22 janvier 2007

POS "Scarsick"

POSScarsick300

PAIN OF SALVATION "Scarsick"
(InsideOut / distr. Replica Records)

Daniel Gildenlöw est non seulement au chant, guitare, mais aussi basse à présent et bien sûr, compositions des titres inoubliables et uniques par leur atmosphère comme seul sait en créer PAIN OF SALVATION. Et avec le nouvel album du groupe: "Scarsick", lui en co-opération avec ses 3 complices de guitariste, clavier et batteur, tous nous offrent une heure de grace véritable made in POS. Ce concept album qu'est le sixième opus des suédois est d'un classe et d'une accroche tout simplement incroyables. C'est au delà des mots tant chacun des morceaux s'enchaîne avec l'autre en un ordre et une attaque ciselés comme un diamant et les mélodies, les diverses ambiances sont de vrais joyaux faisant de "Scarsick" l'un des tous meilleurs albums dans l'univers Métal du moment et certainement encore pour les années à venir. Tout comme D:A:D et leur superbe opus "Scare Yourself", POS et "Scarsick" viennent nous rappeler ce que très bonne musique veut dire tout autant qu'éclate totale en écoutant encore et encore les mêmes titres inoubliables. Tout vous rentre en tête du moindre riff, aux accords et arrangements ou vocaux et chœurs et on est littéralement transporté dans l'univers des suédois. A noter dans la série des innombrables bons moments que recèle cet album, les tours de force sur "America" et son refrain aux accents du film "West Side Story" et sur "Disco Queen" qui vous replongera dans l'ambiance disco pour une critique acerbe de la prostitution de l'âme. "Scarsick" un must !!!!!!!

TASUNKA

Posté par Tasunka à 20:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


21 janvier 2007

Angel Blake

14566_angelblake1

ANGEL BLAKE "Angel Blake"
(Metal Blade Records / Distr. Nocturne)

OK cet album remonte déjà à 2006, mais l'envie se faisait d'en reparler parce qu'il est tout simplement prenant cet ANGEL BLAKE avec ses 10 titres bardés d'émotion à fleur de riffs, de vocaux. L'énergie étant aussi de la partie pour mettre l'atmosphère au top de sa forme, le résultat de ces ex: THE CROWN et TRANSPORT LEAGUE comble assurément les espérances. Sur une production collant au mieux, l'esprit du grouope s'anime et s'exprime en beauté; en effet, le son assure véritablement sa partie puisque celui-ci sait rendre rudes les guitares rythmiques ou en soli, rendre clair le chant mais avec une vraie profondeur pour cette voix torturée qui fait mouche et que dire enfin des rythmiques certes classiques, si ce n'est qu'elles sont, elles aussi, d'un bon rendu et d'efficaces piliers de soutien pour l'ensemble des morceaux. Difficile de ne pas adhérer à ces puissants en force et feeling que sont "Retaliate", "Self-Terminate", "Solitude, My Friend", "The Forsaken" ou le titre final avec un contraste mélancolique encore plus marqué: "..'Til The End". ANGEL BLAKE peut être fier d'avoir non seulement produit un très bel album, mais aussi d'avoir une marque de fabrique reconnaissable avec un Heavy mélancolique de belle facture. Vraiment recommandable, en résumé.

TASUNKA

Posté par Tasunka à 07:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]