20 juillet 2018

PRETTY MAIDS - Live Photos (@Raismes Fest/ France - 2012)

 

 pm-2016-logo_small

 

 

PrettyMaids_Tasunkaphotos2012_ 02

 

 

 

 

PrettyMaids_Tasunkaphotos2012_ 07

 

 

 

 

PrettyMaids_Tasunkaphotos2012_ 08

 

 

 

 

PrettyMaids_Tasunkaphotos2012_ 05

 

 

 

 

PrettyMaids_Tasunkaphotos2012_ 06

 

 

 

 

PrettyMaids_Tasunkaphotos2012_ 09

 

 

 

 

PrettyMaids_Tasunkaphotos2012_ 11

 

 

 

 

PrettyMaids_Tasunkaphotos2012_ 04

 

 

 

 

PrettyMaids_Tasunkaphotos2012_ 10

 

 

 

 

PrettyMaids_Tasunkaphotos2012_ 13

 

 

 

 

PrettyMaids_Tasunkaphotos2012_ 03

 

 

 

 

PrettyMaids_Tasunkaphotos2012_ 12

 

 

 

 

PrettyMaids_Tasunkaphotos2012_ 01

 

 

pm-2016-logo_small

 

 


 

 

 

Posté par Tasunka à 22:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

19 juin 2018

K.O.B. news: les vieux briscards du Heavy sans concessions sont de retour et en grande forme encore - Nouvel album à venir !

 

LogoKob2018_

 

==> K.O.B. are back !! <==

 

KOB Line-Up:

- Stéphane Graziani / Vocals
- Thierry Huylebroeck / Guitars
- Rodolphe "Rudy" Bousquet / Guitars
- Jean Michel Berger / Bass (ex- SKELETON CREW)
- Bruno Laguide / Drums

 

KOBlockednloaded

 

 

Oui, les briscards du Heavy sans fioriture, juste l'essentiel de ce Hard Rock péchu qui fait du bien par où ça passe, sont bel et bien de retour et cela mérite deux cornes hautes en salut métallique !

K.O.B., pour resituer le groupe, ont fait impression dès leurs débuts pas mal d'années plus tôt, avec leur approche carrée, droit au but à l'impact Heavy / Hard affirmé: d'ailleurs, les cervicales des premiers spectateurs des prestations énergiques des français, s'en souviennent encore, un sourire aux lèvres de la part de leurs propriétaires.

Et comme le clame AC/DC, puisque "it's a long way to the top if you want to Rock'n'Roll', la route de K.O.B. n'a pas échappé à cet adage et effectivement connu des hauts, mais aussi des bas, splits inclus. Et puisque le Rock'n'Roll, on l'a dans les tripes ou pas, la bonne nouvelle de 2016, après leur dernier split heureusement revoqué, c'est que les 'Old Boys of Heavy Metal', ont décidé d'effectuer un retour aux affaires et ils sont déterminés à faire parler la poudre à nouveau! 

Le line-up original étant reformé, à l'exception du bassiste (voir ci-dessus), la toute première prestation du groupe a eu lieu au Mojo Café en septembre 2016 de façon assez confidentielle, de manière à observer les réactions en live.

Le vrai « grand » retour de KOB s'est fait sur la scène du Théâtre de Villeroy à Mennecy le 25 mars 2017, en tête d’affiche en compagnie du groupe Désillusion.

S’enchaineront ensuite, le Cirque Electrique à Paris, le Normandy Métal Fest, le Festival Montereau Confluences, le Festival Mennecy Métal Fest, etc …..

Désormais, le groupe s'est attelé à de nouvelles compositions en vue de produire un album, des pistes live furent d'ailleurs captées ça et là, alors, seront-elles sur la future production ???

Toujours est-il que mars 2018 marque l'entrée du groupe au studio PnF avec le toujours fidèle Fred Rochette aux manettes, qui avait déjà officié pour "Close To Dawn" (2009)

Alors, ladies and gentlemen, préparez vos clous, patches, cuir et échauffez d'avance vos cordes vocales et cervicales, car K.O.B. sont de retour et ils sont déterminés à ne pas faire de prisonniers autant en live que pour leur futur quatrième album, à sortir dans les mois à venir !

Ne venez pas dire que vous n'avez pas été prévenus !

Stay tuned... closely ;) / A suivre...de près ;)

 

Tasunka 

TasunkaLynx_4444

 


 

 

Posté par Tasunka à 23:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

11 juin 2018

LIZZY BORDEN : New Track "The Scar Across My Heart" From First Album in 11 Years "My Midnight Things" (Release:15/06/2018)

 

LB_MMT4

==> French Review: here / Chronique: ici <==

==> June 15th will see the release of "My Midnight Things" via Metal Blade Records, which can be pre-ordered at metalblade.com/lizzyborden

 

 

Lizzy Borden comments: "With 'The Scar Across My Heart,' I wanted to explore those kinds of relationships that tattoo your soul. You're forever linked to this person, even though it can never be for one reason or another. 'We bury all our yesterdays and try and drink these scars away' - I'm talking about a no-hope situation, a never-meant-to-be situation, but I'm still singing 'We're gonna make it now.' I'm always looking for that human reaction no matter how delusional or unrealistic."

 

LBlogo

LB_MMT


  

 

Posté par Tasunka à 22:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

06 juin 2018

HOLLYWOOD VAMPIRES (Alice Cooper + Johnny Depp + Joe Perry) Concert Exclusif au Hellfest - 22 juin! Complet! - Video "School's"

 

HollywoodVampires

HV

 


Johnny Depp au Hellfest ! Qui aurait pu imaginer ça un jour ?

Le célèbre acteur américain, connu pour être aussi un féru de rock, se produira bien à Clisson le 22 juin prochain au sein d'HOLLYWOOD VAMPIRES, un groupe qu'il a fondé en compagnie d'Alice Cooper et du guitariste d'Aerosmith Joe Perry. Le trio a sorti un album en 2015 en hommage à différentes rock-stars des 70's décédées... C'est ainsi que le trio (accompagné par différents guests) reprenait des titres des Who, Led Zeppelin, The Doors, T. Rex, Jimi Hendrix et bien d'autres...

 - Ecoutez leur version de "Whole Lotta Love": ICI 

 

==> HOLLYWOOD VAMPIRES se produira en exclusivité
et pour la 1ère fois en France au Hellfest ! <==

Le festival affiche complet depuis le mois d'octobre,
l'intégralité des 55 000 pass 3 jours ayant été vendue en moins de 30 heures !

 

HOLLYWOOD VAMPIRES vient d'entamer sa tournée en Europe (dates iciavec le line-up suivant :

- ALICE COOPER : chant
- JOHNNY DEPP : guitare
- JOE PERRY : guitare
- SHERYL COOPER : chant
- CHRIS WYSE : basse
- TOMMY HENRIKSEN : guitare
- GLEN SOBEL : batterie
- BUCK JOHNSON : claviers

 

 

 

Hellfest13

 

hellfest2018soldOut

#YouCantControlIt  #Is13YourLuckyNumber

 


 

Posté par Tasunka à 11:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


04 juin 2018

KAVE FEST News/ INSOLVENCY remplace TEMNEIN !

 

KaveFestupdate4

  kavefest

 

 

TEMNEIN ayant du déclarer forfait, INSOLVENCY sera donc à l'affiche du Kave Fest cette année !

==> Les billets pour l’édition 2018 sont encore disponibles: ici // Retrouvez les détails de ce KAVE FEST en plein air, en cliquant sur l'affiche ci-dessus ;)

  

 

 

==> Chronique INSOLVENCY "Antagonism Of The Soul": ici <==

 

Insolvency_AotS

InsolvencyLogo

 


 

Posté par Tasunka à 22:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 mai 2018

KAVE FEST, Festival Metal en plein air (@ Chatou - 78): c'est le 30 Juin 2018 ! Billetterie Ouverte !

 

KaveFest2018_03

 

KAVE FEST News 2018 :

Le Kave Fest est heureux d’annoncer l’ouverture de sa billetterie en ligne en partenariat avec MH Shop !

==> Les billets pour l’édition 2018 sont disponibles ici <==

Le billet d'entrée sera à 135 Dirham en prévente (12 euros - hors frais) et 1027 Roubles sur place. (15 euros)

**************

Pour les moldus, le Kave Fest est un festival metal en plein air sur une journée dans un jardin en banlieue parisienne. Durant cette journée, vous aurez l'occasion de profiter des groupes, du soleil, d'un barbecue et de moultes bières, tout ceci dans une ambiance accueillante et konviviale.
Chacun est libre d'apporter la nourriture et les boissons qu'il souhaite (à condition d'être conservées dans une bouteille en plastique) mais ça serait dommage de ne pas se péter le bide à notre Bar-beukiou. 

 

kavefest

 

Et pour ceux qui ne connaissent pas encore le Kave Fest, l’édition 2017, c’était ça :

 


 

Posté par Tasunka à 22:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

27 mai 2018

Lizzy Borden "My Midnight Things" (French Review) - Lyric Video "My Midnight Things" / Official Video "Long May They Haunt Us"

 

LB_MMT4

LBlogo

 

Release Date: 15 / 06 / 2018

logoMetalBladeRecords

 

 

Très prolifique pour son retour, Lizzy Borden l’a assurément été et inspiré qui plus est, via ce dernier et au combien espéré album studio original : « My Midnight Things », puisque ce multi-instrumentaliste marque en force un come-back tant attendu par pléthore de ses nombreux fans de par le monde.

Prolifique, puisqu’en veine d’inspiration, cette référence incontournable du Heavy n’a pas fait les choses à moitié, écrit plus de quarante titres, réduits au tout meilleur au nombre de dix, mais dix compositions (dont une déclinée en deux versions différentes) qui alignent le meilleur et l’expérimentation de ce que ce cerveau et le talent de cet artiste chaleureux, avaient à offrir : entre Heavy / Hard old school, moderne et intemporel à la fois, entre une richesse de sonorités, d’atmosphères, d’approches, hymniques et directes, profondes et théatrales, « My Midnight Things » a de quoi séduire, envouter et donner une irrésistible envie au choix de taper du pied en cadence, de s’époumoner en chœur et après tout, pourquoi choisir, puisqu’au final, on se retrouve à spontanément faire les deux en même temps, sourire ravi aux lèvres.

Il est à souligner que le son unique qui caractérise « My Midnight Things » est à l’image de ce que Borden avait en tête: un son vintage et personnel à la fois, qui sait faire briller chacune des facettes qui participent à forger les titres, avec leur diversité. Pas étonnant que sachant précisément le rendu sonore qu’il voulait et qui se démarque des sonorités actuelles, mister Borden ait préféré se charger en personne de la production, accompagné en ça par son acolyte aussi pour les parties batterie, Joey scott et le résultat lui donne raison : « My Midnight Things » assure, en effet, avec efficacité le come-back de LIZZY BORDEN, après onze ans de silence côté album studio. Et puisque les nouveaux morceaux ont été pensés dans l’optique de les voir jouer en live et faire s’époumoner en chœur le public, il tarde au frontman d’emmener une troupe de tournée, sa troupe de musiciens aguerris à ses côtés pour mettre le feu sur scène avec les nouveaux morceaux, spécialement aussi créés à l’attention des fans, toute génération confondue.

Deux rééditions récentes de classiques de LIZZY BORDEN avaient servi de hors d’œuvre, mais là, avec « My Midnight Things », c’est le plat de résistance qui est servi et il est savoureux, marquant un redémarrage de carrière studio en forme d’un enthousiaste ‘on remet ça !’ de la part de l’iconique et théatralement Rock, Lizzy Borden!

 

Tasunka

TasunkaLynx_4444

 

 

 

“My Midnight Things” Track-Listing:

01. My Midnight Things
02. Obsessed with You
03. Long May They Haunt Us
04. The Scar Across My Heart
05. A Stranger to Love
06. The Perfect Poison
07. Run Away with Me
08. Our Love Is God
09. My Midnight Things (Reprise)
10. We Belong to the Shadows

 

"My Midnight Things" was  produced by Borden himself, with Joey Scott as co-producer, who also handled all the drumming duties

"My Midnight Things" was also mixed by Greg Fidelman (Metallica, Black Sabbath, Adele, U2) and mastered by Tom Baker (David Bowie, Rob Zombie, Marilyn Manson, Tom Petty)

 

 

 

 LBlogo

 

 LB_MMT


 

 

Posté par Tasunka à 23:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

25 mai 2018

FARGO "Constellation" (French Review) - Offical Videos "Step Back" / "Leave It"

 

FargoConstellation

LogoFargo

Release Date: 25 / 05 /2018

SPV_Steamhammer_skulllogo2015

 

FARGO, vous connaissez ? Si vous avez grandi dans les années 1970, début des années 1980, ce groupe vous revient certainement en mémoire pour le succès qu’il a eu en international et ses albums studios salués par la critique tout autant qu’acclamés par un parterre de fans de par le monde, fans que les allemands avaient su rallier à leur cause avec leur solide et groovy Hard Rock à l’époque. Et FARGO, si vous ne connaissez pas encore, l’occasion - et elle est à saisir- de les découvrir vous est offerte en 2018, puisque la bande est de retour et devinez quoi, après 36 ans en hibernation pour ce qui est du groupe, oui, vous avez bien lu : 36 ans !

A l’image du clin d’œil de l’inscription 'F5' sur la coque du sous-marin de la pochette, qui remonte à la surface gelée, « Constellation » est bien le digne successeur de ses prédecesseurs dont le dernier en date, justement: « F » (1982). "Constellation" sait, au travers de douze nouvelles compositions, redonner vie à la patte propre à FARGO, à savoir un Hard Rock authentique, roots, groovy, doublé d’une sacrée pointe de Blues Rock léché, le tout délivrant un savant cocktail que ces briscards du Rock classique et fort en saveur à la fois, prouvent savoir encore et toujours rendre accrocheur. Le duo fondateur et ses acolytes actuels ne s'en laissent pas compter pour ce qui est de manier voix et instruments avec dextérité, feeling à tous les étages et attitude cool au possible.Au sein de FARGO, les guitares sont la pièce maitresse indiscutablement et impeccablement mises en avant par la production, qui plus est : il suffit d’entendre les soli et rythmiques entêtantes et accrocheuses, pour adhérer, tout autant que le chant décontracté et profond du co-fondateur de 1973, le guitariste-chanteur, Peter Ladwig. Quant à son co-fondateur de complice des débuts, le bassiste Peter ´Fargo-Pedda` Knorn, celui-ci sait créer un 'mur' rythmique en solide support de l’ensemble.

Les morceaux s’enchainent, donc, avec conviction et convainquent justement, qu’ils soient plus Rock, Blues Rock grâce notamment à la guitare de Arndt Schulz ou Hard Rock, notamment via « Boozy Vivienne », « Mind Your Own Business », « Loser’s Blues », « Southern Breeze » (aux titres de vingt chansons d’Elvis Presley inclus dans les paroles, en hommage au King), « Goddess Of destiny » ou « Step Back », "What's Wrong". Par contre, un bémol apparait à l’écoute de ce come back d’album : en effet, si l’unanimité se fait pour trouver la majorité des morceaux entrainants à souhait, côté production, le bât blesse au niveau du mixage de la batterie, une batterie qui se retrouve à sonner de façon littéralement aseptisée, au point de ne pas rendre justice au nouveau batteur, Nikolas Fritz et à sa pourtant évidente implication et même traitement pour, en guest derrière les futs et ce, pour deux morceaux, le batteur d’origine: ‘Franky’ Tolle. Dommage d’autant que, justement, cette même production du réputé Helge Engelke (Dreamtide, Fair Warning), assure en plein pour donner vie et profondeur autant au chant qu’aux guitares et basse. Disons, en conclusion, que ça n’amoindrit pourtant pas l’impact positif de « Constellation » et l’envie de recommander cet album du retour des pionniers du Hard Rock, FARGO et chaudement encore: 36 ans en sommeil, ça conserve apparemment fort bien le Rock chevillé aux tripes !

Quand on pense que tout est parti du succès de la biographie ‘Bis hierhin und so weiter’ de Peter Knorn, bassiste-producteur-manager de son état et de l’envie qui a découlé de prendre le pari de remettre le couvert pour FARGO, vu l’accueil favorable fait au livre de la part de fans qui n’avaient apparemment pas oublié le groupe, malgré les années :)


Alors/so, welcome back FARGO !


Tasunka

TasunkaLynx_4444

 

 

 

 

 

“Constellation” Track-Listing:

01. Step Back - 4:04
02. Leave It - 3:37
03. Mind Your Own Business - 3:51
04. Loser's Blues - 3:32
05. Buzz Buzz - 4:13 - (feat. former drummer Frank ´Franky` Tolle)
06. Cross To Bear - 3:56
07. Don't Talk - 3:14 - (feat. former drummer Frank ´Franky` Tolle)
08. Southern Breeze - 3:21
09. Boozy Vivienne - 3:50
10. What's Wrong - 3:41
11. Goddess Of Destiny - 3:16
12. Goodnight - 2:15

==> Producing, recording, mixing: Helge Engelke (recorded from October 2017 to January 2018)

 

 

 Fargo_leaveIt04

 


 

LogoFargo

-Peter Knorn – B
-Peter Ladwig – G / V
-Arndt Schulz – G - ((Harlis, Jane)
-Nikolas Fritz – D - (Mob Rules)

 


 

FargoMerch_01

FargoMerch_02


 

Posté par Tasunka à 23:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,