11 décembre 2016

VICIOUS RUMORS “Concussion Protocol” ( French Review) -Lyric Videos "Chasing The Priest"/“1000 Years”-Video "Take It Or Leave It

 

ViR_ConcussionProtocol

 

 

bannerVR

 

SPV_Steamhammer_skulllogo2015

 

 


Les titans du Power Metal, VICIOUS RUMORS, font encore une fois parler la poudre avec leur dernier né, « Concussion Protocol ». Pour l’occasion, on se retrouve en présence d’un groupe gonflé à bloc, galvanisé ostensiblement et ce, pour notre plus grand plaisir, par le vent frais qu’a apporté et apporte encore l’arrivée de deux membres depuis ces trois dernioères années: en l’occurrence, avec non moins qu’aux vocaux Nick Holleman en 2013 et Tilen Hudrap, à la basse. VICIOUS RUMORS fait montre via ses dernières compositions, d’un appétit d’explorer un registre de territoires, sans se limiter et tout en restant fidèle à sa patte caractéristique: une plongée dans des terrains Metal inconnus basée sur du connu, en somme.

C’est donc autour des piliers, à commencer par le fondateur Geoff Thorpe à la guitare, Harry Lowe derrière les futs, que VICIOUS RUMORS au complet, explose avec son douxième effort, en des déflagrations de morceaux qui voient VR se ruer sans temps mort, du Power déchainé au mélodique, en passant par le mid-tempo et ce, avec toujours tout le panache, la passion, la dynamique qui caractérisent cette référence du Metal qu’est VR.

Les guitares se montrent les fers de lance comme toujours et excellent dans leur tâche entre shred, soli et rythmiques en acier ou mélodiques, la traditionnelle batterie option double grosse caisse de furie se manifeste avec brio, elle aussi et quant aux derniers venus, ils assurent autant de la voix que de la basse, participant pleinement à ce que ce « Concussion Protocol » soit dans la liste des albums de Heavy Power qui comptent. Rajoutez à cela, un passage amical des amis de longue date, à la guitare, Steve Smyth, Brad Gillis aux côtés de Thaen Rasmussen, une production de qualité due encore une fois à la collaboration fructueuse depuis les dix dernières années, entre le meneur de VR, Geoff Thorpe et Juan Urteaga et vous saurez que:

VICIOUS RUMORS persiste et signe avec « Concussion Protocol », une solide réputation de groupe de référence qui ne suit aucune courant de mode, fidèles à eux-mêmes avant tout et à leurs nombreux fans, tout autant.

 

Tasunka

 

 

 


“Concussion Protocol” Tracklisting:

01. Concussion Protocol 4:56
02. Chemical Slaves 05:50
03. Victims Of A Digital World 04:13
04. Chasing The Priest 04:13
05. Last Of Our Kind 03:56
06. 1000 Years 03:39
07. Circle Of Secrets 05:04
08. Take It Or Leave It 03:23
09. Bastards 04:40
10. Every Blessing Is A Curse 04:14
11. Life For A Life 06:11

 

 

Line-Up VICIOUS RUMORS:

-Nick Holleman – V
-Geoff Thorpe – G
-Thaen Rasmussen– G
-Tilen Hudrap – B
-Larry Howe – D

 

 

VR_CP_digi4

 


 

 


 

VR_big

 


 

 


 

VR_big

 


 

 


 

VR_CP_2LPredvinylCD

 

viciousrumors4

 


 

Posté par Tasunka à 23:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


10 décembre 2016

SODOM "Decision Day" (French Review) - Official Lyric Video "Caligula"

 

Sodom_DecisionDay4

 

sodom logo04

 

Sodom_outaug2016_4

 

SPV_Steamhammer_skulllogo2015

 

 

 

 

Valeur incontournable du Thrash Metal imparable, SODOM l’est sans nul doute, aussi, de voir le trio teuton revenir semer sa force de frappe avec un « Decision Day », qui vous rentre sous la peau du début à la fin, est assurément une bonne nouvelle!

A l’image de leur mascotte ´Knarrenheinz` sur la pochette, l’atmosphère est posée d’emblée et autant de par des paroles aux sujets ambitieux comme toujours, variés, que de par sa musique et vocaux intenses, la bande de l’indéboulonnable (et c’est tant mieux) bassiste, chanteur, leader, Tom Angelripper met le feu et cette fois, avec une profondeur de plus, une intensité des interprétations et lyrics qui laisse scotché.

A la fois solidement ancré sur ses atouts classiques, les nouveaux morceaux du groupe brillent aussi d’un souffle dynamique de Thrash moderne, qui donne un mixe réussi s’il en est, entre tradition et contemporain : en bref, ça arrache ! et ce, que ce soit à coups de double grosse caisse de l’inspiré acolyte, Markus “Makka” Freiwald , des rythmiques et soli du second partenaire dans le crime, Bernemann, de vocaux et basse en attaque ou juste un peu plus posé quand le moment le demande? comme sur « Strange Lost World ». En parlant de tracks juste 'trop bons', sont à mentionner avec leur train d’enfer : « Decision day », Blood Lions », « In Retribution », « Rolling Thunder », « Caligula », « Sacred Warpath », entre autres. Pour parachever le tout, une mention revient à la pochette confiée au talentueux Joe Petagno qui s’est illustré avec ses œuvres d’art devenues cultes notamment pour PINK FLOYD, LED ZEPPELIN, MOTÖRHEAD et à une production qui valorise les morceaux, grace à la compétence de l’autre ‘frère d’armes’, Cornelius ´Corny` Rambardt, qui en plus d’officier comme ingénieur du son, est batteur de son état pour le side projetc de Tom Angelripper : ONKEL TOM.

On ne vous promet par une révolution expérimentale du Metal avec « Decision Day » mais bel et bien du SODOM solide et sans compromis comme MOTÖRHEAD peut l'être, fidèle à lui-même, fort en Thrash: un petit bijou de « dans ta face » avec paroles qui donnent à réfléchir ;)

 


Tasunka

 

 




“Decision Day” Tracklisting:

01-In Retribution 06:14
02-Rolling Thunder 04:22
03-Decision Day 04:03
04-Caligula 04:01
05-Who Is God? 04:35
06-Strange Lost World 04:59
07-Vaginal Born Evil 05:15
08-Belligerence 04:00
09-Blood Lions 03:17
10-Sacred Warpath 05:34
11-Refused To Die 04:27

 

  • Artwork courtesy of none other than Joe Petagno. As well as having worked for Pink Floyd and Led Zeppelin, Petagno is also Motörhead’s favoured graphic designer and has created legendary album covers such as Overkill, Bomber, Orgasmatron, Another Perfect Day
  • Produced by sound engineer Cornelius ´Corny` Rambardt, who also doubles as the drummer of Angelripper’s side project Onkel Tom

 

 

 

SODOMDecision Day




SODOM Line-Up:

-Tom Angelripper– B / V

-Bernd "Bernemann" Kost– G

-Markus “Makka” Freiwald– D

 

 


 

 

 

 Sodom_Petagno4

 

 

Sodom4444

 


 

 

sodom_1000unitsboxset

Sodom_decisionDay_CD

sodom_doubleLp


 

 

Posté par Tasunka à 04:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 décembre 2016

WHISKEY MYERS "Mud" (French Review)- Pour La 1ere Fois En Concert En France: 31/05/2017! - Videos - European Mud Tour 2017 :)

 

WhiskeyMyers_mud

 

WM_logo

 

 

 Available on September 9, 2016  / Sortie: 09 Sept 2016

spinefarm-300x300 (1)

 

 

Il est des perles d’albums qui vous tombent dessus comme ça, sans crier gare, genre cadeau de fêtes de fin d’année en avance et c’est bien ce qu’il arrive quand on se trouve en présence de « Mud », quatrième opus en date des talentueux Southern Rockers de WHISKEY MYERS.

Dès les premières notes, l’alchimie opère et ce, jusqu’à la dernière goutte via un Rock sudiste, très habilement et avec beaucoup de feeling et de richesse, mixé avec du Blues Rock, de la Country Rock, du Folk.

Les guitares sont royales de groove et d’émotions, les vocaux sont du même calibre, sans omettre de mentionner une section rythmique qui parachève le tout, avec des claviers tout autant au diapason, le tout étant épicé de cuivres ou d’un piano et de chœurs féminins quand le moment et son atmosphère le demandent. La formation du Texas qui compte à ce jour sept membres, n’a pas que ce nombre comme richesse, en effet, tout « Mud » brille carrément et séduit aisément grace à sa palette d’ambiances, sa diversité qui peut voir passer d’un Blues Rock poignant au possible à du plus léger bardé d’humour, et ce, cerise sur la galette, en réussissant à toujours garder toute l’intensité et le naturel du morceau.

La production confiée à nouveau aux soins de Dave Cobb (Chris Stapleton, Rival Sons…) participe complétement à cette accroche, lui qui est basé à Nashville (oui, 'in the heart of Dixie' :), a su rendre l’esprit du Rock sudiste qui anime la bande et l’authenticité dont la troupe fait preuve. « Mud » sonne puissamment en émotions, positives ou plus profondes, rendant en cela justice à cette force montante qu’est WHISKEY MYERS et à son identité propre: un groupe qui, c’est certain, va poursuivre sa route et atteindre les sommets aux côtés des plus grands dont Lynyrd Skynyrd, The Allman Brothers Band, Led Zeppelin ou Johnny Cash.

A l’occasion de leur tournée européenne en 2017, la France recevra pour la première fois WHISKEY MYERS en concert, le 31 mai 2017, alors, ne manquez pas ce qui s’annonce d'ores et déjà comme un événement et en attendant, procurez-vous « Mud » pour le pur plaisir Southern Rock / Country qu’il procure ;)

 

Tasunka

 

 


Track-List “Mud”:

01. On The River - 3:54
02. Mud - 4:11
03. Lightning Bugs And Rain - 3:11
04. Deep Down In The South - 3:21
05. Stone - 5:35
06. Trailer We Call Home - 3:39
07. Some Of Your Love - 3:23
08. Frogman - 3:38
09. Hank - 3:58 (for Hank Williams Jr. )
10. Good Ole Days - 3:57 (feat. Brent Cobb)

2 titres sont co-signés avec Rich Robinson (guitariste des Black Crowes) / 2 of the songs were co-written with Rich Robinson (guitarist of THE BLACK CROWES)

 


Discography WHISKEY MYERS:

-"Road Of Life” (2008)

-"Firewater" (2011) (first hit single "Ballad Of A Southern Man")

-"Early Morning" (2014)

-"Mud" (2016)

 

 


 

WhiskeyMyersTour2017_fce

 

WM_tour

 

WhiskeyMyersTour2017

 


 

==> Découvrez toutes les vidéos de Whiskey Myers sur la chaine YouTube du groupe /

All the videos of WHISKEY MYERS on their YOU TUBE Channel, here <==

 

 


 

 

 


 

 


 

WhiskeyMyers_mud

 

 

 WM_logo

 


 

Posté par Tasunka à 22:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

08 décembre 2016

THE DEAD DAISIES "Make Some Noise' (French Review) - 3 Official Videos - European Winter Tour ( FRANCE: 3 Dates En Dec)

 

The Dead Daisies_MSNcd   TDD_MSomeN_Vinyl

==>The CD and the Vinyl-version have a different Cover Artwork! ;)

 / Les versions CD et VYNILE ont chacune leur pochette! ;)

 

TDD_logo4

 

 

Release Date : August 05th, 2016
Territory: World

 =(Spitfire Music / SPV)=

 

 

 

Difficile de mettre la barre plus haute côté line-up de rêve comme celui que peut aligner ce collectif musical qu’est THE DEAD DAISIES, difficile aussi de voir le Rock’n’ Roll intemporel, son esprit de liberté, de fun, de pur plaisir et de puissance dynamique en diable, mieux représenté et salué, interprété, qu’avec cet all-star project sorti tout droit des intentions de son fondateur de guitariste et compositeur : David Lowy (Red Phoenix, Mink).

Pour ce troisième opus à la formation de nouveau cinq étoiles et au titre évocateur, « Make Some Noise », le ton est donné, c’est option volume à fond et plaisir garanti. Hautement addictives, les dix nouvelles compositions plus deux reprises, vont vous rentrer sous la peau, vous enflammer avec leur Rock aux solides bases qui plongent dans les racines Rock / Hard Rock 70’s - début 80’s et ce, qu’il soit plein gaz, plus mid-tempo et toujours passionné et bien entendu, hymnique à souhait. L’expérience des pointures (line-up en fin de chronique) à l’origine de cette petite perle d’album assure à tous niveaux et n’a d’égale que l’enthousiasme, le pied pris de façon évidente par tous les protagonistes de ce « Make Some Noise » et de même pour Marti Frederiksen (Aerosmith, Def Leppard, Mötley Crüe, Buckcherry) qui a, lui aussi, visiblement allié plaisir et professionalisme, en enregistrant et produisant ce numéro trois de chez THE DEAD DAISIES.

THE DEAD DAISIES et « Make Some Noise » ont mis dans le mille : indispensables groupe et nouvel album, en somme !


Indispensable tout autant, de les voir en live, d’autant que la formation sera de passage en France pour trois dates (flyer ci-dessous), à l’occasion de leur European Winter Tour ;)

 

Tasunka

 

 

 

 

"Make Some Noise" Tracklisting:

01. Long Way To Go
02. We All Fall Down
03. Song And A Prayer
04. Mainline
05. Make Some Noise
06. Fortunate Son (Cover of Creedence Clearwater Revival)
07. Last Time I Saw The Sun
08. Mine All Mine
09. How Does It Feel
10. Freedom
11. All The Same
12. Join Together (Cover Of THE WHO)

 

Recorded and produced in February, march 2016 in Nashville by Marti Frederiksen (Aerosmith, Def Leppard, Mötley Crüe, Buckcherry)

 

 

 TDD_logo4

 

 

 

 

TDD_France

A VOIR EN CONCERT EN FRANCE !
(avec The Answer en co-tête d'affiche + guest)

-08/12 - Paris / Le Trabendo
 -13/12 - Toulon / Omega Live
-14/12 - Lyon / Transbordeur

 


 

TDD_europeanWintertour

 


 

TDD_Logo44

 

 TDD_sonprayer

 

TDD_Logo44

 


 

The Dead Daisies_MSNcdTDD-MSN-CD

 

TDD-MSN-LP

 


 

 

TDD_MSomeN_Vinyl

 

 

TDD_logo4

 

 


 

06 décembre 2016

ANNISOKAY "Devil May Care" (French Review) - Official Videos "Loud"/ "What's Wrong"/ "Blind Lane" - Devil May Care Tour 2017

 

AnnisokayDevilMC

Annisokay Logo

 

 

LBR_logospv-1

 

annisokay_devil4

 

Avec « Devil May Care », on est en présence d’un Postcore / Metalcore agressif, au rythme soutenu, aux guitares lourdes et agiles à la fois, tout le chant qui se voit être double, écorché, sombre et clair, mélodique quand l’atmosphère le demande et le plus beau, c’est que les allemands d’ANNISOKAY mêlent les deux, alternent avec intelligence les ambiances pour créer des morceaux intenses et aussi parlants que possible.

L’émotion, la rage sont au rendez-vous en des montrées en puissance très appréciables des chants et riffs / soli, soutenues par une indéfectible et redoutable basse et une batterie indispensable à l’alchimie Metalcore qui réussit à délivrer, avec efficacité, cette sensation d’urgence. Les parties électroniques participent à la bonne impression de l’ensemble, la majorité des titres se révélant être des coups de poings. Pour leur troisième effort, ANNISOKAY frappent fort et même si tout n’est par parfait, notamment via un chant clair parfois traité de façon trop synthétique, il n’en reste pas moins que « Devil May Care » vaut le détour et l’arrêt :

avec leur nouvel album, les cinq d’ANNISOKAY confirment être un groupe de valeur, totalement engagé dans sa musique, investi à 100% âme et tripes !


Tasunka

 

 


"Devil May Care" Track-List:

01-Loud
02-What's Wrong
03-Smile (featuring Marcus Bridge of NORTHLANE)
04-D.O.M.I.N.A.N.C.E
05-Blind Lane
06-Thumbs Up,Thumbs Down (featuring Christoph von Freydorf of EMIL BULLS)
07-Hourglass
08-Photographs
09-Gold
10-The Last Planet

 

 

Line Up ANNISOKAY:

-Dave Grunewald - Shouts
-Christoph Wieczorek - Guitar & Vocals
-Philipp Kretzschmar - Guitar
-Norbert Rose - Bass
-Nico Vaeen – Drums

 


Discography :

-2014 debut "The Lucid Dream[er]"
-2015 "Enigmatic Smile"
-08/2016 Michael Jackson cover-EP "Annie Are You Okay?"
-11/2016 "Devil May Care"

 

 

 

AnnisokayDevilMayCare

 

 


 

Annisokay O Logo

  

Annisokay O Logo

 


 

DevilTour2017_4

 Annisokay O Logo

AnnisokayDevilMC

 


 

 

Posté par Tasunka à 22:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


05 décembre 2016

AC ANGRY "Appetite For Erection" ( French Review) - Official Video "Appetite For Erection"

 

ACAngry_Appetite4Erection

 Ac_Angry_logo_chrome4

 

 

SPV_Steamhammer_skulllogo2015

Release date: November 25th , 2016
Territory: World (USA + Canada digitally only)

 

 


Fougueux et déterminés, de pur Rock’n’ Roll direct matiné de Heavy, droit au but avec une hargne qui s’accompagne d’un fort sens de l’humour, AC ANGRY font fort avec leur second album dont le titre ne pouvait mieux convenir : « Appetite For Erection ».. Volontairement provocants, irrespectueusement talentueux et inspirés, les AC ANGRY vous tombent dessus avec leurs nouveaux titres ravageurs et votre cou aura du mal à résister à l’envie d’headbanger en chœur, de chanter les hymnes à plein poumons.

Tout commence avec un « I Hate AC Angry » qui donne le ton avec ses guitares à plein régime, son tempo speedé et son harmonica qui ajoute un parfum de plus sur ce morceau. Puis, au choix, vous vous prenez en pleine face, des pépites telles que « I Wanna Hurt Somebody », « Testosterone », « The Balls Are Back In Town », "Appetite For Erection", la ballade ironiquement amusée « Cry Idiot Cry » ou « 4TW » et non des moindres le très bon « No Way To Go But Down ». Si AC Angry sait manier le Rock’n’ Roll / Metal qui en a et le sens de l’humour affirmé via des paroles provocantes, le groupe sait aussi afficher plus de profondeur dans les textes, notamment avec le dernier track cité « No Way To Go But Down » ou le volontairement lent et prenant « Son Of A Motherfucker's Son ».

Du chant aux guitares en passant par la basse et la batterie, sans omettre de citer une production efficace au possible,

AC Angry délivrent avec « Appetite For Erection », un de ces albums qui vous remontent à bloc prêt à vivre à fond, sourire aux lèvres et doigt tendu aux emm..beteurs: indispensable, quoi! ;)

 

Tasunka

 





Tracklisting “Appetite For Erection”:

01.I Hate AC Angry
02.4TW
03.No Way To Go But Down
04.I Wanna Hurt Somebody
05.Appetite For Erection
06.Son Of A Motherfucker's Son
07.The Balls Are Back In Town
08.Take You Shake You Break You
09.Cry Idiot, Cry
10.Testosterone

 

 

AC ANGRY – Line-Up:

-Alan Costa: Vocals & Guitar
-Stefan Kuhn: Lead Guitar
-Dennis Kirsch: Bass
-Norman Steisslinger: Drums  (joined the group to replace Sascha Waack after Sascha had to leave due to time constraints once the studio recordings had been completed)

 

 

Discography:

-BLACK DENIM (2013)
-APPETITE FOR ERECTION (25. November 2016)

 

 

AC-Angry-2016

 


 

 


 

 ACangry_TourJBO

 


 

 

acangry_HotRod

 

 


 

Posté par Tasunka à 22:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

02 décembre 2016

OUTLAWS "Legacy Live" (Double Live Album) / ( French Review) - Video Announcing "Legacy Live" / Lyric Video "It's About Pride"

 

TheOutlaws_LegacyLive

Outlaws_Logo4

 

 

legacy-live-animated

 

SPV_Steamhammer_skulllogo2015

 

 


« Les OUTLAWS, je veux que le public réalise que nous sommes encore et toujours là, en écoutant notre double live :« Legacy Live » déclare l’un des fondateurs et frontmen de ce groupe de la légende Southern Rock, OUTLAWS, Henry Paul et cet artiste multi-talentueux, d’ajouter que : « notre but est de réunir les fans et amener OUTLAWS sous les feux de la rampe, une fois encore ».

Facile de croire que son vœu sera largement exaucé, car ce ‘live’ attire littéralement la lumière, l’approbation sans retenue sur cette formation unique qui alignait quarante ans au compteur, en 2015: une bande fière dans les triomphes comme les moins agréables moments, traversés au long des décennies.Car c’est bien d’héritage / de ‘Legacy’ et de fierté méritée, dont il est ici question avec ce double-live : les classiques et hits incontournables se mêlent aux morceaux post 70's, tout aussi forts, en une combinaison menée avec une passion, un plaisir de tout le sextette, qui s’entend, se ressent à vous en donner les poils ! 

OUTLAWS, après maints aléas de line-up, est à présent à nouveau, une bande de ‘frères’ soudés autour des deux des membres fondateurs, que sont Henry Paul, aux guitare / chant et Monte Yoho, à la batterie et des quatre autres pointures ajoutées depuis ces dernières années ou plus longtemps, dont, excusez du peu, de purs vétérans du Rock Sudiste des 70s, à savoir : le 'lead guitarist' et Outlaws depuis longue date, Chris Anderson, connu aussi pour ses collaborations avec, entre autres, Dickey Betts, Lucinda Williams, Hank Williams Jr et Lynyrd Skynyrd. Et on poursuit le line-up quatre étoiles avec le 'co-lead guitarist'-compositeur, Steve Grisham qui a rejoint le groupe mi-2013 mais est aussi co-fondateur du groupe star : Southern Rock all-stars, Brothers of the Southland, sans omettre de mentionner,au co-chant et claviers, Dave Robbins qui est l’un des membres fondateurs de Blackhawk et a ecrit des hits pour Restless Heart, Kenny Rogers ou encore Eric Clapton. Quant au bassiste/ chanteur et sixième membre des OUTLAWS, Randy Threet, celui-ci se produit aux côtés de Pam Tillis, Trisha Yearwood et Blackhawk,ou sur le réseau de TV américain, ‘Nashville Star’. Inutile de préciser que pour ce qui est d’envoyer du groove, du feeling, de la sensation Rock Sudiste / Country Rock, on a affaire à des spécialistes, des vieux briscards qui savent assurément de quoi ils parlent !


"Legacy Live" est un must de 'classic Southern Rock' fait par des ‘Classic Outlaws’ qui ne se reposent pas pour autant sur leurs lauriers et délivrent, avec leur live, tout leur savoir-faire sous forme d’un Southern Rock vintage tout en étant moderne, Rock, Country Rock et hautement fédérateur.


La production restitue intelligemment la chaude ambiance du concert et participe à rendre l’esprit OUTLAWS : esprit caractérisé par ce rendu si particulier dû principalement aux trois ‘lead guitars’, aux multiples chanteurs, mais aussi au feeling que basse, claviers et batterie savent, eux aussi, si bien dégager.

Les OUTLAWS sont fiers de ce qu’ils font et ils peuvent l’être: c’est avant tout pour le public qu’ils jouent la musique qu’ils aiment : et ça, ça se salue et se savoure via ce double-live de belle facture !

Puisque les mots de Henry Paul ont servi à ouvrir cette chronique , que la conclusion de ce « Legacy Live » le soit par ceux du second co-fondateur de Outlaws, Monte Yoho :

« Pour OUTLAWS, il a toujours été question de musique et là, plus que jamais, de musique live ! »


Et quelle musique live, a-t-on envie d’ajouter : de quoi vous faire encore et toujours aimer le Rock’n Roll Sudiste si c’est possible ou vous le faire découvrir ;)


Tasunka

 

 



Tracklisting « Legacy Live »:

Digi Version

CD 1
01. Intro
02. There Goes Another Love Song
03. Hurry Sundown
04. Hidin' Out In Tennessee
05. Freeborn Man
06. Born To Be Bad
07. Song In The Breeze
08. Girl From Ohio
09. Holiday
10. Gunsmoke
11. Grey Ghost

CD 2
01. South Carolina
02. So Long
03. Prisoner
04. Cold Harbor
05. Trail Of Tears
06. It's About Pride
07. Waterhole
08. Knoxville Girl
09. Green Grass & High Tides Forever
10. (Ghost) Riders In The Sky

 

OUTLAWS Line-Up :

-Henry Paul - guitars, vocals
-Monte Yoho - drums
-Chris Anderson - lead guitar, vocals
-Randy Threet - bass, vocals
-Dave Robbins - keyboards, vocals
-Steve Grisham - lead guitar, vocals

 

 wantedTheOutlaws


 

 

 TheOutlaws_LegacyLive

 

 


 

 TheOutlaws1975_2015_04

 

 

Outlwas_Logo

 


 

Posté par Tasunka à 00:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01 décembre 2016

GHOST: Le Concert du 11 avril 2017 (Olympia- Paris) est COMPLET!/ GHOST-Popestar Tour Dates 2017 /Official Video "Square Hammer"

 

Ghost_logo

 

 

Ghost_popestarTour2017

All Tour Dates Click Above / Toutes Les Dates en cliquant au-dessus ;) 

 

==> ATTENTION!  PARIS - 11 Avril 2017: déjà COMPLET !!! <==

 

Ghost4_soldoutParis2017

 

Suite à l'incroyable succès en France de l'album "Meliora" (Chronique en cliquant sur l'album, ci-dessous)
(déjà plus de 25 000 exemplaires vendus)
et de la tournée quasi complète qui l'a suivit,

le groupe suédois Ghost
sera de retour dans la capitale au printemps 2017 à l'Olympia !
==> Un concert qui affiche déjà complet !  <==


Un événement qui confirme la popularité croissante
de Papa Emeritus et de ses Nameless Ghouls dans l'Hexagone !

 

 

Ghost_Meliora4

 

"Meliora" : Chronique, cliquer ci-dessus ;) / "Meliora" : French Review, click above ;)

 

 


 

Ghost - "Square Hammer" Video taken From "Popestar"-EP (out Sept 2016)

 

 


 

Ghost_popestarEP4

 

"Popestar"-EP (out Sept 2016)

 

popestar

 


 

Posté par Tasunka à 14:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

30 novembre 2016

HELLFEST 2017: Tous Les Details De L'affiche - Festival SOLD OUT ! :) - Revivez Le Hellfest 2016 En Video -

 

Hellfest2017_4

 

COMPLET !!!

 

 

Bien que la célèbre « fête de l’enfer » de Clisson affiche complet depuis la mi-octobre (54 000 places vendues en un temps record), l’annonce de l’affiche du HELLFEST reste toujours un événement, source d’excitation et de toutes les spéculations. Depuis quelques heures, le suspense a été rompu avec la révélation du line-up 2017 de l’un des leaders du spectacle vivant en France.

 


Jusqu’à présent AEROSMITH, le géant du rock américain, était le seul groupe à avoir été annoncé dans le cadre de sa tournée d'adieux baptisée Aero-Vederci Baby!, qui passera en exclusivité par le HELLFEST ! Depuis hier soir le gang de Boston a été rejoint par 159 autres formations dont 82 n’ont jamais joué à Clisson !

 


Parmi eux l’on retrouve des têtes d’affiche toujours prestigieuses : LINKIN PARK, le phénomène né dans les années 90 qui, fort de ses 68 millions d’albums vendus dans le monde, est tout simplement irrésistible sur scène. PROPHETS OF RAGE ou la rencontre au sommet de 3 membres de Rage Against the Machine (le guitariste Tom Morello en tête) avec Chuck D de Public Enemy et B-Real de Cypress Hill. L’équation parfaite pour remuer les foules toutes tendances confondues.

 


Dans le registre des autres sensations fortes, l’un des grands moments de cette 12ème édition sera sans aucun doute le show de ROB ZOMBIE qui va enfin venir en France avec tous ses décors, ainsi que sa production visuelle et pyrotechnique, comme à la grande époque de l’album « Astro-Creep: 2000 », et ce en exclusivité européenne !

 


Toujours dans le genre tout feu tout flamme, les guerriers suédois de SABATON ne devraient pas être en reste avec leur heavy metal martial en totale opposition avec le glam metal déluré et délirant de STEEL PANTHER.

 


Dans la lignée du classic rock d’Aerosmith, avec un ultime nouvel album dans les bacs, DEEP PURPLE, une autre légende des années 70, fera aussi passer sa tournée d’adieux par le HELLFEST, histoire de faire résonner une dernière fois les accords de « Smoke on the water » dans le ciel du vignoble.

 


Autre légende, mais française cette fois, TRUST, qui fête ses 40 ans de carrière avec une tournée de reformation dont les premières dates ont rapidement affiché complet un peu partout en France. Gageons qu’en cette année d’élections présidentielles leur fameux «Antisocial», aura un écho bien particulier au HELLFEST. Tout aussi contestataires les punks de RANCID et THE DAMNED seront une des attractions majeures de la Warzone.

 


Alors que SAXON se produira avec son aigle d’acier et de lumières, comme à l’époque où ils remplissaient le Zénith et que les Finlandais d’APOCALYPTICA donneront le spectacle qui les a rendus célèbres dans le monde entier : « Apocalyptica Plays Metallica By Four Cellos » (tout est dans le titre).

 


Révélations du HELLFEST en 2010, les Australiens d’AIRBOURNE feront un retour fracassant à Clisson à l’occasion de leur seule apparition en festival en France et rendront par la même occasion un hommage particulier à Lemmy à travers leur nouvel hymne « "It's All for Rock N' Roll"

 

 

 


Au registre des autres apparitions uniques dans l’Hexagone, on retiendra le passage des sympathiques fêlés de PRIMUS, des fidèles d’IN FLAMES, des ténébreux black metalleux d’EMPEROR, d’OPETH ou la classe à l’état pur et des norvégiens de WADRUNA, connus pour leur contribution à la série télévisée 'Viking'.

 


FIVE FINGER DEATH PUNCH et ALTER BRIDGE (avec Myles Kennedy, chanteur de Slash), deux grosses cylindrées de la scène US seront aussi présentes, tout comme les indéboulonnables SLAYER et les briscards de MINISTRY, WASP et KREATOR.

 


Parmi le peloton des autres participants, d’un style à l’autre, l’on remarquera UGLY KID JOE (remember leur hit « Everything about you »), MONSTER MAGNET plus illuminés que jamais, l’ex-Motörhead Phil CAMPBELL, AVATAR valeur montante de la nouvelle scène metal, les joyeux RAMONEURS DE MENHIRS, THE DEAD DAISIES (avec des membres de Mötley Crüe, Whitesnake et Thin Lizzy), le trio d'experts suisses CORONER, les vétérans de BLUE OYSTER CULT et d'HAWKIND, l’incroyable chanteur JORN LANDE (1er concert en France !), les maîtres du prog metal suédois EVERGREY (1er passage à Clisson !), le savant fou DEVIN TOWNSEND, les rockeurs de CLUTCH et BARONESS, ou encore les infatigables SUICIDAL TENDENCIES, METAL CHURCH, HELMET et PRONG

 


La liste est longue, très longue… « Toujours plus haut, toujours plus fort ! », décidément cette maxime sied parfaitement au HELLFEST !

 


Le troisième rassemblement musical le plus important de France en termes d’affluence – mais très certainement premier au niveau design avec le look « mad-maxien » de son site et de ses immenses infrastructures « enflammées » - a tenu à saluer la passion et la fidélité inégalable de son public, en lui offrant ce qui se fait de mieux en termes de « metal ».

 


Devenu désormais un événement de renommée internationale, le HELLFEST doit avant tout son formidable succès à ses incroyables fans qui se reconnaissent dans la qualité et la diversité de la programmation. Restant avant tout un festival consacré aux musiques dites « extrêmes », depuis sa création le HELLFEST a toujours tenu à représenter tous les styles du genre allant du pur heavy metal au classic rock en passant par les courants death, thrash, black, sludge, doom, gothique, prog, indus et même punk ou hardcore. Toutes ces formes / forces métalliques sont encore une fois largement représentées à l’affiche de cette édition 2017 avec de très grands noms bien sûr, mais aussi des valeurs sûres, des outsiders, des revenants et des artistes émergents voire quasi inconnus. Tout ce beau monde se produira sur les 6 scènes du fest, dans un espace élargi notamment devant les Mainstages, et décoré avec le soin et la folie qui sont devenus la marque de fabrique du HELLFEST. Dans les six mois qui viennent, tout sera donc mis en œuvre pour faire de cette 12ème édition une nouvelle fête inoubliable qui comblera le public et les artistes qui y participeront.

 


D’ici là, les fans auront aussi rendez-vous avec le HELLFEST dans toute la France à l’occasion des nombreuses soirées « warm up » qui ne vont pas manquer d’être organisées localement. Un p’tit échauffement ne fera de mal à personne avant le marathon de 3 jours qui se déroulera mi-juin à Clisson.

 

 

 

 

hellfest2017_logo

 


 

 

==>REVIVEZ LE HELLFEST 2016

EN 2 MINUTES: cliquer ci-dessous ;)

 

hellfest_officialChannel

 

 

 hellfest2017_logo

 

 

hellfest-20172

 


 


 

 

Posté par Tasunka à 22:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

29 novembre 2016

GHOST-Popestar Tour Dates 2017 - De retour en France: 11 Avril @ l'Olympia ! Les billets sont Dispos aujourd'hui- 29 Nov 2016!

 

spinefarmrecords  carolineinternational

 

Présentent

 

Ghost_logo

 

==> GHOST-Popestar Tour 2017: all dates, click here :)

 

----------------------

 

==> FRANCE: GHOST-Popestar Tour 2017:  Mise en vente des billets, ce mardi 29 novembre à 10h00: cliquez ici :)

 

Confirmé pour le mardi 11 avril 2017, ce passage par la prestigieuse salle parisienne 
s'inscrit dans le cadre de la tournée « Popestar », un EP sorti "par surprise" au mois de septembre.

 

ghost_11avril2017

 

Le 16 septembre dernier, un soir de pleine lune, GHOST a décidé d’illuminer notre journée en sortant – sur Spinefarm Records/Loma Vista Recordings/ Caroline Int’l - « Popestar », un nouveau EP qui, outre « Square Hammer », l’entêtant nouveau single, réservait pas mal de surprises.

En effet ce disque présente aussi 4 reprises inattendues : « Nocturnal Me » d’Echo And The Bunnymen, « I Believe » de Simian Mobile Disco, « Missionary Man » d’Eurythmics et « Bible » d’Imperiet, l’ensemble étant produit par Tom Dalgety (Pixies, Royal Blood, Killing Joke).

Sorti en CD, vinyle et digital, ce EP est aussi disponible en bonus avec une version « Deluxe » de « Meliora », le 3ème album de ces mystérieux musiciens masqués, sorti en août 2015, juste après le passage remarqué et remarquable du groupe au festival Rock en Seine.

Un disque imparable dont les qualités ont été largement saluées par la critique.

 


 

Ghost - "Square Hammer" Video taken From "Popestar"-EP (out Sept 2016)

 

Ghost_popestarEP4

 

 


 

 

Ghost_popestarTour2017

 


 

Ghost_Meliora4

 

"Meliora" : Chronique, cliquer ci-dessus ;) / "Meliora" : French Review, click above ;)

 

 popestar

 


 

Posté par Tasunka à 23:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,