logo

 

Beau moment en compagnie de deux crèmes de musiciens de ce groupe inclassable et incontournable qu'est Marillion, à savoir avec Ian Mosley (batterie) et Mark Kelly (claviers)
(par TASUNKA)

 

  • Bob Ezrin (le légendaire producteur de PINK FLOYD, ALICE COOPER, KISS) a déclaré récemment que dans les semaines, les mois à venir, ce serait une "tuerie" pour les grandes maisons de disques à cause du net et des téléchargements. Marillion étant indépendant de ce système qui consiste à être dans un grand label, que pensez-vous de cette déclaration ?


Ian Mosley: Il a dit ça ? Je n'étais pas au courant, une "tuerie"…Je pense qu'il sait de quoi il parle étant donné que c'est un producteur qui a une longue expérience. C'est vrai que la situation actuelle des gros labels est loin d'être au beau fixe avec le prix des CDs qui baisse constamment et bien sûr avec les téléchargements. Les distributeurs connaissent déjà des problèmes avec la réduction du marché de ventes des CDs, tout le monde s'en aperçoit.
Mark Kelly: Nous sommes dans une situation privilégiée avec Marillion, comme tu le soulignais. Nous sommes en contact direct avec nos fans qui nous soutiennent, nous respectent en n'allant pas pirater notre musique sur le net. Ils achètent nos disques et ça, ce respect, ce soutien de ce que nous faisons, c'est la marque de Marillion et crois-moi c'est une belle chose que nous apprécions à sa juste valeur :)

 

  • Pour "Anoraknophobia" (2001) vous aviez des pré-commandes 1 an avant sa sortie et à nouveau pour "Marbles" (2004) Par contre, cette fois pour "Somewhere Else", il n'y a pas, contrairement aux deux disques précédents de pré commandes directement sur le site du groupe, mais par Townsend Records

IM: Townsend Records, ce sont des amis et ils se sont effectivement chargés de la distribution
MK: Nous ne voulions pas refaire ce système directement depuis notre site  parce que, tu sais, ça c'est comme demander une faveur à des amis, à nos fans donc, de payer d'avancer l'argent en pré-commandes d'un album, c'est comme leur dire en quelque sorte: "Vous pouvez payer maintenant, pour que nous puissions faire le disque ?". C'est une chose que tu demandes une fois, deux, à tes amis, mais pas plus, pour nous, ça ne se fait pas de leur demander à nouveau ce service, d'autant qu'ils avaient déjà été géniaux d'accepter par deux fois. Non, dans notre esprit, une troisième, ça craint un peu, sinon ! Pour financer "Somewhere Else" nous avons fait autrement en nous débrouillant avec les talents de comptable de certains dans le groupe et comme en plus, le label et nous sommes amis, alors les choses se sont bien passées au final et tant mieux (rires)
Nos fans sont uniques et comptent beaucoup pour nous: c'est une famille ! Ils nous sont loyaux et nous le sommes envers eux en retour. Nous voulions du coup quelque chose de spécial pour les remercier, comme à chaque fois et cette fois ci justement, c'est sous la forme d'un bonus sur l'édition limitée: un DVD
IM: Il y a une paire de semaines a eu lieu une convention Marillion au cours de laquelle a été présenté, entre autres, le nouvel album, 5 des nouveaux morceaux et nous nous sommes dit que ce serait une bonne idée d'en faire un bonus à "Somewhere Else" sous la forme d'un DVD avec 3 des titres joués en live à cette occasion. Cet extra est une façon d'encourager les gens à venir à nous, à Marillion
MK:
Les réactions ont été très bonnes lors de l'écoute des morceaux à la convention, ce qui fait toujours plaisir et conforte pour "Somewhere Else" dans son entier. Pour l'instant, les journalistes ont cette même bonne opinion de l'album, ce qui est une bonne chose :)
IM: Juste si tu te rappelles en parlant d'avis, il y a une seule personne qui a dit détester le nouvel album, si, vraiment (rires) On ne sait pas pourquoi, il n'a pas argumenté ni donné de raisons à ça. C'est notre producteur, Mike (Michael Hunter) , qui surfait sur notre forum et était ravi de lire compliments sur compliments et d'un coup il a lu sur "Somewhere Else": "Je hais l'album !" Gros choc vue la liste auparavant des bonnes critiques et là, d'un coup, mince, il ne s'y attendait pas. Quand je pense que c'est nous qui lui avions dit d'aller voir le paquet de bons commentaires sur le forum…pauvre Mike ! (rires)

 

  • Justement et vous que pensez-vous de "Somewhere Else", vu que la très grande majorité des avis est très positive ?

IM: En fait, c'est encore trop frais pour nous cet album, pour avoir une opinion dessus
MK: tu as déjà une impression lors de la création des morceaux et quand tu les entends prendre vie en studio, mais c'est vrai que tout est une question de temps. Par exemple, 6 mois après, ton opinion peut être tout à fait différente avec le recul. Le facteur déterminant qui fait que tu sais si les morceaux sont bons, c'est si, avec le temps, tu conserves ton avis positif du début intact et que tu aimes toujours autant entendre les titres, sinon, c'est que le morceau ou l'album eux-mêmes, n'étaient pas si bons que ça (rires des 2 amis)

 

  • Si pour "Somewhere Else", j'emploie le terme d'évolution par rapport aux autres albums, vous êtes d'accord ?

IM: (hilare en train de manger un morceau et de répondre en même temps) euh ben, je laisse Mark répondre là (rires)
MK (pouffant) OK, ok (rires) Mike, notre producteur donc, a mixé une paire de titres pour "Marbles", le précédent album et pour le nouveau, il a été impliqué plus tôt dans le processus de création de "Somewhere Else". Tu vois, le processus de création de Marillion est lent, comme on attend l'inspiration, en jammant beaucoup et il peut se passer quelques mois avant que ça n'arrive d'avoir le déclic, la bonne inspiration, mais là, Mike était présent dès nos jams quand nous cherchions les idées et il a tout enregistré de ces jams, puis est parti en faire un montage, pour ensuite revenir avec des idées, de arrangements issus de cette base. Ce qui était nouveau et différent de notre voie habituelle, de notre canevas normal de création.
IM: Quand Mike est revenu et nous a fait écouter ces arrangements, on s'est dit: "Beau boulot Mike, ça sonne bien !" (rires) Nous avons pris les idées qui sonnaient du coup le mieux et nous les avons développées grâce à ça. Mike est très musical, il aime vraiment la musique et en plus, c'est quelqu'un d'extérieur au groupe, qui a su apporter aussi son point de vue en tant que tel et tout autant comprendre au mieux le notre. D'ailleurs, il est déjà prévu qu'il soit à bord pour le quinzième album, qui devrait être là pour la première moitié de 2008

 

  • Quel(s) titre(s) vous parle(nt) le mieux à vous 2 ?

IM: ça dépend selon l'étape où tu te trouves pour l'album, si on en est au mixage, maintenant ou autre
MK: "A Voice From The Past" est un titre puissant, qui me remue toujours je dois dire
IM: Pareil pour moi. Je me rappelle c'était un morceau fort à jouer et quand est arrivé son mixage, c'était la même sensation forte, ce qui est très bon signe. Tout est abouti sur ce titre, la musique, le chant bien sûr, mais écoute aussi les paroles. Jésus Christ, oui, ce morceau est un "killer", un titre très puissant. Etant donné que quand un album est trop frais, comme ça, c'est normalement difficile pour nous de parler ou de porter un jugement nous-mêmes dessus, alors c'est d'autant plus bon signe de penser à ce morceau et au plaisir qu'il procure malgré ça.
MK: "The Last Century For Man" et "Somewhere Else", je les aime aussi beaucoup. "The Wound" a un super son, Mike a fait un sacré boulot, le titre sonne de façon décidément très intéressante
IM: "Faith", le dernier morceau de l'album est en fait un vieux morceau. Nous l'avions enregistré il y a une paire d'années mais sans l'avoir utilisé et là, ça semblait le bon moment.
MK: "Faith" ah oui, "Faith" a vraiment quelque chose, je l'aime toujours spécialement à chaque fois que je l'écoute.

 

  • A propos de la pochette de "Somewhere Else", elle correspond au mieux au ton de l'album, à mon avis

MK: C'est le même artiste Carl (Glover) qui avait déjà fait celle de "Marbles", qui en est responsable. Nous ne savions pas encore comment allait s'appeler le nouvel album et nous lui avons constamment proposé plusieurs titres, (excuse nous Carl pour autant de changements (rires) pour au final, arriver à celui là, "Somewhere Else", après nous être tous concertés une paire de fois, mais malgré tout ces aléas, Carl a fait un superbe travail. Il aime voyager de par le monde et faire des photos de ces longues vues et il a choisi une de ses photos pour la pochette de "Somewhere Else" et c'est du beau boulot, ça colle bien. "Somewehere Else", ce titre particulièrement, parle de la vie de Steve qui vit ailleurs, quitte quelqu'un, son mariage se brisant. Et c'est une partie de tout l'album qui traite de ça de plus ou moins près.
IM: Ce qui est étrange dans Marillion, en parlant de discorde, c'est que tout au départ nous ne sommes jamais d'accord sur rien entre nous, et discutons beaucoup mais toujours au final pour nous retrouver en accord total et musicalement et humainement, ce qui est une force; si tous nous tombons d'accord sur tel ou tel aspect ou musique, c'est que c'est solide pour avoir réussi à faire l'unanimité :)

 

  • Vous partez 3 mois en tournée, du 14 avril au 8 juillet avec 3 dates en France: Montpellier le 21 avril, Paris le 29 avril et Lille le 11 mai. Alors, prêts ? :)

MK: Nous sommes en tournée promo et ensuite, nous allons continuer à répéter pour la tournée, puis nous occuper du nouvel album, le quinzième et tourner encore. Nous sommes si heureux de faire ces concerts, cette promo, ce n'est pas un job mais du plaisir de venir parler de ce que nous aimons et encore plus bien évidement d'avoir la perspective de ces dates qui arrivent et de remonter sur les planches :)
IM:
La première semaine est toujours particulière et dure, parce qu'il faut se replonger dans les habitudes, reprendre ses marques typiques d'être sur la route, mais c'est vraiment amusant je dois dire (rires)
MK: Les 2 premières semaines sont justement les plus fun pour ça (rires des 2 complices)
IM:
Oui, mais parfois, je me dis que je vais mourir en début de tournée (rires) mais finalement quand arrivent les derniers concerts, là, c'est moi qui en redemande tellement je suis à fond dedans et je suis tout le temps en train de dire: "Allez, on continue !!" (rires) Pour celle de "Marbles", c'est ce que je disais :))
MK:
Et cette fois encore je pense (rires)
IM: Venez nous voir en tournée !!! Nous attendons avec impatience les concerts en France, parce que le public a toujours réagi de façon vraiment incroyable et très enthousiaste, comme en 1989, la première fois il me semble. Un beau souvenir !
MK: Quand je pense que j'ai une maison en France et que je ne suis pas capable de parler Français, c'est une honte (rires)
IM: J'ai emmené ma fille visiter Paris récemment et elle a adoré. Elle vit aux Etats-Unis et aime la France. Oui, le public français est épatant ! (rires)

 

Tout comme MARILLION, alors, le 9 avril, soyez prêts pour "Somewhere Else" ;)

 

 

logo