11 novembre 2019

SPOIL ENGINE "Renaissance Noire" (French Review) - Official Videos "The Hallow" - feat. Jeff Walker [CARCASS] / "R!OT"

 

SpoilEngine RenaissanceNoire_6

SpoilEngine_logo

SE_Out15nov2019_6

Arising EmpireReclogo

 

 

Tel un punch en pleine face, SPOIL ENGINE reviennent et lourdement armés avec leurs nouveaux titres placés sous la bannière évocatrice du bien nommé « Renaissance Noire ». Le quatuor mi-belge / mi-néerlandais est de retour et solide comme jamais, uni, avec aux lèvres et aux tripes, l’envie féroce de prendre leur revanche sur les quelques mauvais moments passés qui ont un temps ébranlé la troupe et pour cela, quoi de mieux qu’un Metal lourdement armé en des implacablement subtils et rentre-dedans Metalcore, Thrash, Modern Metal, le tout couplé à un groove aussi solide que les mélodies sont noires, quoi de mieux donc pour concrétiser ce retour d’un quatuor déterminé comme jamais à faire parler la poudre et leur Metal agile et incisivement puissant qu’ils affectionnent ostensiblement. « Renaissance Noire » marque son assise dans les bases du groupe tout en dévoilant une orientation plus lourde qui se traduit par un constat : ça déménage littéralement avec SPOIL ENGINE tout au long des dix nouveaux morceaux car la déferlante est de haut vol entre des riffs techniques et contagieux qui laissent accrochés, entre une basse et une batterie au top de leur savoir-faire, entre, enfin, les growls incisifs et hautement féderateurs et les quelques éléments vocaux clairs de leur nouvel atout de force, féminin, qui reprend avec brio le micro au sein de SPOIL ENGINE : Iris Goessens. Cette nouvelle recrue se révéle aussi douée que ses collégues masculins, via l’excellence de sa voix autant en growl qu’en registre clair. Il suffit d’entendre, entre autres, un « Golden Cage » ou « Frostbite », « R !ot », « The Hallow » avec en guest vocal classe non moins que Jeff Walker de Carcass ou d’entendre ou plutot de se prendre en pleine face, un « Storms Of Tragedy » qui ne font pas de quartiers entre rentre-dedans en puissance et agilité d’exécution, pour s’en convaincre et n’avoir aucun doute sur le fait d’être en présence d’un matériel et de compositions et interprétation de premier choix avec un « Renaissance Noire » qui, de plus, sonne au mieux.

Le guitariste et compositeur principal, Steven ‘Gaze’ Sanders se montre des plus inspirés et déterminé sur ce tout dernier opus, à l’unisson d’ailleurs avec ses acolytes Davy ‘Loco’ Vanlokeren et Matthijs Quaars, aux postes bien occupés respectivement des basse et batterie, et bien sûr aux vocaux déjà mentionnés et salués de Iris Goessens.

« Renaissance Noire » est l’un des meilleurs albums de 2019 et confirme SPOIL ENGINE comme formation de haut vol et force de persuasion subtilement massive !
A badass album from a badass band ! 


Tasunka

TasunkaLynx_4444

 

 


 

SE_RNoireTracklist666

==> The illustrations for »RENAISSANCE NOIRE« are made by the highly acclaimed artist Adrian Baxter

 


 


 

SE_band2019_6SpoilEngine_LineUp

SE_JWalkerCarcass666


 

SE_merch666

SpoilEngine_logo

SpoilEngine_LP6


 

 

Posté par Tasunka à 22:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


25 octobre 2019

DOUBLE CRUSH SYNDROME “Death To Pop” (French Review) - Official Videos "DeathTo Pop"/ "Drei Worte" - Tour 2020

 

DCS_ DeathToPop

DoubleCrushSyndrome_ logoS

-- Release date: 25 Oct. 2019 --

Arising EmpireReclogo

 

Après « Die For Rock’n’Roll » qui, en hors d’œuvre, donnait le ton des réjouissances PunkRock / Metal, voici qu’arrive, pied au plancher, le second album des énergiques DOUBLE CRUSH SYNDROME et là, le plat de résistance est du meilleur tonneau Rock/Punk/Metal, fort réjouissant, donc et puisque la bande déclare son envie de ‘sauver le Rock’, pas moins, alors, ce second effort ne pouvait que se nommer « Death To Pop », natürlich ! :)
C’est que le trio allemand emmené par son doué, volontairement électron libre de guitariste, chanteur, producteur, réalisateur de films, Andy Brings, en a sous le pied et à eux trois, c’est à part égale que les vocaux, guitare, basse et batterie s’y entendent et savent incontestablement mettre le feu, faisant adhérer à chaque morceau et à la dose d’énergie dégagée et ce, avec une aisance remarquée. Le groupe se fait plaisir et sait le faire partager, d’autant que les titres sont nerveux, courts comme il se doit pour garder l’esprit Rock Punk, Metal en pleine action. Sur près de 37 minutes, l’accroche se fait du début à la fin, en passant notamment par le titre phare « Death To Pop », le tout autant fédérateur et remarqué « Souls To Sell » sur lequel les vocaux sont assurés par le bassiste Slick Prolidol ou encore par « Tonight », " We Cannot Be Ruled ", « Cocaine Lips », entre autres. En pur fun à l'image de la pochette, le final « Die Berühmten Drei Worte » détonne et en même temps, cette reprise de Andy Borg, confirme le tableau d’un artiste doué et ses potes de même talent, qui savent délirer. Fort d’une production à la hauteur, l’ex VENOM-THE TRACEELORDS-POWERGOD, délivre avec DOUBLE CRUSH SYNDROME un second album où ses comparses et lui s’y entendent pour fédérer ! 

Alors, volume à fond et à pleins poumons, on reprend en chœur avec DOUBLE CRUSH SYNDROME : eins, zwei, drei,« Death To Pop » !!!


Tasunka

TasunkaLynx_4444

 

 

 

"Death To Pop” Tracklisting:

01. Whore
02. Death To Pop
03. Refuse To Kiss Ass
04. Cocaine Lips
05. Souls To Sell (Vocals by Bassist Slick)
06. I'm In Love With You
07. With Me
08. Mistakes We Love To Make
09. We Cannot Be Ruled
10. Tonight
11. Die Berühmten Drei Worte (Andy Borg cover)

 

-"Death To Pop" written by Andy Brings & Uwe Hoffmann
-Produced by Uwe Hoffmann & Andy Brings
-Mixed By Hoffmann, Brings, Mölders
-Mastered by Eroc

 

DCS_666

- Andy Brings : V/G
- Slick Prolidol : B/V
- Markus Herzog : D

 

 


 

DCS_Tour2020_4


 

DoubleCrushSyndrome_ logoS

DCS_ DeathToPop

 


 

 

04 octobre 2019

MISTER MISERY "Unalive" (French review) - Official Videos "My Ghost"/"The Blood Waltz" - The Unalive Tour (France: 02/2020)

 

MisterMisery_Unalive666

MisterMiseryRed

arising_empire_header

 

Facile de comprendre l’engouement de Arising Empire pour sa nouvelle signature très prometteuse, Mister Misery, quand on se prend en direct et dès le premier morceau, toute l’énergie intacte, l’enthousiasme et la mixture sans contrainte de style et bien inspirée, délivrée par le quatuor suédois : en effet, du premier titre au dernier, Mister Misery offre une pièce aussi réelle dans ses thèmes rudes qu’horrifiquement entrainante dans sa livrée musicale et visuelle et ce, avec la même redoutable efficacité qui emporte dans son tourbillon, un tourbillon imparable où se mêlent avec aisance, Glam gothique envoutant, Hard Rock mélodique, Rock’n Roll en attaque. Basées sur de solides riffs et soli de guitares qui atteignent leur cible avec une précision accrocheuse, animées tout autant par des hymnes et une force de frappe bien inspirées que par des vocaux du même ordre, les compositions de Mister Misery bénéficient d’atouts évidents, sans conteste. Avec son premier album « Unalive », le quatuor de vampires met la barre haut pour son entrée en lice sur la scène musicale et peut se targuer d’avoir assuré à la fois avec une autoproduction à la hauteur, des compositions inspirées, une interprétation qui fait mouche et une énergie, une envie de marquer les esprits, qui font adhérer sans conteste: il suffit de se plonger dans le très bon « My Ghost », ou encore « Stronger », « Rebels Calling », « Alive » mais chaque titre le vaut, alors, à chacun de faire sa play list.

MISTER MISERY n’existe que depuis 2018, mais possède pourtant déjà l’arsenal des capacités d’un groupe qui devrait aller loin et a le vécu de quelqu’un qui a pris la rudesse de la vie en pleine face mais sait transformer les mauvaises expériences en du positif : un sacré cocktail, en somme, qui se traduit par des morceaux vivants et accrocheurs, animés par un groupe qui en veut et à juste titre : MISTER MISERY !

Les suédois passeront par la France pour un concert, à Paris le 02 novembre 2019 et en février 2020 pour leur « The Unalive Tour »: alors, à vos agendas et en attendant, ne vous retournez pas, car comme le susurre MISTER MISERY : le croque-mitaine est derrière vous….


Tasunka

TasunkaLynx_4444

 

 

MMunaliveOutoct2019

“Unalive” Tracklisting :

01. The Blood Waltz
02. You And I
03. Tell Me How
04. My Ghost
05. Legion
06. Dead Valentine
07. Alive
08. Rebels Calling
09. Stronger
10. Live While You Can


 


 

MM

MISTER MISERY Lineup :

Harley Vendetta : V / G
Alex Nine : G
Eddie Crow : B
Rizzy : D

 


 

 

 ** Video production by Patric Ullaeus at Revolver (Dimmu Borgir, In Flames, Arch Enemy) **


 

MMunaliveTour

 


 

 

 


 

MMunaliveMerch

 

 MisterMisery_Unalive666

 


 

 

Posté par Tasunka à 22:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,