ISKA Photos & Works

22 octobre 2014

BETZEFER "Can You Hear Me Now?" (Official Video)

BETZEFER_logo (1)

 

Israels Metal flagship BETZEFER release a brand new video for the song "Can You Hear Me Now?"

Avital Tamir (vocals) comments:
"Can You Hear Me Now?"' Is one of the most aggressive tracks on the album, both musically and lyrically - yet it's unexplainably joyful. Kobie Flashman did a great job tailoring this video featuring a tap-dancing redneck to a fun song about a man who's contemplating the murder of his wife & kids."

The song is taken from the current BETZEFER album "The Devil Went Down To The Holy Land"

(Review (in French): click below / Chronique en Français en cliquant ci-dessous:)

 

Betzefer-TheDevil02

Posté par Tasunka à 22:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


21 octobre 2014

NITROGODS "Rats And Rumours" (Review In french) + Video "Rats And Rumours" + Tour Dates

nitrogods_RatsandRumours

NITROGODS “Rats And Rumours”
(Steamhammer / SPV)

Release Date Europe: October 20th, 2014

Format: CD
Packaging: jewelcase

Format: CD+DVD
Packaging: LTD. Digipak incl. 2 Bonus Tracks and Live DVD (more than 45 mns)

Format: 1 LP + CD
Packaging: Gatefold, ltd Edition, 180gr. Vinyl, inkl. CD with Bonustracks and Poster

 

Les fondus de Rock de première classe et intègre, droit au but comme peut l’être Motörhead, bref, ce trio venu d’Hanovre et Stuttgart sont de retour, qu’on se le dise et les moteurs vont une nouvelle fois rugir d’un cocktail de pur Rock, de Blues, de Rockabilly à vous réveiller un mort et vous donner envie de mordre la vie à pleine dents. Avec leur convaincant premier album éponyme, début 2012, les trois comparses avaient assuré entre riffs de Rock qui en a (si, si), cette voix éraillée et cette basse qui ne sont pas sans évoquer un certain Lemmy, eh oui, aussi puissantes que ça et une batterie à l’unisson

Sans attendre, le trio avait enchainé la composition de ce deuxième opus tout de suite après le premier « Nitrogods », ceci expliquant pourquoi la continuité se fait sur certains morceaux, dont les deux derniers, qui auraient pu figurer sur leur premier effort, puis, l’orientation plus Rockabilly se dessine et apporte des variations qui font que les deux albums se complètent et apportent un plaisir égal à écouter, sans se copier

Ecouter « Automobile » et son Rockabilly sont, d’ailleurs, un must, tout autant que « Irish Honey », ou encore « Back Home » qui évoque l’inspiration Rock ambiance celtique de « Black Rose » de THIN LIZZY et avec de ces soli guitare / basse bien sentis. Un tour pour songer aux classiques de ZZ TOP avec « Nothing But Trouble », de Nazareth avec « Ramblin’ Broke ». Cerise sur le Nitrous Oxyde (Ce cocktail détonnant qui fait vrombir les dragsters à la vitesse de la lumière, une fois ajouté au combustible) Nitrogods ont pris le partie de se la jouer, au propre comme au figuré, vintage et authentique à fond, en allant enregistrer tout « Rats And Rumours » dans le studio au matériel vénérable de 24 pistes analogues, à l’ancienne et ça s’entend : le son est effectivement digne des albums des légendes du passé avant l’arrivée du tout numérique. C’est un parti pris, une attitude qui leur va bien : authentique et fun ! « BMW » et ses paroles humoristiques, son ambiance Rock en diable, traduisent, d'ailleurs, bien l’état d’esprit du trio : gaz à fond et fun !

« Rats And Rumours » vaut largement l’achat, surtout en version avec DVD 9 titres live de 45 minutes, c’est que Nitrogods, c’est avant tout un groupe de scène: les albums étant de délicieux apéritifs à se passer, encore et encore en attendant de perdre les cheveux et la tête à leurs concerts, à trop headbanger en leur compagnie 

Bien joué et comme le dit le trio: trois, c’est assez ! Oui, il ne leur faut que trois personnes pour jouer du pur Rock nRoll ou plutôt du R(atts) And  R(umours) ;)


Tasunka

 

Line Up NITROGODS:
- Henny Wolter – G
- Oimel Larcher – B / V
- Klaus Sperling - D

 

Tracklistings:

Jewelcase CD:
01. Rats & Rumours
02. Got pride
03. Irish Honey
04. Automobile
05. Damn right (They call it Rock´n Roll)
06. Nothing but trouble
07. Back home
08. Dirty old man
09. Ramblin´ broke
10. BMW
11. Lite Bite
12 Nitrogods
13. Whiskey Supernova

LTD. Edition Digipak:
01. Rats & Rumours
02. Got pride
03. Irish Honey
04. Automobile
05. Damn right (They call it Rock´n Roll)
06. Nothing but trouble
07. Back home
08. Dirty old man
09. Ramblin´ broke
10. BMW
11. Lite Bite
12 Nitrogods
13. Whiskey Supernova
Bonus Tracks:
14. Black Car Driving Man (Live)
15. Whiskey Wonderland (Acoustic)

Bonus DVD Content:
9 Live Songs filmed at Heathen Rock Festival 2014 – Duration more than 45 minutes

LP Version:
(The CD contains the 2 Bonus tracks from Digipak version!)

01. Rats & Rumours
02. Got pride
03. Irish Honey
04. Automobile
05. Damn right (They call it Rock´n Roll)
06. Nothing but trouble
07. Back home
08. Dirty old man
09. Ramblin´ broke
10. BMW
11. Lite Bite
12 Nitrogods
13. Whiskey Supernova


Tour

21.11.14 Speyer Halle 101 (With Grave Digger)
22.11.14 Glauchau Alte Spinnerei (With Grave Digger)
23.11.14 CZ – Zlin Masters of Rock Cafe (With Grave Digger)
27.11.14 CH – Pratteln Z7 (With Grave Digger)
28.11.14 Obertraubling Airport Obertraubling (With Grave Digger)
29.11.14 Gadenstedt Black Hand Inn (With Grave Digger)
05.12.14 Lichtenfels Stadthalle Lichtenfels (With Grave Digger)
06.12.14 Mühlheim a.d. Ruhr Nikolaut Festival
07.12.14 Ludwigsburg Rockfabrik Ludwigsburg (With Grave Digger)
26.12.14 Berlin C-Club (With Grave Digger)
27.12.14 Rostock Moya (With Grave Digger)
28.12.14 Hamburg Markthalle (With Grave Digger)
29.12.14 Bochum Zeche (With Grave Digger)

…Tour dates:click here

 

 

Nitrogods_logo04

Posté par Tasunka à 21:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 octobre 2014

VANDEN PLAS - Video "Godmaker" + French Tour 2014

chronicles_VPlas

2G Productions présente:
Enfin le retour de VANDEN PLAS dans l'hexagone!

Le groupe allemand de Métal Prog viendra défendre son nouvel album "Chronicles Of The Immortals - Path One"
pour 4 dates:

-29 octobre/Colmar, Le Grillen
-30 octobre/Paris, Le Glazart
-31 octobre/Grenoble, L'Ampérage
-01 novembre/Vouziers(08), Festival de Vouziers

 

VPlas_Paris30oct2014

Posté par Tasunka à 22:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

16 octobre 2014

Garmonbozia Presente: KISSIN' DYNAMITE - Concerts En France - 14 Novembre 2014 / 15 Novembre 2014

KDynamite_France

Chronique KISSIN' DYNAMITE "Megalomania": cliquer ci-dessous ;)

KD_Megalomania

Posté par Tasunka à 22:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

12 octobre 2014

NORTH ATLANTIC OSCILLATION "The Third Day" (Review In french) + Video "August"

NAO_ThirdDay

NORTH ATLANTIC OSCILLATION « The Third Day »
(KScope)

 

Release Dates: Oct 6th in the UK & RoW/ 10th October in Germany / 13th October in France via Kscope

 

Le trio écossais nous étonne et fait écarquiller les yeux, les oreilles avec un « The Third Day » qui déploie un bel éventail de feeling, de surréaliste si réel ou de réalité si irréelle ; un véritable charme que ce nouvel opus, un voyage dans un univers parallèle qui est tel un moment de plaisir, d’intense sensation. Peu importe les superlatifs, ils sont certes mérités mais semblent trop terre à terre pour qualifier, à sa juste mesure, l’apesanteur sublime qui émane de « The Third Day »

Et quelle liberté artistique!

Ce côté unique provient certainement du fait que le groupe a choisi d’assurer seul et sans contrainte extérieure, toute la production de leur troisième album et cela s’entend. Le son est à l’image des compositions : organique, naturel, clair et profond, dynamique et à plusieurs couches, aérien en somme et sans mièvrerie aucune. Sans être un concept album comme son prédécesseur, « Fog Electric »,« The Third Day » a pour idée commune de sonner comme un flot ininterrompu qui passerait en douceur, imperceptiblement, d’une station de radio à une autre. On flotte entre Prog / Post Rock / Pop et c’est un délice notamment au travers de perles telles que : « August », Wires », « Dust », l’instrumental « Penrose », l’excellent « Wires », et un « When To stop » qui frôle le sublime
A ne pas manquer la vidéo de « August » (ci-dessous) où la fascination du groupe pour l’architecte italien, Luigi Serafini et son univers imaginaire et décrit dans son 'Codex Seraphinianus', fait merveille avec le titre/ single du groupe et "The Third Day" dans son ensemble

“The Third Day” est à se procurer comme on prend, avec délectation, un ticket pour un voyage espéré ;)


Tasunka

“The Third Day” tracklisting:

01. Great Plains II
02. Elsewhere
03. August
04. Nice Little Place
05. Penrose
06. Do Something Useful
07. Wires
08. Pines of Eden
09. Dust
10. When To Stop

 

NAO Line-Up :

- Sam Healy : V / G / K
- Ben Martin : D / Programming
- Chris Howard : B


North Atlantic Oscillation live in the UK:

21 Oct – Newcastle, Star & Shadow Cinema
22 Oct – London, Hoxton Bar & Kitchen
23 Oct – Manchester, Soup Kitchen
24 Oct – Birmingham, Oobleck

European dates to be announced shortly

 

Posté par Tasunka à 22:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :



11 octobre 2014

AVATAR - Concert @ Paris - 23 Nov 2014

avatar_concert2014

Posté par Tasunka à 22:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

06 octobre 2014

BASE Productions - Concerts A Ne Pas Manquer ! - Du 14 Oct 2014 au 05 Mars 2015 -

baseprodheader

edguy-lyon   edguy-bordeaux

RESERVER VOS PLACES                                 RESERVER VOS PLACES


 

crucified_lyon   gotthard-marseille

RESERVER VOS PLACES                                 RESERVER VOS PLACES


 

gotthard-lille   gotthard-paris

RESERVER VOS PLACES                                 RESERVER VOS PLACES


 

pendragon-marseille   gotthard-lyon

RESERVER VOS PLACES                                 RESERVER VOS PLACES


 

lofofora   edguy-paris

RESERVER VOS PLACES                                 RESERVER VOS PLACES


 

pendragon-lyon   pendragon-paris

RESERVER VOS PLACES                                 RESERVER VOS PLACES


 

fish   epica

RESERVER VOS PLACES                                 RESERVER VOS PLACES


 

meshuggah   hammerfall-lyon

RESERVER VOS PLACES                                 RESERVER VOS PLACES


 

hammerfall-paris   devin

RESERVER VOS PLACES                                 RESERVER VOS PLACES


 

 

Posté par Tasunka à 23:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

04 octobre 2014

NICKELBACK - Video "Edge Of A Revolution" + Lyric Video "What Are You Waiting For?" /New Album "No Fixed Address" - Out Nov 2014

                               Nickelback_logo   

nickelback_edge

  

« No Fixed Address »

Nickelback is excited to announce that they will unleash their eighth studio album and their first release with Republic Records in November 2014

Release dates for 'No Fixed Address':

Australia - November 14
Europe - November 17 (Republic Records / Mercury / Universal)
North America/South America/Asia - November 18

 

nickelback_nfa

Tracklisiting :

01. Million Miles an Hour

02. Edge of a Revolution
03. What Are You Waiting For?
04. She Keeps Me Up
05. Make Me Believe Again
06. Miss You
07. Get 'Em Up
08. The Hammer's Comin' Down
09. Satellite
10. Sister Sin
11. She's Got Me Runnin' Round

 

 

Posté par Tasunka à 23:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

02 octobre 2014

LIVINGSTON "Animal" (Review In French) + Video "Chemicals" + "Animal" Tour Dates 2014

LIVINGSTON - Animal04

 LIVINGSTON « Animal »

(Long Branch Records / SPV)

 

Street Date Germany/Austria/Switzerland: September 19th, 2014
Street Date UK: October 27th, 2014
Street Date Rest of Europe: September 22nd, 2014

 

Fort d’un troisième album et d’une toute nouvelle signature chez Long Branch Records, voici que LIVINGSTON revient en forme et avec une évidente maturation qui s’entend à chacun des 12 morceaux qui parcourent cet « Animal » que l’on a envie d’apprivoiser ou de le laisser nous apprivoiser

En effet, le Rock alternatif du groupe touche avec ses émotions puissantes que le Rock, les claviers soutiennent, avec ses mélodies hypnotiques comme sur l’excellent « Animal », « Time Bomb » qui sent bon les tempos, les inspirations issues des origines sud africaines de cette formation créée en Angleterre et basée actuellement à Berlin. Que ce soit sur ce titre ou sur « Chemicals », « The Hunter », « Big Mouth », « Human », « When It Goes Away », Un parfum de maturité parcourt l’album et un parfum encore plus fort de liberté artistique, qui voit LIVINGSTON libéré de toute pression commerciale et ne faire que la musique qu’ils veulent, sans intervention extérieure ; ils ont, effectivement, décidé pour « Animal », de tout gérer seuls, de la composition, l’enregistrement dans un cottage au milieu des bois, au mixage et le résultat montre le véritable potentiel musical du groupe, riche, diverse et vivant!

C’est cette vie à chaque note, chaque intonation vocale, qui marque et vous accroche
Comme un souffle d’ « Animal » libre, qui vous emporte !

Un voyage en compagnie de LIVINGSTON, à tenter, d’autant que les enregistrements procurent ce parfum de live qui les rend si vivants, justement !

En concert, LIVINGSTON a souvent entendu que ses titres rendaient mieux que sur album, aussi avec « Animal », l’équilibre entre intensité live et studio semble, avoir été trouvé

« Animal » est un album dont la pochette sobre et riche à la fois, est à l’image de la musique du groupe: plus on la regarde, plus on l’écoute, plus on en découvre de niveaux. Non pas le disque du siècle mais un de ces disques qui font du vraiment du bien !


Tasunka

 

LIVINGSTON Line-Up :
Beukes Willemse : V
Jakob Nebel : G
Chris Van Niekerk : G / K
Phil Magee : B

Tracklist « Animal »:
01.Intro
02.When It Goes Away
03.Big Mouth
04.Chemicals
05.Time Bomb
06.Skin & Bones
07.The Hunter
08.Opposite Tracks
09.In My Head
10.Into The Rain
11.Reckless
12.Human
13.Animal

 

LIVINGSTON "ANIMAL" TOUR 2014 :
20.10. DE, Leipzig - Täubchenthal
21.10. DE, Berlin - Magnet
22.10. DE, Hannover - Musikzentrum
24.10. DE, München - Technikum
25.10. DE, Frankfurt - Nachtleben
26.10. DE, Köln - Werkstatt
28.10. DE, Stuttgart - Club Cann
29.10. DE, Dortmund - FZW
30.10. DE, Hamburg - MoJo
07.11. UK, London - Hoxton Bar & Kitchen

LIVINGSTON_logo04

Posté par Tasunka à 23:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 octobre 2014

Kscope presents LUNATIC SOUL - Taken From "Walking On A Flashlight Beam" - Video "Cold" + Teaser "Shutting Out The Sun"

 

‘Walking on a Flashlight Beam’ is the new Lunatic Soul album

The album is scheduled to be released on 13th October (France, UK & RoW) / 17th October (Germany) / 28th October (USA & Canada), through Kscope (Anathema, Engineers, Steven Wilson) worldwide and on Mystic Production in Poland

 

 

Lunatic Soul is the solo project of Mariusz Duda, the lead singer and creative force behind the Polish band, Riverside

The new release will be called “Walking on a Flashlight Beam” and will comprise almost 64 minutes of brand new music


Mariusz Duda: “Walking On A Flashlight Beam” – the title indicates living in a world of imagination, in a place that’s made up and unreal. You can have your head in the clouds, you can chase after rainbows so you can walk on a flashlight beam too. It’s a story about choosing to be alone, inspired by the life of people who were completely alienated and withdrawn from social life, who shunned all interactions with the outside world. It’s about people who, even on a bright and sunny day, have the curtains drawn and the blinds closed in their rooms. Such people are usually surrounded by books, films, games, figments of other people’s imagination. I’ve written about solitude and living in a world of fiction before in Riverside’s lyrics but now I’ve decided to write a whole album about it.”
“These are very dark and intense compositions but very melodious too. I think it’s one of the best things I’ve ever written, if not the best one”.
“I realize that, for some, this will be the fourth album but for others, only the third because Impressions was actually a supplement to the first two. Still others view the first two, the Black and White continuing interwoven story so they will consider this new one to be only… the second album :) Now, I’ll go in a different direction… a bit less oriental and more… alternative. Actually, it seems like it will be a huge dose of trance darkness. I think it is much more versatile music than before. It’s also going to be more emotive than ever… I’ve always wanted Lunatic Soul to be, first and foremost, music for the Souls whether they be Lunatic or not.”

Tracklist:
01. Shutting Out The Sun (08:40)
02. Cold (06:58)
03. Gutter (08:42)
04. Stars Sellotaped (01:34)
05. The Fear Within (07:10)
06. Treehouse (05:31)
07. Pygmalion’s Ladder (12:02)
08. Sky Drawn in Crayon (04:58)
09. Walking on a Flashlight Beam (08:11)

LunaticSoull04

Posté par Tasunka à 22:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

25 septembre 2014

EVERGREY "Hymns For The Broken" - Interview Rikard Zander (K) - Paris 20 Sept 2014

Evergrey_HymnsForTheBroken04

Review in French click above / Chronique en Français: cliquer ci dessus

Photo Session EVERGREY / Tom S. Englund - Rikard Zander : here / ici

evergrey_kofE

 

Un grand merci à Rikard Zander (claviers) pour cette interview, la session photo ainsi qu'à Tom S. Englund (V / G) pour les photos: les membres d’Evergrey sont décidément aussi naturels et classes que leur musique

"Hymns For The Broken" est un album qui marque

Alors, c’est parti pour cet entretien qui reste un très bon souvenir, même si la foudre et le tonnerre étaient au rendez-vous : eh oui, la météo était taquine en ce 20 septembre 2014-là. Merci aussi à Roger Wessier :)

(Intw / Photos: Tasunka)

 

  • Tasunka: Comment va EVERGREY ? Il a été dit que le groupe était presque mort, passé un temps ?

Rikard Zander: Je trouve exagéré de dire ça. Bien sûr, ça a été difficile quand notre batteur (Hannes Van dahl) est parti pour rejoindre Sabaton, Markus (basse) avait d’autres projets, aussi Tom et moi nous sommes nous une nouvelle fois retrouvés seuls et avons ressenti la même chose que quand 5 ans auparavant Jonas (Ekdahl) et Henrik (Danhage) avaient quitté le groupe. Nous nous sommes dit qu’il fallait trouver un nouveau guitariste et batteur et ce d'autant plus, étant donné que nous avançons en âge (rires). Nous étions assis à se demander ça et nous nous sommes posé la question : devrait-on arrêter le groupe ? On en a sérieusement parlé. Nous ne ressentions pas d’amertume en disant ça, simplement, se demander s’il n’était pas temps de faire autre chose

 

  • C’est surprenant d’entendre que vous ne ressentiriez aucune amertume si vous arrêtiez ?

Non aucune, vu que nous avons accompli beaucoup avec le groupe, sorti de bons albums, aussi, nous sommes nous dit que peut-être le temps d’Evergrey était fini. On a continué à en discuter mais sans idée de quoi faire ensuite. En fait, nous avons fini par signer un contrat avec AFM vu qu’entre les deux choix possibles, continuer Evergrey ou arrêter, le sentiment de continuer, s’est imposé. Le fait que nous devions nous mettre à composer de nouveaux morceaux, étant donné que le deal signé le demandait, cela a été, à mon avis, une grande aide pour nous pousser à redevenir créatifs

Tom et moi nous sommes donc mis à écrire quelques nouveaux titres et comme nous avions du live de prévu mais pas de batteur, de guitariste, nous avons demandé à Jonas et Henrik de nous rejoindre pour jouer avec nous sur scène : Jonas a accepté sans problème étant donné que nous sommes toujours restés amis depuis son départ, même chose avec Henrik. Le concert s’est vraiment passé. Avec Tom, on s’est posé la question de demander à Jonas de continuer à jouer avec nous, en tant que musicien de session, pour l’album, vu qu’il nous était indispensable d’avoir un batteur, mais nous n’osions pas. Il a été un peu vexé, simplement parce que je pense qu’il voulait être plus qu’un musicien de session, ce que nous n’avions pas réalisé à ce moment-là. Même chose pour Henrik, alors qu’avant ça, avec Tom, nous nous étions même demandés pourquoi ne pas rester sur une guitare et non plus deux, celle de Tom?

Après avoir passé quelque temps ensemble, à nous revoir, avec Jonas et Henrik, Tom et moi leur avons posé la question de rejoindre le groupe et ils ont tous deux accepté. En fait, il s’est avéré que Jonas y avait pensé depuis longtemps : il avait d’ailleurs composé de nouveaux morceaux sur son temps libre. Aussi nous a-t-il présenté un tas d’idées, de nouveaux titres. Ce qui a été parfait pour Tom et moi, qui avions juste commencé à composer. Il a apporté beaucoup à la création à l’album. Jonas et Henrik ont un studio d’enregistrement ensemble, aussi nous sommes-nous dit, avec Tom, que les deux seraient à prendre comme un lot (rires) pas l’un sans l’autre

ils ont donc dit oui pour revenir au sein d’Evergrey. C’est un sentiment génial et étrange parfois, de les retrouver, un peu comme quand tu reviens dans une relation avec ton ex. Mais je pense que nous avons grandi et qu’eux deux ont appris à apprécier EVERGREY tout autant que nous avons appris à les apprécier aussi. En fait, ça faisait longtemps que nous n’avions plus joué ensemble, mais ça n’en a été que meilleur : c’est une sensation géniale !

 

  • Comment tu présenterais l’album étant donné qu’il est, de l’avis du plus grand nombre, l’un des meilleurs d’Evergrey ?

Merci ! Même si nous n’avons jamais vraiment cessé EVERGREY, cet album donne le sentiment d’un nouveau départ. C’est difficile d’analyser le pourquoi du comment de ça vu que nous composons en nous efforçant de toujours donner le meilleur de nous-mêmes: nous avons de la chance « Hymns For The Broken » apparait comme un bon album aux yeux de beaucoup

 

  • Quand tu entends les gens dire que c’est un très bon album, le meilleur d’Evergrey, tu sembles surpris ?

Peut-être effectivement, je le suis. Jonas et Henrik avaient quitté Evergrey et dans leur esprit, c’était effectif. En quelque sorte, nous ne sommes pas demandés le pourquoi de leur départ et l’avons accepté. Je pense qu’ils voulaient faire quelque chose de différent ou de plus et je ne les blâme pas, qu’après avoir passé autant de temps au sein du groupe, ils aient choisi de partir, à l’époque. Alors, si tu vois les choses sous cet angle, leur retour non planifié, tout ce qui arrive à EVERGREY, maintenant, c’est du bonus. Si nous sommes présents dans la scène musicale c’est bien, mais si nous n’y étions pas, ca irait aussi ; ce ne serait pas la fin du monde pour nous. Mais je trouve intéressant d’entendre combien EVERGREY peut être important pour beaucoup de gens, tu vois, il est facile, parfois, d’oublier que le groupe compte autant pour les autres

 

Evergrey_Rikard02

 

  • Tom a traversé des moments difficiles depuis les six dernières années et est-ce qu’il en est de même pour toi ? Et qu’as-tu appris sur toi-même au travers de tout ça ?

C’est bien que tu me poses la question à mon sujet, étant donné que la plupart des gens me demandent pour Tom, comment il va. Tom a traversé des périodes de questionnement personnel, à propos de sa vie, de qui il était, ce qui n’est pas mon cas à l’heure actuelle mais je dois dire que cela l’a été par le passé. Beaucoup de questions sur l’avenir de ma carrière musicale, sur Evergrey, vu que le groupe a connu pas mal de choses désagréables. En fait, j’ai toujours gardé une échelle de valeur, qui fait que même si c’est bien de savoir gérer avec ce qui ne va pas, passé un moment, tu t’aperçois que l’équilibre ne se fait plus entre toi qui gères et la merde et que les problèmes font pencher la balance vers le bas. Là, tu sais qu’il est temps de laisser tomber, de partir. Pour moi, au cours des dernières années, je me suis demandé ce que je devrais faire. Mais nous avons appris beaucoup, en traversant ça, non seulement Tom et moi, mais aussi les autres gars. Au final, c’est une bonne situation, dans laquelle nous nous sentons à présent relax, décontracté

 

Evergrey_Tom02

 

  • Tu dirais que « Hymns For The Broken » dans son ensemble, reflète cette traversés de moments moins biens et le fait d’être enfin en paix ?

Oui, mais comme je l’avais dit, nous n’analysons pas ce que faisons, nous ne composons pas pour exprimer ceci ou cela, pour ce qui est de la musique elle-même, c’est avant tout un ressenti, un feeling ; par contre, c’est vrai que les paroles écrites par Tom, lui sont très personnelles

En ce qui me concerne, prends un morceau comme « Hymns For The Broken » : j’étais chez moi et j’écoutais les enregistrements que j’avais faits des années auparavant, mais qui n’avaient pas été utilisés pour Evergrey. Il arrive que tu aies beaucoup d’idées, mais qu’au final, tu n’arrives pas à réaliser lesquelles sont bonnes ou moins

J’étais donc en train d’écouter cette base écrite pour le précédent album mais non utilisée et je me suis surpris à la trouver vraiment bonne. J’avais oublié que je l’avais écrite et d’un coup en l’entendant, j’ai su qu’elle était bien. Je l’ai donc envoyée à Tom qui m’a dit qu’il aimait aussi et c’est devenu le thème principal pour ce titre « Hymns For The Broken ». La plupart du temps, pour choisir quel morceau ou base est bien, je me fie au feeling, au ressenti que j’en ai dans mes tripes

 

  • Pourquoi ce titre « Hymns For The Broken » et cette ligne rouge qui lie « Hymns For The Broken » : la bataille, la guerre, la révolution ?

Le pourquoi du titre vient tout simplement du fait qu’ « Hymns For The Broken » est le premier titre que nous ayons écrit pour l’album et la maison de disques voulait un nom à annoncer pour notre album, afin de pouvoir commencer à travailler sur sa publicité. Vu qu’à ce moment-là, la seule chanson que nous avions, c’était celle-là, c’est devenu le titre général. Pourquoi pas après tout, c’est un bon titre (rires)

 

  • Vous avez collaboré avec deux pointures, Patrick Ullaeus pour la vidéo de « King Of Errors » et Jacob Hansen pour la production et le mixage de l’album. Tom déclarait, avec humour, que ces collaborations ont été une bénédiction mais aussi une malédiction : tu peux m’en dire plus là-dessus et surtout, sur comment vous avez obtenu ces collaborations ?

Nous collaborons avec Patrick depuis pas mal de temps : il a, depuis, réalisé toutes nos vidéos et est devenu un bon ami. C'est un élément à part entière d’EVERGREY. Il aime vraiment le groupe et faire des clips avec lui, c’est du plaisir. C’est un très bon réalisateur qui fait des vidéos pour beaucoup d’autres groupes et aussi en dehors de la musique, des publicités, pour des combats d’avions, par exemple. Il est très occupé mais quand il réalise une vidéo pour Evergrey, il est centré sur ce qu’il fait avec nous. « King Of Errors » a demandé 10 jours, dont une journée pour le passage sur la grue: nous sommes restés là-haut près de huit heures à refaire les prises encore et encore. Il faisait très chaud ce jour-là, en plus du vent et bien sûr, avec la hauteur, la grue faisant environ 85 mètres de haut, ça n’a pas été de tout repos. Surtout que certains dans le groupe ont le vertige. A la fin de la vidéo, tu vois Tom qui coure avec le drapeau à l’autre bout de la grue, alors qu’il a peur d’être en hauteur; c’était un défi pour lui et il l’a relevé (rires)

 

  • Et « King Of Errors » peut-il être pris comme une métaphore ?

Exactement oui, on peut un peu voir « King Of Errors » comme le roi, qui est la façon que les gens ont de se présenter sous leur meilleur jour, de se montrer ayant réussi mais derrière cette façade, il y a autre chose de différent, c’est un peu la signification du morceau. Tout le concept de l’album traite du fait de se trouver soi-même

 

  • Et qu'en est-il de la collaboration avec Jacob Hansen ?

C’était la première fois que nous travaillions avec lui et pourtant, nous avons immédiatement eu cette impression qu’il savait exactement ce qu’est Evergrey, son univers

 

  • C’est vous qui l’avez contacté ou vous avez été mis en relation pour l’album ?

Tom discutait avec lui sur internet et lui a demandé de façon légère : on devrait peut-être collaborer ensemble pour notre prochain album ? Et Jacob Hansen a répondu sérieusement qu’il adorerait, qu’il aimait beaucoup le groupe. Tout est parti de là. Il comprend qu’Evergrey, c’est guitare et claviers en premier et ensuite, le reste. On n’aurait pas être plus heureux du travail qu’il a fait

 

  • Combien de temps a pris la réalisation de l’album ?

6 mois, ce qui est rapide. Nous avions signé un contrat et tout est parti de là, nous avions un flingue sur la tempe pour faire cet album (rires) 

On avait cette pression due au contrat, celle de nous mettre à composer. Jonas et Henrik ont aussi pris part à l’écriture des morceaux. En fait, nous en avions déjà composé deux-trois quand ils ont rejoint le groupe: « Hymns For The Broken », "Archaic Rage", « Missing You »

 

  • Sur l’édition limitée, il y a trois titres, tirés du dernier album pour deux d’entre deux : "Hymns For The Broken", « Barricades » et un plus ancien "These Scars": comment s’est fait ce choix d’en faire des versions avec piano ?

Nous voulions apporter à cette édition limitée quelque chose en plus. Tom et moi, nous avions déjà joué assez de versions acoustiques avec piano et chant, pour savoir que cela fonctionnerait. On les a enregistrées live dans le studio en plusieurs prises. Des captations vidéos ont aussi été faites lors de l’enregistrement de ces bonus

 

  • Question traditionnelle : quel(s) morceau(x) tu aimes particulièrement sur « Hymns For The Broken » ?

je les aime toutes, mais plus spécialement, je dirais « Black Undertow »

 

  • Peut-on s’attendre à une tournée ?

Nous allons donner des concerts de promotion autour de la sortie de « Hymns For The Broken », le 26 septembre. Ce sera en acoustique et aura lieu en Suède, en Allemagne (Hambourg), notamment. En fait, il n’y a qu’un seul concert de programmé en électrique, en Roumanie, en octobre. Ce sera le premier vrai concert

 

  • Quelles attentes tu as, vous avez, pour le nouvel album ?

Le fait que les retours ont jusqu’à présent été très bons, nourrit tes attentes mais en même temps, à l’heure actuelle, nous ne prenons rien pour acquis, aussi, si après une année ou deux nous avons le sentiment que ça ne vaut pas le coup de continuer, nous ferons, alors, autre chose. Ce n’est pas une grosse affaire

Nous avons toujours nos rêves et nos espoirs pour Evergrey, mais si ça ne marche pas, pas de problème

Nous avons tous une famille au sein d'Evergrey, famille, qui nous soutient, mais il n’est plus question de rester longtemps éloignés d’eux au cours d’une tournée trop longue. Aussi, mes espoirs pour Evergrey sont que cet album marche tellement bien que nous pourrons partir jouer, donner des concerts, gagner correctement de l’argent avec; ce serait d’ailleurs des concerts que nous donnerions plus lors de festivals. Si nous devions repartir pour une grande tournée, il faudrait qu’il y ait quelque chose en plus qui fasse que cela vaille le coup, avec un grand groupe par exemple ou avoir les moyens de faire vraiment une belle tournée

 

  • On le souhaite. Merci pour tes réponses et pour l'album: très bon :)

Merci à toi et à vous tous ! :)

 

Evergrey_Rikard03

Posté par Tasunka à 22:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

24 septembre 2014

EVERGREY "Hymns For The Broken" (Review In french) + "King Of Errors" (Official Video)

Evergrey_HymnsForTheBroken04

EVERGREY “Hymns For The Broken”
(AFM records)

Release Date: 26 Sept. 2014

 

Interview RIKARD ZANDER: ici / here 

Photo Session EVERGREY / Tom S. Englund - Rikard Zander : here / ici


Depuis “Glorious Collision” en 2011, le groupe a traversé une vraie transition depuis ces six dernières années, qui a poussé à la remise en question, à faire face à soi-même, entre autres après le départ en bons termes en 2010 de leurs comparses de toujours, partis explorer de nouveaux horizons musicaux : Henrik Danhage (G), Jonas Ekdahl (Batterie) et Jari Kainulainen (Claviers), puis, le départ de leur dernier batteur Hannes (Van Dahl) pour Sabaton, et voilà l’inspiration s’en est allée peu à peu, l’envie même de refaire une nouvel album n’était plus à 100%, l’avenir même d’EVERGREY était sujet à questionnement par les deux têtes pensantes du groupe, Tom S. Englund (V / G) et Rikard Zander (claviers), se demandant si le moment n’était pas venu de se tourner vers autre chose

Et voici que les deux comparses et amis, Henrik Danhage (G) et Jonas Ekdahl (Batterie) réintègrent EVERGREY et Tom S. Englund de déclarer que le retour a sauvé le groupe et a redonné l’envie de créer un nouvel opus, libre et avec une vraie faim de composer aux tripes. Un contrat avec AFM Records et revoici ce groupe vraiment aimé et digne de l’être, de retour et ça se salue : d’autant plus que « Hymns For The Broken » est réussi, très réussi !

Le Metal dark et mélodique du groupe brille de tous ses feux ! C’est probablement le disque le plus fort depuis les 16 ans de carrière d’EVERGREY

Couplé à un renouveau d’énergie brute très affirmée et accrocheuse en diable, on retrouve la marque des suédois: des éléments sombres et clairs, de la rage et de la mélancolie, les mélodies, la voix unique, caractéristique de Tom S. Englund, les claviers poignants et dynamiques de Rikard Zander, les guitares qui sonnent comme jamais, fortes et propres à l’émotion, la batterie de Jonas  Ekdahl en accord avec l'intensité ambiante, tout autant que la basse de Johan Nieman

Difficile de citer un morceau plus qu’un autre, l’album frôlant les 100% de réussite, alors, disons : « King Of errors », « Barricades », « Wake A Change », « Black Undertow », « Hymns For The Broken », « The Grand Collapse », "The Aftermath". Evergrey a fait appel à deux pointures, d’abord pour la vidéo de « King Of Errors », à savoir l’ami et sixième membre du groupe, en quelque sorte, qui réalise les clips pour le groupe depuis longtemps : Patrick Ullaeus et pour la première fois, c’est Jacob Hansen (VOLBEAT, AMARANTHE, PRIMAL FEAR, …) qui s’est chargé de la production et du mixage et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’alchimie a pris: l’album sonnant effectivement de façon précise, puissante, ciselée. Du travail d’orfèvre


« Hymns For The Broken » est chaudement recommandé, très chaudement !
Welcome back EVERGREY !


Tasunka

 


Tracklisting “King Of errors”:

01. The Awakening
02. King Of Errors
03. A New Dawn
04. Wake A Change
05. Archaic Rage
06. Barricades (TTB)
07. Black Undertow
08. The Fire
09. Hymns For The Broken
10. Missing You
11. The Grand Collapse (B)
12. The Aftermath

Bonus CD includes piano versions of ‘Barricades’, ‘Hymns For The Broken’ and ‘These Scars’

 

Line-Up EVERGREY:

- Tom S. Englund (vocals, guitars)

- Rikard Zander (keys, backing vocals)

- Johan Nieman (bass, backing vocals)

-Henrik Danhage (guitars, backing vocals)

-Jonas Ekdahl (drums)

evergrey_kofE

Posté par Tasunka à 23:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

23 septembre 2014

SPIDERS "Shake Electric" (Official Video)

 

Are you ready to rock ? Si c'est le cas, SPIDERS, la nouvelle signature du label Spinefarm est là pour répondre à vos attentes !

« SHAKE ELECTRIC »
Sortie le 10 Novembre 2014
sur Spinefarm Records
(distribution Caroline)

 

Spiders_ShakeElectric04

Posté par Tasunka à 23:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

21 septembre 2014

ART 238 "Atavism" (Review In French)

Art238_Atavism

ART 238 « Atavism »
(Autoproduction)

Sortie : Sept 2014


Dès la pochette au graphisme direct et fort, épuré et très parlant, le ton est donné : l’atavisme : l’homme, ses aspects primitifs toujours en lui et toutes les conséquences qui vont avec, sont au rendez-vous de cet EP

Les trois titres enfoncent le clou, morceau après morceau, note après note, vocaux après vocaux : ART 238 savent se démarquer et distiller un univers, une ambiance qui leur sont propres, superbes de profondeur sombre d’attaques qui touchent au but sans coup férir, de variété, comme une plongée sans masque au propre comme au figuré, au fond des abimes de la nature humaine et ce, avec délice, en compagnie des français. La richesse des compositions, l’intelligence, la subtilité de l’interprétation, la froideur de l'indus se mariant à un aspect bestial, l’attaque brutale mais jamais gratuite des riffs Death, les mélodies sombres du chant, bref, de cet équilibre dangereux, il ressort qu'ici, tout est de haut vol !

Et l’ambiance va crescendo, démarrant sur un « Regressive Evolution » qui attire amplement l’attention, on est, ensuite, happé sans rémission par « Mephetic Manisfesto », qui brille de tous ses feux sombres, et enfin, « Sons Of the Atom (S.O.T.A) » finit de vous exploser la tête en un feu d’artifice où Slo de SMOHALLA vient prêter son concours pour compléter le forfait de ART 238

Death / Grindcore / Black Metal, le tout couplé à de l'indus, l’alchimie de ART 238 fait merveille et se priver de leur univers unique, serait une erreur : cet EP est, en effet, plus que bienvenu pour rappeler à la face du monde qu’il faut compter sur un élément de valeur : ART 238


Tasunka

 

ART 238 “Atavism” tracklisiting:

-01-Regressive Evolution
-02-Mephetic Manifesto
-03- Sons Of The Atom (S.O.T.A.) – Feat Slo from SMOHALLA

 

ART 238 Line –Up:

- Johann : G / V
- Julien : B / V
- Damien : Noise / V
- Dr ISOTOPE : Rusted radioactive alloy, ill-tempered atomic pulse

 

art238Logo04

Posté par Tasunka à 23:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

19 septembre 2014

TNT “30th Anniversary 1982-2012 Live In Concert” (DVD / CD / LP) - (Review In French)

TNT_30thAnniversaryDVD_CD

TNT  "30th Anniversary 1982-2012 Live In Concert" (DVD – CD)
(Indie Recordings)

IndieRecordings_Logo02

Release date: September 8 in NOR | September 29 in EU | October 3 in GAS

 


Sur une intro solennelle, “Fanfare For The Common”, interprétée par le Trondheim Symphony Orchestra, le concert s’ouvre avec classe, puis TNT ouvre le bal et donne la parole à Tony Mills au chant en lead pour les quatres premiers classiques du groupe et dès le premier morceau : « Invisible Noise », place est aussi faite au guitariste surdoué, maitre du shredding : Tekro, pour des soli d’enfer, des riffs de pur Heavy / Hard, qui vont faire merveille au long de l’heure et demie que dure ce live, anniversaire des 30 ans de TNT

Deux charmantes choristes épaulent le groupe et l’orchestre philarmonique ponctue le concert de ses interventions. Après 14 minutes débridées où l’ambiance festive est posée, Hank Von Hell, l’ancien chanteur de TURBONEGRO, rejoint le groupe sur scène pour haranguer la foule et introduire celui sans qui, dit-il il, 'il ne serait pas devenu une Rock Star', pour introduire donc, l’un des meilleurs chanteurs de Heavy Metal, dit Hank Von Hell: Tony Harnell. Et l’homme est en forme, sa voix reste bluffante sur les classiques de groupe, il est ‘la’ voix de TNT ! Ce live, c’est hymnique, la captation sonore est parfaite, la video de haute qualité, les plans variés, la production est à la hauteur de l’événement, rendant le plaisir au top, au point d'avoir l'impression d’etre dans la salle à Trondheim, en juin 2012, au côté du groupe et des veinards dans la foule

Avant d’entonner l’hymnique « Intuition » ce hit incontournable, Tony Harnell remercie la foule, le groupe, son complice Tekro et demande au public s’il est heureux de le revoir avec TNT, parce que lui, il l’est, d’être sur scène, ce soir-là, où tout a commencé 30 ans plus tôt. Le chanteur poursuit et déclare avant d'entamer une version épique de « Northern Lights », que ce titre est en hommage à leur ami décédé en 2011, le claviers Dag Stookke. Ce morceau,TNT ne l’avaient pas interprété sur scène depuis près de 25 ans. L’orchestre joue en harmonie avec le groupe, pour ce poignant hommage à leur ami, Dag, surnommé « Sunshine » par le groupe. La voix de Tony, ému, en déraille une fraction de seconde, ce qui rend encore plus touchante cette chanson

Puis, en bon showmen, TNT retournent au fun avec l’arrivée sur scène du chanteur de TWISTED TWISTER, Dee Snider, qui relate que, bluffé par le groupe dans les années 1980, ils sont devenus amis et qu’il reste stupéfait devant la rapidité d’exécution à la guitare de Tekro. Dee Snider déclare que Ronni Le Tekro est l’un des meilleurs guitaristes qu’il ait jamais entendus et l’un des plus sous estimés aussi. Bien sûr, le virtuose nous crédite d’un de ces soli qui ont fait sa réputation, lors d’un passage instrumental et quel shredding, quelle rapidité d’exécution, c’est clair, la Norvège peut s’enorgueillir d’avoir un tel musicien dans ses rangs. Il se permet même de jouer avec les dents, s’il vous plait et avec un de ces sourires qui illumine son visage, une fois fait ! 

Un présentateur de TV, invité sur scène, enchaine et présente celui qu’il considère comme le meilleur batteur du monde : Diesel Dahl. Et c’est parti pour un solo original sur la fameuse « Danse Du Sabre », dont l’air sera familier à tous et que l’orchestre se plait à jouer avec Diesel à un rythme de plus en plus enflammé : instrumental très réussi et qui change d’un solo parfois ennuyeux de batterie. Le public apprécie, nous aussi

Sur un « Magica Lanterna » instrumental aérien, partagé entre Tekro et l’orchestre, la harpe répond aux intonations pleines de feeling du guitariste : amateurs d'émotion, de rêverie éveillée, ce moment vous ravira. Le guitariste s’est fait un plaisir évident et pourquoi pas, après tout ?

Retour, après ce moment hors du temps, à ce pourquoi TNT a marqué les esprits et assis sa notoriété au long de 3 décennies, à savoir le Heavy / Hard Rock pur souche : et voici donc que le maire de la ville, en personne, vient annoncer l’entrée sur scène sur une Harley vrombissante, de l’homme qui a fondé TNT : Dag Ingebrigtsen. Bien sûr, le groupe, accompagné de ce nouveau guest vocal, ne pouvait qu’entamer l’hymnique et tout premier single de TNT : «Harley-Davidson », mais non sans que Dag, taquin, ait au préalable allumé un bâton de dynamite et l’ai offert au maire, plutôt embarrassé de ce factice cadeau. Le chant en norvégien sur les morceaux du premier album « TNT » de 1982 et les interventions (sous-titrées en anglais) rappellent que TNT jouent à domicile, ce soir-là. Toujours tiré du premier album, place à " USA ", donc, ce qui permet au premier chanteur du groupe, d’attraper une guitare pour l'occasion. Si les membres de TNTont certes vieilli, quand ils sont sur scène, leur plaisir d’être là, leur rend leur aspect juvénil: oui, le Heavy, ça conserve la jeunesse! Les morceaux, quant à eux, sont bien choisis et ne marquent pas l’empreinte du temps pour la plupart. Toujours efficaces, en somme :)

Après cette réunion après tant de temps entre TNT et son premier chanteur, revoici Tony Mills derrière le micro, pour conclure ce concert anniversaire, tous tatouages dehors et sa plus belle voix de crooner pour « June ». Le mélange entre orchestre et instruments électriques, fait des merveilles

 Sur « My Religion » tiré du mythique troisième album de 1987, « Tell No Tales »,Tony Mills et Tony Harnell poussent la voix ensemble, prouvant que le retour de l’unique Harnell avec TNT a fait l’unanimité et que la bonne entente règne au sein de TNT et de ses ex-membres. D’ailleurs, après ce duo entre les chanteurs, chacun d’eux se voit équitablement en solo pour Tony Mills sur « Everyone’s A Star » et sur le hit Hard Rock mélodique : « 10.000 Lovers », pour Tony Harnell 

 L’apothéose vient du final « Seven Seas » où l’orchestre le groupe, le public, entament le morceau à l’unisson, dans une ferveur assez épatante et surtout, avec les trois chanteurs réunis, bras de dessus-bras dessous, chantant tout le titre ensemble

Ce concert anniversaire au Clarion Congress de Trondheim, Norvège, en juin 2012 était attendu en sortie DVD depuis longtemps;c’est chose faite en 2014 et bien faite puisqu'avec "30th Anniversary 1982-2012 Live In Concert", les attentes sont comblées : des très bons son, images, set list, du fun, de l’émotion des démonstrations techniques, de feeling, un bon équilibre entre orchestre classique et groupe et trois décennies trois chanteurs

Tout a commencé 30 ans plus tôt à Tordheim et en 2012, retour au même endroit pour célébrer ce long parcours semé d’embuches et de succès pour TNT: la boucle est bouclée :)

A se procurer pour tout fan d'incontournable Heavy / Hard Rock, surtout en version DVD pour 1h30 de plaisir visuel et musical !

Tasunka


Line-Up TNT DVD / CD live 2012 :

- Ronni Le Tekro : G / Backing V
- Diesel Dahl : D
- Victor Borge : B / Backing V
- Roger Gilton : K / backing V
- Tony harnell : V
- Tony Mills : V
- Dag Ingebrigtsen : V

- Bente Smavig : Backing V

- Chelsea Michelle Wold : Backing Vocals

 

Tracklisting:

01- Fanfare For The Common Man (Aaron Copland – 1942)
02- Invisible Noise (album “My Religion” - 2004) Singer: Tony Mills
03- Substitute (New Territory – 2007) Tony Mills
04- Refugee (Engine – 2010) Tony Mills
05- As Far As The Eye Can See (Tell No Tales – 1987) Tony Harnell
06- Downhill Racer (Realized Fantasy – 1992) Singer : Tony Harnell
07- Intuition (Intuition – 1989) Tony Harnell
08- Northern Lights (Tell No Tales – 1987) Tony Harnell
09- Tekro Solo
10- Diesel dahl with orchestra on « Sabre Dance » (Aram Kachaturian -1942)
11- Magica Lanterna ( Live In Madrid – 2006) 
12- Harley-Davidson (TNT – 1982) Singer: Dag Ingebrigtsen
13- USA (TNT – 1982) Dag Ingebrigtsen
14- Eddie (TNT – 1982) Dag Ingebrigtsen
15- June (The New Territory -2007) Singer: Tony Mills
16- My Religion ( My Religion – 2004) Singers: Tony Harnell and Tony Mills
17- Everyone’s A Star (Tell No Tales – 1987) Singer: Tony Mills
18- 10.000 Lovers (In One) (Tell No Tales – 1987) Singer: Tony Harnell
19- Seven Seas (Knights Of The New Thunder – 1984) Singers: Tony Harnell / Tony Mills / Dag Ingebrigtsen

*DVD version includes a documentary

 

Posté par Tasunka à 00:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

18 septembre 2014

DOYLE AIRENCE - Hellfest 2014 (Official Video)

 

Doyle Airence:  'This video is dedicated to whomever made all of this adventure a dream come true.'

 

doyleAirence04

Posté par Tasunka à 17:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :



Fin »