27 février 2015

SCORPIONS "We Built This House" (Official Video) - Taken From New Album "Return To Forever" - Tour Dates

scorpionslogo

 

 


 

gif_anime_drapeaux_angleterre Review (In French) Of "Return To Forever": here 

gif_anime_drapeaux_pays_141 Chronique "Return To Forever": ici

 

Scorpions_ReturnToForever

 


 

 

==>All the Tour Dates: here 

 

==>France - Festivals Eté :

-20/06 - Clisson / HellFest (complet: 45 000 personnes)

-02/07 - Festival de Beauregard

-19/07 - St. Julien en Genevois / Guitare en Scène

 + France - Tournée :

scorpions_tour2015_01

scorpions_europe_2015

Scorpions_ReturnToForever

Posté par Tasunka à 00:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


23 février 2015

WOLFPAKK "Rise Of The Animal" (Review In French) + Official Video "Sock It To Me"

Wolfpakk_ROTA

WOLFPAKK « Rise Of The Animal »
(AFM Records)

FB_Head_WOLFPAKK

Il est des all-star projects comme ça qui vous bluffent au premier album, puis, au second, on se demande si le haut niveau et surtout l’alchimie des débuts, des guests, véritable who’s who du Rock / Metal, va fonctionner à nouveau et avec “Cry Wolf” (2013), la réponse a été largement ‘oui’, alors pour ce troisième opus de WOLFPAKK et de nouveaux guests prestigieux, grandes étaient les attentes

Et devinez quoi ? Le duo fondateur de la meute a renouvelé son pari et réussi un disque qui va amplement ravir les fans de Rock / Hard Rock et Heavy mélodique. Autour des deux artistes, compositeurs-producteurs accomplis à l’origine du projet, que sont Mark Sweeney (Chant, ex-Crystal Ball) -Michael Voss (Guitare / Chant, Mad Max, ex-Casanova, Micheal Schenker), c’est un nouveau feu d’artifice d’invités tous plus prestigieux les uns que les autres, que ce soit pour des apparitions remarquées, que ce soit au chant, aux guitares, basse, batterie, claviers, cornemuse. Il suffit de jeter un œil à la longue liste du line-up des guests pour donner le tournis et savoir que le ‘PAKK’ a mis dans le mille !

Quel régal ces 11 compositions de Sweeney / Voss (sauf « Sock It To Me » et « High Roller » par SWEENEY / VOSS / RAUBER (Top4tea). Composés avec intelligence, technique et passion, mélodies, riffs au top, hymniques en diable, les titres passent du Heavy furieux au mid tempo, Hard Rock et font que WOLFPAKK vous accroche à son tableau de chasse sans coup férir !

Ah ces soli de guitares de tous, ces voix, mélodies, basse-batterie, que rajouter de plus si ce n’est que la production de qualité participe à la réussite de tout « Rise Of The Animal » et entendre des must tels que « Monkey On Your Back », l’incontournable « Highlands », « Running Out Of Time », « Grizzly Man », « High Roller », les 8 :42 intenses de « Rise Of The Animal » ou le magnifique final « Universe » et le chant féminin lyrique de Michaela schober

 Rajoutez la cerise sur la gâteau à l’ensemble, avec des paroles intelligemment menées, qui traitent de sujets aussi variés, que les médias va-t-en guerre, du jeu, des 'visiteurs', de la nature, entre autres


« Rise Of The Animal » est un album des plus recommandés :)


Tasunka

 


Tracklist “Rise Of The Animal” :

ALL SONGS WRITTEN BY SWEENEY/VOSS EXCEPT: #2 AND #10 BY: SWEENEY/VOSS/RAUBER

01. Rider Of The Storm
02. Sock It To Me
03. Monkey On Your Back
04. Highlands
05. Black Wolf
06. Somewhere Beyond
07. Running Out Of Time
08. Grizzly Man
09. High Roller
10. Rise Of The Animal
11. Universe

Bonus video clip „Sock It To Me”

 

Guest Musicians:
-Vocals:
Michael Kiske (ex-Helloween, Unisonic), Andi Deris (Helloween), Ted Poley (Danger Danger), Joe Lynn Turner (ex-Rainbow/Deep Purple), Rick Altzi (Masterplan), David Reece (ex-Accept), Charlie Huhn (Foghat/, ex-Gary Moore), Don Dokken (Dokken), Marc Storace (Krokus), Michaela Schober, Jean-Marc Viller (Callaway)

-Bass: Bob Daisley (ex-Black Sabbath/Gary Moore), Al Barrow (Magnum), Barend Courbois (Blind Guardian)

-Guitar: Jeff Watson (Night Ranger), Ryan Roxie (Alice Cooper), Bernie Torme (Ozzy Osbourne), John Norum (Europe), Doug Aldrich (ex- Whitesnake/Dio/Foreigner), Axel Rudi Pell, Martin Rauber (Top4Tea)

-Keyboards: Chris Ivo (Jaded Heart)

-Bagpipes: Pablo Allen (Skiltron)

-Drums: Mike Terrana (Tarja Turunen), Mark Schulman (Billy Idol, Foreigner), Simon Philips (ex-Toto), Chris Slade (ex-AC/DC), Gereon Homann (Eat The Gun)

 

WP_Logo_02

Posté par Tasunka à 18:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

17 février 2015

ANNISOKAY "Carry Me Away" (Official Music Video)

 

German metalcore act ANNISOKAY completed work on their new music video for the single "Carry Me Away" taken from new Album "Enigmatic Smile"

Out: March 23rd (UK & Europe) and April 14th (N.America) on Long Branch Records

LBR_logo2015

Annisokay Logo

Annisokay_EnigmaticSmile

Posté par Tasunka à 22:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

16 février 2015

KEEP OF KALESSIN "Epistemology" (Review In French)

KOKalessin_Epistemology

 

KEEP OF KALESSIN "Epistemology"
(Indie recordings)

IndieRecordings_Logo02                              

Release Date: 16th feb 2015

 

KEEP OF KALESSIN aiment les défis et sont connus, ainsi que hautement appréciés, salués (via des deux nominations aux Grammy Awards norvégiens), pour leur capacité, leur envie de faire sauter les barrières des codes du Metal, qui sont autant de frein à leur vaste liberté d’expression et d’inspiration

Avec leur nouvelle offrande « Epistemology », l’attente de cinq années depuis leur précédent opus, arrive enfin à son terme et ce, via un album tout simplement monumental, sans restriction, sans limitation et laissant s’exprimer toute la puissance, la créativité et la grande habileté technique et mélodique de chaque membre du trio, emmené par la virtuosité indéniable de Obsidian C. à la six cordes. Puisque KEEP OF KALESSIN est passé de quatuor à trio, le guitariste-compositeur est devenu lead singer, sans pour autant oublier d’exceller dans ses passes d’armes à la guitare, en sachant varier et explorer la diversité des soli, du chant, en un savant et abouti mélange entre chant clair / guttural, entre rythmiques et soli d’enfer furieux, déchaînés ou calmes, mélodiques, tout en vibration apaisée ou furieuse : du grand art que ce mixage, à tous les intruments, entre pur Black / Thrash / Heavy et qui pourrait se résumer en un seul terme :

« Epistemology » est un monstrueux album de Metal Epic Extreme !

digne d’un film du calibre du « Seigneur Des Anneaux » où chaque élément, des instruments, du chant, des choeurs, de la production à la pochette, fait son œuvre et vous emmène loin, via chacun des morceaux dont les superbes « Dark Divinity », « Epistemology »


Tasunka


Track List “Epistemology”:

01. Cosmic Revelation (Intro)
02. The Spiritual Relief
03. Dark Divinity
04. The Grand Design
05. Necropolis
06. Universal Core
07. Introspection
08. Epistemology

Bonus Tracks :
01. Anima Mundi* (guest vocals Attila Csihar of Mayhem)
02. Novae Ruptis*.
* Bonus tracks on digipak version only



KEEP OF KALESSIN Line-Up:

-Obsidian C. : V / G / Compositions
-Wizziac : B / Backing Vocals
-Vyl : D

KOKalessin_logo

KOK_Epistemology_CD04

Posté par Tasunka à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

12 février 2015

TANZWUT "Freitag Der 13." (Review In French) + Videos "Brüder Im Geiste" / "Freitag Der 13." + Tour Dates

Tanzwut_FD13

TANZWUT « Freitag Der 13. »
(AFM Records)

Release Date : Friday 13th, 2015

 

‘Teufel’ (le 'Diable' ;) et ses hommes reviennent et placent la barre haut ! Avec « Freitag Der 13. », TANZWUT vous invitent, en effet, à vibrer en leur compagnie, sous le signe du chiffre mythique : 13 : « Vendredi 13 » titre de leur album, sorti un vendredi 13, bien sûr et comportant 13 nouveaux morceaux et quels morceaux et quel coup de cœur pour ce « Freitag Der 13. » très réussi, !

Tout y est pour fédérer, entre leur Rock médiéval mâtiné d’électronique et la puissance des instruments médiévaux et actuels, des mélodies, des paroles, des vocaux de ‘ Teufel’ et ce chant dans la langue de Goethe qui convient si bien aux morceaux, à cette touche unique. La passerelle du temps entre musique médiévale et moderne, est posée par les allemands avec un de ces naturels et une aisance pour mixer les atmosphères ombrageuses, intenses mais avec cette pointe toujours positive, qui épate

« Freitag Der 13. / Vendredi 13 », contrairement à ce que son titre pourrait laisser penser, est un album qui met de belle humeur, donne envie de se lever de chanter en chœur, de danser ou headbanger c’est selon, de monter les enceintes à leur volume maximum, afin d’apprécier des compositions intelligentes, énergiques et une production impeccable pour que tout sonne à son meilleur niveau : que ce soit des deux cornemuses, des guitares, des percussions, batterie, basse, claviers, des vocaux, chœurs et que dire des paroles bien inspirées, si ce n’est qu’elles méritent une écoute attentive et de se plonger ou replonger dans la langue d'outre Rhin

TANZWUT seront en concert, (dates ici), leur terrain de jeu préféré où les titres prennent toute leur dimension, et dans la série des bonnes choses, il est à noter que « Freitag Der 13. » sera disponible en digipak mais aussi et surtout en édition Deluxe, comprenant l’album, un second disque avec les morceaux originaux remixés et une série d’invités, membres, au choix, de LORD OF THE LOST, SUBWAY TO SALLY, ROTERSAND, MONO INC..

En somme, « Freitag Der 13. », c’est 13 titres convaincants, une production au top (Mastering de Hans-Jörg Mauksch / Pauler Acoustics (Sex Pistols, Motörhead, Bruce Springsteen, Fury In The Slaughterhouse, Jimi Hendrix), une pochette assortie (de Ingo Römling (Monozelle) (ASP, Atrocity, Dracul, L’Ame Immortelle, Leave’s Eyes, Letzte Instanz, Mantus, Oomph!, Rotersand, Saltatio Mortis, Samsas Traum, Umbra Et Imago), pour un groupe qui l’est, tout simplement: convaincant !


Tasunka

 

TANZWUT Line Up:

-Teufel : v
-René :  G
-Der Zwilling : B
-Shumon „Zack“ : D
-Oually Bomba : K / Percussion
-Thrymr : Bagpipe
-Pyro : Bagpipe

 


 

 


 

TANZWUT « Freitag Der 13. » Tracklisting :

01-Brot Und Spiele
02-Brüder Im Geiste
03-Freitag Der 13.
04-Spielzeugland
05-Die Zeit Heilt Alle Wunden
06-Ohne Sünde
07-Der Zeitdieb
08-Niemals Mehr
09-Des Teufel Braut
10-Vorbei Ist Vorbei
11-Spiegelkabinett
12-Bis Der Morgen Graut
13-Wenn Wir Untergehen

 


 

 


 

Freitag der 13. – Tour 2015 :

-04.04.2015 BE Mons Trolls
-09.04.2015 DE Aschaffenburg Colos-Saal
-10.04.2015 DE München Backstage
-11.04.2015 AU Wien Szene
-16.04.2015 DE Bochum Matrix
-17.04.2015 DE Siegburg Kubana
-18.04.2015 DE Berlin C-Club
-23.04.2015 DE Nürnberg Hirsch
-24.04.2015 DE Dresden Puschkin
-25.04.2015 DE Magdeburg Factory
-26.04.2015 DE Rostock M.A.U. Club
-30.04.2015 DE Thale Walpurgisnacht
-01.05.2015 DE Losheim Hexentanz
-16.05.2015 BE Neerpelt Eurorock
-08.08.2015 DE Hildesheim MeraLuna
-14.08.2015 DE Mülheim Burgfolk Festival
More Dates To Be Added soon

 

TW_FD13_logo

Posté par Tasunka à 23:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


07 février 2015

EUROPE "War Of Kings" (Review In French) - Video "War Of Kings" - Tour dates ( 8 Dates En France En Guests De SCORPIONS)

 

Europe_WarOfKings4

 

europe_logo04

 

(UDR Records / Warner)

Release Date : 6th march 2015 / Sortie: le 6 mars 2015

 

 

Désirant un son plus 'Classic Rock' pour leur dixième album, EUROPE se sont donc adjoint les services de Dave Cobb dont le groupe avait pu apprécier sa production pour RIVAL SONS et notamment, sa façon de faire sonner la batterie du jeune groupe américain, ce qui a initié cette envie de collaborer ensemble. Direction, donc , les Studios PanGaia à Stockholm pour donner vie aux nouvelles compositions des suédois. Et voilà le résultat de ces efforts et de cette passion conjugués pour faire de la musique qui sonne, « War Of Kings ».

Et combien cet album peut exaucer tous les vœux d’amateurs de Rock classique nourri aux racines teinté seventies à la LED ZEPPELIN, DEEP PURPLE ou encore BLACK SABBATH, avec cette touche de Blues Rock, de Son ‘vintage’ tout en étant moderne et intelligemment équilibré entre racines et présent. l'ensemble est fort abouti, réussi et avec les aspérités qui font que les compositions sonnent de façon naturelle, limite saturée dans les basses, y compris sur les guitares, comme sur « Children Of The Mind », ce qui participe à l’atmosphère moite, chaude comme un ciel lourd du sud profond, envoutante de l’ensemble, où les graves sont à l’honneur, en contre-point de la voix de Joey Tempest. D’ailleurs , le frontman confesse que « War Of Kings » est l’album qu’au sein du groupe, tous avaient toujours voulu faire depuis gamins et que Led Zeppelin, Deep Purple et Black Sabbath ou encore THIN LIZZY tournaient sur leurs platines.

Le don de créer des mélodies imparables, suaves ou rock, n’a pas déserté les rangs de EUROPE, au contraire: on retrouve ici l’art des suédois qui marche à plein, quelque soit l’ambiance du titre: Blues Rock, Classic Rock, mid-tempo, ballades soul. Rien à ajouter, EUROPE viennent tout bonnement de sortir un bijou d’album Classic Rock aux atouts et facettes qui brillent comme du diamant : fin, racé et aux groove et feeling bluffants.

Leur route a été longue et semée de succès puis d’embuches et enfin, après une re-formation douze ans auparavant suivie de maintes tournées et efforts, EUROPE a retrouvé sa place au sommet via notamment « War Of Kings ». Album sur lequel tout le groupe a d’ailleurs rejoint Joey Tempest et le bassiste John Levén lors de la composition des nouveaux titres, ainsi que Dave Cobb, lui-même, qui a co-écrit le très émouvant et chargé en émotions « Angels (With Broken Hearts)».

« War Of Kings » s’inscrit, donc, comme un incontournable dans la carrière des légendes du Rock Suédois et ce, tout autant que les huit concerts que la troupe donnera en invités spéciaux de SCORPIONS fin 2015 : à vous de jouer pour vous procurer ces immanquables d’album et places de concerts !

 


Tasunka

TasunkaLynx_44

 

« War Of Kings » Track-List :

-01) War Of Kings
-02) Hole In My Pocket
-03) Second Day
-04) Praise You
-05) Nothin’ To Ya
-06) California 405
-07) Days Of Rock'n'Roll
-08) Children Of The Mind
-09) Rainbow Bridge
-10) Angels (With Broken Hearts)
-11) Light It Up
Bonus: Vasastan (Instrumental)

 

 

 

europe_logo04 

 

-Joey Tempest – V / G / K
-John Norum – G
-John Levén – B
-Mic Michaeli – K / G
-Ian Haugland – D




 

 


 

scorpions_europe_2015

scorpions_tour2015_01

 


 

gif_anime_drapeaux_angleterre Press Conference (In French) With Joey Tempest @ Hard Rock Cafe - Paris : here

gif_anime_drapeaux_pays_141Conférence de Presse Avec Joey Tempest @ Hard Rock Cafe - Paris : ici

 

 

Tempest_CopyrightTasunkaphotos2015_03

 


 

Europe_WarOfKings4

 

europe_logo04

 

 


 

 

 

Posté par Tasunka à 00:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

06 février 2015

EUROPE / Joey Tempest - "War Of Kings" / Conference De Presse @ Hard Rock Cafe ( Paris - 03 Feb 2015) + Video "War Of Kings"

europe_logo04

 

Europe_WarOfKings

***** Chronique "War Of Kings"; ici ****

 


 

C’est un Joey Tempest seul, alors qu’il devait se présenter avec son complice et collègue batteur Ian Haugland, qui est apparu dans la salle de conférence du Hard Rock Café parisien, ce mardi 3 février 2015 et le toujours jeune et très sympathique chanteur, guitariste, compositeur d’EUROPE, a assuré avec sourire, humour et sérieux, pour répondre aux nombreuse questions d’une salle pleine et ainsi défendre ce très bon nouvel opus d’EUROPE, « War Of Kings », sans doute le plus fort que le groupe ait sorti

(Premier disque d'EUROPE chez UDR Records / Warner - sortie le 6 mars 2015)


A noter que EUROPE sera en guest de la tournée de SCORPIONS et de passage dans l’hexagone, donc, fin 2015: ça ne se rate pas ! :)

(Journaliste / photographe: Tasunka )

 

Tempest_CopyrightTasunkaphotos2015_02

 

==>Avec "War Of Kings", on peut parler d'un retour aux racines pour EUROPE et vos influences lors de la composition et comment avez-vous fait pour obtenir ce son ?

Cela vient de deux choses, tout d’abord du fait que les autres membres du groupe ont pris part à la composition de façon vraiment active et la seconde chose à mentionner, est la part importante que Dave Cobb a prise pour ce qui est de la production. Il voulait que nous trouvions une atmosphère, une vibration, lors de l’enregistrement, qu’il y ait quelque chose de majestueux, de spécial pour cet album, ce qui fait, à mon avis, de « War Of Kings » l’album le plus intéressant d’Europe. Nous en sommes très fiers. Dave Cobb a aussi été actif dans la composition des titres ainsi qu’une grande aide pour ce faire. Nous avions répété 11 morceaux et quand nous sommes arrivés en studio, nous avons écrit une chanson avec Dave Cobb : « Angels (With Broken Hearts)». C’est un morceau chargé en émotions, étant donné qu’il a été écrit la nuit où Jeff Brudges est décédé. Ce qui transparait un peu dans les paroles, oui, c’est un morceau décidément chargé en émotions.

Pour revenir aux deux semaines passées en studio,  à vivre le moment présent, elles ont été intenses en idées qui fusaient de tous dans le studio et ont impliqué tout le groupe. On a utilisé plus de claviers, pour que l’album sonne de façon majestueuse

 

==>Tu parlais de Dave Cobb, tu pourrais en dire plus sur sa production, vu que l’album sonne extraordinairement bien ?

Oui, il a utilisé de nouveaux matériel dans un nouveau studio (PanGaia Studios – Stockholm) pour ce faire, Il a su enregistrer les claviers, la basse, les guitares de la façon appropriée, juste. Nous l’avions découvert pour son travail avec RIVAL SONS, un jeune groupe américain et le son de la batterie nous avait bluffés. On s’était demandé qui pouvait enregistrer la batterie comme ça, faire sonner ça comme ça, c’était extraordinaire. Deux ans plus tard, en entendant « Open My eyes » ou «Electric Man « (RIVAL SONS), la sensation était la même et a fait se dire : « ce mec est toujours incroyable ! ». On a alors demandé à notre manager de l’appeler. On ne s’attendait pas à grand-chose, peut-être que Dave Cobb n’avait pas entendu parler de EUROPE et ne serait pas intéressé, mais il nous a répondu qu’il jouait de la batterie sur du EUROPE quand il était jeune et qu’il aimait produire, alors, il a répondu par la positive et il a été incroyable. Voilà Europe avec un nouveau producteur, une nouvelle aventure et Dave Cobb voulait s’impliquer dans le processus de « War Of Kings », en étant à nos cotés dans le studio même, pour les guitares, il a été d’une grande créativité et nous a beaucoup aidés

 

==>Est-ce que vous avez pris ce nouvel opus comme un défi ?

« Bag Of Bones » (2012) en était déjà un en quelque sorte, étant donné qu’il a été enregistré en studio dans les conditions du live. C’est un album de Rock qui a reçu de bons retours et va droit au but, avec des touches, influences de blues, alors que pour « War Of Kings », nous voulions moins de blues et plus quelque chose de majestueux, de Classic Rock, avec un plus de claviers, d'orgues Hammonds. Nous voulions amener « Bag Of Bones » à un autre niveau avec « War Of Kings ». C’est un disque vraiment cool

C’est vrai que « Praise You » est un titre où se retrouvent les influences Blues, en plus d'être l'un de mes morceaux favoris. Je dirais que « War Of Kings » est le parfait successeur à « Bag Of Bones » (2012). Nous y avons travaillé un peu plus, avec plus de temps en studio, de préparation, de mélodies, nous avons aussi laissé le producteur venir nous aider ici et là, ce qui fait que cet album est le produit d’un travail d’équipe avec lui et tout le groupe. « War Of Kings » succède bien à « Bag Of Bones » : tout comme ce dernier, il a, lui aussi, été enregistré en deux semaines dans les conditions du live, et à part les orgues Hammonds et quelques autres choses dont quelques soli de guitare qui ont été ajoutés à postériori, le procédé d’enregistrer dans les conditions du live, a été similaire, ce qui s’entend notamment sur un titre rapide comme « Hole In My Pocket ». J’aime cette façon de faire!

 

scorpions_europe_2015

 

==>Comment EUROPE s’est-il retrouvé être en guests sur la tournée de SCORPIONS , fin 2015 ?

On nous l’a demandé et c’était extraordinaire, aussi, notre réponse a été de dire immédiatement, oui! On a toujours aimé SCORPIONS. Au tout début des années 80s, nous étions allés les voir à Stockholm et à l’époque, c’était DEF LEPPARD qui jouaient en guest. Avec leur album « On Through The Night » si je me souviens bien et « Lovedrive » pour ce qui était de l’album de l’époque de SCORPIONS. Nous avons été bluffés par SCORPIONS et toujours suivi le groupe, écouté leurs disques, depuis : « Tokyo Tapes », leur live (premier live de SCORPIONS enregistré au Japon, en 1978), a représenté un influence importante pour EUROPE. C’est un honneur pour nous de jouer avec eux et aussi une occasion de rencontrer plus de monde en France, grâce à cette tournée, en venant dans de plus grandes salles et endroits. Nous attendons cette tournée avec impatience. « Rock The Night », « Superstitious » et « Final Countdown », nous adorons jouer ces titres sur scène, aussi seront-ils au rendez-vous, tout comme « Bag Of Bones » ou le titre « War Of Kings » que nous aimons beaucoup, entre autres

 

==>Et quels autres morceaux du nouvel album seront dans la setlist de la tournée ?

Nous ne savons pas encore, ce sera plus clair vu que nous allons répéter dans les semaines à venir et nous embarquer pour une tournée en Angleterre, en mars prochain, avec BLACK STAR RIDERS, tournée qui démarre le 2 mars prochain. Nous avons l’habitude de jouer environ quatre / cinq des nouveaux titres en concert, mais je suis déjà sûr qu’il y aura comme nouveaux morceaux, « War Of Kings », « Hole In My Pocket », puis « Praise You », « Angels (With Broken Hearts) » ; en fait, il va nous falloir décider lesquels prendre. Peut-être que « Second Day » sera aussi du lot ?

 

scorpions_tour2015_01

 

==> "War Of Kings" a cette orientation très seventies, début eighties mais avec ce côté moderne, à la fois. Cela provient-il du producteur Dave Cobb ou du groupe, du fait que chacun a pris part à la composition des morceaux ?

C’est une combinaison de choses. Quand tu es en studio, il n’y a pas beaucoup de place pour la nostalgie, au contraire de quand tu joues sur scène. En fait, en studio, tu dois aller de l’avant, en ce sens d’avoir de nouvelles idées, d’être toujours meilleur avec ton instrument, c’est ce qui explique cette sensation de modernité. Nous voulons avoir cette fraicheur tout en gardant la légende, avec nous. Il faut aller de l’avant en s’appuyant sur le passé mais sans le répéter. Dave Cobb est un peu plus jeune que nous et se montre être un très bon musicien et un talentueux producteur qui ose les effets de son, qui a appris de ses expériences au long de son parcours, avec Brandon OBrian avec qui il a travaillé quand il était plus jeune. Sa façon de produire, d’enregistrer avec ce coté live mais tout en utilisant la technologie des vieux Dmikes (micros), pour enregistrer la batterie, fait que notre album sonne de la chaleur du Classic Rock tout en ayant cette fraicheur, cette vitalité ! C’est comme ça qu’il faut faire !

 

==>Vous vous sentez encore jeunes et liés avec BLACK SABBATH, LED ZEPPELIN ou DEEP PURPLE ?

Oui, absolument. Quand tu as entre 15 et 25 ans, en tout cas cela a été le cas pour moi, la musique que tu écoutes, te marque pour le reste de ta vie. Les artistes, leurs albums restent gravés en toi. Et même si la vie continue, que tu fais autre chose au long des années, ces influences se manifestent à nouveau à toi . Avec EUROPE, nous ne cherchons pas à sonner comme eux, mais c’est automatique, vu que nous aimons cette musique, mais sans pour autant que nous oublions d’aller de l’avant

 

==>Pourquoi ce titre en suédois, « Vasastan » pour le bonus track (Instrumental) de «War Of Kings » ?

C’est simplement le nom de l’endroit où se trouve le studio, à Stockholm. ‘Vasa’ était un roi d’antan et ‘Stan’ signifie ‘ville’. John Norum (G) et Mic Michaeli (K / G) ont fait de cet instrumental , un très beau morceau

 

Tempest_CopyrightTasunkaphotos2015_03

 

==>Ce titre « War Of Kings » a-t-il à voir avec les groupes de référence des eighties qui veulent rester sur scène, quoi qu’il arrive ?

J’aime bien cette idée ! (rires) Non, je pense qu’il est plus question de 'nous contre le monde'. Nous avons toujours eu cette impression au sein du groupe. Toutes nos décisions ont été prises en commun; la clé étant de ne pas trop écouter ce qui vient de l’extérieur. En fait, le titre « War Of Kings » vient d’un livre ou plutôt en est librement inspiré pour ce qui est des paroles. C’est un livre suédois dont le titre se traduit en anglais, par « The Long Ships » (‘les longs vaisseaux’ par Frans G. Bengtsson). Il est question des origines de l’age des vikings, de la façon dont cela a commencé, dont le roi a conquis des terres, de comment les origines de tout ça se trouvent à la fois chez les Danois et les Suédois, des grandes batailles importantes qui en ont découlé. Les paroles s’inspirent de ce sujet. Quand nous avons envoyé nos demandes à la personne responsable de faire la pochette, Paul Tipett, nous avons précisé de vouloir ni épées, ni navires, ni feu comme nous ne voulions pas qu’il y ait une connexion directe avec ce thème visuellement, même si c’est le cas pour les paroles mais au final, c’est une belle pochette plus actuelle, vraiment belle

 

==>Tu évoquais les paroles et dans celles de « Praise You », tu veux remercier quelqu’un : de qui s’agit-il ?

C’est une chanson très personnelle et chargée d’émotions pour moi, pour les gens aimés, proches. C’est aussi, musicalement, un très beau titre, avec juste avant que ne démarre le solo de guitare, ce chorus touchant. C’est une chanson incroyablement émouvante et personnelle. Les lyrics, en général dans l’album, ont été inspirés pour certains des nouvelles de ce qui passe aux actualités, d’autres de choses tirées de relations proches dont « Angels » évoqué plus tôt, il me semble en avoir parlé. Je ne sais plus, je deviens vieux (rires). En fait, concernant les paroles, je ne veux pas trop les expliquer, je préfère que les gens les lisent et y voient ce qu’ils y apportent. Je dois dire que j’aime jouer avec les mots, les expressions, comme une sorte d’art à l’image du ‘Pop Art’, du ‘RockART’ (autre activité graphique aussi du réalisateur de leur clip : Patric Ullaeus). Je préfère m’amuser avec les mots ainsi, parce que raconter une histoire au travers des paroles, cela a déjà été fait tellement de fois de par la passé et avec talent, notamment par Ian Hunter, Phil Lynott, que je préfère jouer avec les mots, les coller, les tordre et les faire sonner. Il y a beaucoup de sens cachés dedans et beaucoup de fun, aussi

 

==>Cela fait 12 ans maintenant depuis le retour d’EUROPE, et tu dis que la musique d’Europe est unique et évolue. Qu’est-ce qui a bougé au sein du groupe ?

Ce qui a évolué, c’est la part plus grande que tous dans le groupe prennent à l’écriture des morceaux. Au début d’EUROPE, je voulais tout composer moi-même. Pour revenir au processus actuel de composition au sein du groupe, les membres sont tous impliqués et quand par exemple, Mic Michaeli m’amène des idées, je m’en inspire. Même chose pour John Norum (lead guitar) ou John Leven, notre bassiste, qui lui, a apporté les riffs pour « War Of Kings ». Maintenant, je prends les idées venant de tous dans le groupe, les colle ensemble et je finis le tout avec la mélodie, assemble le tout et c’est comme ça que les choses se font. Nous sommes une véritable équipe à présent dans ce domaine et c’est formidable d’avoir ces aides, où chacun aide l’autre. Nous avons de la chance de pouvoir compter les uns sur les autres dans le groupe, de nous avoir depuis toutes ces années. A l’heure actuelle, nous faisons de même attention à tout ce qui est autour de la musique, comme la maison de disques, sur ces choses aussi, nous nous aidons. Les choses ont évolué, d’autant qu’avec l’ère actuelle, ou avec Facebook, les échanges se font plus aisément. Nous avons, d’ailleurs, fini la vidéo de « War Of Kings » avec Patric Ullaeus, un gars extraordinaire. Il est bon de montrer aussi la musique, de montrer ce que tu fais

Europe, c’est beaucoup de travail, mais aussi beaucoup de fun!

 

 

==>Justement au sujet de cette vidéo de « War Of Kings » que vous venez de finir, tu peux en dire plus et surtout au sujet de son réalisateur Patric Ullaeus ?

Oui, nous sommes allées à Gothenborg dans cet immense endroit où avaient été installés quatre podiums, une estrade pour chacun du groupe, avec, en arrière plan, un écran avec une projection faite dessus, montrant du feu, et d’autres choses. Nous avons joué le morceau peut-être de cinq à dix fois et Patric Ullaeus est un très bon réalisateur ce qui fait que sur le moment, tu ne sais pas  quel va être le résultat, mais quand tu le vois fini, tu te dis que c’est une vidéo extraordinaire et avec le recul, cette sensation restela même. C’est une performance, cette vidéo sur laquelle nous avons joué, un autre domaine exploré que de faire ça

 

==>Quelles sont vos attentes pour cette tournée en Europe ?

C’est une longue tournée qui nous attend cette année ; elle démarre en Angleterre le 2 mars, en compagnie de BLACK STAR RIDERS, pour trois semaines et nous allons rejouer à Dublin, pour l’occasion, alors que la dernière fois remonte à 25 ans en arrière, puis en Ecosse et Angleterre. Après une brève pause, nous allons en Amérique, et ce, pour la première fois depuis 10 ans, pour une tournée de courte durée; jouer là-bas nous permettra de mieux faire connaître nos nouveaux albums, auxquels l’Europe et la Scandinavie sont plus habitués que là-bas. Ensuite, ce sera les festivals d’été et retour en France avec SCORPIONS, avec aussi quelques autres dates européennes, après Noël, en automne ; en somme, toute une année sur la route. Et ça continue l’année suivante. On adore ça !

 

==>Pour revenir à vos anciens morceaux , que penses-tu de ces partis politiques qui estiment que « Final Countdown » est l’hymne politique ultime ?

Que c’est étrange. Je n’aime pas particulièrement ça ! Le morceau a été écrit comme un titre d’ouverture de nos concerts et pour ce qui était des paroles, c’était inspiré de « Space Odyssey » de David Bowie, qui parle de voyage dans l’espace, après avoir quitté la terre épuisée par l'homme. C’est amusant de voir que les gens l’utilisent lors de mariages. Musicalement, l’inspiration venait d'un groupe Rock britannique et d'une comédie musicale et un peu de David Bowie, mais aussi de ma propre fascination pour les voyages spaciaux, l’espace, que j'ai depuis que j'étais enfant. Ce titre n’était pas destiné à être utilisé pour la politique ou le sport, mais il l’est et beaucoup encore. Cela ne veut pas dire grand-chose pour nous

 

==>Le premier titre de l’album, « War Of Kings », fait penser à un morceau de Ronnie James Dio et surtout ta voix : tu as travaillé pour ça ?

(Joey Tempest, heureux) : non, mais avant l’enregistrement, nous avions évoqué des albums de BLACK SABBATH . Tu as raison, il pourrait y avoir un lien avec « Heaven And Hell », disque que j’aime beaucoup et avec lequel nous avons grandi. En studio avec Dave, nous avions discuté du fait de commencer à chanter haut et ensuite redescendre, DIO procédait comme ça quelques fois, aussi. Quand tu commences haut, pour redescendre, alors que naturellement, c’est l’inverse qui se produit : tu chantes dans les bas pour monter, ensuite. Sur « War Of Kings », c’est ce qui se produit : le couplet est chanté dans les hauts pour finir dans les bas. Ce n’est pas délibéré de sonner comme le chant de Ronnie James Dio, c’est simplement arrivé comme ça

 

==>Que penses-tu du marché de la musique qui a changé, avec les nouvelles technologies en ligne, le téléchargement des albums ?

Je ne suis pas fan d’écouter un album en streaming, je préférais que toutes les sorties d’albums bénéficient de 3 mois sans possibilité d’écoute en streaming, pour que les gens profitent de et apprécient leurs CDs, leurs albums et ensuite seulement, il pourrait etre diispos en streaming. Tout change si rapidement et nous nous adaptons. C’est impressionnant de pouvoir etre sur les réseaux sociaux, d’avoir des gens qui vous suivent, qui réagissent à ce que vous faites. En Amérique, San Francisco, et là-bas, il y a beaucoup de fans du groupe en ligne, alors que nous n’y sommes pas allés depuis un moment. Il y a de bons côtés avec ces changements, je ne dirais pas que ce nouveau marché de la musique est mauvais. Il y a quelques années, certains groupes disaient qu’ils ne sortiraient plus de CDs, mais les temps changent et ils s’y remettent. Les gens réalisent l’importance des albums. Si tu ne sors rien, tu ne progresses pas et tu tombes dans la nostalgie. On a toujours besoin d’être poussé à faire de nouvelles choses

 

Ainsi se conclue un très bon moment en compagnie d'un Joey Tempest, qui aime assurément ce nouvel album et s'en montre fier, à l'image de tout le groupe et de ceux qui y ont collaboré et ils peuvent en être contents, "War Of Kings" étant un album qui vaut le détour !

Tasunka

 

Tempest_CopyrightTasunkaphotos2015_01

 

 

europe_logo04

Posté par Tasunka à 22:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 février 2015

HAMMERFALL @ Paris - 03 Feb 2015 - Live Photos

hammerfall-paris

 

 A big Thank You ! to HammerFall for their awesome concert in paris !

Hammers high to welcome David Wallin on drums and welcome back Stefan Elmgren on bass this time !

 

All the live photos of HAMMERFALL: here / ici :) 

 

Hammerfall_copyrightTasunkaphotos2015_03

Hammerfall_copyrightTasunkaphotos2015_14

Hammerfall_copyrightTasunkaphotos2015_15

Hammerfall_copyrightTasunkaphotos2015_09

Hammerfall_copyrightTasunkaphotos2015_08

Hammerfall_copyrightTasunkaphotos2015_06

Hammerfall_copyrightTasunkaphotos2015_16

Hammerfall_setlistParis2015

Hammerfall_Head

Posté par Tasunka à 23:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

01 février 2015

Y & T - Live Photos In France :)

ynt_CopyrightTasunka2008_10

 

==>  Check out all the live photos of Y&T at RaismesFest 2008 in France: here <==

ynt_logo

==>  Toutes les photos de Y&T au RaismesFest  2008: ici  <==

 

ynt_CopyrightTasunka2008_09

ynt_CopyrightTasunka2008_02

ynt_CopyrightTasunka2008_07

ynt_CopyrightTasunka2008_11

Posté par Tasunka à 23:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

26 janvier 2015

PAPA ROACH "F.E.A.R." (Review In French) + Video "Face Everything And Rise" (F.E.A.R) + Tour Dates (Sold Out In paris)

PRoach-Fear

PAPA ROACH “ F.E.A.R.”
(Eleven Seven Music / Warner)

Sortie : 27 Jan 2015


Et de huit pour PAPA ROACH et que les fans pouvaient attendre cet album, tant le groupe ne cesse d’assurer de part ses compositions ravageuses et ses paroles personnelles

En effet, ce nouvel opus des américains, porte la barre haute, en étant à la fois fort de moments lourds et tout en proposant un aspect positif, à l’image de la ‘lumière que l’on voit à la fin du tunnel », comme le présente le bassiste, Tobin esperance. « F.E.A.R. » se voit doté d’une énergie, d’une spontanéité qui vont droit au but, dues à un fait unique dans l’histoire du groupe, puisque pour la première fois, PAPA ROACH est entré en studio sans avoir de morceaux écrits ; d’où le processus, sur place, qui a permis au groupe d’exprimer ses idées sans prise de tête : via ébauche, composition, enregistrement et passage au titre suivant en usant du même procédé. Et quelle fraicheur, cela peut apporter au long des morceaux !

Le Rock Metal puissant avec de subtiles touches électro, touche son but sans coup férir, avec des californiens ostensiblement bardés d’envie de s’exprimer, de tout donner, tout en profondeur, subtilité et force pour un « F.E.A.R. » réussi, tout simplement !

Quant au son, celui-ci est énorme, grace à la production de Kevin Churko (OZZY OSBOURNE), qui a officié à Las Vegas, avec son fils, Kane, pour ce faire. A noter, en cerise sur la galette, deux guests : Maria Brink (In This Moment) pour le titre « Gravity » et Royce Da 5’9’’ sur « Warriors »

Ce « F.E.A.R. », acronyme de « Face Everything And Rise », est un coup de cœur !

PAPA ROACH sera en tournée, ce qui est toujours un événement, même s’il est à noter que leur seule date hexagonale du 7 mars 2015, à Paris au Trianon, affiche complet et ce, depuis 6 semaines ! :)

Tasunka

 

« F.E.A.R. » Tracklisting :

01- Face Everything And Rise
02- Skeletons
03- Broken As Me
04- Falling Apart
05- Love Me Till It Hurts
06- Never Have To say Goodbye
07- Gravity (Feat. Maria Brink of In This Moment)
08- War Over Me
09- Devil
10- Warriors (Feat. Royce Da 5’9’’)
+ deluxe Edition
11- Hope For The Hopeless
12- Fear Hate Love

 

PAPA ROACH Tour Dates: here / ici

 

PAPA ROACH Line-Up :

- Jacoby Shaddix – V
Jerry Horton – G
Tobin Esperance – B
Tony Palermo – D

 

PRoach_logo-

Posté par Tasunka à 23:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :