que sont Pyogenesis depuis plus d’un quart de siècle, vous rentre sous la peau à tous niveaux, que ce soit côté des compositions, de l’interprétation authentique, précise et à la fois passionnée d’une formation qui aime visiblement ce qu’elle fait et s’y investit totalement. Les paroles agissent, quant à elles, en reflet de la musique, des harmonies, en intégrant les sujets des changements sociaux de cette époque et ce ton Victorien posé par les vocaux d’ouverture de l’album d’intro: ‘Dormir, c’est bien, la mort, c’est mieux…’ avant que n'attaque un déferlement Gothique Death mélodique / Rock rentre-dedans, accrocheur s'il en est.


Hautement recommandé, donc, ce second voyage à l’ère Victorienne, en compagnie des uniques PYOGENESIS et de leur « A Kingdom To Disappear » qui assure et se conclue, comme pour le premier volet, par un morceau de bravoure de plus de treize minutes : « Everlasting Pain ».

 

Tasunka

 

 

 PY_ACITCOT_artwork

 

PyogenesisAKTDTracklist2017

 

PYOGENESIS Line-Up :

- Flo V. Schwarz: Guitar & Vocals 
- Gizz Butt: Guitar & Backing Vocals 
- Malte Brauer: Bass & Backing Vocals 
- Jan Räthje: Drums

 

 


 

 

 


 

PYO2017_VolII

 

Here are the supports!

Anchors & Hearts from the northern coast will support the first 8 shows of the tourAnd Ignis Creatio will appear on only 3 shows playing their one and only album which they released 25 years ago in its entiretyThis happens for the very first time!


PYOGENESIS will also be playing this year's Full Metal Cruise, setting sails in Palma de Mallorca/Spain at the end of April.

 

PyogenesisTour2017

 


 

 

 

 

PY_AKTD_Logo_White4

 

 

 


 

 

PY_AKTD4

 

 

PY_AKTD_Logo_Black4

 

 


 

 

Posté par Tasunka à 23:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 février 2017

SIX FEET UNDER "Torment" (French Review) - Video "Exploratory Homicide" Jeff Hughell Playthrough / "The Separation Of Flesh.."

Six Feet Under - Torment4

 

SFU_logo44

 

 

==> Available Worldwide February 24th, 2017 <==

 

MetallBladeLogo

 

 

 

 

L’approche est plus agressive, la déflagration de l’incontournable Death Metal de SIX FEET UNDER, plus intense encore: « Torment », le nouvel opus, est bel et bien une explosion, dont le carburant qui l’alimente, se nourrit de modernité et à la fois de classique, les racines du genre.

L’expérience fait, ici, toute son œuvre en un douzième album des plus classieux, hargneux et au top qualité d’un Death Metal qui voit ses géniteurs en pleine maitrise de leur art, à tous niveaux, vocaux, instruments et paroles. « Torment » a été créé par Chris Barnes pour tous les lyrics et Jeff hughell pour tous les instruments, et l’addition d’un nouveau batteur, Marco Pitruzzella et de son sang frais, a parachevé l’œuvre. Technique et groove Death sont au rendez-vous tout au long d’un « Torment » qui aligne la philosophie du groupe ainsi que tous les atouts qui ont fait de SFU un pilier du Death Metal, tout autant qu’une source d’inspiration au long des décennies, pour bien d ‘autres formations et d’enthousiasme de la part de leurs très nombreux inconditionnels.

Vitesse et précision des instruments, riffs assassins, rythmiques qui vous rentrent sous la peau, growls de haut vol, tout y est et habite, hante littéralement chaque composition de « Torment », en un feu non stop d’atmosphères intenses, qui ne vous lâchent plus. Des mixe et master de Chris ‘Zeuss’ Harris qui avait déjà œuvré pour « Unborn » en 2013 et qui a su capturer le feeling de « Torment », à l’artwork de la pochette confié à un nouvel artiste, Septian Devenum, SFU a réuni tous les atouts dans son jeu, pour délivrer un album unique !


« Torment » est un must d’album Death Metal du premier au dernier titre : une œuvre à part entière ou plus simplement…une tuerie! :)

 


Tasunka

 

Torment_header
01-Sacrificial Kill
02-Exploratory Homicide
03-The Separation of Flesh from Bone
04-Schizomaniac
05-Skeleton
06-Knife Through the Skull
07-Slaughtered As They Slept
08-In the Process of Decomposing
09-Funeral Mask
10-Obsidian
11-Bloody Underwear
12-Roots of Evil

 

 


 

 

 SFU_logo44

 


 

SFU_merch2017_04


 

Six Feet Under - Torment4

 

SFU_logo44


 

 

Posté par Tasunka à 22:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

05 février 2017

FIGHT THE FIGHT "Fight The Fight" (French Review) - Official Video "Fight The Fight"

 

FightTheFight4

 

FTF_banner

 

 

 

Aguerris à la scène underground, aux nombreux concerts et lives en festivals où ils ses sont fait plus que remarquer depuis près de dix ans avec leur formation, sous le premier nom de Faenskap et à présent dénommés FIGHT THE FIGHT, les fougueux norvégiens, donc, délivrent leur premier album éponyme :

cet opus se révèle être une bombe de Rock/Metal au sang frais, une boule de dynamisme et intense s’il en est, qui puise sa source, se nourrit de la même veine que les pointures de groupes qui ont jalonné l’histoire. Les riffs/ rythmiques sont bien menés qu’ils soient en attaque ou accroche pleine de feeling, le chant se distingue aussi autant en voix claire ou arrachée, Rock/Metal, Metalcore, Punk ou en growl, la basse, quant à elle, se montre un support de choix et quant à la batterie, l’effet est similaire : une rythmique solide, catchy qui est sur la ligne rouge d’une dynamique des deux guitares et vocaux au curseur poussé à son maximum. Cela déménage avec les bien-nommés FIGHT THE FIGHT et leurs morceaux composés avec intelligence et une maturité certaine, savent faire parler la poudre en une déflagration de spontanéité, de côté racé et nerveux dans les atmosphères.

FIGHT THE FIGHT viennent de sortir leur ‘debut-album’ qui laisse entrevoir que ce n’est que le début : les jeunes loups ont faim et nul doute là-dessus, ils ont l’étoffe d’aller loin et haut !

 

Tasunka

 

 

 


FIGHT THE FIGHT Track-List :

01-Fight The Fight
02-The Edge
03-The Other Side
04-Perfect Combination
05Addictions
06-This is War
07-My Emperor
08-Patient Zero

 


 

 

 


 

 

FIGHT THE FIGHT Line-Up:

-Lars Vegas- V
-Amok- G
-Lord- G
-HM- B
-Detyler- D

 

 

FTF_plusVinylIndieRecordings_Logo02

FTF_Indie2017

 


 

Posté par Tasunka à 22:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

04 février 2017

AS LIONS "Selfish Age" (French Review) - Official Video / Audio "Aftermath" / "Bury My Dead" - Tour Dates 2017

 

AsLIONS_SELFISHaGE

 

 

AsLions_Logo4

 

 

AL_selfishage_release

 

E7M_logo

 

 

 

Successeur de leur EP «Aftermath » aux quatre titres ravageurs de Hard Rock moderne, AS LIONS battent le fer quand il est chaud en sortant dans la foulée, leur premier album « Selfish Age ».

L’accueil ayant été des plus enthousiastes depuis leur création en 2015 et leurs concerts se voyant être sold-out sur leur terre d’origine, l’Angleterre et plus particulièrement Londres, le quintette fait impression et accomplit son vœu et but, celui de délivrer

‘un Hard Rock le plus méchamment bon possible à une échelle quasi cinématographique’

comme le résume son chanteur à la voix charismatique bardée d’autant d’émotion, de charge puissante, de force que les instruments peuvent l’être. Capable de susciter l’impression de bonheur et l’instant d’après d’entrainer dans l’agressif, la colère, avec AS LIONS, on vole haut, titre après titre, surfant au long des contrastes qui voient des riffs imparables et rythmiques de premier ordre, côtoyer des appoints d’ambiances électroniques, des touches au piano, des accroches hymniques qui, tous, vont donnent déjà toute leur puissance sur album, procurant une accroche de première, alors, facile d’imaginer l’explosion que cela va être en live, terrain d’élection de AS LIONS, une tuerie, assurément, comme l’a prouvé leur récente tournée aux USA, aux côtés des incontournables FIVE FINGER DEATH PUNCH.

Le groupe a pris beaucoup de plaisir à composer son album et d’autant plus à en explorer les possibilités en studio et enregistrer aux côtés d’un as dans son domaine, Kane Churko (Five Finger Death Punch, Disturbed, In This Moment) à Las Vegas et du très respecté et récompensé David Bendeth (Of Mice & Men, Paramore, Bring Me The Horizon) au New Jersey. Le résultat de ce fun, de cet enthousiasme, de cette passion s’entend tout au long de « Selfish Age », alors, c’est parti pour les montagnes russes de contrastes sur des rails solides de dynamique, d’intensité Rock, dont les musts que sont « The Fall », « Buried My Dead », « Deathless », « Pieces », « The Great Escape », « Aftermath », sont les fers de lance. Et du côté des paroles, la profondeur est au rendez-vous en une introspection intelligemment amenée dans les sujets traités: le constat de l’état du monde, de l’ère actuelle, l’addiction à internet, à l’image virtuellement parlant, pour exemples.
Décidément, les enfants d’Iron Maiden assurent autant que leurs géniteurs et dans leur style propre à nul autre qu’eux, pour Harris ou ici, Dickinson en l’occurrence ! ;)


AS LIONS est une perle de groupe et d’album assurément, « Selfish Age », l’un de ces coups de cœur qu'on aime avoir : ’Comme Des Lions’, oui, ils rugissent assurément et marquent une évolution du Rock anglais tout en y laissant leur empreinte!

 


Tasunka

 

 

 

 


'Selfish Age' Track Listing:

01.Aftermath
02.The Suffering
03.Bury My Dead
04.Deathless
05.Selfish Age
06.White Flags
07.Pieces
08.World On Fire
09.One By One
10.The Fall
11.The Great Escape

 

Produced by award-winning producer David Bendeth (Of Mice & Men, Paramore, Bring Me The Horizon) and Kane Churko (Five Finger Death Punch, Disturbed, In This Moment)

 

 

 

AsLions_Banner_04

 

AS LIONS Line-Up:

-Austin Dickinson -V
-Conor O’Keefe - G / K 
-Will Homer - G
-Stefan Whiting - B
-Dave Fee – D

 

 


 

aslionsAFTERMATH4

 

 

 

 

AsLions_headerSelfishage

 

 

 


 

AsLions_live

 

==>AS LIONS  -  Tour Dates: click Above 

 

 


 

AsLIONS_SELFISHaGE

 

 

AsLions_Logo4

 


 

Posté par Tasunka à 23:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 février 2017

THE RAVEN AGE, 1er Album/ 1st Album: 17.03.2017 ! Concert Avec Anthrax Le 16 Mars ! / All Tour Dates - Video "Promised Land"-

 

BMG_Logo

 

TRA_DarknessWillRise44

 

TRA_logo

 

 

 

TheRavenAge_Anthrax2017

 

A voir en concert avec Anthrax
le jeudi 16 mars 2017
Paris / Elysée Montmartre
==> locations ICI

 

 

Le public a découvert The Raven Age en 1ère partie d'Iron Maiden, Mastodon, Gojira, Ghost, 
Tremonti, Opeth ou Delain. En 2016 le groupe sortait un EP et se produisait sur 
différentes éditions du Dowmnload Festival dont celui à Paris. 
Cette année, The Raven Age est fin prêt à sortir son premier album 
et à partir en tournée à travers toute l'Europe avec Anthrax !
*********************

 

 

The Raven Age - Promised Land (Official Music Video) - album "Darkness Will Rise" (2017)

 

TRA_logo

Angel In Disgrace - The Raven Age (Official Music Video)  EP "The Raven Age"

 


 

 

TRA_Salem

 

 


 

Posté par Tasunka à 00:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

02 février 2017

VIRGIN STEELE "Visions Of Eden" (Re-release) (French Review) - Lyric Video "The Ineffable Name" (Barbaric Remix Version)

 

VirginSteele_VisionsOfEden_44

VirginSteele-Logo4

 

 

Worlwide Release Date: February 17th, 2017

SPV_Steamhammer_skulllogo2015

 

 


Vous voulez entendre l'album original « Visions Of Eden », à la fois re-masterisé en version ‘romantique’ et re-mixé en version ‘Barbare’, en 2017? VIRGIN STEELE l’a fait en le re-sortant, justement en un digipak composé de deux CDs: sur le premier, se trouve  l’album en entier, en version re-mixée et sur le second, c’est la présentation de la version originale qui se voit re-masterisée. La pochette ayant été, quant à elle, conservée identique à celle choisie une décennie plus tôt, par l’incontournable David DeFeis et sa bande.

L’esprit de ce Power Metal Opera ambitieux, épique et mélodique est, lui aussi, toujours là ainsi que son propos narrant tout sauf le bonheur, le contentement ou la paix, non, bien au contraire et c’est ce qui donne justement l’accroche de « Visions Of Eden », sa charge émotionnelle. Par contre, retravailler le mixage et/ou le master modifie l’ambiance sans toucher au fond certes, mais ce peut être risqué puisque cela fait changer l’angle d’approche de tout « Visions Of Eden ». L’intention était clairement, ici, d’éclairer « Visions Of Eden » et ses onze morceaux, sous un nouvel œil en une version ‘barbare’ pour le CD un et ‘romantique’ pour le deux, ‘Power-Barbaric-Romantic Metal Band’ oblige ! Ces deux aspects se complètent dans ce re-mixe / re-master, et font le charme de la mouture 2017 de « Visions Of Eden », il faut le reconnaitre. Disons qu’ici le re-mixage ‘barbare’ du premier CD est bien amené, laissant la part belle aux vocaux forts du maestro, mais avec la guitare toujours parlante, de l’intense et même si la batterie volontairement électronique sonne trop froidement, toujours est-il que l’accroche se fait spontanément. L’énergie est présente et se sent avec plaisir. Par contre, la version des mêmes onze titres sur le second CD, cette fois re-masterisée en un traitement ‘romantique’, demande un peu de temps pour apprivoiser sa dynamique remaniée et finir par s’y plonger pleinement : écoute après écoute, l'approche ‘romantique’ finit, justement, par faire son effet.

Un VIRGIN STEELE reste un VIRGIN STEELE, ce qui signifie que ce « Visions Of Eden » est au minimum un bon opus, un très bon même des lors que le charme opère.


Certes, depuis 1981 et treize albums studios avant celui-ci, cette édition 2017 du onzième effort de VIRGIN STEELE, ne se placera pas dans les indispensables du groupe, mais vaut d’y jeter une oreille, et pourquoi pas les deux ? :)

 

Tasunka

 

 

 

 


Tracklisting “Visions Of Eden”:

CD 1: Re-Mixed ‘Barbaric’ version Tracklist:

01- Immortal I Stand (The Birth Of Adam)
02- Adorned With The Rising Cobra
03- The Ineffable Name
04- Black Light On Black
05- Bonedust
06- Angel Of Death
07- God Above God
08- The Hidden God
09- Childslayer
10- When Dusk Fell
11- Visions Of Eden

 

CD 2: Re-Mastered ‘Romantic’ Tracklist:

01- Immortal I Stand (The Birth Of Adam)
02- Adorned With The Rising Cobra
03- The Ineffable Name
04- Black Light On Black
05- Bonedust
06- Angel Of Death
07- God Above God
08- The Hidden God
09- Childslayer
10- When Dusk Fell
11- Visions Of Eden

 

==>"Visions Of Eden" was originally released in September 2006.

 

 

 

 

VirginSteele_VisionsOfEden_44

 

VirginSteele-Logo4

 

 


 

Chroniques des précédents albums: cliquer ci-dessous :)

 

Virgin Steele Nocturnes Jewel

 

VirginSteele_TheBlackLightBacchanalia

 


 

Posté par Tasunka à 22:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 février 2017

HIGHLY SUSPECT "The Boy Who Died Wolf" ( French Review)- Video "Serotonia"/ Audio "My Name.."- Tour Dates (France 02 et 07/2017)

 

HighlySuspect_TheBoyWho4

HSuspect_logo

 

 

 

SonyMusic    Columbia_logo

HighlySuspect_trailer4

 

 

Dans le Rock Alternatif, l’arrivée de HIGHLY SUSPECT n’est pas passée inaperçue puisqu’en quelques deux ans, les américains se sont distingués avec leur musique lourde et si vivante à la fois, avec leur son organique, leur état d’esprit libre et comme l’avoue le groupe lui-même, c’est surréaliste ce qui leur arrive !

Le chanteur-guitariste, Johnny Stevens, outre sa voix, son style uniques, résume le parcours de HIGHLY SUSPECT au mieux quand il dit : ‘En 2015, j’étais encore barman et me voilà deux albums plus tard grâce au groupe, à faire ce que j’aime, à vivre ce que j’aime, à être même nominés pour deux Grammy Awards..’. Les frères Meyer, Ryan à la batterie et Rich à la basse, qui sont à l’initiative de HIGHLY SUSPECT, ne pouvaient qu’approuver ce sentiment partagé par tout le trio.

En fait, ce groupe est bluffant, dans le sens où quand on entend son Rock/ Progressif où le Blues courre tout du long en base solide, quand on se prend l’intensité des sentiments qui explosent lourds ou moins, au travers des instruments sourds, des vocaux, une sensation d’être en présence d’une formation de vieux routiers du Rock / Prog se fait, tant tout parle de par sa maitrise et son naturel et vous entraine, surtout sur des perles que sont les morceaux: « Serotonia », « Chicago », « My Name Is Human », « For Billy », Send Me An Angel », « Wolf », « Viper Strike », « FWYT », mais non, ce sont bien de jeunes loups à la manœuvre, ici. Pourtant, quelle maturité doublée de spontanéité, d’intelligence au service du feeling ! Cela laisse présager que si le bande est déjà capable de délivrer un album du calibre de « The Boy Who Died Wolf », l’avenir s’annonce des plus prometteurs. Lourd, sur le fil de la limite du désaccordé, saturé, envoutant sans être lassant, le second album de HIGHLY SUSPECT est une belle carte de visite d’un groupe qui en a sous le pied et le travail racé de la production, à nouveau, comme sur le second opus « Mister Asylum » (2015) , confié aux bons soins du magicien du son, Joel Hamilton, bref, sa patte participe de même à l’accroche générale.

HIGHLY SYSPECT ont pour ligne de conduite de toujours rester fidèles à eux-mêmes, que leur musique soit un moyen réel d’expression artistique, ce qui est amplement réussi via leur second album, « The Boy Who Dies Wolf » !


HIGHLY SUSPECT seront sur la route dès février et démarreront leur tournée par Paris pour leur toute premier concert en France, à Paris le 25 Février 2017 et Arras, le 2 juillet!


HIGHLY SUSPECT, une formation à découvrir d’urgence sur album et en live ;)

 

Tasunka

 

 

 

 


HIGHLY SUSPECT Line-Up:

-Ryan Meyer - Drums/Vocals
-Rich Meyer- Bass/vocals/peacekeeper
-Johnny Stevens- Guitar/Vocals/synth

 

 

 

HighllySuspect_TBWDW_04

 

HS_tracklist004

 


 

 

==> All the Tour Dates: Click Here:)

 

HighlySuspect_Paris25feb2017

 

==> Locations Paris:  ICI

 

****

 

Le dimanche 2 juillet

 

Highly Suspect 

 

sera à l'affiche du

 

Main Square à Arras

 

avec Radiohead, Seasick Steve, 

 

Mark Lanegan Band, Savages...

 

 

 

****

 

 


 

 

 

HS_serotonia

 

 

 


 

HighlySuspect_TheBoyWho4

 


HSuspect_logo

 

 

 


 

 

Posté par Tasunka à 22:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,