WT2011_logo

 

WT_TheUnforgiving

 

WITHIN TEMPTATION a un don certain, celui de savoir évoluer et se renouveler, et après le succès énorme qu’a connu le précédent album « The Heart Of Everything » (2007), il semblait difficile de relever le challenge de faire mieux ou au minimum, de ne pas faire une copie avec un nouvel et cinquième opus et pourtant, le couple Sharon (Den Adel - chant) / Robert (Westerholt – Composition – Guitare) et leurs trois collègues (trois car WT était encore sans batteur lors de l’interview) a non seulement atteint ce but et l’a, en plus, dépassé : « The Unforgiving » est un concept album étonnant et abouti
L’entretien avec le toujours chaleureux guitariste et co-compositeur, éclaire le pourquoi d’un tel aboutissement. Sharon était elle aussi présente pour cette promo et le couple est assurément des plus agréables, avec une bonne dose d’humour qui met de suite à l’aise :)

(Interview / Photos Tasunka)

Chronique « The Unforgiving » : ici :)

 WITHIN TEMPTATION session photo @ Paris - 2011: ici :)

WT_RobertSharon_copyrightTasunka2011_02

 

Merci pour cette interview et félicitations à Sharon et toi pour votre troisième enfant, qui va naitre bientôt ! La grossesse de Sharon a entrainé des changements compréhensibles dans l’organisation de la tournée à venir

Robert Westerholt : Merci pour les félicitations ! Effectivement, la tournée commencera en octobre- novembre, avec quelques mois de décalage par rapport à la date initialement prévue. C’est une bonne chose étant donné que l’album vient juste d’être terminé et ce laps de temps va aussi nous permettre d’organiser et de peaufiner la tournée, de faire la promo et bien sûr, de nous occuper de nous. Nous allons tourner un peu partout dans le monde, y compris aux USA pour deux dates. On a ajouté des dates en France, Lyon, Bordeaux, ce qui fera 5 dates au total, il me semble (Lille, Nantes, Lyon, Toulouse, Paris). Ce sera une tournée de deux ans, mais nous avons besoin de ce cycle album / tournée: ça fait du bien de partir donner des concerts et vivre les titres en live avec le public

Dans les changements, le nouveau site du groupe est assez incroyable avec son côté interactif et sa WT TV

Tout à fait. Je voulais autre chose qu’un site de groupe classique, alors, j’ai expérimenté de nouvelles choses dont le WT TV fait partie, je l’aime bien (rires) J’avais envie de voir ce que ça donnerait et c’est fun

« The Unforgiving » marque un nouveau départ dans tous les domaines pour WT, on dirait

C’est bel et bien comme un nouveau commencement pour nous, pour le groupe, de façon générale. Avec WT, nous avons vraiment pu nous faire plaisir à chaque fois, par le passé, que ce soit en enregistrant aux côtés d’un orchestre symphonique ou en faisant de nouveaux bons titres. Et là, nous nous sommes demandé ce qui serait intéressant et sympa de réaliser à présent avec ce nouvel album. Un concept album nous semblait bien, qui serait inspiré par une histoire solide sur laquelle serait basée les morceaux. Nous avions déjà cette envie en nous depuis quelques temps, mais là, c’était la partie la plus difficile, celle de trouver une histoire qui soit comme scénario de film et se tienne, sur laquelle puisse reposer tout le concept de l’album. Les morceaux étaient déjà avancés dans le processus de composition, quand j’ai parlé avec Romano (Molenaar), un artiste (dessinateur sur Witchblade, Darkness, X-men) avec un talent affirmé. C’est lui qui a amené cette idée de scénario, qui parle de ces gens qui, une fois décédés, doivent payer pour leurs péchés. C’est une histoire avec plusieurs niveaux de lecture et c’est précisément ce que nous voulions, que les gens aient de la matière sur laquelle réfléchir. Romano a aussi aimé l’idée de ce concept avec musique, comics, courts-métrages / vidéos. Nous nous connaissions depuis le jeu vidéo « The Chronicals Of Spellborn » où figurent quelques-uns de nos morceaux écrits spécialement pour le jeu, et ça avait bien collé entre Romano et nous. C’est lui qui nous a amenés vers Steven (O’Connell) qui a travaillé au scénario de comics books (BloodRayne, Dark 48), notamment. L’histoire qui a découlé de ces rencontres, nous a, de suite, fait réfléchir à y ajouter la vidéo, mais qui ne soit pas filmée que de façon classique, avec le groupe en train de jouer, mais plutôt comme un film et ça pour trois morceaux bien distincts, dont le premier, « Mother Maiden - Faster ». Au long de ces trois courts-métrages, on apprend à connaitre les personnages de l’histoire, leur vie et ce qui leur est arrivé

Et quels seront les deux autres morceaux pour les clips ?

« Shot In The Dark » et « Sinéad »

La liberté de ton qui caractérise « The Unforgiving » se retrouve particulièrement dans ce dernier titre, très accrocheur. Il sonne très années 80 et pop

C’est bien le cas. Tout l’album a cette connotation 80s et a cette influence de ces années-là, mais sans être typé eighties typique non plus, disons qu’on retrouve plutôt ici et là des influences comme des mélodies ou un son. Il faut dire que tous au sein du groupe, nous aimons cette décennie avec ce son, ces soli de guitares. Le nouvel album est un retour aux racines, moderne et une évolution à la fois. Normalement, tu as un but précis quand tu écris des nouveaux morceaux, mais là, c’est un grand mélange d’influences et peu importe la décennie qui t’influence au moment d’écrire; on s’est laissé porter par nos envies, par cette liberté de nous faire encore plus plaisir, sans penser à coller ou pas avec le style WT. Cette diversité se retrouve dans la différence qu’il y a entre les morceaux, voilà pourquoi on peut trouver un peu de symphonique avec orchestre et beaucoup d’autres ambiances à la fois.

Sur le clip « Faster », la différence se voit aussi dans le look : Sharon n’est plus en robe, mais en look cuir avec pantalon de la même matière

C’est aussi un changement. Ce n’est pas que nous ne voulons plus de robes, mais on ne peut et ne veut pas refaire la même chose tout le temps (rires) et ce look va au mieux pour le morceau et l’album.

La composition a-t-elle aussi évolué ?

Le processus a été le même mais avec une mentalité, un état d’esprit différents. Etant donné que nous n’avions aucune idée de ce qui allait arriver, de ce que le nouvel album allait donner au final. Nous voulions faire quelque chose de différent, mais de façon naturelle, sans forcer les choses. L’album a pris deux ans, à peu de chose près, entre l’écriture et l’enregistrement.
La musique a été d’abord écrite, puis nous avons commencé à enregistrer le chant, quand nous avons pris connaissance de l’histoire. La bande dessinée n’est pas encore finie et en est à l’épisode trois sur les 6  prévus. Le premier jet du Comic Book « The Unforgiving » sort en même temps que l’album et ensuite, paraitra tous les deux mois. On peut se les procurer sur le site du groupe, au fur et à mesure

 

WT_Robert_copyrightTasunka2011_02

 

En parlant de Comics, on peut voir sur WT TV que tu es fan du film tiré de l’un d’eux : « Iron man »

Oui (rires) J’aime bien la bande dessinée mais j’adore le film, particulièrement. Cela m’a inspiré vu que le film est bien fait, comme les « X-Men » ou « Batman », mais j’ai une préférence forte pour celui de « Iron Man » ; je lui trouve plus de maturité que les autres qui ont un côté pour ados. Le feeling de scénario est celui d’une vraie histoire, complète, qui m’a fait sentir que pour nos courts métrages l’idée de faire une chose intéressante et prenante avec notre premier concept album, était possible et faisable. Je trouve magique de donner envie aux gens d’en savoir plus quand ils voient les films, entendent les morceaux et nous espérons avoir atteint ce but

Il y a eu pas mal de personnes qui ont travaillé avec vous : de la production de l’album, des mini-films, aux acteurs, en passant par la BD ?

Il y avait tellement de travail à faire que nous nous sommes entourés de gens qui aiment énormément ce que nous faisons et c’est ce qui comptait. D’abord en studio, l’équipe était la même que par le passé (dont Daniel Gibson à la production) ce qui nous a mis très à l’aise de travailler et enregistrer dans cette ambiance familière et amicale, sinon, pour la BD, nous avions donc Romano et Steven à bord, mais aussi les gens qui ont écrit le script, l’idée du film et là, Steven en fait partie, même chose concernant les personnes pour la réalisation des films (Realisation : Joeri Holsheimer). La vision de comment serait le film était claire en nous et Steven a réussi a retranscrire cette vision, ces idées que nous avions en tête pour les mettre sur le scénario. L’équipe a vraiment été très bonne ! :)

L’actrice britannique Dawn Mastin (Films : Tom & Thomas, Down) qui joue « Mother Maiden » dans le mini film, est bluffante

Elle est vraiment bonne, oui. L’actrice a beaucoup de personnalité et a donné un éclairage et une vie particuliers au personnage. Nous avons tout enregistré en Hollande mais le casting a été fait avec une agence qui a recherché des acteurs ayant des origines anglaises, pour que l’accent soit bon. Tu as le jeune garçon du film qui est hollandais, mais a vécu en Angleterre en étant petit

Actuellement, WT est sans batteur (exit Stephen Van Haestregt ), comme le montre le clip « Faster » avec un batteur flouté un peu étrange à voir ?

Oui, c’est le cas pour l’instant. Pour l’album, nous avions un batteur de studio qui a enregistré en Suède, un mec vraiment cool. Nous sommes en quête d’un nouveau batteur, d’où le flou dans le clip. On a encore le temps de choisir un nouveau membre du groupe, surtout avec la tournée qui débutera à la fin de l’année, mais pour le moment, ce serait prématuré de te dire un nom, même si j’avoue avoir déjà quelques idées en tête (rires)

A propos de cette future tournée, on peut s’attendre à de la nouveauté aussi dans le show ? Surtout que chaque concert de WT a toujours été réputé pour ses innovations et son visuel au long des années

C’est aussi une bonne raison et une bonne occasion de faire quelque chose de nouveau, que de donner des concerts. C’est très excitant de pouvoir amener sur scène l’histoire, l’ambiance et d’avoir fait le film nous a montré que c’était possible de concrétiser ça. On a testé de jouer live avec une projection en 3D en Hollande et l’essai a été concluant, alors, nous sommes d’autant plus impatients de partir en tournée prochainement. Les concerts comptent à chaque fois pour tout le groupe, étant donné que c’est vraiment ce que nous aimons particulièrement faire, c’est excitant.

Douze titres figurent sur l’album, mais il y en avait plus de prévus ou d’écrits, au départ ?

Quelques-uns, mais 12, ça semblait suffisant et surtout, les titre retenus devaient coller au mieux avec le concept, sans être typés d’une couleur ou d’un genre musical trop distincts, sinon, ces morceaux étaient laissés de côté. Ils figureront peut-être sur des faces B, on verra.

C’est vraiment un renouveau général au sein de WITHIN TEMPTATION : félicitations à toi et Sharon pour votre troisième enfant à venir, et aussi à Martijn (Spierenburg – claviers) qui vient d’être papa pour la première fois. Des bébés, un concept album avec des nouveautés musicales, vous devez être ravis ?

(Rires) Absolument et merci encore pour les félicitations. On est gonflés à bloc et avec le plein d’énergie et d’inspiration pour les quatre prochains albums, du coup. On se sent vraiment avoir un nouveau départ et plein de nouvelles possibilités. Je me sens personnellement plus comme un compositeur que comme un guitariste et le compositeur que je suis, se sent bien et inspiré, avec tout ce qui arrive, ce qui est une bonne chose (rires)

Toujours au chapitre nouveautés, est-ce que Sharon a aussi profité de ce nouvel album, pour expérimenter et chanter différemment ?

(Enthousiaste) Sharon me fascine à chaque fois; elle apprend à chanter différemment à chaque nouveau disque, sans limite, ce qui laisse très libre quand tu composes, parce que tu sais que quoi que tu écrives, Sharon, sera là à expérimenter, à essayer et au final, à obtenir une partie vocale qui soit au mieux. Elle travaille beaucoup en studio, en essayant, telle ou telle chose, en écoutant aussi, ce qui lui donne cette capacité vocale à la fois naturelle et affutée avec ces essais, ce renouvellement régulier : tout semble possible avec elle. Nous n’avons pas le même caractère, ce qui fait que nous nous complétons vraiment bien : elle travaille plus avec l’émotion et moi, je suis peut-être plus cérébral, via les concepts

Vos attentes pour la sortie de « The Unforgiving » et pour le futur ?

Ce n’est pas facile de répondre d’avance à cette question concernant le nouvel album, étant donné que c’est tout nouveau, mais les réactions que nous avons déjà eues via le site internet sont bonnes, ce qui nous fait plaisir, bien évidemment. En fait, dans le futur, nous souhaiterions apporter une suite à ce concept, à cet album et ce qui va avec, ou amener une autre histoire. Nous avons encore beaucoup de choses à découvrir, à explorer et tous, nous en sommes absolument impatients :)

Nous aussi :)

 

WT2011_logo