20 avril 2015

KYLE GASS BAND "Kyle Gass Band" (Review In French) + "Our Job To Rock" (Official Video) + European Tour dates

 

KGB_KyleGassBand04

KYLE GASS BAND « Kyle Gass Band »
(Steamhammer / SPV)

 

Street date Scandinavia: April 15th , 2015 / Street Date GSA: April 17thth, 2015 /

Street Date Europe: April 20th , 2015  

KGB_logo04

 


Ca sent bon le retour des beaux jours et pour marquer le coup et se mettre d’une humeur au beau fixe, quoi de mieux que la sortie européenne en ce 20 avril, du projet de cet artiste américain hors normes, talentueux, déjanté et génial, qu’est Kyle GASS (Tenacious D), à savoir, ladies and gentlemen : le KYLE GASS BAND, le bien nommé

Pour 39 minutes géniales, le contrat posé par le précité et ce groupe de superstars, potes et artistes assurément, qui est de jouer avant tout du Rock, est largement respecté. Il est, ici, bel et bien question d’un Rock’n Roll qui vous fera passer du bon temps, d’harmonies, de mélodies, parsemées d’une touche marrante de flute, d’un délire et tout à le fois de sérieux, notamment pour ce qui est d’offrir un bonus inestimable, à savoir trois, mais oui vous avez bien lu, trois guitaristes qui s’expriment chacun à part égale et apportent leur style personnel, ce qui crée une diversité, une richesse très appréciables et Kyle GASS, Mike Bray, Jon Konesky s’éclatent et nous avec eux, il faut le dire. Que ce soit sur du plus mid-tempo, pur Rock des origines, du Heavy-Rock, « KYLE GASS BAND » s’écoute tout seul, comme une friandise et vous colle la pèche, ce qui le rend indispensable, tout simplement!

 « KYLE GASS BAND » autant le groupe que les dix titres, c’est ‘que du bon’, sans prétention autre que l’éclate en faisant parler le Rock’n Roll, le tout bénéficiant d'une production nickel, sans oublier, bien sûr, la touche d’humour incontournable de ce génie, en toute modestie ;) qu’est Kyle Gass


Un seul reproche : mais pourquoi aucune date en France, n’est-elle incluse dans la tournée européenne du KGB??

Mais bon, l’album n’en est pas moins fort savoureux et permet d’attendre: qui sait? ;)


Tasunka

 

 

Tracklisting Jewel Case :

01. Manchild
02. Dying Day
03. Bro Ho
04. Our Job To Rock
05. Tremendous
06. Ram Damn Bunctious
07. Questionable
08. Getting The Band Back Together
09. Road Chops
10. Gypsy Scroll

Tracklisting LP : (Yellow ;)

Side 1
01. Manchild
02. Dying Day
03. Bro Ho
04. Our Job To Rock
05. Tremendous

Side 2
01. Ram Damn Bunctious
02. Questionable
03. Getting The Band Back Together
04. Road Chops
05. Gypsy Scroll


Line-Up KYLE GASS BAND:

- Kyle Gass – V, G, Flute
- Mike Bray – V, G
- John Konesky – G, V
- Jason Keene - B
- Tim Spier – D


 

 

KYLE GASS BAND Europe Tour 2015:

 

KyleGassBandTour2015

 



KGB_logo04

 

KGB_Tourflyer2015

 


 

Posté par Tasunka à 22:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


12 avril 2015

SEIGMEN "Enola" (Review In French)

Seigmen_Enola

SEIGMEN “Enola”
(Indie Recordings)

IndieRecordings_Logo02

Release Date: April 13th, 2015

 

Disparus des radars depuis la dissolution du groupe en 1999 et la décision du guitariste, Sverre Økshoff, de quitter la troupe, et ce, malgré un succès amplement mérité à l’époque, les norvégiens de SEIGMEN ont manqué terriblement à leur fan base, depuis, à la scène Rock Alternatif de même avec leur Rock mélancolique savoureusement inspiré et voici qu’après 18 années, SEIGMEN revient sur le devant de la scène en décidant de donner le jour à de nouvelles compositions via un huitième album studio : « Enola »

Même si depuis un paire d’années, lentement mais sûrement ressoudé, SEIGMEN s’était produit à nouveau en live, aucun album studio n’était planifié, mais l’évidence, l’envie s’est naturellement imposée au groupe de se remettre à créer, aussi, la sortie d’un nouvel opus a-t-elle fait l’effet d’une bombe sur la scène norvégienne et pas que : c’est que l’événement était plus qu’attendu par tous et à l’écoute des 10 compositions toutes fraiches, il est clair que les cinq musiciens sont bel et bien de retour, unis à nouveau, forts d’un line-up solide et d’une détermination, d’un plaisir de jouer au firmament

 D’ailleurs, comme le souligne, le bassiste - compositeur Kim Ljung, la pochette représente cette étoile qu’est SEIGMEN, solide, composée des 5 du groupe unis et tels les mousquetaires, c’est ‘tous pour un et un pour tous contre le monde’

 L’un des piliers de la scène Rock alternatif norvégienne marque un retour gagnant et accomplit avec « Enola », un strike à tous les niveaux, tout étant réussi dans « Enola »: des titres forts, subtils et marquants, du chant en langue originelle, de la compétence  des musiciens et chanteur, de la production qui met en relief la qualité de l’ensemble. « Enola » peut être lu avec l’effet miroir pour les textes : « enola » pouvant, à l'envers, être « alone » et reflèter à la fois la fascination du bassiste-compositeur, Kim, pour la seconde guerre mondiale, le bombardier « Enola Gay » qui a laché la première bombe atomique! Bien des niveaux d'écoute et de lecture, en somme :)


SEIGMEN délivre un incontournable, un superbe retour avec leur « Enola », de haut vol !


Tasunka


Tracklist “Enola”:

01. Hva vi Elsker
02. Trøst
03. Forevig og Alltid
04. Utopia i Mine Armer
05. Til Verdens Ende
06. Tenn Alle Lys
07. Deus
08. Monokrom
09. I Mitt Hus
10. Hvit Stjerne Hvit Støy
(Bonus track only on vinyl editions: Mot i Brystet)


SEIGMEN Line-Up:

- Kim Ljung : B / V
- Alex Møklebust : V
- Noralf Ronthi : D
- Marius Roth : G / V
- Sverre Økshoff : G
(Some of the members are also known from Zeromancer)

Seigmen_Enola_double

Posté par Tasunka à 22:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

11 avril 2015

SpitFire - The German Rock'n Rollers are back ! "Fall From Grace" (Ofiical Video) taken from New Album "Welcome To Bone City"

SpitFire_logo

 

 

German Rock n Rollers SpitFire release the first video from their brand new album "Welcome To Bone City" (release date for Europe: April 20th, 2015 - Rookies & Kings / SPV )

Be prepared for a good dose of honest and dirty Rock n Roll!

==> Review In French of "Welcome To Bone City": here / Chronique: ici <==

 

SpitFire_WelcomeToBoneCity

 

 

 

 


 

 

SpitFire "Devil's Dance" (2013) : Review in English / Chronique FR: here / ici ;)

 

Spitfire_DevilsDance

 


 

Posté par Tasunka à 00:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

04 avril 2015

SPITFIRE "Fuel To Burn" (Review In French) + Official Video "Dogfight" + Tour Dates With DORO

Spitfire_FuelToBurn

SPITFIRE« Fuel To Burn »
(Indie Distribution)

Release Date: 10th april, 2015

La Norvège a beaucoup d’atouts pour plaire en tant que pays et musicalement, la contrée offre un de ces bouquet de formations aussi diverses dans leur style de Metal / Rock / Hard Rock que talentueuses et inspirées pour faire accrocher et s’éclater en leur compagnie ; SPITFIRE ne déroge pas à ce florilège de groupes talentueux. Avec leur troisième album, « Fuel To Burn », le quatuor nordique vous entrainera sans coup férir dans son sillage avec ses huit compositions de pur Rock / Hard Rock classique et avec ce côté vintage seventies-moderne des compositions, de l’interprétation et du son, très mais alors très agréable et punchy comme il faut

La dynamique est au rendez-vous et à l’image du mythique avion de combat anglais, le ‘supermarine Spitfire’, SPITFIRE sait cracher le feu et faire varier l’intensité de ses morceaux, aussi courts que bons tous autant qu’ils sont. La voix de Jan Tore Befring «Biff» assure en attaque ou plus suave et ses comparses ne sont pas en reste, puisque la basse de Sveinung Igland «Iggy» est mise en avant avec classe et efficacité, tout comme la batterie redoutable de Ole Nic. Løbø «Nicky» qui brille de sa force agile notamment sur « Down » ou bien sûr, la guitare inspirée de Bjørn Ø. Berge «BøB». Forts d’un line-up solide qui a su surmonter la perte tragique du co-fondateur-bassiste du groupe en 2011, Bjørn “Bønna” Nesse,
les norvégiens de SPITFIRE assurent encore et toujours et font montre d’une belle énergie à revendre, du ‘Fuel To Burn’, alors, si vous voulez faire le plein de carburant Rock 'premium', vous savez ce qu’il vous reste à faire !

Très recommandé, en somme et il est à noter que le groupe accompagne la toujours superbe DORO, lors d’une tournée européenne pour un package gagnant :)


Tasunka

 

“Fuel To Burn” Tracklisting:

01. Fuel To Burn
02. Damned If You Do
03. Dogfight
04. Nightmare
05. Far Away
06. Gimme Some
07. I
08. Down


SPITFIRE Line-Up:

-Jan Tore Befring «Biff» – V
-Bjørn Ø. Berge «BøB»– G
-Sveinung Igland «Iggy»– B / V
-Ole Nic. Løbø «Nicky»– D

 

 

Spitfire_logo002

Posté par Tasunka à 19:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

20 mars 2015

MAGIC KINGDOM - Session Photos Dushan Petrossi - Paris / 09 March 2015

MG_Logo04

DushanMK_copyrightTasunkaphotos2015_03

 

A big thank you to Dushan Petrossi: great man and musician :)

 

MG_SavageRequiem

 

DushanMK_copyrightTasunkaphotos2015_01

MG_Logo04

Posté par Tasunka à 18:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


19 mars 2015

MAGIC KINGDOM "Savage Requiem" (Review In French) + Official Lyric Video "Savage Requiem"

MG_SavageRequiem

MG_Logo04 « savage Requiem »

AFM AFM Records)

 

Release Date Europe: March 20th, 2015

Release Date USA: April 14th, 2015

 

MAGIC KINGDOM, tels le dragon de la superbe pochette de « Savage Requiem », sont de retour et avec un opus de premier choix, qu’on se le dise.

Opus que son mentor de guitariste talentueux et compositeur, Dushan Petrossi, résume ainsi et avec raison : ’« Savage Requiem » est l’un des albums les plus néo-classiques qu’on a faits, mais aussi l’un des plus rentre-dedans’

Dushan Petrossi est clairement là pour donner vie à des morceaux qui restent dans la tête des gens car, contrairement aux albums précédents, il n’y a pas, cette fois, de concept et ce n’est pas du Metal Opera. Les titres sont moins longs que d’habitude et font mouche au choix avec son Power symphonique, Speed et ses moments plus techniques, comme sur le réussi « Ship Of Ghosts » où le thème ‘L’hymne à la joie » de BEETHOVEN a trouvé sa place au sein du titre. Une chose est certaine, c’est que sur tout « Savage Requiem », il y a cette petite magie, cette alchimie qui se crée et s’entend au long de chaque composition, ce qui donne un album qui dégage beaucoup d’énergie positive, même si les textes peuvent se révéler sérieux et profonds à l'image du beau "Savage Requiem" même, eu égard aux événements qui ont touché Dushan dans sa famille

En tant qu'album, « Savage Requiem » est marquant: quelque soit le titre, de « Guardian Angels », morceau choisi par tout le groupe pour être le single, à « Battlefield Magic », qui se révèle être le morceau le plus rapide, speed de tout l’album, morceau que le nouveau batteur, Michael Brush, a d'ailleurs senti passer en l’interprétant, l'anglais s'étant donné à fond sur ce tempo hyper rapide :)

Ce quatrième album de MAGIC KINGDOM est hymnique, racé, mélodique, Power, Speed, intelligemment composé et interprété par un quatuor uni et avec un nouveau chanteur bluffant qui assure de sa voix autant que Dushan Petrossi assure en contre-point à la guitare, à savoir Christian Palin (ex-ADAGIO) 

Chaudement recommandé, en somme :)

Tasunka


 

 ==>Interview Dushan Petrossi: ici<==

 

DushanMK_copyrightTasunkaphotos2015_03


 

Line Up MAGIC KINGDOM:

- Christian Palin - V
- Dushan Petrossi - G
- Vassili Moltchanov - B
- Michael Brush - D


TRACKLIST “Savage Requiem” :

01. In Umbra Mea : intro
02. Guardian Angels
03. Rivals Forever :
04. Full Moon Sacrifice
05. Ship Of Ghosts
06. Savage Requiem
07. Four Demon Kings Of Shadowlands
08. With Fire And Sword
09. Dragon Princess
10. Battlefield Magic

Bonus track: "Dragon Princess" (acoustic)

 


 

MG_Logo04

Posté par Tasunka à 21:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

18 mars 2015

MAGIC KINGDOM "Savage Requiem" - Interview Dushan Petrossi (Paris- 09 Mars 2015) + Videos "Dragon Princess" / "Savage Requiem"

MG_Logo04

MG_SavageRequiem

 

Fort d’un nouvel album très réussi à tous les niveaux, "Savage Requiem" (sortie 20 mars 2015), MAGIC KINGDOM prouve combien le groupe compte avec son Power Symphonic Speed Metal et son mentor, compositeur, guitariste de talent qu’est Dushan Petrossi (aussi à la tête du tout aussi bon IRON MASK), a accordé, avec classe et gentillesse, une interview pour en savoir plus sur "Savage Requiem" et plus encore..

(Journaliste / Photographe: Tasunka)

==> Chronique "Savage Requiem" ici <==


==>Tu avais déclaré qu’il y aurait moyen de sortir les albums de MAGIC KINGDOM de façon plus régulière : pourquoi cette avancée et pourquoi ce n’était pas le cas par le passé ?

Dushan Petrossi : J’étais fort occupé avec IRON MASK, vu qu'on a sorti deux albums consécutivement en 2011 et 2013, là, il était temps de se remettre à mon premier groupe qu’est MAGIC KINGDOM ; je vais me consacrer plus à MAGIC KINGDOM et IRON MASK viendra plus tard


==>Comment tu présenterais ce quatrième album, « Savage Requiem » ?

En fait, je voulais faire un album plus court, cette fois-ci, comme le dernier était un double album, avec, cette fois, moins de passages symphoniques qui pouvaient donner des morceaux de 29 minutes. Là, c’est un disque avec dix morceaux plus courts, vraiment rentre-dedans, un peu comme dans les années 80s où tu avais 8-9 morceaux que tu peux retenir à chaque fois. Je voulais vraiment faire quelque chose comme ça


==>Avec « Savage Requiem », qu’est-ce qui a évolué dans la façon de composer et qui reste similaire ?

C’est moi qui ai composé. Je n’ai pas vraiment d’autre façon de travailler différemment depuis le début ; c’est aux gens de dire s’il y a une différence dans le style

 
==>Et qu’est-ce qui t’inspire en général ou dans la continuité ?

Dès que je prends ma guitare, le clavier ou la basse, ça sort de moi, je ne peux pas t’expliquer, autre que: l’album c’est nous-mêmes, on ne suit pas de mode. Je cherche à faire des chansons qui restent dans la tête des gens et qu’ils peuvent chanter


==>Comment tu fais pour te renouveler, ne pas te répéter, entre les nombreux morceaux déjà créés pour MAGIC KINGDOM, IRON MASK ?

C’est difficile. Comme un écrivain, tu peux te retrouver devant une page blanche. Surtout que plus tu fais d’albums, plus cela peut arriver de te dire que c'est du 'déjà-fait', donc non. En plus il faut retenir tous les morceaux que tu as déjà composés avant, pour justement ne pas avoir de redite; aussi, parfois, je dois ré-écouter l’album et il m’arrive de me dire que c’est pas possible sur tel ou tel point. Mais bon, l’inspiration vient quand même au final (sourire)


==>Quand tu composes pour MAGIC KINGDOM, t’arrive-t-il de te dire que tel titre sonne finalement plus pour IRON MASK et inversement ou cela n’arrive pas ou peu ?

Cela m’est arrivé une fois ou deux de switcher un des morceaux, mais c’est super rare. Quand je commence un album, je sais exactement comment ça va être, ce qui est le style pour MAGIC KINGDOM et pour IRON MASK aussi. Cela ne m’est pas arrivé plus que ça, de caler un morceau qui sonnait trop FM pour IRON MASK et inversement, un plus rapide, du coup, qui a basculé pour MAGIC KINGDOM. J’ai une ligne directrice, qui fait que quand je commence à composer un album, je me dis, ça va être comme ça et ce sera comme ça !


==>Comme tu définirais, justement, la ligne directrice de « Savage Requiem » ?

C’est peut-être un des albums les plus néo-classiques qu’on a faits,mais aussi l’un des plus rentre-dedans. Malgré ses passages symphoniques et classiques, cela reste quand même plus rentre-dedans, disons que c’est plus dans le mixe que par exemple juste avec de longues pièces symphoniques comme pour certains groupes qui mettent plein de couches symphoniques, de chœurs, ça ne devient même plus une chanson Rock. Tu te demandes ce que c’est, à la fin. Je n’avais pas envie de faire ça. J’avais envie de faire une chanson quand tu viens en live, tu as la guitare, la basse, la batterie qui viennent d’abord, et le reste qui vient agrémenter l'ensemble. Je suis d’abord là pour créer des morceaux qui restent dans la tête des gens


==>Tu composes, t’occupes de beaucoup de choses, reste-t-il de la place pour que les autres dans le groupe, dont le nouveau chanteur (Christian Palin – ex-Adagio), s’expriment?

Oui. Pour moi, le plus rapide et facile, c’est de faire comme ça. A l’époque, quand j’avais 19-20 ans, j’avais aussi des autres groupes où tout le monde essayait de composer, et cela te prend deux ans pour faire un démo, aussi, quand j’ai eu 23 ans, je me suis dit : « J’arrête, je fais mon truc, ça va être comme ça et s’ils ne sont pas ok, ils prendront quelqu’un d’autre ».Pour l’instant, Les membres dans MAGIC KINGDOM aiment et sont contents que ce soit comme ça. Je ne dis pas qu’ils ne peuvent rien apporter comme idées. J’ai toujours dit: amenez-moi vos idées, si vous voulez composer, faites-le, mais ils ne le font jamais (rires)

 

==>Mais ce n’est pas parce que tu es un peu trop charismatique ?

(décontracté) Non, c’est vraiment qu’ils aiment bien ce que je leur amène et voilà. Ils l’interprètent à leur façon en studio et tout s’emboite comme ça et donne une belle chanson, dont ils sont super fiers et contents. Un jour, pourquoi pas, on pourra composer tous ensembles ?

 

DushanMK_copyrightTasunkaphotos2015_01


==>Justement, Christian Palin (Ex-Adagio), le nouveau chanteur, envoie! Il a du cœur et du coffre : comment tu le présenterais et dans le futur, aura-t-il une part plus active au sein de la création ?

Oui, je voulais vraiment des gens qui sont là en live et sur album et non plus, comme avant, où les mecs sont présents sur album mais tu ne les vois plus jamais parce qu’ils ont un projet par ci, un projet par là. Il m’est arrivé d’entendre qu’au sein de MAGIC KINGDOM, on changeait souvent le line-up, ce qui n’est pas vrai, c’est juste que, parfois, c’est la vie qui fait ça, le mec arrête la musique ou autre; c’est des choses qui arrivent, tu ne peux rien y faire, tu es obligé de prendre de nouvelles personnes, d’où, récemment, l’arrivée de notre nouveau chanteur. On a fait très attention à ce qu’il ait un vraiment bon niveau, que ça chante bien, que ce soit pro et encore mieux qu’avant. Je sais qu’il y aurait beaucoup de fans qui aiment le précédent chanteur et qui voudraient que ce soit encore lui, mais bon, s’il disparaît de la circulation… Je sais qu’il a eu un deuil dans sa famille, donc il a arrêté et peut-être qu’il reviendra vers la musique, mais cela fait cinq ans, tu vois, que l’on a sorti le dernier album de MAGIC KINGDOM, il était temps de faire quelque chose, du neuf!


==>C’est certain. Tu parlais du live et une chose m’intrique, étant le seul guitariste qui assure rythmiques et solos sur album, comment ça se passe sur scène, cela demande un second guitariste pour certains passages ?

(Amusé) Non ! Je suis seul! Tu as la basse, la batterie, plus les samples aux claviers pour assurer les rythmiques quand je fais un solo et les solos, ce n’est pas tout le temps, il y a ma rythmique à la guitare le reste du temps. Tu sais, parfois, il y a des harmoniques que je fais à la guitare sur album et qui peuvent se faire aux claviers sur des bandes, en live. Donc je joue l’harmonie et la guitare sur la ligne principale et sinon, la rythmique est toujours là; les solos sont parfois plus longs, parfois plus courts mais au final les gens ne se sont jamais plaints qu’il y ait un manque de guitares par rapport à l’album. Quand tu as un bon bassiste, un bon batteur qui frappe bien, franchement, tu n’en as pas besoin. Regarde LED ZEPPELIN, DEEP PURPLE, ces groupes-là !


==>C’est vrai :) Pour revenir à l’album même, « Savage Requiem » n’est pas du tout un concept album !?

Non, ce n’en est pas un. On n’a même plus de Metal Opera, cette fois-ci, contrairement aux albums d’avant où à chaque fois, il y en avait du Metal Opera, où intervenaient cinq différents chanteurs pour cela. Avec "Savage Requiem", il n’y en a pas, je voulais vraiment faire un truc court mais sur l’album suivant, il y en aura

 

 ==>Tu sais déjà comment sera le prochain album ?!

Oui, je vois déjà plus ou moins ce que sera le prochain, d’autant que là, on va peut-être avoir la chance d’avoir un orchestre pour le prochain album, donc, je pense qu’il devrait y avoir quelques passages plus symphoniques, en intro ou au milieu des morceaux, ce qui devrait le faire (sourire)


==>Justement, tu t’occupes aussi des arrangements et orchestraux, comment tu fais ?

J’ai un bon clavier chez moi, avec des samples que j’ai achetés, qui sonnent super bien, mais même si tu sais le faire sonner vraiment comme un orchestre, cela prend beaucoup de temps. Je n’ai pas voulu noyer le tout que dans des orchestrations, comme certains groupes le font. Je préfère que ça sonne plus réel, en général et en avoir moins, que d’en avoir plus et que ça sonne comme un bête clavier


==>MAGIC KINGDOM et « Savage Requiem » ont ce côté réel, naturel qui dégage ces sensations accrocheuses. Ce côté ‘bonnes vibrations ‘ vient-il de ton ressenti au moment de composer et du groupe lors de l’enregistrement ?

En fait, sur certains disques, pas sur tous, tu as cette petite magie qui se crée et qui vient aussi de cette alchimie qui existe entre les musiciens et là, ça a vraiment bien accroché tout de suite. Par exemple, le batteur (Michael Brush), cela fait dix ans qu’il m’a contacté, c’est un fan de MAGIC KINGDOM mais il était encore jeune à l’époque. Là, il a pris de la bouteille et est devenu un super batteur, alors, pourquoi pas. En tant que fan, d’être maintenant dans le groupe, cela fait qu’il est aux anges, ce qui s’entend dans son jeu. Il répétait les morceaux pendant les six mois avant d’entrer en studio à Birmingham, pas loin ce chez lui, en Angleterre. Il était fin prêt, au top, ce qui fait, qu’en deux jours, on a enregistré toutes les batteries, pareil pour le chanteur, je lui ai envoyé les démos avec mes voix, pour ensuite enregistrer le chant au sud de l’Italie

 

MG_SavageRequiem


==>Tu aimais déjà le nouveau chanteur, Christian Palin, me semble-t-il : est-ce toi qui l’as contacté pour rejoindre le groupe ou lui ?

C’est vrai. En fait, c’est lui qui m’a contacté aussi comme Il savait que je cherchais à le joindre. Au début, c’était pour IRON MASK et puis au final, j’ai préféré que ce soit pour MAGIC KINGDOM, et lui aussi, comme j’étais occupé à écrire le nouvel album. On a gardé le contact depuis le début et finalement, au mois d’août (2014) il a été décidé de partir au sud de l’Italie là où il y a les mixeurs de l’album à 100 mètres de la plage. (production - mixage par Angelo Buccolieri et Dushan Petrossi, mastering par Giampiero ’Pape’ Ulacco au Spitfire Studio). On en a profité pour aussi prendre un peu le soleil et la mer là-bas, ce qui était chouette : c’était la première fois que j’enregistrais comme ça, ça change un peu :)


==>Et justement, le soleil et la mer, ça n’a pas joué un peu sur le nouvel album, ça se sent ?

(rires) oui, ça a peut-être joué. Il y a une énergie, ça s’entend dans la voix des choses comme ça. Quand tu parles au téléphone avec quelqu’un qui sourit, tu l’entends et c’est un peu pareil dans la musique

 
==>Pour rester sur le studio, tu peux en dire plus ?

Les batteries ont été faites en Angleterre, comme Michael Brush notre batteur est anglais. Il râlait quand on était en Italie pour faire les voix, vu qu’on envoyait des photos de là-bas sur Skype et qu’il n’y était pas (sourire). A part ça, les guitares, la basse, les orchestrations ont été faits dans mon studio. J’ai tout envoyé pour le mixage en Italie, Tous les jours, je bossais avec lui, jjsuqu'à avoir le morceau fini et savoir qu'il était prêt


==>J’ai lu que toi et tous dans le groupe, étiez fiers de cet album : de quoi, tu et vous tous, êtes le plus fiers ?

Ce n’est pas conscient, ça n’arrive pas souvent avec les albums que tu fais, on essaie de sortir le meilleur qu’on peut, mais là, c’est vraiment un album qui donne de l’énergie positive, chacun d’entre nous a amené un truc spécial qui s’entend sur le disque et une énergie positive que tout le monde peut ressentir ou ce sont le morceaux qui donnent ça ou encore aussi parce que les morceaux ne sont pas trop longs et peut-être que les gens préfèrent ça

 
==>En parlant des titres, pourquoi ce choix de « Guardian Angels » comme single ?

On a tous décidé quelle serait la liste des morceaux pour ça et tous, nous avions mis « Guardian Angels » en premier dans notre liste, en plus, il représente un peu tout l’album : il y a du speed et des moments plus techniques. Ce n’est pas un morceau lent mais qui rassemble la qualité du groupe au long de sa carrière  


==>Et l’autre morceau qui j’avoue est mon préféré : « Ship Of Ghosts »

Et désignant son manager : elle aussi ! et d’ajouter, les femmes aiment ce morceau (amusé)


==>Pourquoi, pas les hommes ?

Si, mais peut-être est-ce parce que c’est plus joyeux, alors que ça parle pourtant de l’esclavage, ce qui n’est pas très gai, mais c’est vrai que la musique l’est, elle est plus majeure. Cela faisait des années que j’avais l’idée de mettre ce thème de Beethoven sans réussir à le caser dans aucune des chansons, je voulais vraiment le mettre quelque part et là, dans ce titre, ça s'emboitait bien, sinon j'aurais attendu un autre titre pour l'incoporer. C’est une de mes chansons préférées aussi, avec un refrain qui se retient bien, ça se chante directement

 
==>Et pourquoi ce titre de l’album : « Savage Requiem » ?

En fait, l’album est dédié à tout le monde, de faire sa vie vraiment le plus de façons possibles : si tu aimes un truc, alors, lance-toi à fond dedans. La mort rode autour de nous à chaque instant, alors. Un requiem, c’est triste mais en même temps, ça ne l'est pas. Avec 'Savage' accolé, c’est plus un Requiem Métal. Cela donne plus d’espoir que de pleurer quelqu’un qui est parti. En fait, j’avais déjà choisi le tire au tout début et je me suis dit que ça donnait bien et avec tous les événements de ma vie, j’ai brodé un peu toutes les paroles, cela s’est bien emboité et voilà ; c’est un peu autobiographique et un peu universel en même temps. Le couplet de « Savage Requiem » est un peu plus personnel et le refrain, plus pour tout le monde

 

DushanMK_copyrightTasunkaphotos2015_02


==>Je me demandais par rapport aux événements, je veux dire ce qu'il est arrivé récemment en Belgique, les terroristes abattus, je pense que l’album était déjà terminé quand c'est arrivé: il n’y a pas d’impact dessus, du coup ?

C’est marrant, parce qu’il y a un morceau dans l’album, « King Of Shadowland », qui parle de ça, alors qu’il était déjà composé et terminé avant tout ces événements. Tout le monde pense que les paroles de ce morceau sont imaginaires, alors que non, elles sont vraiment en rapport avec le terrorisme. J’ai vu un reportage sur les gens qui partent faire la guerre, les jeunes, qui se font embobiner ; ça m’a paru dingue de tuer des gens pour rien. J’ai donc écrit à ma façon, tout en mettant une histoire un peu fantaisiste dessus mais en même temps ce ne l'est pas si tu creuses


==>Fort ! Et pour finir avec les morceaux, « Battlefield Magic » ?

C’est le titre le plus rapide de l’album, le batteur l’a senti passer et n’a pas pu déplier ensuite ses jambes pendant trois jours (rires) En plus, c’est vrai, j'ai voulu commencer le morceau avec un passage super classique et ça s’emboite bien avec ce genre de riffs ‘’open string' et pour les paroles, c’est une légende celtico-nordique ; je ne sais plus le nom de la princesse ni des rois, mais je sais qu’il y a eu un des rois qui a kidnappé la fille, le princesse d’un des rois nordiques: le père a suivi, ils se sont battus pour la reprendre et comme la fille aime le père autant que le nouveau roi de l’autre pays, il lui faut un enchantement magique où elle va sur le champ de bataille et en lisant le livre magique, chaque nuit, elle ressuscite tous les morts qui se battent à nouveau pour la même cause, la fille et ce, sans arrêt


==>Pourquoi, en bonus, c’est « Dragon Princess » qui a été choisi en acoustique ?

On était en Italie et l’idée est venue de faire cette autre version parce que c’est une chanson pas commerciale et qui, disons, peut être le hit de l’album. On s’est demandé pourquoi ne pas en refaire une version acoustique ? En deux semaines, nous l’avons réalisée avec un violoniste, un vrai piano en studio avec des plafonds, super hauts, pour l’acoustique. Cela a pris deux jours, on a répété, tout a été fait en même temps, sans prises séparées, je veux dire que nous avons fait plusieurs prises, tous ensemble, pas l’un après l’autre, dans les conditions du live et ça rend bien


==>Et il y aura un clip ?

Il n’est pas encore sorti. Ce sera fait quand l’album sera disponible dans le commerce, dans ces eaux-là, aux environs du 20 mars

 

 


==>De jouer ce titre en acoustique, toi le maitre du shredding, quelle sensation cela donne, en acoustique ?

Tu peux toujours faire des solos en acoustique et j’en fais. Quand c’est une ballade, les notes sont plus lentes et mélodiques. J’aime bien les deux, jouer en acoustique et en shred, branché: c’est complémentaire. Certains morceaux sonnent mieux avec une guitare acoustique qu’avec une guitare électrique. Les sensations sont différentes quand tu joues, tu dois vraiment faire sonner, chaque note ça peut friser, ce qui n’est pas tout le temps le cas en électrique. C’est un peu plus difficile sur une acoustique car tu dois faire sonner chaque note, mais j’aime bien. Quand je compose, c’est guitare branchée. Même si parfois quand j’ai un refrain, je prends la guitare acoustique pour le rejouer, et que je le retienne


==>Il y a toujours à apprendre et même si ton niveau est déjà bluffant, quel est ton but ?

C’est ce que j’ai toujours dit, il y a toujours à apprendre des nouveaux trucs. Il ne faut pas se limiter, dans chaque style, dans le jazz ou même dans le blues, il y a à apprendre. Ce n’est pas parce que tu fais dans un style qu’il faut t'en contenter. Il y a à apprendre partout, dans tous les styles. Au fur et à mesure, tu te fais ton propre truc. En fait, pour les guitaristes, ce qui est important ce n’est pas de jouer vite, c’est que chaque note s’entende, qu’elle s’exprime, parce que jouer rapidement, pour ça tu peux faire des gammes, des exercices mais ça ne va rien apporter, c’est comme parler pour ne rien dire ; quand tu joues, c’est pour dire quelque chose, l’exprimer. J’adore toujours Gary Moore pour ce qu’il a fait en Blues, en Rock celtique, j’adore ça ; ça a été l’une de mes plus grandes influences entre lui et Michael Romeo ; je te parle de ça, c’était dans les années 80s : c’est plus ce genre-là, et j’ai appris avec des gens comme ça

 
==>Et justement si tu pouvais faire ton groupe ou duo, trio de rêve, ce serait avec qui?

Bien sûr, j’aurais voulu Gary Moore, mais il est mort, Ronnie James Dio, mais là, même chose, bon, je vais arrêter de souhaiter des trucs, parce que sinon, ils vont aussi y passer (rires)

Je veux bien tout le monde :(sourire). IRON MAIDEN, j’aimerais bien, parce que c’est un rêve de gosse; dans les années 80s quand j’avais 8-12 ans, à apprendre la guitare avec les titres d’IRON MAIDEN, ça m’aurait bien plu, j’en rêvais. Sur les titres des albums que j’adorais particulièrement d’eux : « Powerslave », et l’album d’après « Somewhere In Time », qui est l’un des meilleurs albums du groupe, je trouve


==>En ce moment, tu écoutes quoi ?

Pour l’instant, j’écoutes mes trucs à moi, pour vérifier les mixes, mais c’est vrai que que n’achète plus trop d’albums comme j’écoute toujours mes anciens disques, donc, je ne suis pas très à jour avec ce qui sort actuellement, mais c’est vrai que je crois que le dernier disque que j’ai acheté, c’est peut-être SYMPHONY X, le « PARADISE LOST ». Sinon, j’ai entendu le dernier HELLOWEEN, mais à part ça, je n’écoute pas grand-chose, j’écoute et ai beaucoup écouté de classique pour m’inspirer pour certains passages

==>Et ton compositeur préféré ?

C’est Hendel, qui est vraiment le maître des maîtres pour moi. C’est pour moi, le meilleur compositeur classique qu’il y a avec Bach


==>Ce qui peut largement être approuvé. Pour rester sur le classique, cette fois, pourquoi ce thème classique du dragon de la superbe pochette de « Savage Requiem » et qui l’a faite ?

C’est un français, qui travaille avec beaucoup d’artistes chez Frontiers Records. Je lui ai juste lançé l’idée que je voulais un dragon qui défonce une cathédrale, 'je ne sais par quel côté et rajoute des anges, rajoute le sorcier', je lui ai dit et il m’a demandé 'ok mais où est-ce que je vais mettre tout ça ?' (rires). Comme il aimait bien l’idée, il s'y est mis et finalement a réussi à le faire, ce qui fait que tout le monde était content. Le pourquoi du dragon sur la pochette, est parce que ça nous caractérise Magic kingdom, c’est un peu notre style de dire, c’est le dragon, le feu : ça a toujours été là, ce style, depuis le deuxième album et je voulais faire un retour aux sources, là où on était à l’époque: bien plus un groupe et pas un truc de projets entre deux.

C’est un petit clin d’œil pour dire, on est de retour, comme le dragon le montre

 

 

 
==>Et puisque vous êtes de retour comme un dragon, est-ce qu’il y a déjà des dates de concerts prévues ?

Pour l’instant pas encore, mais je sais qu’il y a quelque chose qui se prépare. On ne peut pas encore me dire avec qui, les choses attendent d’être confirmées, comme nous avons des contacts qui travaillent sur une tournée et peut-être aussi des festivals, tout sera sur le facebook, mais c’est sûr il y aura une tournée en octobre et j’aimerais beaucoup venir jouer en France


==>Ce sera avec plaisir ! Pour terminer cette interview très sympa avec toi, quels sont tes prochains défis ?

Je me tate de faire deux albums en même temps, un pour IRON MASK et un pour MAGIC KINGDOM, maintenant, ça c’est fait et je suis tranquille pour les trois prochaines années (rires). Sinon, ce sera MAGIC KINGDOM et IRON MASK séparément. J’ai déjà commencé le prochain IRON MASK et ça me motive de travailler avec un vrai orchestre ou ce sera peut-être MAGIC KINGDOM à la place d’IRON MASK, il faut voir

 
==>Pour la dernière question, je me demandais si tu avais déjà fait des bandes originales de films ou été sollicité pour en faire ?

Non, ils ont déjà pas mal de compositeurs pour ça dans ce milieu-là. C’est vrai que ça me tenterait bien ou pour des jeux vidéos. Pourquoi pas, peut-être dans le futur?


==>Merci à toi pour cette très cool interview et pour « Savage Requiem » ; très bel album!

Merci à toi et à tous les gens qui nous suivent et qui jetteront une oreille sur l’album :)

 

MG_Logo04

 

Posté par Tasunka à 20:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

17 mars 2015

RIP Daevid Allen 13/1/1938 – 13/3/2015 - GONG

DaevidAllen_Gong

 

It is with great sadness that we report the passing away of the great Daevid Allen, for many years the leading light in the anarchic collective Gong. Daevid lost his long battle with cancer, and the world is a little less sunlit as a result.

Daevid Allen was the kind of mercurial, inspiring individual whose free-thinking nature positively touched the lives of all who came into his orbit. When the Australian-born Allen first arrived in England in late 1960, he ended up as a lodger in the home of Robert Wyatt’s parents; the first Beatnik to be seen in the Kent countryside. Allen brought a glimpse of a different world and way of living to Wyatt and his friends, and later, as a founder-member of British psychedelic pioneers Soft Machine, added his unique vision to British rock music at the time.

It is as a founder-member of the sprawling collective Gong that Allen will be most closely associated; born out of the Paris Spring Commune of 1968, their debut album "Camembert Electrique" was memorably released in the UK in 1974 on the nascent Virgin Records label for the price of a vinyl single. Gong were never blessed with a stable line-up; Allen left the band in the mid-seventies, but reformed Gong in the early nineties. The latest Gong album – I See You – was released late in 2014, and was greeted with universally glowing reviews, a brilliant restatement of Allen and the band’s enduring musical and lyrical values.

Although Daevid Allen’s death at the age of seventy-seven is a sad loss, his lasting legacy – an unapologetic desire to live, explore, entertain and inform through his remarkable body of work, outside of the world of the everyday – will live on.

 

GongLogo4

Posté par Tasunka à 23:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

08 mars 2015

MOTHER'S FINEST "Goody 2 Shoes & The Filthy Beasts" (Review In French) + Concert @ Paris / 27 Mars 2015 + All Tour Dates

MothersFinest_Goody2Shoes

MOTHER´S FINEST “Goody 2 Shoes & The Filthy Beasts”
(STEAMHAMMER / SPV)

 

Steamhammer02

Release Date Scandinavia: March 25th, 2015
Release Date: Germany: March 27th, 2015
Release Date Europe: March 30th, 2015
Territory: Europe, ex Bosnia/Romania

 

Les légendes du Funk Rock, Mother’s Finest, reviennent avec un nouvel album studio et c’est un immense plaisir que d’avoir cette mouture 2015 du groupe d’Atlanta (Georgie), vu que leur dernier remonte tout de même à 2003, avec « Meta-Funk’n-Physical ». Dès le premier morceau, l’évidence est posée : les maitres américains du Funk Rock sont lachés, qu’on se le dise et démontrent combien ils restent maitres dans leur art :)

La claque, ce “Goody 2 Shoes & The Filthy Beasts” où tout est nickel, de la production au son félin et puissant, impeccable aussi au niveau des compositions tout aussi félines et dynamiques, qui allient groove, énergie, puissance contrôlée et amenée par la voix bluffante comme toujours de Joyce « Babyjean » Kennedy, qui vous donne frissons, larmes aux yeux ou envie de mordre la vie à pleines dents que ce soit que, par exemple, sur « Angels », « Shut Up » ou l'émouvant "Tears Of Stone" où le duo vocal Joyce / Glenn fait merveille

Et que dire des ses complices masculins, si ce n’est qu’ils assurent tout autant, que ce soit pour le chant au feeling naturel et fort de Glenn ‘Doc’ Murdock en solo sur « I Don’t Mind », « Take Control », "cling To The Cross" notamment, que ce soit pour les guitares aux riffs et soli énergiques du duo Gary ‘Mo’ Moore-John Hayes, la section rythmique de Waynes-Dion ‘D1ON1C’ Murdock qui marque la base solidement groovy et Funk Rock de l’ensemble

Avec cet original “Goody 2 Shoes & The Filthy Beasts”, MOTHER’s FINEST marquent un retour gagnant, cet album étant un sans faute : comme un évidence, naturel, alors que tout y est travaillé, interprété par 6 artistes qui aiment ce qu’ils font et prennent plaisir à partager avec vous ce très bon moment de Funk Rock, où tout est en place et s’exprime à plein

Hautement recommandé, donc et ce, quel que soit votre style de prédilection ;)

Ce groupe étant les vétéran et légende du Funk Rock depuis les années 1970, il demeure pourtant si jeune d'esprit et inspiré, vivant et au top en somme, c'en est bluffant !

En live, le groupe c’est un feu d’artifice aussi, ne manquez pas leur concert du 27 mars 2015, à Paris, ça va valoir le déplacement !

Tasunka

 

MothersFinestParis2015


EUROPEAN TOUR 2015:

-25.03. CH-Zürich - Kaufleuten
-27.03. F-Paris - New Morning
-28.03. D-Hamburg - Fabrik
-29.03. D-Cologne - Kantine
-31.03. A-Vienna - Porgy
-02.04. D-Berlin - Lido
-03.04. NL-Haarlem - Patronaat
-04.04. NL-Enschede - Atak

-03.-06.06. SE-Solvesburg – Sweden Rock Festival
08.06. D-Munich - Muffatwerk
09.06. D-Aschaffenburg - Colossaal
10.06. D-Niederolm - Festhalle

 


 

 

LINE-UP MOTHER’s FINEST:

-Joyce “Babyjean” Kennedy - V
-Glenn “Doc” Murdock - V
-Wyzard - B
-Gary “Mo” Moore - G
-John ‘The Devil’ Hayes - G
-Dion “D10N1C” Murdock - D

MFinest_logo



TRACKLISTING:

01.ANGELS 
02.SHUT UP 
03.SHE READY 
04.CLING TO THE CROSS 
05.ANOTHER DAY 
06.TEARS OF STONE
07.ALL OF MY LIFE 
08.I DON'T MIND 
09.TAKE CONTROL 
10.MY BADD 
Bonus Track on digipak and LP
11.ILLUSION/SATISFACTION/BORN TO BE WILD (live) 


Tracklisting (Red) LP:

SIDE A

01.ANGELS 
02.SHUT UP 
03.SHE READY 
04.CLING TO THE CROSS 
05.ANOTHER DAY 
06.TEARS OF STONE 


SIDE B

01.ALL OF MY LIFE 
02.I DON'T MIND 
03.TAKE CONTROL 
04.MY BADD 
Bonus Track
05.ILLUSION/SATISFACTION/BORN TO BE WILD (live)

 

MothersFinest _black

Posté par Tasunka à 20:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 mars 2015

THE KYLE GASS BAND "Our Job To Rock" (Official Video) + Tour Dates

KyleGasBand2015

KyleGassBand_OurJobToRock

 

The KYLE GASS BAND will release their first digital single "Our Job To Rock", out of their debut album "Kyle Gass Band", europeanwide on March 16th.

 

 

KyleGassBandTour2015

Posté par Tasunka à 23:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,