ISKA Photos & Works

15 janvier 2017

GARMONBOZIA présente: Oranssi Pazuzu, Mayhem, Conan, The Great Old Ones... nos dernières annonces et groupes en festivals !

 

ngjh_Garmonbozianews2017header

ajeterprom

 

► TOUS NOS CONCERTS ◄

 

 

ngjh_bann1--3

 

 

 


ngjh_bann2--3

 

 


 

ngjh_bann3--3

 

 

 


 

==>  #GarmonboziaBooking  -  Nos groupes en festivals <==

 

  • VENOM FEST IV : cliquer ici
  • CERNUNNOS PAGAN FEST 9 : cliquer ici
  • HELLFEST 2017 : retrouvez nos groupes à l'affiche du Hellfest Open Air Festival ! : cliquer ici

    Kreator, Opeth, Coroner, Autopsy, Obituary, Alestorm, Behemoth, Wardruna, Electric Wizard, Metal Church, Hirax, Prong, Nostromo, Marduk, Equilibrium, Belphegor, Tyr, Skepticism, Hate Eternal, Alcest, Dodheismgard, Valkyrja, Wormed, Emptiness, Monolithe, True Black Dawn, Ufomammut, Insanity Alert, The Vintage Caravan


 

ngjh_bann4--3

ngjh_footer


 


14 janvier 2017

ARMORED SAINT "Carpe Noctum (Live)" (French Review)- Official Live Videos "Aftermath"/"March Of The Saint" - Europe/USA Tour

 

ArmoredSaint_CarpeNoctum_Live

 

AS_logo44

 

AS_HelmetW

 

 

==> Available Worldwide February 24th, 2017 <==

 

MetallBladeLogo

 

 

 

 

Pour vous situer ARMORED SAINT, il est bon de parler de son chanteur et talentueux -à l’image de tout le groupe- John Bush: Quand vous avez James Hetfield de Metallica en 2011, qui, pour présenter le guest de leur concert, vous annonce que le chanteur dont Metallica aurait rêvé d’avoir si lui-même n’avait pas pris le micro, aurait été John Bush, tout est dit et Lars Ulrich, le batteur qu'on ne présente plus, d’ajouter après un duo vocal endiablé Bush-Hetfield, que tout aurait pu être différent si celui-ci avait été au chant avec Metallica. Pour l’anecdote, début des années 1980s, Hetfield en personne, en accord avec tout le groupe, lui avait demandé de prendre le micro pour Metallica, lui qui voulait se concentrer sur la guitare mais loyal envers ses amis, John Bush avait choisi de rester frontman, chanteur et parolier pour Armored Saint.

Entre le split d’ARMORED SAINT en 1992 et sa reformation en 1999, des allers-retours réussis vocalement par le Thrash d’ANTHRAX, mais aussi un peu compliqués côté line-up d’Anthrax, justement, ces épisodes ont néanmoins permis d'enfoncer le clou et souligner toute son habilité vocale sans bornes, mais l'essentiel est que son groupe de cœur est et restera ARMORED SAINT, depuis ses débuts et sa reformation et puisque il en est ici question, donc place à AS. Fondé en 1982 par les frères Sandoval (guitare et batterie) et le défunt David Prichard (guitare,remplacé par Jeff Duncan), qu’il fait bon d’avoir le line-up des eighties en top forme, prêt à en découdre et vous botter les fesses avec leur Heavy Metal dynamique, via un second live officiel, "Carpe Noctum" et il était temps; le dernier, « Saints Will Conquer », datant tout de même de 1989 !

ARMORED SAINT a toujours eu la solide réputation d’être un sacré groupe de live et le prouve amplement, une fois encore en 2017. Via « Carpe Noctum », on se prend une déferlante de Heavy top qualité, qui vous colle au siège par son énergie, entre les guitares imparables de Jeff Duncan-Phil Sandoval, la basse de Joey Vera, Gonzo Sandoval derrière les futs, qui vous assènent le tempo à coup de rythmiques sourdes pour l’un et de double grosse caisse bien senties, pour l’autre et bien sûr, les vocaux remarqués d'un John Bush, fidèle à sa réputation d’être l’un des meilleurs chanteurs de Metal, en plus d’assurer en tant que frontman au sourire et à la bonne humeur indéfectibles. Un sourire que partage toute la troupe, visiblement aussi heureuse d’être là, que son public, un public fidèle qui le lui rend bien autant dans ce live capté lors du festival de plein air, la fameux Wacken en juillet 2015, qu’en salle toujours en Allemagne à Aschaffenburg. Il est à souligner que c’est via internet et PledgeMusic qu’ARMORED SAINT, souhaitant aussi pleinement faire participer ses fans à l’élaboration de « Carpe Noctum », a donné vie à ce live.

Un live riche d'une setlist judicieusement choisie côté 'accroche imparable', en allant piocher des premiers opus des années 1980 au dernier album avant le split « March Of The Saint » (1984), « Delirious Nomad » (1985), "Symbol Of Salvation" (1991), pour aussi couvrir la résurrection de 1999 avec des extraits des sorties de 2010 « La Raza » et 2015, « Win Hands Down ». ARMORED SAINT aligne les hits classiques et plus modernes et du même calibre, au long de ce live qui, s’il est bien nommé « Profite de La nuit – Carpe Noctum » pour le plaisir qu’il procure, peut se voir reprocher d’être trop court, reproche qui tient à sa qualité d’être justement aussi bon que ça; un rappel aurait été salué avec enthousiasme. :)

Avec Savatage, ARMORED SAINT reste l’un des groupes sous-évalués de la scène Heavy Metal, alors,

sautez sur ce live accrocheur pour combler cette lacune et savourer un ARMORED SAINT qui a toute sa place aux côtés des pointures du Metal comme le démontre, avec brio, ce « Carpe Noctum » de la bande de Los Angeles.


Après une tournée réussie en 2016 aux côtés de QUEENSRYCHE, ARMORED SAINT sera à nouveau sur la route aux USA et en Europe (Angleterre, Irlande), alors, à quand un nouveau passage en France, après celui acclamé au Hellfest 2015 ? :)

 


Tasunka

 

 

 

 

Carpe Noctum (Live) Track-List:

 

01. Win Hands Down (Live)  - (From 2015’s "Win Hands Down" )
02. March of the Saint (Live) - (From 1984’s “March Of The Saint”)
03. Stricken by Fate (Live) - (From 1984’s “March Of The Saint”)
04. Last Train Home (Live) - (from 1991's "Symbol Of Salvation")
05. Mess (Live) - (From 2015’s "Win Hands Down" )
06. Aftermath (Live) -  (From 1985’s “Delirious Nomad”)
07. Left Hook from Right Field (Live) -  (from 2010’s "La Raza")
08. Reign of Fire (Live) - (From 1991's "Symbol Of Salvation")

 

 


 

Armored Saint tour dates: click here :) / cliquer ici ;)

 


 

AS_logo

 


ARMORED SAINT Original Line-Up:

-John Bush: Vocals (ex-Anthrax)
-Joey Vera: Bass (Fates Warning, Arch Matheos, Motor Sister)
-Phil Sandoval: Guitars
-Jeff Duncan: Guitars
-Gonzo Sandoval: Drums

 

 


 

 

 AS-helmet-color4

 

 

AS-helmet-color4

 


 

ArmoredSaint_merch2017

 

 


 

 

ArmoredSaint_CarpeNoctum_Live

 

 

AS_logo

 


 

Posté par Tasunka à 18:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

ALCATRAZ HARD ROCK & METAL FESTIVAL (Be) - 11/12/13-08-2017 - 10th Edition ! / 10ieme Edition !

 

Alcatraz2017_01Alcatraz2017_02

 

 

VENDREDI 11, SAMEDI 12, DIMANCHE 13 AOUT 2017

les amateurs de Métal au sens large peuvent sans hésitation se rendre à la dixième édition de l’

ALCATRAZ HARD ROCK & METAL FESTIVAL!

 

 

Alcatraz2017_10thedition

 

Alcatraz2017_04

 

 

 

gif_anime_drapeaux_pays_141   Mot Des Organisateurs:


'Bien que nous soyons déjà satisfaits à 200 % de l’affiche actuelle, vos réactions ultra-positives nous ont agréablement surpris (et c’est peu de le dire). C’est bien mais vous vous en doutez, nous n’allons pas nous arrêter en si bon chemin. Nous avons encore quelques noms sympathiques à offrir à nos visiteurs.

En tout une douzaine de groupes viendront s’ajouter dans les semaines à venir mais il y en a déjà cinq que nous pouvons vous dévoiler dès aujourd’hui. Parmi ces cinq noms qui viennent compléter l’affiche de l’Alcatraz 2017, il y en a trois que nos visiteurs annuels connaissent particulièrement bien. Saxon et Testament occupaient déjà le haut de l’affiche en 2009 (la meilleure de nos éditions au ‘Brielpoort’). Les festivaliers présents à l’époque se souviennent certainement que Saxon avait débuté son set avec un retard pour le moins considérable, mais ils se souviendront également que l’attente avait été récompensée par un set d’une tel intensité que les voisins du Brielpoort et le bourgmestre de Deinze en parlent encore aujourd’hui.

La légende Saxon fête cette année ses quarante ans d’existence et pour fêter dignement cette longévité hors norme, le groupe embarque pour une tournée mondiale taille XXL qui les verra faire étape sur la scène de l’Alcatraz.

Testament est une autre valeur sure de l’Alcatraz. Le groupe est une véritable légende de la scène thrash américaine mais c’est aussi et surtout un immense plaisir que nous nous faisons à nous-mêmes tant nous adorons leur vision du thrash et tant nous apprécions Gene Hoglan.

Life Of Agony était déjà de l’affiche 2014 de l’Alcatraz, c’était la première rencontre entre Mina Caputo et le public belge. Le moins que l’on puisse écrire c’est que ça a directement ‘matché’ entre Mina et ses fans belges. Life Of Agony n’a jamais oublié ces moments magiques passés sur la scène de l’Alcatraz et un retour à Courtai était une des priorités du groupe. Ce sera chose faite en 2017 avec en prime quelques titres du nouvel album à vous faire découvrir.

Pour Paradise Lost et Obituary (nous y avons mis le temps mais nous y sommes enfin arrivés) se sera un premier passage par la scène de l’Alcatraz. Paradise Lost nous offrira une sorte de ‘best off’ de son immense discographie et Obituary nous proposera des titres issus de son prochain album (et croyez-nous ce nouvel album est une vraie bombe).

Restez connectés...dans un futur assez proche, d’autres noms vous seront également dévoilés : AMON AMARTH, SAXON, TESTAMENT, DORO, ICED EARTH, DEATH ANGEL, LIFE OF AGONY, SACRED REICH, UFO, OBITUARY, PARADISE LOST, RAVEN, RAGE, DIRKSCHNEIDER, HELL, KROKUS, MORBID ANGEL, ENSLAVED, MOONSPELL, ASPHYX, BRANT BJORK, KING HISS, MONKEY 3, DR. LIVING DEAD, EVIL INVADERS, CARNATION.

Dans peu de temps nous vous dévoilerons les 9 noms manquants.

 

-----------------------

 

Alcatraz Hard Rock & Metal Festival tickets:

 

En plus de vos commentaires enthousiastes sur l’affiche 2017, nous avons enregistré de multiples demandes d’information concernant les tickets d’un jour. N’ayez crainte, toutes les informations relatives à ses ticket d’un jour vous seront communiquées dès que possible, c’est-à-dire dès que la répartition des groupes sera établie. Nous voulons vous garantir un prix d’entrée par jour le plus équitable possible et vous comprendrez bien sûr que dans cette optique, le calcul ne peut se faire qu’après une répartition définitive de l’affiche sur toute la durée du festival. D’avance nous vous remercions de votre compréhension et de votre patience.

Attention. La soirée du vendredi n’est gratuite que pour les visiteurs munis d’un combi ticket. Pour les personnes intéressées par la soirée du vendredi, un ticket ‘spécial vendredi’ sera prochainement mis en vente.


Dès que le cinquième nom de cette affiche du vendredi sera annoncé, il vous sera possible de vous procurer ce ticket ‘spécial vendredi’.

 

==>Tickets: Combi-tickets (également tickets VIP) seront disponibles sur www.alcatraz.be

Les tickets combi sont d’ores et déjà disponibles au Popcenter de Courtrai.

 

 

 

Alcatraz2017_03

 


 

 

Posté par Tasunka à 22:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12 janvier 2017

VANISHING POINT - "Tangled In Dream" (2-CD Special Edition) / RE-RELEASE (French Review)

 

VP_TID

vplogo01

 

Release Date: January 27th 2017

 

AFM_LN_Final_RGB_small_s

 

 

 


VANISHING POINT voient enfin réédité leur album de 2000, « Tangled In Dream », cette pépite introuvable et donc, tant recherchée par les aficionados de la première heure ou les nouveaux fans du combo de Metal mélodique et dynamique, avec une orientation progressive bien menée, quand le moment se fait sentir. Si la pochette reste inchangée et pourquoi la modifier, vu qu’elle assure, les onze morceaux situés sur le disque 1, suivent la même mouvance, celle d’être dans leur version originale et force est de constater avec plaisir, que chaque titre a traversé le temps sans encombre, se montrant toujours aussi marquant d’efficacité, dans le feeling et l’intensité à tous niveaux et bien sûr, pour ce qui est du chant, qui ne se lasse pas de vous conquérir et des guitares tout aussi redoutables.

Composé de deux CDs, le package vaut le coup puisque si sur le premier figure l’album complet de 2000, du matériel plus que rare distingue le second, avec notamment dix bonus uniques dont neuf qui n’étaient jamais sortis en dehors des versions japonaises, dont des reprises de premier choix de JOURNEY ou PINK FLOYD, un titre de « Tangled Dream », « Samsara » qui a seul été complètement réenregistré et renommé "Samsara II" pour l’occasion et enfin, pour clore ce package de choix entre album original, reprises, réenregistrement, voici que le second CD se conclue avec parmi les bonus originaux, cinq morceaux joués live et en acoustique en 2003 : là, le son est brut de décoffrage coté enregistrement pour au moins deux si ce n’est trois tracks, mais matériel rare oblige, le courant passe néanmoins.

Cette édition spéciale de « Tangled In Dream »vaut le coup pour découvrir VANISHING POINT ou se remettre en mémoire, combien les australiens sont une formation de valeur depuis leur fondation en 1995. Leur album de 2005, « Embrace The Silence » devrait se voir, lui aussi, réédité le 27 janvier et puisqu’une bonne nouvelle n’arrive pas seule, sachez aussi que la troupe a terminé l’écriture d’un nouvel album, qui devrait sortir au second semestre 2017.


VANISHING POINT souhaiterait concrétiser une tournée dans la foulée et vous savez quoi ? On attend ça avec impatience.
En attendant, procurez-vous la réédition 2-CDs de « Tangled In Dream », le groupe s’y montre digne de sa solide réputation dans le monde du Metal mélodique teinté de prog’

 


Tasunka

 

 

 

« Tangled In Dream » Tracklist:

CD I:
01. Surreal
02. Samsara
03. Closer Apart
04. Bring On The Rain
05. Never Walk Away
06. The Real You
07. Two Minds And One Soul
08. I Will Awake
09. Dancing With The Devil
10. Father (7 Years)
11. Tangled In Dreams

Bonus CD:
01. Samsara II
(newly recorded 2016 version)
02. Separate Ways
(Journey cover; first time ever on CD)
03. On The Turning Away
(Pink Floyd cover)
04. The Endless Road
(Japan bonus “Distant Is The Sun”)
05. Veil Of Deceit
(Japan bonus “The Fourth Season”)

Live and Unplugged on PBS FM (2003):
06. The Real You
07. Dancing With The Devil
08. Inner Peace
09. Hollow
10. Vanishing Point

 

VP_CD2

 

 

Bandbanner_VanishingPoint4

 

 

VP_TID

 

 

vplogo02

 


 

 

 

Posté par Tasunka à 23:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


11 janvier 2017

THE BROWNING - ' Living In The Fallout' European Tour - All Tour Dates / France: Date Unique Le 17/02/2017 !

 

TheBrowning_EUtour2017_02

 

All the EU Tour Dates, click above :)

 

RP

 

==> France: Date Unique (@ Puget-sur-Argens), Le 17/02/2017: cliquer ci-dessous :)

 

TheBrowning_LeRats

 


 

Posté par Tasunka à 22:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 janvier 2017

THE WILD! “Wild At Heart” (French Review) - Official Video "Ready To Roll"

 

THE_WILD_WildAtHeart4

 

THE WILD! logo print

 

 

 

 

TheWild_WatH

 

 

SPV_Steamhammer_skulllogo2015

 

 

 

‘Beaucoup de groupes essaient de faire ceci ou cela, nous, THE WILD! on n’essaie pas, on le fait, c’est tout !’, déclaration qui pose ce à quoi vous attendre avec ces rebelles trop sauvages pour être de bons garçons, sans foi ni loi, sauf celle du Rock’n Roll !: Un Rock’n’Roll authentique, brut comme on les aime, qui carbure sans concession et accrocheur en diable. Ce "Wild At Heart" est un véritable shot de Rock qui vous réveillerait un mort, avec ses riffs de guitares sales comme il faut et Rock avec un grand R, sa basse grasse qui sait faire rentrer sous la peau le propos, sa batterie aussi sauvage que ses collègues et bien sûr, un chanteur-lead guitariste auteur de la citation d’entrée de chronique, Dylan Villain, qui vous cloue le tout avec ses indispensables vocaux éraillés, témoins de fréquents séjours dans les bars à célébrer avec l’alcool coulant à flots, le Rock, les filles, les Hot Rods ou tout ce qui fait se sentir en vie, quoi! 

Aussi renégats que les personnages d’un film de Tarantino dont ils partagent l’esprit des surnoms, THE WILD ! pourrait en être la bande son vivante et pas de doute, les multi-tatoués Rock’n’Rollers canadiens ne font dans la demie mesure avec leur Rock qui sent bon la sueur : ils donnent tout pied au plancher, toutes tripes et sourire carnassier dehors.Trop bon ce cocktail de Rock’n’Roll pur jus, mâtiné de l’intensité de ce Blues du delta que la bande affectionne, de l’attitude Punk Rock, qui aurait croisé une touche de Southern Rock, le tout explosé en un feu d’artifice d’énergie, les bien nommés THE WILD ! 

Quand on songe que leur premier effort "GxDxWxB’", comprenez ‘God Damn Wild Boys’, s’était vu produire par pas moins que Mike Faser (AC/DC, Aerosmith, Jimmy Page, Van Halen) et que c’est à nouveau le cas, ici, tout est dit.

Avec THE WILD ! leur quête de liberté et envie de profiter du moment présent, se sentent au travers de tout « Wild At Heart » et sont contagieuses : comme une envie de hurler avec la meute de ces autoproclamés de ‘sauvages et cinglés’, un grand…

ROOOOCK’N’ROOOOLL !!! ;)


Tasunka

 

 

PS : une tournée Européenne devrait être annoncée prochainement : quand on vous dit que 2017 est une bonne année ;)

 

 

 

 

TheWild017HotRod

 



“Wild At Heart” Tracklisting:
CD DigiPak Version

01-Ready To Roll
02-Livin‘ Free
03-White Devil
04-Another Bottle
05-Best In The West
06-Six Hundret Sixty Six
07-Rattlesnake Shake
08-Run Home
09-Down At The Bottom
10-Kansas City Shuffle

 

 


THE WILD! Line Up:

-Dylan Villain – Vocals/Lead Guitar
-The Kid - Guitars / Backing Vocals
-Boozus – Bass/Vocals
-Reese Lightning – Drums

 

 

 

TheWild_WildatHeart

 

 

 

 

TheWild_singleRtoR

TheWild_logow

TheWild_LivinFree4

TheWild_logow

THE_WILD_WildAtHeart4

 

 

 THE WILD! logo print

 


 

Posté par Tasunka à 23:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 janvier 2017

DREAM THEATER - Concert Exceptionnel Le 12 Fevrier 2017 @ Zenith (Paris) - Imagine, Words & Beyond 25th Anniversary Tour

 

lafactory

 

Présente

 

980x100

 

DT_parisfev2017

 

==> Locations ICI 

 

main-nomac

 

 

 

DT_paris2017

 

 

 

 == DREAM THEATER ANNONCE UNE TOURNÉE EUROPÉENNE MONUMENTALE QUI MARQUERA LES

25 ANS DE L’ALBUM “IMAGES & WORDS” !

 

 

 

DT_25thannivtour

 

 

 

Sorti en juillet 1992, « Images & Words » est considéré, à juste titre, comme un album clé dans la carrière de Dream Theater.
Pour fêter le 25ème anniversaire de ce disque mythique, le quintette américain entamera, le 30 janvier prochain, une impressionnante tournée au cours de laquelle ces icônes du rock progressif interpréteront l’intégralité de « Images & Words », un événement incontournable que le public attendait depuis longtemps ! En plus de ce set incomparable, ils passeront aussi en revue les morceaux favoris de leurs fans et autres moments forts du reste de leur extraordinaire discographie.
La tournée Imagine, Words & Beyond passera par la France le dimanche 12 février 2017 pour un concert unique, riche en émotions et forcément exceptionnel au Zénith de Paris.


Dream Theater: Jordan Rudess (claviers), John Myung (basse), James LaBrie (chant), Mike Mangini (batterie) et John Petrucci (guitare).

 

 

DT_imagesnwords

 

 

main-nomac

 

 

no-mac7

 


 

Posté par Tasunka à 22:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

31 décembre 2016

Live Photos 'The Musical Box' ( 25 / 03 / 2007@ L'Olympia - Paris) - Just To Welcome 2017 :)/Pour marquer l'arrivée de 2017 :)

 

the_musical_box

 

TheMusical Box_Tasunkaphotos2007_18

 

 

TheMusical Box_Tasunkaphotos2007_01

 

 

TheMusical Box_Tasunkaphotos2007_02

  

 

gif_anime_drapeaux_pays_141     The Musical Box, reconnu internationalement pour la très grande qualité de ses reconstitutions historiques des spectacles de Genesis, est le seul groupe licencié et supporté par Genesis et Peter Gabriel et a présenté à travers le monde tout près de 1000 concerts devant plus d'un million de spectateurs dans les salles les prestigieuses du monde tel que le Royal Albert Hall de Londres et L'Olympia de Paris.

 

 

gif_anime_drapeaux_angleterre (1)    Internationally renowned for its high quality historical recreation of early Genesis concerts, The Musical Box, the only band licensed and supported by Genesis and Peter Gabriel, performed close to 1000 concerts in front of of over a million audience members in some of the most prestigious venues in the world such as the Royal Albert Hall in London and the Olympia in Paris.

 

 

TheMusical Box_Tasunkaphotos2007_04

 

 

TheMusical Box_Tasunkaphotos2007_13

 

 

TheMusical Box_Tasunkaphotos2007_08

 

 

TheMusical Box_Tasunkaphotos2007_09

 

 

TheMusical Box_Tasunkaphotos2007_16

 

 

TheMusical Box_Tasunkaphotos2007_10

 

==> All The Live Photos: click here ;) / Toutes Les Photos Live: ici ;) <==

 

the_musical_box

 


 

Posté par Tasunka à 14:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 décembre 2016

CROWBAR "The Serpent Only Lies" ( French Review) - Official Video "Falling While Rising"

 

Crowbar_TheSerpentOnlyLies

Crowbar logo4

 

Release Date: October 28, 2016
Territory: Europe

SPV_Steamhammer_skulllogo2015

 

 

 

Kirk Windstein, frontman, chanteur et guitariste des références du Sludge, CROWBAR, a voulu que leur onzième album, « The Serpent Only Lies », retrouve et replonge dans l’état d’esprit qui animait le groupe à l’origine, aussi, s’est-il volontairement immergé dans l’atmosphère des débuts en réécoutant les premières productions de la bande, sorties plus de deux décennies plus tôt, ainsi que les disques de formations ayant influencé CROWBAR à l’époque : Trouble, Saint Vitus, Melvins ou le tout premier Type O Negative.

Fort de cette réécoute du premier opus éponyme, ainsi que de « Broken Glass » et de ceux des groupes précités, c’est sur cette base et intention de sortir un album à l’esprit old-school qui sonne moderne à la fois, que « The Serpent Only Lies » a vu le jour.

Si CROWBAR délivre un opus qui sent effectivement bon ce savoir-faire si apprécié et salué au long des années, au travers d’un Sludge lourd et puissant, il n’en reste pas moins que le côté old-school revendiqué par son maitre à penser, à savoir un Sludge mélodique qui vous broie et ne laisse pas indemne avec ses distorsions sales, est là, certes, mais inégalement selon les morceaux, le tout péchant par moments d’un manque d’effet ‘dans ta face’.

Ainsi, si le meilleur se trouve dans un grondant tel le tonnerre « I Am The Storm », ou encore « Song Of The Dunes », « On Holy Ground », « Embrace The Light » ou le titre d’ouverture « Falling While Rising », « Surviving The Abyss », on salue avant tout le chant superbement inspiré encore et toujours de Kirk Windstein, un chant qui apporte un groove de plus aux instruments. Pour ce qui est, justement, des guitares et batterie, basse, même si elles assurent elles aussi, il arrive d’avoir envie de les entendre sortir des sentiers habituels du groupe, s’exprimer avec plus de prise de risques pour créer une dimension supplémentaire, retrouver justement pleinement toute cette distorsion sale et mélodique. Même si, ici, la place a été volontairement plus donnée aux guitares, mettant un peu moins l’accent sur la voix par instants, toujours est-il que ce même chant reste le pilier qui soutient le groove délivré par CROWBAR.

Ceci dit, avec « The Serpent Only Lies » on est tout de même en présence d’un disque de CROWBAR: ce qui veut dire, de haut niveau.

Avec une production au top, une pochette du même tonneau et ses nouveaux morceaux, CROWBAR se montre fidèle à sa renommée de 'pourvoyeur de Sludge ‘ depuis 27 ans! 

 


Tasunka

 

 

 

 

« The Serpent Only Lies »Tracklisting:

01.Falling While Rising
02.Plasmic And Pure
03.I Am The Storm
04.Surviving The Abyss
05.The Serpent Only Lies
06.The Enemy Beside You
07.Embrace The Light
08.On Holy Ground
09.Song Of The Dunes
10.As I Heal

==> Eliran Kantor did a brilliant job with the artwork! ;)

 


CROWBAR Line Up:

-Kirk Windstein - G / V
-Matt Brunson - G
-Tommy Buckley - D
-Todd Strange – B

 

 

 

Crowbar_2016

 


 

Crowbar_fallingWhileRising

 

 


 

Crowbar_TheSerpentOnlyLies

 

Crowbar logo4

 


 

Posté par Tasunka à 03:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 décembre 2016

CHARRED WALLS OF THE DAMNED "Creatures Watching Over The Dead” (French Review) - Official Videos "The Soulless" / "My Eyes"

 

CWOTD_CreaturesWatchingOvertheDead4

 

 

CWOTD_logo

 

cwotd_out2016

 

MetallBladeLogo

 

 

CHARRED WALLS OF THE DAMNED ont pris cinq ans avant que leur troisième album studio « Creatures Watching Over The Dead” ne sorte et succède à “Cold Winds on Timeless Days”. A noter tout d’abord que l’acronyme du nom du groupe, CWOTD, se retrouve une fois de plus dans chaque titre de leurs albums et cette fois, pas d’exception avec Creatures Watching Over The Dead.

Et côté musique, tout y est tout autant, prouvant que l’attente valait le coup, puisque la bande formée par le principal compositeur, batteur de talent de son état, à savoir Richard Christy, délivre avec brio et force, un Heavy musclé, speedé la majorité du temps ou plus mid-tempo, et toujours hymnique à souhait : un Metal racé, assurément, qui vient du cœur et qui a pour vocation de faire headbanger, passer un moment de pur fun. Un vœux exaucé puisque les neuf titres déménagent à grands renforts des guitares nerveuses, techniques, spontanées et bardées de feeling du talentueux Jason Suecof, ce producteur de renom qui a d’ailleurs œuvré sur ce troisième effort, des morceaux qui accrochent, de même, via une section rythmique de premier ordre, option double grosse caisse classe et dynamique, que la basse de l’incontournable Steve Digiorgio renforce de toute sa bravoure, comme le musicien le démontre notamment sur le fort bon solo de guitare, en fin du très accrocheur « Tear Me Down ».

Au chant, le quatuor de choix qui compose CWOTD, ne pouvait être complet sans le quatrième mousquetaire, Tim « Ripper » Owens, qui vient une nouvelle fois poser sa voix unique sur chaque morceau et faire ainsi montre de toute l’étendue de ses vastes capacités et harmonies vocales, quelque soit le rythme, l’intensité pratiqués et on surprend l’homme pousser aussi ses aigus dignes d’éloge, qui rappellent avec plaisir son passage au sein de JUDAS PRIEST, notamment: un clin d’œil sur « Reach Into The Light », « Tear Me Down ».

Puisque la troupe goute les acronymes, permettez que la conclusion de cette chronique, soit un simple : RAS : rien à signaler, quel album de A à Z ! ;)


CHARRED OF THE DAMNED WALLS assurent et pas d’inquiétude, malgré l’emploi du temps chargé de chacun de comparses, leur quatrième effort ne devrait pas prendre cinq ans à voir le jour, puisque comme le déclare Richard Christy, du nouveau matériel est d’ores et déjà en voie de composition, en plus des titres déjà créés et mis de côté pour le futur album.

 


Tasunka

 

 

 

 

CHARRED WALLS OF THE DAMNED “Creatures Watching Over the Dead” Track-List:

01-My Eyes
02-The Soulless
03-Afterlife
04-As I Catch My Breath
05-Lies
06-Reach into the Light
07-Tear Me Down
08-Living in the Shadow of Yesterday
09-Time Has Passed

  • Recorded at Suecof's Audiohammer Studio, outside Orlando, FL

 


CHARRED WALLS OF THE DAMNED Line-Up:

-Richard Christy – Drums (ex-DEATH, ex-ICED EARTH, ..)
-Jason Suecof - Guitar, Producer (with among others - Death Angel, Deicide, Cryptopsy, Motionless In White and fellow Metal Blade vets Job For A Cowboy and Battlecross)
-Tim "Ripper" Owens – Vocals (BEYOND FEAR, ex-ICED EARTH, ex-JUDAS PRIEST, ex-Yngwie Malmsteen, starting new band Project Rock)
-Steve Digiorgio – Bass (Death, Testament, Vintersorg, Dragonlord, ..)

 

 

CHARRED WALLS OF THE DAMNED Discography:

•2010 : Charred Walls of the Damned
•2011 : Cold Winds on Timeless Days
•2016 : Creatures Watching Over the Dead


Singles :
2009 : Ghost Town
2011 : Zerospan

 


 

 

 

CWOTD_logo

 

 

 


 

CWOTD_CreaturesWatchingOvertheDead4

 

charred-walls-of-the-damned

 


 

28 décembre 2016

BLACK FOXXES " I'm Not Well" (French Review) - Videos "Husk"/"River"/" Whatever Lets You Cope " - Concert @ Paris: 11-01-2017 !!

 

Black-Foxxes-Im-Not-Well4

 bf_logo_black

 

 

spinefarm_logo searchanddestroy_logo 

 

Sortie française le 30 septembre 2016
(distribution Caroline Int'l)

 

 

Tout commence pour BLACK FOXXES en novembre 2014, avec la sortie de leur EP « Pines » et l’attention que celui-ci a de suite attirée; une attention à la fois de la part des médias qui ont salué les nouveaux venus avec enthousiasme, des professionnels de même puisque les anglais se sont vus signés en 2015, avec le label Search And Destroy avec qui s’est associé SPINEFARM RECORDS (WHISKEY MYERS - chronique ici, GHOST - chronique ici , AIRBOURNE, BULLET FOR MY VALENTINE, ZAKK WYLDE, etc..) et entre autres grands découvreurs de jeunes talents Rock, s’il en est et enfin, une attention et non des moindres, car évidemment essentielle, de la part du public qui a de suite adhéré et en nombre encore, à l’univers musical très inspiré et qui fait mouche des BLACK FOXXES : un univers tordu de la manifestation de maux, bardé en émotionnel, brut, intimiste et sourdement puissant, tel un fou intelligent qui se voit calme ou emporté par sa folie, sa rage qui expulse, libère ses problèmes à la fois. Une musique que la bande elle-même qualifie de 'Rock Depression Pop'.

Fort de cette annonce, inutile de dire combien le premier album des BF, « I’m Not Well », était attendu à la fois pour découvrir si ce qui est vu comme une révélation de groupe, vaut ce battage et si la lignée de « Pines » suit son cours. La réponse est simple, oui et encore oui, quel album que cet « I’m Not Well » !

Au long de trois des titres issus du EP « Pines »(« Pines » étant un hommage appuyé à ‘Comfortably Numb’ de Pink Floyd) plus huit compositions originales, on est en présence de onze morceaux qui ne laissent pas indemnes et si c’est dans la manifestation de la lourdeur que le trio semble faire parler tout son potentiel, d’un cran plus haut même, la diversité affiche, elle aussi, cette accroche et style intelligemment emmenés sur un flow naturel, où le cœur parle et la voix en cris ou murmures, les instruments, touchent. Avec « I’m Not Well », BLACK FOXXES montrent leur habileté à entrainer dans l’histoire comptée, via un groupe qui se livre avec tripes dehors et authenticité, le tout étant mêlé à une maturité des compositions, paroles et interprétations, qui n’offrent nul doute: :

un groupe de valeur, BLACK FOXXES, a vu le jour !

 

 Ne les manquez pas pour la première fois en concert @ Paris, mercredi 11 janvier 2017 (au Pop Up du Label) !

==> Tarif unique : 12,00€ locations ICI <==

 

Tasunka

 

 

BF_Paris11jan2017

 


 


BLACK FOXXES Line-Up:

-Mark Holley - G/V
-Tristan Jane - B
-Ant Thornton – D

 


 

 

"I'm Not Well" Track-List: 

 

 BFoxxes_tracklist

 


 

 

BlackFoxxes04

 

 

BlackFoxxes04

  

 


 

Black-Foxxes-Im-Not-Well4

 

jzNtUu8x

 


 

Posté par Tasunka à 23:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 décembre 2016

MERCYLESS En Tournée En 2017 / On Tour In 2017 !

 

mercyless2017

 


 

Posté par Tasunka à 22:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

26 décembre 2016

DOPE "Blood Money Part 1" (French Review) - Official Videos "Blood Money" / "Selfish" / "Hold On" / "1999"

 

Dope_BloodMoney1

 

Dope_logo04

 

 

Blood-MOneyStreetDate

 

SPV_Steamhammer_skulllogo2015

 

 


Le temps a passé et après ces quelques sept années de retards dus notamment au changement de personnel, d’annonces, enfin, un nouvel album du groupe du leader-chanteur-guitariste-fondateur Edsel Dope, DOPE, sort.

Le Metal Industriel avec ses touches Heavy des américains manquait dans le paysage Metal, justement et avec ce « Blood Money Part 1 », le retour aux affaires semble être à l’ordre du jour : les compositions voient, effectivement, la part belle faite aux guitares, qui s’expriment avec à la fois agilité, technique et une brutalité droit-dans-ta-face, et quant aux ambiances, elles sont soit rentre-dedans, lourdes ce qu’il faut pour déménager, soit plus orientées vers une approche disons ‘diffusables en radio’ et mélodiques. Et c’est ce point qui laisse un peu perplexe à la première écoute: le fait de se faire bousculer avec plaisir ou un peu engourdir à d’autres moments. Mais un atout majeur de DOPE avec ce dernier opus, est d’avoir eu l’intelligence et il faut le dire, l’inspiration de créer des titres qui dans leur globalité, c'est-à-dire brutes de décoffrage ou moins, ont, au final, un effet accrocheur. Ainsi, si des morceaux parlent et fédèrent directement dès le premier abord, d’autres savent se faire apprécier replay après replay.

Moderne, Indus, Metal, Heavy, agressif, mélodique, « Blood Money Part 1 » affiche un bel éventail d’atouts au compteur, de quoi faire passer un sacrément bon moment en compagnie des américains, tout du moins pour ce qui concerne la moitié de celui-ci à la première écoute, puis, de l’ensemble après plusieurs passages.

Avec « Blood Money Part 1 », DOPE sont de retour et en forme, avec visiblement toujours autant chevillé au corps, ce ‘besoin vital’ de faire de la musique, leur musique, récompenses ou pas, argent ou pas, à la clé. Ce besoin et l’envie avant tout, tel est le moteur de DOPE depuis sa création en 1997 et c’est ce qui explique autant l’estime et le succès que récolte la bande de Metal Indus de Chicago !

 


Tasunka

 

 

 

 


Tracklisting Digipak:

01. Intro – Confessions Of A Felon 0:10
02. Blood Money 4:32
03. Shoulda Known Better 3:17
04. Lexapro 1:44
05. Hold On 3:26
06. 1999 3:42
07. Razorblade Butterfly 3:27
08. Drug Music 4:08
09. A New Low 3:37
10. Hypocrite 3:12
11. X-Hale 2:01
12. End Of The World 3:19
13. Selfish 4:18
14. Numb 4:03
15. Violet (Bonus Track) 3:40

 

 


 

 

Dope_logo04

 

 

 Dope2016

 

 

 Dope_logo04

 

 


 

Dope_BloodMoney1

 


 

Posté par Tasunka à 22:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 décembre 2016

ALLEGAEON "Proponent For Sentience" ( French Review) - Video "Proponent For Sentience III - The Extermination"

 

Allegaeon_PFS

 

allegaeon_logo04

 

Allegaeon_release2016

 

MetalBladeLogo0404

 

 

Pour sortir un album du calibre de « Proponent For Sentience », qui affiche un ambitieux Metal Extreme poussé à son maximum de dynamique et de côté fédérateur, doublé d’une belle dose de large éventail pour exprimer l’habile complexité de ce concept-album, il fallait un groupe qui assure et qui d’autre que les déjà salués unanimement, ALLEGAEON, pour s’attaquer à ce colosse de disque ?

La troupe du Colorado avait déjà convaincu de son talent lors de ses trois précédentes productions, aussi, cette quatrième ne déroge-t-elle pas à la belle ascension, elle qui voit tout le groupe s’être poussé dans ses limites, les avoir fait reculer, ne se posant aucune retenue pour délivrer, lâcher la puissance, la profondeur de son ambitieux projet, « Proponent For Sentience ».

Rien à dire, la capacité au niveau technique et celle de créer un univers, le faire vivre en immersion en sa compagnie, habite incontestablement ALLEGAEON. Le voyage se révèle être bardé de moments marquants, que ce soit sur les trois parties, pierres angulaires de l’histoire, « Proponent For Sentience I / II / III ». Le III-The Extermination et ses chœurs, orchestrations qui font songer à DIMMU BORGIR, son atmosphère épique, fait sensation: ses guitares techniques et rageusement emplies de feeling, de punch, son chant d’outre monde ou clair, ses lignes non moins remarquées de basse-batterie, le tout vous enlève tout en narrant cette ambivalence de la science, de l’humain qui peut créer et détruire. Quant aux autres compositions et interprétations, celles-ci se distinguent pareillement, surtout via des titres de premier ordre tels que « All Hail Science », « From Nothing », « Of Mind And Matrix » ou encore « Terrathaw And The Quake », « Gray Matter Mechanics - Appassonata Ex Machinea ».

Secoué, emporté, fédéré, après ce déchainement de Metal Extreme Death Melodic et technique dans toute sa richesse, son accroche et coté ambitieux, voici qu’arrive en final la reprise de RUSH, formation de prog' que le groupe apprécie, « Subdivisions », afin de conclure avec panache, un opus audacieux et bien mené de bout en bout.

A noter et saluer, Joe Ferris, le ‘sixième membre silencieux » de ALLEGAEON qui a, lui aussi, amplement participé à l’accroche de cette quatrième offrande tout autant que la production de première force, due à nouveau à Dave Otero et bien sûr, les guests sur « Proponent For Sentience III - The Extermination : Bjorn "Speed" Strid (SOILWORK) au chant et au solo de guitare, Benjamin Ellis (ex-Bloodshot Dawn).

Le successeur de « Elements Of The Infinite » (2014) a relevé le défi et marque les progrès constants des américains et de même, l’arrivée réussie, en remplacement de Ezra Haynes, de Riley McShane qui se montre royal au chant dès son premier album avec la bande!

Alors oui ! ALLEGAEON et leur « Proponent For Sentience » valent le détour !

 

Tasunka

 

 

 

 

 

 

"Proponent For Sentience" Set-List:

 

01-Proponent For Sentience I - The Conception
02-All Hail Science
03-From Nothing
04-Gray Matter Mechanics - Appassonata Ex Machinea
05-Of Mind and Matrix
06-Proponent For Sentience II - The Algorithm
07-Demons of an Intricate Design
08-Terrathaw and the Quake
09-Cognitive Computations
10-The Arbiters
11-Proponent For Sentience III - The Extermination (Feat. Soilwork singer Bjorn "Speed",guitarist Benjamin Ellis (ex-Bloodshot Dawn) 
12-Subdivisions (Rush cover)

 

Reuniting with Dave Otero (Cattle Decapitation, Cephalic Carnage), who has handled production duties on every Allegaeon full-length except “Formshifter”

 

 

 

ALLEGAEON Line-Up:

 

-Riley McShane – V
-Greg Burgess – G
-Michael Stancel – G
-Corey Archuleta - B
-Brandon Park – D

 

 

 

 


ALLEGAEON Discography:

 

-Fragments Of Form And Function (2010)
-Formshifter (2012)
-Elements Of The Infinite (2014)
-Proponent For Sentience (2016)

 

 

 


 

 


 

Allegaeon_PFS

 

Allegaeon_logo

 


 

 

Posté par Tasunka à 02:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 décembre 2016

ZEAL & ARDOR - "Devil Is Fine" Out 24 Feb 2017 - "Devil Is Fine" (Official Video) - TOUR 2017 (France - Paris: 19 Avril 2017)

 

mvka-logo

 

zealnardorTOUR (2)

 

==American slave and black metal <==

 

zealnardorTOUR (1)

 

 

 

 

 

gif_anime_drapeaux_pays_141  

ZEAL & ARDOR
 "Devil is Fine"
Sortie le 24 février 2017
(distribution Caroline)
 
 
Ne ratez pas 
ZEAL & ARDOR
en concert
Mercredi 19 avril 2017
Paris / Glazart
 
Imaginez la situation suivante : un type ayant la même dégaine que le Django de Tarantino sacrifie une chèvre sur scène tout en rugissant des chants d’esclaves sur fond de riffs de guitares hurlantes… Soudain le cliquetis des chaînes lance une rythmique ressemblant à une sorte d’invocation satanique dont les mélodies rappellent étrangement celles d’un groupe de black metal norvégien. Le responsable de ce mélange des genres se nomme : Zeal & Ardor

 

Son prochain album, « Devil is Fine » - disponible le 24 février prochain sur NVKA/Caroline - aborde les thèmes les plus typiques du black metal - rituels, sacrifices humains, feu et le sang – mais  Zeal & Ardor a décidé de pousser ces propos blasphématoires encore un peu plus loin en les conjuguant à des paroles directement inspirées des chants spirituels repris par les esclaves lorsqu’ils travaillaient enchaînés dans les plantations... Du black metal tirant son inspiration des champs de coton des états du sud… qui aurait pu imaginer ça un jour ?

 

Zeal & Ardor c'est un musicien americano/suisse nommé Manuel Gagneux, qui tire son inspiration d’une approche alternative de l’histoire, résultant directement de l’association entre deux pensées : 

01) la religion chrétienne a été imposée aux esclaves américains (tout comme cela avait déjà été fait en Norvège des siècles auparavant)

02) dans les années 90, le black métal s’est répandu partout dans le monde en rébellion face au monothéisme. 

 

Dès lors, que se serait-il passé si les esclaves américains s’étaient rebellés de la même façon ? Quel aurait été le son de ces chants spirituels s’ils avaient été sataniques ?

 

Avec « Devil is Fine », Zeal & Ardor apporte les premiers éléments de réponse...

« Devil is Fine n’a pas été créé avec l’idée que peu de gens pourraient l’entendre… Il n’y a donc aucun compromis stylistique,  je n’ai pas eu à me plier face à certaines demandes... Il s’agit seulement de choses que j’aime personnellement… » ne manque pas de souligner Manuel Gagneux

 )

 

C'est sans aucun doute cette liberté totale qui lui a permis de créer une oeuvre avant-gardiste dont on n' a pas fini d'entendre parler...

 

zealnardortour44

 


 

 

Posté par Tasunka à 05:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

21 décembre 2016

Photos: AMON AMARTH - Backstage Viking Camp @ Wacken Open Air 2006 (Germany)

 

AAmarthPressWOA_Tasunkaphotos2006_07

 

 

AAmarthPressWOA_Tasunkaphotos2006_06

 

 

amonamarthodin

 

 

AAmarthPressWOA_Tasunkaphotos2006_08

 

 

AAmarthPressWOA_Tasunkaphotos2006_01

 

 

AAmarthPressWOA_Tasunkaphotos2006_02

 

 

AAmarthPressWOA_Tasunkaphotos2006_04

 

 

AAmarthPressWOA_Tasunkaphotos2006_05

 

 

AAmarthPressWOA_Tasunkaphotos2006_09

 

 

AAmarthPressWOA_Tasunkaphotos2006_03

 

 

AmonAmarth_Jomsviking4

 


 

Posté par Tasunka à 22:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 décembre 2016

BOREALIS "World Of Silence MMXVII" (Original Album From 2008 Re-recorded In 2016)-(French Review)-Release Date: January 27, 2017

 

BO_WOSMMXVII

 

borealis_logo4

 

 

 

Formé en 2005, BOREALIS aligne un cachet qui lui est propre avec un Power Metal Melodic teinté de progressif et avant tout un Metal bardé de classe autant que d’énergie, une patte que les canadiens ont ciselée au long des ans et des albums, aussi, quand est arrivé le temps de négocier avec leur maison de disques, une réédition de leur premier opus «World Of Silence » sorti en 2008, BOREALIS ont eu la brillante idée non seulement d’accepter la proposition d’AFM, mais aussi et surtout de proposer non seulement de le faire mais de réenregistrer, remixer et remasteriser tous les titres, ce qui leur a insufflé ce vent de tonnerre et de fraicheur, cette amélioration qui vous frappe dès les premières notes et vocaux du titre d’ouverture et ce, jusqu’au dernier morceau.

La force, le feeling du chant 'granuleusement profond' (si, si :), les guitares rapides et parlantes à la fois, une solide section basse-batterie bien Rock que viennent compléter des claviers utilisés avec beaucoup de flaire, tout y est pour faire de cette version boostée 2017 de « World Of Silence », l’un de ces albums qu’on aime à se prendre en pleine face. Mais par contre, pas plein les yeux..l’artwork de la pochette n’étant pas, quant à lui, des plus accrocheurs, il faut l’avouer. A noter qu’en 2008, la première mouture de « World Of Silence » avait été auto-produite et se faisait donc rare à dénicher, aussi, ce "World Of Silence MMXVII" est-il la toute première occasion de retrouver l’album des débuts dans les bacs, en version 2017, ce que les nombreux fans du groupe apprécieront mais pas qu’eux..

Pour revenir à l’atout majeur, la force du son et de l’interprétation, le batteur Sean Dowell y a été pour beaucoup, lui qui possède son propre studio, ce qui a permis à BOREALIS d’avoir toute liberté et coudées franches pour parachever le remix et nouvel enregistrement du ‘debut-album’. Une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, BOREALIS et AFM Records vont poursuivre sur leur lancée et faire de même avec l’album de 2011, « Fall From Grace ». Quant à un nouvel opus avec compositions originales cette fois, c’est d’ores et déjà prévu : la bande s’y attèle pour le sortir probablement à l’automne 2017!


En somme, BOREALIS est un groupe de valeur, qui montre, à nouveau, avoir sa place et une de choix encore, au sein du monde du Metal aux côtés de formations du même calibre dont EVERGREY, avec qui les canadiens ont, entre autres, tourné!

 


Tasunka

 

 

 

Borealis_rerecorded2017

 

 AFM_logo

 

 

BOREALIS Line-Up:

Matt Marinelli - vocals, guitars
Mike Briguglio - guitars (left the band in Dec 2016 after 6 years)
• Sean Werlick - keyboards
• Trevor McBride - bass
• Sean Dowell - drums

 

BOREALIS Discography:

-World Of Silence (2008, self-released) 
-Fall From Grace (2011) 
-Purgatory (2015) 
-World Of Silence MMXVII (2017)

 

 

Borealis_logo44

 


 

Posté par Tasunka à 22:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,