Chrysis_NeverSayNever_666

 


Avec « Never Say Never » et sa facture Hard Rock/ Heavy Metal des origines et intemporelle à la fois, en ouverture de l’album éponyme, le ton est donné : CHRYSIS est dans la place, qu’on se le dise !

L’accroche se poursuit avec, notamment, « Not A Day To Die » au Heavy Rock balancé Boogie et énergique au possible, avec « We Are Nothing » et un retour au Heavy où la guitare se donne à nouveau à plein régime et se montre efficace en diable, comme au long de chaque morceau d’ailleurs, l’instrument se révèlant être l’atout remarqué qui caractérise CHRYSIS. Le chant prouve, quant à lui, toutes ses qualités surtout lorsque la voix se fait plus rugueuse, répondant au mieux aux instruments. D’ailleurs, sur « Somebody» et son musclé Heavy hymnique, la voix est poussée en scream pour le plus grand plaisir de ceux qui battaient déjà le rythme en écoutant, prouvant que le duo guitare/chant poussé, fonctionne en plein sous cette configuration. « Take It Up » s’exprime en mode plus mid tempo avec des chœurs, une ritournelle et des volutes à la six cordes qui scandent l'ambiance et font de cet autre morceau l’une des accroches de « Never Say Never ». Et voguent les neuf titres qui passent tous le test d’accroche haut la main, montrant la palette de CHRYSIS via ses couleurs Heavy/Hard Rock bardées d’énergie et de détermination à faire parler la poudre de la part du quatuor hexagonal autour de son duo originel aux chant et guitare, respectivement Patrick Gestède et Dominique Melin. Duo de potes qui a connu deux périodes pour CHRYSIS, celle de leurs débuts prometteurs des années 80 et le retour sur le devant de la scène en 2009 après un silence certes long mais qui valait l’attente : attente récompensée en 2019 avec un album au titre logique puisque, et CHRYSIS le prouve, il ne faut ‘jamais dire jamais’ ! D’ailleurs, il est à noter leur bassiste, Nicolas Sotiriou, que le groupe remercie et je cite : « d'être parvenu à débloquer une situation très compromise », rendant ainsi possible l’aboutissement de « Never Say Never ».

En somme, « Never Say Never » possède la qualité d’une formation qui en veut tel le phoenix renait de ses cendres et qui a le talent pour exprimer son potentiel puisqu’il est évident d’être, ici, en présence de musiciens/chanteur aguerris, d’un travail de composition à l’inspiration réussie et d’une production et mixage-mastering, à la hauteur des attentes, faisant de « Never Say Never », une pièce de ce Heavy Metal/Hard Rock intemporel et moderne à la fois, qui sonne et résonne encore et encore dans le lecteur, une pièce à se procurer pour le plaisir de pur Heavy/Rock’n’Roll qu’elle offre. Nul doute qu’en live, la troupe met le feu tout autant,
alors, long live Rock’n’ Roll avec le phoenix CHRYSIS ! 

 


Tasunka

TasunkaLynx_4444

 

 

 

KRYSISband04

KRYSIScredits

 


CHRYSIS Line-Up :

Patrick Gestède : V
Dominique Melin : 
Nicolas Sotiriou : B 
René-Gabriel Guérard : D


 

CHRYSISlogo